Equipe CYCLAUTO

From Communauté de la Fabrique des Mobilités





Contact the team


Description: CYCLAUTO propose une gamme de solutions de mobilités urbaines, périurbaines et rurales peu denses, innovantes, écologiques et connectées, dans le cadre de projets d’expérimentation d’implantation et d’industrialisation, avec des territoires partenaires.

Depuis plusieurs années, nous assistons à une véritable révolution dans le secteur de la mobilité et en particulier dans l’utilisation de l’automobile, une révolution nécessaire et inéluctable sur le plan écologique et économique. Trop de circulation, trop de pollution, des crises à répétition sur les carburants, aboutissent aux contraintes et restrictions actuelles. En réponse à ces situations de crise, de nombreuses solutions voient le jour, visant à réduire l’usage de l’automobile traditionnelle. Pourtant celle-ci reste indispensable pour la majorité de la population ne bénéficiant pas des infrastructures des grandes villes. L’enjeu n’est pas de réduire la mobilité mais de l’adapter à notre société actuelle, en termes d’économie, d’écologie et d’usage. Cela passe par une remise à plat de la conception des véhicules traditionnelles et la création de véhicules innovants adaptés aux nouveaux usages et souhaits de la population. C’est pour faire face à ce contexte inédit que nous avons lancé la création des solutions de mobilités le la marque CYCLAUTO.

>> Retrouvez les dernières actus de CYCLAUTO sur Instagram et Facebook :
https://www.instagram.com/cyclauto/ Instagram
https://www.facebook.com/cyclauto Facebook



APPEL À PROJET PROTOTYPES DE L'EXTRÊME DÉFI - SAISON 2

Équipe projet CYCLAUTO

François Reymond - Président CYCLAUTO et Coordinateur du projet présenté dans cet AAP

Maud Collobert - Responsable communication, relations publiques, presse, événements, appels d’offres

Corentin Pamart - Responsable accessoires, designer et prototypiste

Jeremy De Oliveira - Responsable développements numériques (applis mobile, sites internet…) et électroniques

Organisation de comité de pilotage hebdomadaires avec rédaction et transmission systématique à l’équipe des ordres du jour, des récapitulatifs des décisions prises et des plans d’actions.

Organisation mensuelle d’un comité de direction et exécutif Cyclauto, d’un comité partenaires et key users, et si nécessaire d’un comité de vigilance/surveillance en cas d’urgence ayant un impact immédiat et global sur l’avancement du projet.

Le management d’équipe et le pilotage des projets s’appuient notamment sur des outils du type : méthode Agile et outil Scrum etc.

People involved in the team: François Reymond, Jeremy De Oliveira, Maud Collobert

Referent (privileged contact): Maud Collobert

Full team? Non

Extreme Challenge Candidate: Oui

Challenge(s) addressed: Améliorer les solutions et développer de nouvelles solutions de mobilités pour tous, L'extrême défi ADEME, Digitalisation du monde des transports collectifs

Team vehicle(s): Véhicule CYCLAUTO

Wealth sought by the Team: Financement

Skills sought by the team: Réglementation, Réglementation/environnementale - Droit environnemental, Réglementation/véhicule, Réglementation/Sécurité des transports, Réglementation/données algorithmes, Réglementation/Réglementation des carburants

Personnes ayant les compétences recherchées par l'Equipe : ANTOINE DACREMONT, Abdelkoudouss FAQIR, Abdourahamane, Adam Mercier, Adrien Auclair... further results

Other needs:

Common(s) of interest for the Team:

Community of interest: Communauté de l'eXtrême Défi

Theme: Véhicules intermédiaires, eXtrême Défi, Voiture Connectée, Vélo et Mobilités Actives

Website: https://www.cyclauto.com

Link to my cloud, wiki, drive:

LOGO BADGE FINAL.jpg


Response file to the eXtreme Challenge[edit source]

Describe here your answer on 4 of the 6 parts: Narrative, ecosystem, economics and feedback.
The 2 other parts (Vehicle, Energy) are to be detailed in your Vehicle sheet Véhicule CYCLAUTO.


CYCLAUTO propose une gamme de solutions de mobilités urbaines, périurbaines et rurales peu denses, innovantes, écologiques et connectées, dans le cadre de projets d’expérimentation d’implantation et d’industrialisation, avec des territoires partenaires.

Depuis plusieurs années, nous assistons à une véritable révolution dans le secteur de la mobilité et en particulier dans l’utilisation de l’automobile, une révolution nécessaire et inéluctable sur le plan écologique et économique. Trop de circulation, trop de pollution, des crises à répétition sur les carburants, aboutissent aux contraintes et restrictions actuelles. En réponse à ces situations de crise, de nombreuses solutions voient le jour, visant à réduire l’usage de l’automobile traditionnelle. Pourtant celle-ci reste indispensable pour la majorité de la population ne bénéficiant pas des infrastructures des grandes villes. L’enjeu n’est pas de réduire la mobilité mais de l’adapter à notre société actuelle, en termes d’économie, d’écologie et d’usage. Cela passe par une remise à plat de la conception des véhicules traditionnelles et la création de véhicules innovants adaptés aux nouveaux usages et souhaits de la population.

C’est pour faire face à ce contexte inédit que nous avons lancé la création des solutions de mobilités le la marque CYCLAUTO.


La clé de voûte de notre projet est une démarche collaborative et collective ayant pour objectif de toucher et d’impliquer tous types d’utilisateurs, grâce à des outils digitaux dédiés. De notre point de vue, il est essentiel de réussir à impliquer et à faire participer activement un maximum de personnes afin de créer une communauté soudée autour de notre projet d’expérimentation et des territoires partenaires, en permettant aux utilisateurs de s’approprier facilement les véhicules écologiques proposés, et de participer tout aussi facilement à leur optimisation.

C’est notamment grâce à l’organisation régulière d’événements autour de notre projet d’expérimentation et de ses valeurs en matière d’éthique et de protection de l’environnement que nous souhaitons fédérer et initier des projets connexes.

Il s’agit plus globalement pour notre équipe de créer les conditions optimales pour déployer nos solutions de mobilités écologiques au-delà des premiers territoires partenaires, afin de garantir l’évolutivité et la pérennité de notre projet.


▶ Le CYCLAUTO est un petit véhicule utilitaire de type triporteur, particulièrement adapté aux déplacements « dernier kilomètre » et aux transports de charges lourdes :

- Fabriqué en France, le Cyclauto Triporteur est un véhicule robuste et écologique, disposant d’un système de traction unique au monde, sans chaîne, et d’un volant qui lui confère une ergonomie et une maniabilité exceptionnelle.
- L’essentiel des composants du Cyclauto Triporteur est fabriqué en région Auvergne-Rhône-Alpes et est assemblé à Vienne (38).
- Sa modularité lui permet de s’adapter facilement et rapidement à tous types d’usages.
- Avec son design incontournable, il est également un vecteur de communication à part entière.


La gamme CYCLAUTO est actuellement composée des 3 modèles suivants :

1/ Le modèle L : il a été développé pour les gabarits d’usager jusqu’à environ 1m75. Il est plus petit, compacte et avec une roue avant de 20 pouces.

2/ Le modèle XL : il a été développé pour les gabarits d’usager à partir d’environ 1m75. Il est plus grand, plus haut et plus véloce. Il se distingue avec sa roue avant de 24 pouces.

3/ Le modèle TT : ce modèle est dédié au transport de palette et pour les derniers kilomètres. Il est capable de prendre une palette Euro (80 x 120 cm), de la soulever, de la mettre en position de sécurité, de la déplacer sur plusieurs kilomètres et de la livrer au client final. Ainsi la chaine de logistique reste ininterrompue.

Tous nos triporteurs sont adaptés à des stationnements de type vélo et parking auto classique. Nous étudions également des solutions innovantes de stockage des véhicules, notamment pour les collectivités mais aussi pour les professionnels et les particuliers.






