Nos données en mobilité

From Communauté de la Fabrique des Mobilités

Image :

Image wiki nos données en mobilité.jpg

Short description: Rendre Montréal plus résilient et durable, grâce à une approche collaborative de collecte de données de déplacements des citoyens, par l’utilisation de solutions technologiques partagées.

Description:

Présentation de l'initiative

Objectifs & Opportunités

La crise sanitaire a mis en évidence plusieurs vulnérabilités liées à l’accessibilité des données en mobilité. Le manque de données exploitables a retardé la compréhension des dynamiques de déplacements et affecté la réactivité des acteurs économiques à choisir rapidement les bonnes mesures de mitigation. Nous cherchons donc à :

  • Mieux comprendre les nouvelles habitudes de déplacement
  • Mettre en place une gouvernance des données partagées entre acteurs montréalais
  • Disposer d’un outils de récolte de données en temps réel
  • Mettre en place une approche méthodologique pour atteindre les populations en situation de vulnérabilité

Montréal en commun et "Nos données en mobilité"

Projet réalisé par la Coop Carbone en collaboration avec La Fabrique des Mobilités Québec dans le cadre du Pôle de données en mobilité de Montréal en commun.

Ce projet est rendu possible grâce au financement du Fonds d'initiative et de rayonnement de la métropole et de Montréal en commun.

Au sein de Montréal en commun, le projet se décline sur plusieurs axes :

  • Développement de l'application Ma Mobilité comme outil de collecte de données de déplacement
  • Animation d'une communauté autour d’un outil de collecte open source

Expérimentations et initiatives

Pour en savoir plus sur le commun Ma Mobilité ainsi que sa démarche de développement, consulter la page dédiée à l'application.

Etude de l'impact du télétravail sur les mobilités

Description et objectifs

L'objectif de cette initiative est de connaître l'impact du télétravail sur la mobilité à travers des données de télétravailleurs et autres pour comparer les déplacements sur une semaine.

  • Augmenter les bassins de testeurs
  • Améliorer la connaissance personnelle sur la mobilité des individus
  • Collecter les données manquantes pour expliquer certains enjeux comme le télétravail (les angles morts des données en mobilité)


Hypothèse de travail

Nous pensons que le télétravail imposé pendant la pandémie a changé les habitudes de mobilité des populations et que ces modifications peuvent nous aider à adapter l'offre de mobilité afin de contribuer à une réduction de l'utilisation individuelle de la voiture.

Travail d'amélioration de Ma Mobilité

Nous avons travailler sur une nouvelle version de Ma Mobilité (3.0.5), intégrant des fonctionnalités supplémentaires, afin de répondre à des besoins précédemment identifiés :

  • Intégration des notifications personnalisables afin de faciliter différentes expérimentations à partir de l'application
  • Intégration de l'écran "status" dans le profil de l'utilisateur pour s'assurer de la bonne configuration de l'application dans le téléphone.
  • Ajout des notifications prévenant l'utilisateur si l'application ne fonctionne pas correctement ou si une des autorisations n'a pas été accordée.

Développement de partenariats autour de l'initiative

Partenariat avec l'INRS et Polytechnique Montréal

Description et objectifs

Ce partenariat vise à utiliser Ma Mobilité pour le projet "Empreinte carbone du télétravail" porté par l'INRS en collaboration avec Polytechnique Montréal et les CGD métropolitains. L'idée c'est d'en apprendre sur l'empreinte carbone liée au télétravail non seulement du point de vue des déplacements (mobilité) mais aussi du point de vue de la consommation énergétique.

L'approche envisagée pour collecter de la donnée est basée sur un questionnaire détaillé. Pour en apprendre plus, quelques répondants au questionnaire utiliseront en plus l'application Ma Mobilité pendant une semaine. La finalité c'est de pouvoir comparer les résultats des deux approches, et donner une valeur scientifique à l'utilisation d'une application de collecte de données de déplacement (traceur).

Développement du projet

Nous avons commencé par rentrer en contact avec Loto Québec afin de lui présenter le projet de tests des applications. Nous en avons conclu un plan de collaboration afin de mieux designer les expérimentations.

Nous avons également dû travailler un plan de communication qui serait diffusé au sein de l'entreprise. Enfin, il fut nécessaire de rencontrer les responsables TI pour présenter le fonctionnement de l'application et dérisquer la mise en utilisation par les employé.e.s.

Défis et apprentissages

Tout comme pour le Plan de déplacement inter-entreprises, nos discussions avec l'INRS et Polytechnique ont contribué à améliorer notre commun Ma Mobilité (notamment les CGU et la politique de confidentialité ainsi que des modifications spécifiques pour le questionnaire afin de pouvoir identifier les participants a ce projet).

Ces rencontres ont permis de faire remonter une nécessité de garanties (notamment en cybersécurité) concernant Ma Mobilité. En effet, les chargés des TI ont établi un rapport et insisté sur la nécessité de faire des tests d'intrusion sur les serveurs de la Fabrique des Mobilités Québec et de la Coop Carbone afin de s'assurer que ceux-ci répondaient aux exigences de sécurité auxquelles une organisation comme Loto Québec doit se conformer (certifications SOC 2 ou ISO 27001). Un exemple de bloquant : le fait que tous les serveurs où sont hébergées les données de Ma Mobilité n'étaient pas au Canada (notamment les données du questionnaire car l'hébergeur n'est pas au Canada). En revanche, pour les données de traçage, nous utilisons Digital Ocean, qui est certifié.

La "réticence" de Loto Québec, en particulier sur les contraintes de cybersécurité (ici risque hypothétique d'une fuite de données de ses employé.e.s), s'explique également par le fait qu'elle est la première entreprise que nous avions approchée dans le cadre d'un partenariat de cette ampleur. La première phase de l'expérimentation devait se dérouler en mai 2022. Notre apprentissage a donc été de prendre en considération l'évaluation des risques liés à l'importance (taille, visibilité, chiffre d'affaires) d'une organisation partenaires. En effet, plus celle-ci est en vue (comme Loto Québec), plus l'aversion au risque (inhérent aux expérimentations) sera grande.

Nous avons ainsi pris la décision de transférés nos serveurs du site web et du questionnaire chez WHC (sur des serveurs au Canada) car ces serveurs sont certifiés ISO27001.

Prochaines étapes

Nous travaillons avec les équipes de l'INRS sur deux volets. Premièrement, sur le questionnaire de l'application et le questionnaire mis en place pour le projet afin de pouvoir croiser les profils des répondants et pouvoir comparer les résultats. Ensuite, pour y encourager l'utilisation de l'application parmi leurs employé.e.s afin de comprendre les bloquants et les mesures qu'il faudrait mettre en place pour aller de l'avant dans ce projet.

Partenariat avec les CGD

Au-delà du travail sur l'application de collecte des données en mobilité, La Fabrique des Mobilités Québec vise à s'impliquer dans l'écosystème de traitement et d'analyse de ces données. En ce sens, nous avons développé un partenariat avec les Centres de gestion des déplacement (CGD) pour recruter des utilisateurs potentiels de Ma Mobilité parmi les employés d'entreprises participantes.

Partenariat avec EXO

Ce partenariat a été initié avec la Coop Carbone puis étendu à La Fabrique des Mobilités Québec (dont la Coop fait partie). Son objectif consiste à partager des apprentissages liés à l'utilisation du traceur. En effet, EXO travaille de son côté sur une application de traçage avec Polytechnique Montréal.

Actualités et suites du projet

Défis actuels et apprentissages

Nos principaux défis actuels concernent encore l'application qui comporte certaines améliorations à envisager, comme par exemple :

  • L'écran du "status" ne s'affiche pas correctement (iOS uniquement)
  • Les notifications ne sont pas programmables automatiquement (iOS uniquement)
  • La "pipeline d'analyse" s'arrête de fonctionner après quelques semaines d'utilisation
  • Les données non analysées et le tableau de bord vide pour certains utilisateurs

Prochaines étapes

Nous travaillons actuellement à régler certains de ces problèmes techniques. Suivez-nous pour savoir quand sortiront les prochains updates !

Plan de déplacement inter-entreprises (avec les CGD)

Description et objectifs

Au-delà du travail sur l'application de collecte des données en mobilité, La Fabrique des Mobilités Québec vise à s'impliquer dans l'écosystème de traitement et d'analyse de ces données. En ce sens, nous avons développé un partenariat avec les Centres de gestion des déplacement (CGD) et l'Institut national de la recherche scientifique (INRS) pour recruter des utilisateurs potentiels de Ma Mobilité parmi les employé.e.s de plusieurs entreprises participantes, dans le cadre du "Plan de déplacement inter-entreprises".

La Fabrique des Mobilités Québec a également pu signer une entente avec l'organisme Voyagez futé.

Développement du projet

Impact sur le développement de Ma Mobilité

La signature de cette entente a eu pour effet de générer des demandes de modification sur l'application afin de pouvoir l'utiliser dans le cadre des expérimentations de collecte de données en mobilité auprès des employé.e.s des entreprises participantes.

Modifications apportées dans le cadre de l'entente

Préparation et collecte des données

La première étape (au-delà du travail d'amélioration de Ma Mobilité) a été de préparer la campagne de communication auprès des entreprises afin d'inciter leurs employé.e.s à participer à cette expérimentation. Pour l'instant, plusieurs entreprises sollicitées ont répondu favorablement à la diffusion.

Actualités et suites du projet

Défis actuels et apprentissages

Notre principal défi se situe aujourd'hui sur le potentiel d'attirer des employé.e.s intéressé.e.s par cette expérimentation. En effet, la traction immédiate (au lancement) a été plus faible qu'anticipée. Une des raisons que nous avons identifiée est que notre application n'offre pas un gain matériel direct aux participant.e.s. Ces derniers ne voient donc pas d'intérêt direct à s'inscrire et participer à la collecte de données.

Ayant déjà testé, à l'aide d'une campagne de sondages et de tests en cercles plus restreints, nous connaissions une partie du "frein de désirabilité" d'une partie des gens à "se faire tracer", malgré la garantie d'une application respectueuse de la protection des données et dont le code est en open source. Nous travaillons donc également à rendre Ma Mobilité plus désirable auprès des employé.e.s et des entreprises.

Une autre apprentissage a été l'effort à maintenir pour les suivis auprès des CGD, des entreprises et des participants car nous avions anticipé un engagement communicationnel plus soutenu de nos partenaires sur le projet. Nous allons donc reprendre ce points afin d'approfondir nos connaissances sur leurs bloquants, leurs enjeux, notamment dans la communication interne de l'expérimentation.

Prochaines étapes

  • Retour sur cette première itération avec les partenaires et entreprises participantes pour éclaircir les bloquants et ainsi identifier les prochains points d'amélioration.
  • Améliorer notre pitch de Ma Mobilité afin de la rendre désirable aux yeux des participants (faire ressortir les bénéfices)
  • Commencer à préparer une seconde itération issue des apprentissages préalablement collectés

Partenariat avec EXO (partage d'apprentissages)

Description et objectifs

Ce partenariat a été initié avec la Coop Carbone puis étendu à La Fabrique des Mobilités Québec (dont la Coop fait partie). Son objectif consiste à partager des apprentissages liés à l'utilisation du traceur. En effet, EXO travaille de son côté sur une application de traçage avec Polytechnique Montréal.

Développement du projet

Dans un premier temps de préparation de Ma Mobilité, La Fabrique des Mobilités Québec avait travaillé un sondage portant sur l'intérêt à utiliser une application de traçage et collecte de données en mobilité. Dans le cadre du partenariat avec EXO, nous avons partagé les apprentissages (résultats du sondage et analyse) issus de cette première expérimentation. Nous voulions ainsi croiser ces informations avec les apprentissages recueillis par EXO avec leur application, afin de consolider nos évidences terrain.

Nous travaillons également avec eux sur un état des lieux de la mobilité des personnes en situation de pauvreté, qui est un autre volet d'utilisation envisagé pour ce projet de collecte de données en mobilité.

Prochaine.s étape.s

  • Poursuivre l'idée d'utiliser Ma Mobilité par Exo et l'adapter à leurs besoins pour une collecte de données sur une itération (voire éventuellement plusieurs).

Ressources utiles et références

Communs liés au projet

Articles et rapports sur le sujet

Place of use/experiment:

Geocode the address to put it on the map

Website: https://fabmobqc.ca/nos-donnees-en-mobilite/

Page on Communecter:

Tags:

Theme: Vélo et Mobilités Actives, Accessibilité dans les transports, Données ouvertes, Traces de mobilité et des données associées, Conseillers en mobilité, Logiciel Libre, Centre Excellence Québec

Organizations interested in contributing or already contributing: La Fabrique des Mobilités Québec (acteur), Laboratoire d'innovation urbaine de Montréal (LIUM)

Organizations using or interested in using the resource: Exo, ATD, SAQ, Greenplay, CRIEM

Contributors:

Referent:

Challenge related to this project:

Common(s) used: E-mission GPS tracker Berkeley, Herdr, Itinerum, Kit Minimal pour créer gérer et partager des traces de Mobilité, Statistiques sur la mobilité des québécois

Common(s) produced:

Related community:

Key people to solicit:

Level of development: :

Link to forum:

Link to chat room: https://chat.fabmob.io/channel/traces_mobilite

Link to my actions board:

Link to cloud, wiki, drive:

Needs:

Complement :

Next step:

Vous avez des questions ou commentaires sur cette page : Discussion:Nos données en mobilité

Other informations: