MIDIPILE - AVAIRX

From Communauté de la Fabrique des Mobilités




Contact the team


Description: La mobilité bouge : projetons nous ! Au delà du véhicule nous nous proposons dans notre équipe de travailler sur des modèles d'affaire innovants. Nous partons de l'analyse des enjeux, des constats d'usage et nous proposerons des modèles d'affaire innovants qui seront tester avec des partenaires territoriaux et des tissus économiques locaux.

Les acteurs de la mobilité doivent proposer un service pour répondre aux besoins de disponibilité, d'intermodalité et de fiabilité.

C'est pourquoi notre équipe travaille avec commodus Tech https://www.commodus.tech/ et souhaite apporter des outils de connectivité utiles, performants, simples, open-source pour que le véhicule de l'Extrême-Défi s'insère de manière avantageuse dans une offre novatrice de mobilité.

People involved in the team: Benoit TROUVE, Guillaume Taliercio, Manuel Chaufrein, Saeid Sharify, Vincent RUMEAU, Sébastien Taliercio

Referent (privileged contact): Benoit TROUVE, Manuel Chaufrein

Full team? Non

Extreme Challenge Candidate: Oui

Challenge(s) addressed: Faciliter le partage la gestion la maintenance la comptabilité des émissions polluantes et de GES des véhicules, L'extrême défi ADEME

Team vehicle(s): Midipile

Wealth sought by the Team: Conseil Expertise, Expérimentation, Financement, Contributeur - Communauté

Skills sought by the team: Energie, Politique, Action/Planification, Action/Maintenance - Entretien, Réglementation, Partie prenante, Pratique de mobilité, Discipline/Véhicule/Matériaux, Discipline/Véhicule/Logiciel

Personnes ayant les compétences recherchées par l'Equipe : Abdelkoudouss FAQIR, Abdourahamane, Adam Mercier, Aladin Mekki, Alain Deveze, Alain Dubois, Alain GUILEMOND, Alain Thébault, Albéric de SOLERE, Alexandre Dubus, Alexandre Hurstel, Alexandrelagrange, Alexgrandremy, Alexis Reymond, Alexis trillard, Andreaslivet, Angelo Chiacchio, AnoukGM, Anthony Bordron, Anthony Le Du, Antoine Cornet, AntoineDaval, Arnaud Audrezet, Arnaud MURGIA, Arnaud sivert, Audric agbo, Aurélie VUILLEMIN, Aurélien Darthenay, Aymeric DUPUY, Benjamin Ricaud, Benjamin Teyssier, Benjaminpersiani, Benoit Dehais, Benoit Jarret, Benoit Tholence, Benoît Desjeux, Bernard CAUQUIL, Bertil de Fos, Bertrand Delord, Bertrandbarbedette, Boujut, CHRISTOPHE TROUBAT, Camille PECHOUX, Carmenblanchard, Carole Rinjonneau, Christian bruneel, Christophe Millot, Claire Sinigaglia, Claude Lehongre, Claudia Erengiah... further results

Other needs: INDUSTRIALISATION

Common(s) of interest for the Team: Vélo Cargo, Logistique circuits courts Data food consortium, FAWOR

Community of interest: Communauté Vélo et Mobilités Actives, Communauté des acteurs de la cyclologistique, Communauté des acteurs de l'écoconception, Communauté de l'extrême défi

Theme: Véhicules intermédiaires, eXtrême Défi, Voiture Connectée, Vélo et Mobilités Actives, Ecomobilité scolaire, Logistique urbaine

Website: https://midipile.eu

Link to my cloud, wiki, drive:

LOGO MIDIPILE MOBILITY.jpg


Response file to the eXtreme Challenge[edit source]

Describe here your answer on 4 of the 6 parts: Narrative, ecosystem, economics and feedback.
The 2 other parts (Vehicle, Energy) are to be detailed in your Vehicle sheet Midipile.

Les véhicules électriques légers LEV couvrent une vaste catégorie de véhicules avec un dénominateur commun, l’électrification de leur chaîne de traction. Avec un développement rapide et vraisemblablement acquis de l’électrification des véhicules dans les 20 prochaines années, les choix des usagers clients risquent de devenir plus complexes selon les cas d’usage, pour qu’ils contribuent à la réduction des émissions du transport: vélo à assistance, scooters électriques, trottinettes, engins tricycles et quadricycles, pour se déplacer et mutualiser des trajets de personnes ou de marchandises. Pour réduire drastiquement les GES, ces défis ouvrent le champ d’un usage optimisé, à plus faible impact sur l’environnement et en soutien d’un transport plus durable, avec des interrogations sur la réglementation, les règles d’usages, les standards techniques et méthodologiques allant de la conception, via l’industrialisation, à la mise en œuvre commerciale et rentable de la plateforme véhicule ou des segments de la chaîne de valeur couverte par l’équipe. Fortes de leurs expériences, de leurs compétences, des projets exécutés et en cours dans les domaines scientifiques et commerciaux, l’équipe MIDIPILE et AVAIRX propose ainsi de contribuer au développement de communs. Ils seront testés auprès de partenaires commerciaux et territoriaux, et ce sur les segments de la chaîne de valeur LEV étudiée durant le projet comme les plus pertinents, de l’autonomie énergétique, via la modularité des capacités d’emport, jusqu’à des modèles d’affaires innovants et durables retenus par l’écosystème LEV français et éventuellement international. Narrative File:

Au sein de l’Union Européenne, l’écosystème LEV, en meta système, s’articule autour des plans de relance nationaux et du Green deal, allant de l’électrification des transports, le développement des batteries de nouvelles générations, les actions sur le climat, la COP26, les projets de transport Ten-T, l’industrie du futur, l’économie circulaire jusqu’au impacts positifs de l’économie circulaire pour le climat. Dans l’écosystème élargi MIDIPILE, les sujets d’optimisation de la production et de l’usage énergétique du transport, de la fiscalité CO2, de l’efficacité des territoires à répondre aux usages s’entrechoquent. L’écosystème restreint s’articule, pour beaucoup, dans la réponse aux problèmes de l’architecture et de l’aménagement urbain où les LEVs sont estimés comme des acteurs majeurs des améliorations qui pourraient répondre aux objectifs développement durable 2050. L’écosystème de l’équipe s’attachera donc à couvrir les entités de distribution/commercialisation d’énergie, de transport de personnes et de marchandises, des plateformes de commercialisation des services de transport aux aménageurs et logisticiens. Ecosystem File:

Focalisé en premier lieu par les impacts, les contraintes de maintien et de sécurisation de la chaîne de valeur logistique du dernier kilomètre, l’équipe s’attachera à analyser les contraintes économiques véhicules confrontées à l’aménagement de urbanisme de mise en œuvre des LEV. En analysant les préoccupations de rupture de la perte de charge, l’équipe mettra à profit ses méthodologies, ses outils d’analyse et de test de modèles d’affaires appliqués aux véhicules MIDIPILE. La modularité et la connectivité de la plateforme invite en effet à tester des modèles d’affaires combinatoires innovants dans une diversité de cas d’usage et de territoires, d’environnements urbains, péri urbains et ruraux. Phase 1 : Travail bibliographique, brainstorming et benchmarks de modèle d'affaires innovant pour converger vers 1 ou plusieurs modèle = 15k€ Pour cette phase étude, nous interviendrons dans la phase étude de l’écosystème élargi, les business models actuels connus de l'écosystème, celui envisagé par MIDIPILE, l’étude de la convergence de ce business model avec les tendances et le marché. Phase 2 : Expérimentation d'un modèle d'affaire en conditions réelles = 300k€ Phase 3 : Déploiement et passage à l'échelle du modèle = 3M€ Economic File:

Le retour d’expérience combiné de équipe couvre l’industrialisation de véhicules connectés électriques, le déploiement de réseau d’infrastructures de recharge plateformisées en marque blanche, la création d’offres de services véhicules électriques sous différents types de licences, le développement de projets collaboratifs qui impliquent constructeurs de véhicules et d’engins innovants automatisés, constructeurs de batteries, énergéticiens, systémiers ITS, plateformes logistiques en smart cities, aménageurs, constructeurs immobiliers et associations d’usagers. Ces retours d’expérience contribueront à mettre à l’échelle le commun développer par l’’équipe. La mobilité de demain c'est aussi une innovation d'usage... Un modèle de possession personnel d'un véhicule automobile à 4 roues, diesel et d'1,5 tonnes ne peut persister dans une société bas carbone. Au delà de la technique et de la construction véhicule, nous sommes rapidement dépourvus culturellement sur des modèles d'affaire (Business Model) innovant plus proche de l'économie de la fonctionnalité que de la vente pure d'un asset. C'est une révolution culturelle que nous devons faire. Nous n'avons plus le temps. C'est parti ! Feedback File: