Equipe Mobico

From Communauté de la Fabrique des Mobilités





Contact the team


Description: Equipe réunie autour du développement du projet S-mouv.

People involved in the team: Carlos Araujo Alves, Claire Alves

Referent (privileged contact): Philippe Alves

Full team? Non

Extreme Challenge Candidate: Oui

Challenge(s) addressed: L'extrême défi ADEME

Team vehicle(s): S-mouv

Wealth sought by the Team: Expérimentation, Cas d'usages, Contributeur - Communauté, Financement, Incubation

Skills sought by the team: Energie, Energie/Electrique, Partie prenante, Partie prenante/opérateur de mobilité, Discipline/Design, Discipline/Modèles économiques, Discipline/Véhicule/Systèmes électriques

Personnes ayant les compétences recherchées par l'Equipe : ANTOINE DACREMONT, Abdelkoudouss FAQIR, Abdourahamane, Adam Mercier, Adrien Auclair... further results

Other needs:

Common(s) of interest for the Team: xd

Community of interest:

Theme: Véhicules intermédiaires, eXtrême Défi, Open HardWare

Website: https://www.mobico.fr

Link to my cloud, wiki, drive:

Logo c.png


Response file to the eXtreme Challenge[edit source]

Describe here your answer on 4 of the 6 parts: Narrative, ecosystem, economics and feedback.
The 2 other parts (Vehicle, Energy) are to be detailed in your Vehicle sheet S-mouv.

L’idée d’un tel véhicule a germé progressivement suite à une expérience professionnelle chez un opérateur français de micromobilité. 

Lors de cette expérience, j’ai découvert l'existence des vélos cargos et de leur positionnement à mi-chemin entre le vélo et la voiture qui faisait complètement sens selon moi. En effet, il rejoignait la vision que je partage du véhicule de demain, un véhicule adapté à son utilisation tout simplement. Une ligne qui s'est progressivement perdue, je pense, au cours du temps.

Il est à mon avis important d’un point de vue plus technique de replacer au centre des projets de véhicules, l’influence de la masse et de la vitesse sur la consommation d’énergie. A l’heure où l’offre actuelle ne fait que s’alourdir pour embarquer toujours plus de fonctionnalités et garantir toujours plus de sécurité à des vitesses toujours plus élevées, il semble implacable que ces véhicules sont largement surdimensionnés et adaptés uniquement à une infime part de leurs cas d’usages.

Très motivé par ce secteur de la micromobilité et la variété de l’offre qu’il restait encore à développer, j’ai décidé de créer ma structure Mobico afin de continuer à travailler dans le développement de projets dans ce secteur.

Le concept du S-mouv est à mi-chemin entre la trottinette et le vélo cargo. Il a pour objectif d’étoffer l’offre des véhicules intermédiaires en proposant un véhicule peu coûteux, simple, ludique, reprenant les codes de la trottinette en complétant les cas d’usage possible grâce à sa capacité d’emport.

En reprenant les codes de la trottinette, l’idée est d’attirer les jeunes adultes et leur faire découvrir une alternative à leur première voiture. Le S-mouv est imaginé comme une porte d’entrée, dès le plus jeune âge, dans l’écosystème des Vélis afin d’élargir au maximum le public cible.

Bien que optimisé pour un usage urbain et périurbain, même dans sa version compact le véhicule pourra circuler en zone vallonnées à fort dénivelé grâce à son moteur 400W.

L'idée est de proposer le véhicule avec une configuration de batterie modulable et swappable afin que le client puisse avoir un choix d’autonomie aussi bien à l’achat qu'à l'usage. L’objectif final est d’avoir un pack de batterie offrant 4h d’autonomie en milieu urbain sur le S-mouv compact et 75 km sur le plat en milieu rural sur le S-mouv XL. Avec la possibilité de doubler cette capacité en ajoutant une seconde batterie.

Narrative File: 

L'équipe Mobico réalisera la mise au point, la fabrication ainsi que l'assemblage du prototype dans son atelier. 

Pour cela, elle se basera sur un réseau de partenaires locaux avec lesquels elle a pour habitude de travailler : CQFT pour l'acier, Oxymax pour la découpe laser, Franck&Fils pour l'usinage ainsi que des grossistes pour les composants standards : CGN pour la fourniture de composants cycle et moto, HPC et IGUS en quincaillerie... Des contacts sont en cours afin d'agrandir se réseaux de partenaires, notamment sur les sujets de la batterie et de l'électronique.

Le véhicule utilisera un maximum de composant standard issus du monde du cycle, trottinette ou quad . Seuls les éléments de la partie châssis et carrosserie seront spécifiques. Cependant, ils se veulent simples afin d’avoir un coût de fabrication bas. Pour une production en petite série on estime que les composants standard représenteront plus de 50% de la valeur économique du véhicule.

L’objectif est de mutualiser à terme le plus de composants possible, à ce jour nous avons déjà prévu d’intégrer l’amortisseur développé par SOBEN une fois disponible. Nous cherchons également des solutions communes avec d’autres constructeurs pour une batterie modulable et swappable qui est une vision partagée par de nombreux fabricants. Gouach serait une solution mais d'autres pistes sont à l'étude. Notre électronique embarquée étant assez minimaliste nous cherchons également à développer une architecture commune avec d'autres projets. En fonction du timing de ce type de collaboration nous avons prévu comme plan B de nous baser sur un contrôleur Kelly programmable. Finalement, les composants tels que les freins, les commandes électroniques au guidon (clignotant, accélérateur), les éléments de quincaillerie mécanique comme les rotules etc, sont bons nombre de composants standards et facilement interchangeable, nous cherchons donc à partir sur des modèles et fournisseurs communs à d’autres constructeurs afin de pouvoir faire des commandes groupées.

La carrosserie sera minimaliste puisqu'elle comportera uniquement le caisson de chargement et quelques panneaux de revêtement. Ces composants seront réalisés avec du plastique recyclé (Le Pavé et La Plastiquerie) et assemblés dans notre atelier. L'idée est de pouvoir les remplacer facilement et à moindre cout au cours de la vie du produit lorsque le véhicule repasse à l'atelier entre deux locations par exemple afin d'avoir un véhicule qui maintient un aspect propre au fil du temps.

Pour la manutention, nous imaginons développer une notice afin d’accompagner l’utilisateur dans la réalisation des principales opérations. En effet, les opérations sont peu nombreuses et assez simple sur ce véhicule. Elle pourra également servir au réseau de professionnel partenaires à développer avec les autres fabricants de vélis.

Durant cette phase de prototypage nous chercherons à agrandir l'écosystème afin d'inclure des partenaires d'industrialisation. Pour cela nous regarderons auprès des autres constructeurs de vélis, car nous sommes convaincus que l'industrialisation de tels projets ne sera possible que par l'action commune des différents acteurs. Nous imaginons, pour une production en série du S-mouv, un réseau de plusieurs artisans, FabLab, ateliers de métallurgie qui constitueront des unités de production. Ils seront capables de produire et d'assembler chacun, seulement quelques unités de S-mouv par mois maximum. Cependant, cela offre une grande flexibilité avec la possibilité d'ajuster la cadence de production, de les faire produire tous en parallèle pour une production totale de plusieurs dizaines par mois mais cela permet surtout une plus grande robustesse du projet aux imprévus. En effet en cas de problème temporaire ou définir avec l'une des unités, ce n'est pas l'ensemble de la production qui est impactée.

L'Equipe Mobico n’est pas encore au complet. En effet nous sommes actuellement en contact pour compléter l’équipe d’un point de vue électronique ou si ce n’est pas possible, de se former sur le sujet. En outre, nous sommes ouverts pour intégrer toute personne motivée partageant notre vision et souhaitant rejoindre ce projet.

Ecosystem File: 

Bien qu’ayant comme ambition d’attirer un public jeune vers les vélis, les cibles et clients potentiels du S-mouv sont variés. 

En BtoC, l’objectif est de remplacer la voiture dans les déplacements quotidien travail, courses, sorties, enfants. Les clients potentiels seront probablement plutôt des jeunes actifs. Les zones géographiques seront variées, la version compact sera probablement plus déployée dans les centres villes et périphéries de grandes/moyennes villes alors que la version XL sera privilégiée dans les petites agglomération ainsi que les communes rurales.

En BtoB, le véhicule viendra compléter les flottes des entreprises, en tant que véhicule de fonctions mais il peut également être utiliser sur des grands pôles industriels (Saclay, etc), des sites industriels de grandes surface (ports, sncf, aéroports, …) pour les déplacements de collaborateurs/ techniciens intra-site afin de remplacer les utilitaires ou des exploitation agricoles. Finalement il pourra compléter les flottes de véhicules de locations de loisir dans les zones touristiques de la même façon que les vélo électriques, Quad, etc..

Le coût à l’achat du véhicule sera probablement un frein comme souvent, considérant que le S-mouv devra dans un premier temps faire ses preuves. Aussi, l’objectif serait de faire plutôt de la location moyennes/longues durées dans un premier temps. En parallèle un système de location à la semaine peut être envisagé afin de permettre aux clients de vérifier l’adéquation avec leur quotidien. En fonction de l’évolution de ce marché, un système de location avec station ou en free floating comme il est d’usage avec les vélos ou trottinettes pourrait être envisagé.

Economic File: 

Feedback File: