EVLI4XDA

From Communauté de la Fabrique des Mobilités







Description: Equipe Véhicule Léger Intermédiaire pour l'eXtrême Défi de l'Ademe Tricycle L5e ou Quadricycle L6e / L7e (Tandem à assistance électrique)

People involved in the team: Florent SEGARD, Gautier KOCALENIOS, Patrick SEGARD, Vincent SEGARD, Titouan SEGARD, Jérôme SOTO

Referent (privileged contact): Florent SEGARD

Full team? Non

Extreme Challenge Candidate: Oui

Challenge(s) addressed: L'extrême défi ADEME

Team vehicle(s): La Barquette, SUV4XDA

Wealth sought by the Team: Expérimentation, Cas d'usages, Moyen de prototypage - production - essais et calcul, Produit - Service, Conseil Expertise, Mentorat, Contributeur - Communauté, Financement, Incubation

Skills sought by the team: Energie, Energie/Electrique, Energie/musculaire, Equipement, Equipement/Véhicule, Réglementation, Réglementation/création d'entreprise, Réglementation/véhicule, Réglementation/Sécurité des transports, Partie prenante, Pratique de mobilité, Pratique de mobilité/Motorisée, Pratique de mobilité/Mobilité durable, Pratique de mobilité/Mobilité active, Discipline, Discipline/Design, Discipline/Modèles économiques, Discipline/Industrialisation, Discipline/Véhicule

Personnes ayant les compétences recherchées par l'Equipe : ANTOINE DACREMONT, Abdelkoudouss FAQIR, Abdourahamane, Adam Mercier, Adrien Auclair... further results

Other needs: Plateformes L7e et L6e, châssis, chaine énergétique.

Common(s) of interest for the Team:

Community of interest: Communauté de l'eXtrême Défi, Low Tech dans la mobilité, ICAM Site de Nantes

Theme: Véhicules intermédiaires, eXtrême Défi, Voiture électrique et charge, Vélo et Mobilités Actives

Website:

Link to my cloud, wiki, drive:

EVLI4XDA.jpg


Response file to the eXtreme Challenge[edit source]

Describe here your answer on 4 of the 6 parts: Narrative, ecosystem, economics and feedback.
The 2 other parts (Vehicle, Energy) are to be detailed in your Vehicle sheet La Barquette, SUV4XDA.

Notre vision de la mobilité

'Pouvoir se déplacer librement, simplement, de manière responsable et cohérente avec les enjeux de l’époque.

Notre mission : Repenser le SUV comme un véhicule pour faire du sport avec un volume de stockage important. Souveraineté énergétique : Un véhicule autosuffisant au quotidien grâce au solaire et à la mobilité active.

Nous cherchons un véhicule ou les indicateurs sont équilibrés, de manière à avoir un superlatif sous forme de ratio :  Meilleur coefficient S*Cx  Meilleur ratio puissance x couple /poids  Meilleur ratio autonomie/capacité

Le tout dans les catégories : L6e / L7e - 425kg / 450kg max - 6kW / 15 kW max - 2 personnes - 45km/h / 80km/h voire 90km/h max

Notre vision de la mobilité

Pouvoir se déplacer librement, simplement, de manière responsable et cohérente avec les enjeux de l’époque. Le tout avec un minimum d’énergie et d’impact sur l’environnement.

Le malheur de l’actualité Les enjeux liés au climat sont forts, et nous constatons que la situation ne s’améliore pas : Les véhicules sont de plus en plus lourds, de plus en plus cher, de plus en plus consommateurs d’énergie et de matériaux. Avec la fin des véhicules thermiques, imaginer que l’avenir soit composé de SUV électriques hors de prix, au cycle de vie et à la consommation énergétique aberrante mène droit au mur. Rouler à 130km/h voire au-delà est un luxe que l’on ne peut plus se permettre. Posséder plusieurs voitures par foyer est un luxe que l’on ne peut plus se permettre. Les véhicules légers alternatifs sans permis ont tendance à s’ajouter au parc existant et non à remplacer les véhicules actuels. Volonté : se positionner pour réduire les impacts de la voiture et de l’utilitaire plutôt que d’augmenter les impacts du vélo. L’espoir n’est pas perdu ! Soyons force de proposition ! Notre volonté : faire partie de la solution, des solutions ! Notre mission : Repenser le SUV comme un véhicule minimaliste pour faire du sport avec un volume de stockage important. Proposer une alternative à la voiture et à l’utilitaire léger pour les trajets locaux. Créer le véhicule idéal pour l’avenir

Un véhicule autosuffisant au quotidien grâce au solaire et à la mobilité active. Idéalement ce véhicule pourrait aussi couvrir des distances plus importantes pour des déplacements loisirs le weekend ou dans le cas d’un binôme de techniciens itinérants couvrant plusieurs chantiers dans une journée. Un véhicule non-individuel permettant de transporter des biens. La question du report modale est centrale et nous souhaitons que notre solution serve à remplacer des véhicules à fort impact environnemental, par exemple la seconde voiture d’un foyer, une camionnette d’un artisan ou d’un opérateur logistique de la Poste, voire un camping-car. Nos inspirations de l’histoire de l’automobile

La Citroën 2CV et la 4L : Véhicule capable de transporter quatre personnes et deux sacs à patates. Minimaliste mais pas spartiate. La marque automobile Lotus : Light is Right Les barquettes aérodynamiques de course Nous ne cherchons pas un véhicule superlatif : Le plus rapide, le plus gros, le plus puissant. La moto ZERO S11kW : Depuis les prototypes en 2006 Les Concept Car Citroën OLI & DS X E-Tense : Aspect Asymétrique, et utilisation de carton. Nos Inspirations issues du vélo et de la mobilité active

Vélomobile Être à la moto ce que le vélomobile (45km/h) est au vélo (25km/h), grâce à l’aérodynamisme. Le vélomobile est jugé trop dangereux car manque de visibilité. Tandem Les tandems sont plus aérodynamiques que 2 vélos, plus légers que deux vélos. Il existe des tandems originaux voire fun, tels que le Hase Pino ou les modèles dos-à-dos. Twike Participation aux Xprice Automotive Un développement au temps long, depuis 1998

Nos inspirations du futur de l’automobile

Les challenges éco-marathon et le world solar challenge, ainsi que le 56e Stand et l’indice de performance 24h du Mans sont une source d’inspiration car les véhicules sont performants et efficients.

Nous cherchons un véhicule ou les indicateurs sont équilibrés, de manière à avoir un superlatif sous forme de ratio :  Meilleur Aérodynamisme : coefficient S*Cx  Meilleure Accélération : ratio puissance x couple /poids  Meilleure Efficience : ratio autonomie/capacité de la batterie

Le tout dans les catégories d’homologation suivantes : L6eB / L7eCU - 425kg / 450kg max - 6kW / 15 kW max - 2 personnes - 45km/h / 80km/h voire 90km/h max

Être à la mobilité ce que Patagonia est à l’habillement


Don’t buy our car ! Ou seulement si vous en avez l’utilité : - Utilisation en zone rurale et péri-urbaine principalement, campagne, mer ou montagne - Hors Autoroute, et à priori hors-piste cyclable - Si vous covoiturez et/ou comptez être deux - Si votre achat remplace un véhicule thermique que vous avez déjà Exemple : L’option solaire n’est pas intéressante si le véhicule est garé dans un garage ou sous une ombrière solaire en journée. Economie de de fonctionnalité Idée : Ne pas chercher à vendre nos véhicules, plutôt à promouvoir une location au km, avec entretien et une prise en compte de l’ensemble du cycle de vie. Être garant du parc de véhicule de A à Z. Louer aux particuliers ou aux artisans pour les trajets du quotidien. Idée : Puis louer durant les vacances à des camping ou autre B2B pour sensibiliser aux VLI pour les trajets des derniers kilomètres vers la plage. Cyclotourisme (hors-piste cyclable). Transport de bien pour le trajet des derniers kilomètres dans les Zones à Faible Emissions. Un petit tour dans nos garages Dans nos garages d’occidentaux, il y a : - Des objets pour la mobilité individuelle légère o Plusieurs paires de baskets o Des rollers, trottinettes ou skateboards o Des vélos droits, VTC, VTT o Plus rarement, des vélos couchés, voire vélomobiles o Des vélos à assistance électriques - Des objets pour la mobilité individuelle moyenne o Des scooters, des motos voire des quads - Des objets pour la mobilité lourde, pour plusieurs personnes et plusieurs biens o Des voitures o Des camionnettes De quoi avons réellement besoin ? - Au quotidien, pour aller travailler ? - Le weekend, pour aller s’aérer ? - Pendant les vacances, pour voyager ? - Pour les déplacements professionnels

Le vélo ? je vais trop loin, pas assez rapide, ni sécurisé en hiver. Le vélo à assistance électrique ? en dehors des montées, 25km/h est une limite d’assistance trop faible dès que l’on aime appuyer sur la pédale. Promouvoir une augmentation de la vitesse limite à 30mk/h semble du bon sens. Il existe d’ailleurs les Speedbikes allant jusque 45km/h, moyennant une assurance. Le vélomobile ? Je ne peux pas transporter de passagers ni de biens. La longue chaine et l’ergonomie sont contraignantes. La moto ? Pratique seul ou à deux pour aller en ville dès que l’on n’a pas besoin de transporter des biens. Le casque et le blouson sont comme un boulet pour aller randonner. La voiture ? En dehors de son impact écologique et de la difficulté pour se garer en ville, elle peut tout faire, transporter des biens et des personnes, en étant à l’abri des intempéries et avec de la chance une climatisation. Elle est trop souvent surdimensionnée pour nos besoins. Son coût environnemental et économique est très élevé. Faut-il avoir plusieurs véhicules pour plusieurs usages ? Ou un véhicule multi usage ? Faut-il avoir un véhicule pour le quotidien, et un véhicule pour les voyages ? Insee, France : En 2018, 36 % des ménages disposent d’au moins deux voitures, contre 32 % en 2004. Le taux de motorisation atteint 84 %. Les 40-59 ans sont les plus motorisés (89 %) contre 81 % pour les 60 ans ou plus et 73 % pour les 16-24 ans. Les exploitants agricoles et les professions intermédiaires sont très motorisés (plus de 90 %), tandis que les employés sont relativement moins équipés (82 %). En 2017, 94 % des ménages habitant les zones rurales possèdent un véhicule. Dans l’agglomération parisienne, 67 % des ménages sont motorisés ; dans les autres agglomérations françaises, les taux de motorisation dépassent 80 %.

Déterminer le besoin : Les sportifs du weekend : « Je fais 140km aller-retour pour aller surfer sur la côte atlantique le weekend, j’aurai besoin d’un véhicule de 150km d’autonomie avec une vitesse max de 80 ou 90 km/h mais en empruntant des voies rapides, le tout avec un coffre de 230 par 70cm pour emporter deux surfs. » Damien « Je fais 150km aller-retour pour aller skier dans les Alpes le weekend, j’aurai besoin d’un véhicule de 150km d’autonomie en hiver, plutôt dimensionné pour 200km, avec une vitesse max entre 70 et 90km/h, mais avec une puissance suffisante pour passer des cols et avec un frein moteur performant pour recharger à la descente. Un volume de stockage de 180cm de long serait nécessaire » Florent Le professionnel : « Lors de déplacement professionnel, je dois rencontrer des clients dans la région, parfois à 200km, j’ai besoin d’un véhicule avec 250km d’autonomie et une recharge rapide. Je suis souvent seul ou avec un collègue. » Alexis « J’habite en Vendée, je cherche un véhicule pour aller à Nantes ou La Rochelle, soit jusqu’à 200km. J’ai parfois besoin d’atteler une remorque, j’aimerai pouvoir pédaler et rouler à 45km/h ». Didier Le particulier au quotidien : « Je ne suis pas à l’aise en voiture, j’ai besoin d’un véhicule simple, pour transporter mon conjoint et ses bagages à la gare la plus proche et revenir, ou pour aller travailler lorsque les transports en commun ne sont pas présents, comme les samedis ou aux horaires plus tardifs. C’est une autonomie de 20 ou 30 kilomètres, 45km/h suffisent, pédaler n’est pas nécessaire » Daphné « J’ai besoin d’un petit véhicule pour transporter 1 à 2 passagers et 2 sacs de 60L, faire un aller-retour de 100km sur autoroute soit 90km/h et 200km d’autonomie minimum. Le véhicule est stocké en souterrain, la recharge est une question problématique. » Annaëlle Autres visions de la mobilité « Une moto électrique au quotidien et une voiture diesel pour les longs trajets occasionnels, c’est ma définition de la mobilité hybride, cependant j’ai parfois besoin de transporter du matériel sportif pour aller pas très loin, c’est dommage de devoir prendre la voiture ». Florent « Le train n’est pas en concurrence avec les VLI, il est complémentaire, par exemple pour aller à la gare depuis des zones hors agglomération, plus rurales. Le développement des VLI permettra aussi de revenir à l’auto-train. »   Un Concept - Deux scénarios de véhicules

En quelques mots le concept développé se nomme la Barquette. C'est un quadricycle sur une base de tandem avec un grand coffre latéral pour transporter des objets longs, (échelles ou équipements sportifs par exemple). Le tout le plus léger et le plus aérodynamique possible, en versions 45 et 90km/h. Cerises sur le gâteau, des panneaux solaires et pédaliers pour la souveraineté énergétique des déplacements quotidiens. Dans tous les cas, jusque deux personnes avec un rangement latéral. Trop large pour les pistes cyclables. Scénario 45km/h Scénario 90km/h Homologation L6eB L7eCU Puissance Moteur 6kW 15kW Usage Urbain Péri-Urbain Accès piste cyclable / Voie Rapide Non / Non Non / Envisageable Surface Max Panneau Solaire 4m² 5,5 m² Longueur Max 300cm 370cm Largeur Max 150cm 150cm Poids Max à vide 425kg 450kg à 600kg Inspiration Vélo/Auto Moto/Auto Exploitation énergie pédalier Mécanique Electrique Présence de pièce d’usure Oui Chaine ou Courroie Idéalement Non


Le concept de base est novateur avec le coffre latéral. Le véhicule se veut déjà le plus léger et le plus aérodynamique possible. La motorisation hybride avec le solaire et avec le pédalier seront des options selon les usages du quotidien et la volonté de souveraineté énergétique. Le coffre sera personnalisable en fonction du besoin du professionnel par exemple.



L’objectif n’est pas de surcharger les pistes cyclables avec des VLI motorisés. Mais plutôt d’amener les chaussées traditionnelles et leurs véhicules à une forme de sobriété, en réduisant la vitesse (80km/h et accepter le 90km/h sur voie rapide), mais également le poids et l’encombrement des véhicules. L’expérience montre que la consommation d’énergie a lieu en phase d’accélération et en montée. Aussi les voies rapides permettent de rouler à vitesse stabilisée et à pentes modérée. A l’inverse des ronds-points ou carrefours qui nécessitent des phases d’accélération régulières.

L’autonomie modulable : Les besoins peuvent varier de 20km à 200km. Plus l’autonomie sera importante, plus le véhicule pourra être une alternative pertinente à la voiture. Mais plus il sera lourd, moins il sera efficace. Nous envisageons d’avoir jusque trois batteries modulable mais de plafonner la capacité totale des batteries à 20kWh environ, ce qui représente tout de même environ 100kg, mais qui peux représenter un facteur 10 par rapport aux plus gros véhicules de la mobilité électrique. Destination du marché Forme de Location sur Cycle de Vie, à destination des particuliers (Couples sportifs) et des artisans (Binômes), ayant besoin de transporter des objets longs. Des garages distributeurs ou des loueurs de VLI, potentiellement en autopartage.


  Faire la différence avec la souveraineté énergétique : Au quotidien : - Pas de facture énergétique si soleil, deux trajets par jours, le véhicule charge la journée. Lors de déplacements Loisir et Chantier : - Cyclotourisme, sites isolés, chantier. - Apport d’énergie et lieu et place du traditionnel groupe électrogène. - Charge des équipements 12V et batterie dédiée 230V pour outillage électroportatif.

Le MIX énergétique : L’énergie électrique est de loin la plus grande source d’énergie. Le véhicule étant lourd (>300kg), L’énergie produite du pédalier ne correspond en réalité qu’à l’énergie utilisée pour les accessoires du tableau de bord et les phares. L’énergie produite par les panneaux solaires est pertinente si le véhicule est garé au soleil, autrement il vaut mieux avoir des panneaux solaires sur un bâtiment et posséder deux jeux de batteries dont un qui charge.

Modularité, Personnalisation : Le coffre latéral est modulaire et personnalisable selon les usages des professionnels. La carrosserie est personnalisable par l’utilisateur ainsi que les volumes de stockage. Le poids des batteries et le temps de charge sont importants. Nous envisageons d’avoir des batteries amovibles afin de les rendre facilement interchangeables et de n’embarquer que le nécessaire lié à l’autonomie.

Être ouvert sur le monde : Pour la mobilité moderne, nous sommes enfermés dans des voitures vitrées qui sont des annexes de notre maison, certains teintent les vitres de leur véhicule. Or la mobilité du futur telle qu’exprimé dans le monde du VLI se veut ouverte sur le monde, les parois sont amovibles, les habitacles sont visibles et légers. Les sourires sont visibles.

Un parallèle avec l’Habitat : L’énergie ne sera plus abondante à l’avenir, il faut repenser la mobilité au même titre que l’habitat ou l’agriculture. L’habitat grâce aux récentes réglementations thermiques se veut à faible impact environnemental et à énergie positive. De fait une maison avec un bâti bien isolé, des systèmes efficaces et une production renouvelable permet à l’habitant d’être souverain de son énergie et d’avoir un impact limité sur son environnement. La maison individuelle se veut en faillite, le coût et l’impact sur les terres et l’artificialisation du sol fait de la maison Phoenix une aberration du passé. L’habitat se veut sobre, une surface réduite par habitant, une consommation pour le chauffage réduite.

L’automobile du futur ne sera pas individuelle, elle devra être légère, aérodynamique, efficace, une énergie par km limitée. La carrosserie sera équipée de panneaux solaires. Ces derniers devront produire l’énergie nécessaire pour les trajets du quotidien.

Idée : Créer un Label Mobilité Passive ? Tels BBC ou Passif pour l’habitat ? Pouvoir brancher la voiture sur le réseau de la maison tel un panneau solaire mobile et une batterie électrique de stockage. Entre la Tiny House et la maison passive de 90m², il y a un éventail de possible. De même pour la mobilité, entre le vélo et la voiture électrique, il y a un éventail de solutions.

Narrative File: Dossier Narratif EVLI4XDA V1.pdf

Pour un projet fédérateur

Développer un projet multi-acteur

Les projets regroupant des citoyens, des industriels, des collectivités ont du sens. Ils rassemblent et font société autour d’une problématique commune, d’un enjeu fort pour l’avenir. Les acteurs industriels Les acteurs académiques Les acteurs associatifs Les acteurs collectivités

Développer un projet multi-acteur Les projets regroupant des citoyens, des industriels, des collectivités ont du sens. Ils rassemblent et font société autour d’une problématique commune, d’un enjeu fort pour l’avenir, liée au climat et à l’énergie.

  1. Time for the planet #Ticket for change

Notre objectif en tant qu’acteur/association/future structure est de porter un projet fédérateur. Les acteurs industriels Les fabricants de matériaux, de composants, les équipementiers automobiles, etc... A ce jour nous avons volonté de travailler avec plusieurs acteurs (voir annexe liste des fournisseurs contactés) dont plusieurs partenaires de l’XD : - Solar Cloth - Valeo - Soben - Dassault System - UTAC Nous avons également ciblé d’autres fournisseurs de matériaux et équipementiers : - Kit Elec Shop, Evea, et EV Shop pour la chaine électrique. - Les constructeurs traditionnels Renault et Ligier pour les composants du châssis et essieux.

La création d’une entité de type SCOP, SAS ou SARL pour l’industrialisation A l’issue de la phase idéation et de la première phase de prototypage, la création d’une structure est envisagée en complément voire remplacement de l’association EVLI4XDA. Savoir-faire lié aux matériaux, carrosserie et châssis, et à l’assemblage de petites séries. Maintenance et entretien sur cycle de vie. Création potentiellement en 2024.

Les constructeurs de VLI en coopétition Nous avons également volonté de travailler avec les autres équipes de l’XD pour lesquels des synergies sont possibles, en particulier pour les concepts en catégorie L6e et L7e par exemple : - Avatar Mobilité - La bagnole Kilow - Midipile - Weez Eon Motors Nous souhaitons également travailler en coopération avec les autres équipes de VLI en proposant dans les futurs locaux de la future entité : - Une opportunité d’assemblage de leurs solutions. - Une opportunité de standardisation des composants. - Une opportunité de visibilité de leurs solutions. - Une opportunité de maintenance de leurs solutions.

Penser global agir local Le maillage et la répartition des constructeurs, des futurs garages pour l’entretien doit être réfléchi. L’outil de production peut être centralisé selon sa complexité. Des micro-centres à base de containers aménagés ou d’utilitaires mobiles pour l’entretien est envisageable. Les acteurs académiques La volonté de travailler avec des acteurs tels que des écoles d’ingénieur ou IUT L’ICAM Site de Nantes est partenaire pour la phase prototypage. Les acteurs associatifs AVELI, EVLI4XDA, In VD, et toute association impliquée dans la mobilité durable pour promouvoir initiatives et solutions. Les acteurs collectivités Les territoires, L’ADEME Les citoyens et utilisateurs Les bêta testeurs et ambassadeurs de la solution. Environnement Avec deux variantes dédiées au péri-urbain et au dernier kilomètre urbain. La solution est prévue pour utiliser la chaussée existante, hors piste cyclable, elle pourrait toutefois à terme aller sur voie rapide à 90km/h Le véhicule aura des dimensions faibles comparé aux utilitaires et SUV qu’il est supposé remplacer. Les dimensions L6e et L7e de 150cm de large et 300/370cm de long sont en revanche maximisés pour optimiser la capacité de stockage et la surface de panneaux solaires. Cette dernière option de panneau solaire permet de valoriser énergétiquement la surface si le véhicule n’est pas stocké dans un garage ou un parking pourvu d’ombriéres photovoltaïque en journée. Par ailleurs un sondage montre qu’en zone urbaine une voiture reste garée 95% du temps et que son taux d’occupation est de 1,4 personne.

Ecosystem File: :Dossier EcoSystème EVLI4XDA V1.pdf

Les économies du futur et l’accessibilité au plus grand nombre

Être accessible au plus grand nombre La durabilité et la garantie Le budget par km : L’économie de la fonctionnalité Promouvoir une location ECV : Permettre une location à durée modulable garantissant une fonctionnalité et un impact minimal sur l’ensemble du cycle de vie.

MODELE ECONOMIQUE EVLI4XDA Les économies du futur et l’accessibilité au plus grand nombre Être accessible au plus grand nombre De par sa conception simple, le coût d’investissement devrait être limité, bien que la notion de coût peut évoluer selon le volume produit et l’économie d’échelle. De part la consommation réduite en énergie grâce à un concept léger et aérodynamique, le coût à l’usage devrait être limité. La capacité à investir à l’achat étant limité selon les utilisateurs, ménages ou artisans, les solutions de locations sur le cycle de vie tels que l’économie de la fonctionnalité, soit un coût au km et/ou mensuel permettrons de rendre la solution accessible à tous. La durabilité et la garantie A raison de 25km par jour pendant 10 ans, il est envisageable d’avoir une garanti constructeur 10 ans /50 000km. Une voiture traditionnelle a une durée de vie moyenne entre 150 000 et 250 000kms. Le véhicule sera simple, léger et robuste, de technologies faciles à réparer. Un reconditionnement en fin de vie est envisagé. Les matériaux sont recyclables (métaux), ou revalorisables (composites). La batterie est à ce stade un point complexe à intégrer, mais la standardisation, par exemple en 48V, et les futures méthodes de recyclage, devraient être gérées à l’échelle plus macro, grâce à des fournisseurs de batteries français ou européen.. Le budget d’un foyer pour ce type de véhicule Entre le vélo et la voiture, un gap. Quel budget si achat par un ménage ? Le budget d’un deux roues neuf à l’achat : 25km/h -> 2 500€ VAE 50 km/h -> 5 000€ Cyclomoteur 100km/h -> 10 000€ Moto 11kW

Le budget d’un tandem neuf à l’achat : HazePino : 10 000€ Bombuk : 15 000€ Vélomobile : 10 000€ Le budget d’une voiture hors agglomération ! A partir de 10 000€ d’investissement d’occasion et 20 000€ sur du neuf. Le coût doit aussi se calculer sur le cycle de vie. Le coût mensuel d’une voiture traditionnelles démarre à 200€ par mois, hors carburant.

Le Budget de l’autonomie : Le coût des panneaux solaires est un investissement qui s’amortie entre 10 et 20 ans. Le budget par km : L’économie de la fonctionnalité Promouvoir une location ECV : Permettre une location à durée modulable garantissant une fonctionnalité et un impact minimal sur l’ensemble du cycle de vie. La location longue durée ? En B2B tel La Poste pour les livraisons. La location courte durée pour le tourisme estival ? B2B via des loueurs, des camping ? Le coût à l’achat ou le coût pour 50 000km ?

L’Open Source, et le véhicule en kit L’économie de la connaissance a de l’avenir. Et l’Open-Source est une bonne solution, à minima pour les phases IDEATION et PROTOTYPAGE. Notre objectif principal est de proposer une solution durable de mobilité et de la faire vivre. A ce jour qu’elle soit améliorée par une intelligence collective ou reprise par des spécialistes géants de l’automobile ne poserai pas de problème tant qu’elle a un impact positif sur les émissions de GES des transports et qu’elle reste une solution disponible pour l’intérêt général. S’il n’est pas forcément question de verrouiller la technologie avec des brevets, acter les bonnes idées avec une enveloppe Soleau parait un bon compromis. La propriété intellectuelle et la place de chacun dans le monde économique pose question. La valeur ajoutée pourra porter sur la réalisation, l’industrialisation et l’assemblage des composants, ainsi que la maintenance. L’homologation d’un châssis ou d’un véhicule est un frein au véhicule en kit, surtout s’il est conçu pour aller à des vitesses supérieures à 45km/h, ce qui est le cas en L6e et L7e. Nous sommes en revanche favorables à utiliser des systèmes énergétiques non fermé. L’exemple avec les variateurs paramétrables et ouverts, pas forcément pour autant en open source. L’assemblage final doit avoir lieu sur une site de production certifié ISO 9001 pour l’homologation. Le DIY ne semble pas pertinent, en revanche une implication de l’utilisateur lors de la fabrication est envisageable afin qu’il s’approprie le véhicule voire qu’il le personnalise. La solution de kit open source peut être partagée entre les constructeurs de manière à mutualiser les sous-systèmes énergétiques voire mécaniques. Le luxe de l’autonomie Les Batteries sont l’élément le plus lourd et le plus cher d’un véhicule à partir d’une certaine capacité. Le nombre de cycle de charge et décharge et aujourd’hui limité entre 500 et 1000 cycles (pour les batteries Lithium Ions). Avec une charge par jour les batteries ont une durée de vie d’une paire d’année (2 ans). Avec une charge par semaine les batteries ont une durée de vie d’une décennie. Les batteries LiFePO4 sont plus lourdes mais plus durables. Il est important que les batteries soient recyclables. Dans le cadre de l’économie circulaire, nous pouvons envisager que les batteries des VLI soient des batteries reconditionnées issues des automobiles traditionnelles. Prévoir une gamme de produit en fonction de l’autonomie. Dont une version optimisée pour les trajets quotidiens avec un minimum de batterie pour un maximum de panneaux solaires. Notre conviction est que la technologie électrique avec batterie est à ce jour à réserver pour les trajets locaux inférieurs à 200 km. Coût estimé par véhicule Coût marché cible 15 à 20 k€ à l’achat hors options. Matériaux et pièces détachées : Châssis Le coût du châssis à base de tube aluminium et sa réalisation peut être élevée 2000€ Le coût des essieux, amortisseur, roues et freinage pèsent pour 2000€ Le coût du système de pédalier ainsi que son système de direction attitré peuvent peser encore pour 2000€ Réalisation d’un moule composite. Equipements électromécaniques : Les moteurs (2000€) , variateurs (700€), batteries, chargeurs et BMS (3000 à 10000€) et afficheur (500€) pèsent pour plus de 50% du prix du véhicule. Les accessoires rétroviseurs, système de dégivrage, ceintures, phares pèsent pour 1000€ Les chargeurs, panneaux solaires, onduleurs pèsent pour encore 3000€ selon l’origine et les fabricants. Main d’œuvre : Idée : intégrer le client lors de la réalisation. Former des opérateurs ou techniciens voire ingénieurs terrains. Revenus de la structure Associative Mécénat Dons Subventions Location des prototypes pour essais dans les territoires Entreprise Si création structure type entreprise. Fort savoir-faire, assemblage et maintenance SCOP possible, atelier d’assemblage, soudure et composite. Assemblages des solutions barquettes mais également des autres solutions VLI possible. Maintenance des solutions barquettes mais également des autres solutions VLI possible. Location et vente des véhicules. En scénario B2B, la vente/location a des gestionnaires de parc de VLI est envisagé. Investissement Nécessaires A horizon 10 ans : 2023 : Idéation ADEME : 10 k€ 1 maquette design 2024 : Prototypage ADEME : 100k€ 1 véhicule prototype + 2 véhicules bêta testeur 2025 à 2027 : 10 véhicules par an ? Objectif homologation avec crash Test ? 2028 à 2032 : 50 véhicules par an ? 2033 : 1.5 Millions d’Euros : 100 véhicules par an : 500 véhicules sur plusieurs années

Les coûts importants : Structure, bâtiment, & atelier, assurances, juridique, comptabilité. Salaires d’une équipe d’ingénieurs, techniciens et opérateurs à fort savoir-faire. Les coûts de développements et d’homologation, véhicules tests en particuliers si besoin de Test Destructifs. Les coût des chaînes de production :outils, établi, poste de soudure, moules composites. Le financement communautaire Inspiré du modèle de la Twike, en développement depuis 30 ans : - Crowdfunding, Mécénat - Apport et soutien des acteurs - Réservation d’un modèle et livraison sur classement des apports Expérimenter d’autres méthodes de vente et de business modèle Economie de la fonctionnalité en B2B En B2C : Prime à la casse pour faciliter le report modal ? Prime en fonction du quotient familial ?

Ethique si entreprenariat Création d’une société à mission ? L’idée est intéressante mais les démarches sont complexes pour une petite structure. Gouvernance si SCOP ? Plafonner l’écart de salaire entre l’ouvrier et le management en fonction de la taille de la société. Favoriser les structures et partenariats local.

Economic File: Dossier Modèle Economique EVLI4XDA V1.pdf

DOSSIER PROJET EVLI4XDA

Une aventure avec de l’Espoir La coopétition L’intérêt d’être plusieurs équipes Ne pas faire tous les mêmes erreurs, apprendre du parcours des autres. Mettre les idées en commun, partager des éléments, voire créer des standards. L’accueil des équipes et moments de partage, en particulier Avatar. Les outils de l’XD Le Forum La veille technologique et des concepts. La mise en commun des réflexions et idées. Contextualiser la vision ingénierie Les pistes d’essai par exemple à Carquefou. Les Visio Ateliers Les ateliers, échanges avec des partenaires industriels de l’XD, ainsi que l’UTAC. Les retours d’expérience des autres équipes ou des pionniers.

Le salon des VLI à Millau La présence au salon a été bénéfique pour rencontrer les acteurs, constructeurs, équipementiers, pionniers, utilisateurs, associations, etc. Le temps à permis de prendre du recul sur la phase idéation et de rencontrer d’éventuels partenaires pour les phases prototypages voire industrialisation. Le salon était surtout l’occasion de faire parti d’un tout, d’un écosystème et d’une communauté. Le retour de la Saison 1 La création d’AVELI, l’accompagnement pour l’homologation par l’UTAC sont des éléments bénéfiques au projet qui ont été déclenché par la saison 1. Les freins

Les contraintes d’homologation Au vu des dimensions du véhicule et du besoin de surface pour la production solaire, il est peu cohérent d’aller sur piste cyclable. Il est n’est pas dédié en environnement urbain, mais bien en péri-Urbain.

C’est donc non négociable que le véhicule soit homologable / puisse passer l’homologation.

Les enjeux de développement Au-delà des composants ré-empruntables aux mondes du vélo et de la voiture voire de la moto, il y aura des éléments du véhicule à développer lors de la phase prototypage : Mécaniquement Développement d’un châssis homologable 80km/h modulable et réutilisable par d’autres équipes. Développement d’un système de direction par bras de levier ou volant fiable à 80km/h et réutilisable par d’autres équipes. Développement de la carrosserie en composite. Electroniquement Développement d’un système électrique embarqué de variateur/servomoteur pour le moteur adapté avec un limiteur pour régler de 5 en 5 km/h de 25 à 80km/h et un niveau d’assistance : éco, tour, sport, turbo. Reprenant le frein moteur régénératif. L’intégration de panneaux solaires sur la carrosserie.

La mise en commun des composants et des outils de production Faut-il standardiser les produits et composants ou standardiser les outils de production ? Le besoin d’une plateforme commune avait été identifié lors de la phase 1 de l’idéation. Nous souhaitons apporter quelques précisions. Le besoin est surtout de mutualiser les équipements de production, et d’avoir des briques communes, des standards de sous-systèmes sous forme de kit : - Batteries + BMS + variateur + moteur + contrôleur + afficheurs - Essieu + amortisseurs + direction + triangle de suspensions + freins Le coût d’investissement Le financement communautaire, inspiré de chez Twike L’aide de l’ADEME Financière certes, mais aussi sur l’apport de partenaires, de réseau.

La compréhension du marché et le cahier des charges pour les équipementiers Le marché actuel de la voiture correspond à un mode de vie quasi unique mais personnalisable. Le marché futur du VLI s’adaptera davantage à des besoins précis et des usages spécifiques. Il est compliqué pour les constructeurs qui innovent d’avoir une idée précise du marché dans son ensemble. Or c’est la taille de ce marché global, mutualisé, qui intéresse les équipementiers.

L’accompagnement par l’ADEME

En conclusion, l’eXtrême Défi de l’ADEME a été déclencheur du projet de La Barquette. Le parcours, commencé lors de la phase idéation, a permis de contextualiser le projet avec des territoires et l’émergence d’un écosystème d’acteurs. L’Ademe a été à l’écoute des équipes depuis 2022, nous avons l’occasion d’en faire l’expérience et nous souhaitons simplement remercier l’équipe ADEME, l’aventure ne fait que commencer.

Feedback File: Dossier Projet EVLI4XDA V1.pdf


Association EVLI4XDA Participation IDEATION 2023 Objectif Prototypage 2023/2024