>> Retrouvez les dernières actus de CYCLAUTO sur Instagram et Facebook
https://www.instagram.com/cyclauto/ Instagram
https://www.facebook.com/cyclauto Facebook







APPEL À PROJET PROTOTYPES DE L'EXTRÊME DÉFI - SAISON 2 - DESCRIPTION DU PROJET

• NOMBRE DE PROTOTYPE DU PROJET

Nous proposons la réalisation de 2 prototypes :

- Prototype 1 : véhicule de transport de colis & marchandises
- Prototype 2 : véhicule de transport de personnes.

• CIBLES DES PROTOTYPES

Nous avons déterminé les cibles et les fonctionnalités de nos prototypes à partir des éléments suivants :

- Trois études de marché ont été réalisées autour du développement du Cyclauto : GEM (Grenoble École de management), Grenoble IAE (Graduate School of Management de Grenoble INP) et Vertical Innovation (cabinet de marketing). Ces études ont permis de dialoguer avec des acteurs de la cyclologistique, des acteurs de la distribution alimentaire, des acteurs de la politique de la ville et du développement des zones ZFE, ainsi que des acteurs du tourisme et du transport de personnes.

- Nous menons actuellement deux études de terrain qui aboutiront à deux expérimentations, une avec une association et les autorités locales en Guyane et l’autre avec la Communauté de communes des Monts du Lyonnais. Les résultats obtenus complètent les données récoltées dans le cadre des études de marché et nous permettent de définir notre cœur de cible.

- Concernant le report modal de colis, nous sommes en contact avec des transporteurs et logisticiens qui souhaitent intégrer des véhicules légers à leur flux de transport pour la livraison des petits et moyens colis. Nous sommes également en rapports avec les sociétés de cyclologistique qui en sont les relais. Le Cyclauto, léger, peu gourmand en énergie et passe partout en milieu urbain convient parfaitement pour relayer le transport routier et fluvial vers les centres ville et les zones ZFE.

- En milieu rural, en zone ZFE, dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPPV) le Cyclauto propose une alternative aux personnes n’ayant ni moyen de transport ni accès à la livraison de certaines denrées en leur proposant un service « porte à porte », distributeur-consommateur, en partenariat avec les services sociaux, les élus, les associations, la grande distribution, ainsi que les petits producteurs locaux.

- Les restrictions de circulation appliquées aux véhicules traditionnels dans les villes comme dans certains lieux touristiques favorisent l’utilisation de moyens alternatifs de transport comme le Cyclauto, notamment pour le transport de personnes. Il en est de même dans les zones rurales qui échappent au maillage des transport en commun, ou encore dans les territoires les plus pauvres, comme celui de la Guyane, ou l’accès au transport traditionnel est impossible pour de nombreuses personnes.

• DÉNIVELÉS ET DISTANCES RÉALISABLES

Le Cyclauto est un véhicule léger. La base à vide pèse 35 kg, lui permettant de réaliser un parcours avec une charge de 100kg d’environ 50 km. Il peut sans difficulté monter des pentes à 15%.
Mais le réel atout du Cyclauto est la conjugaison de son poids à vide et de son système de transmission optimisant la force humaine, lui permettant dans bien des cas de se passer d’assistance électrique.

• MODÈLE ÉCONOMIQUE DU VÉHICULE

Le Cyclauto est un triporteur professionnel. Son marché est principalement B to B. il s’adresse à des opérateurs (entreprises, commerçants, artisans) souhaitant ou ayant pour contrainte de se passer des véhicules traditionnels. Le client final reste cependant le grand public qui bénéficie du service apporté par ce mode de transport.
La commercialisation des Cyclauto repose sur 2 modes : la vente traditionnelle ou le paiement à l’usage (économie de la fonctionnalité). Le partage et l’utilisation ponctuelle du Cyclauto est facilité grâce au développement technique reposant sur 3 points essentiels.

1. La connexion : nous développons une application visant à créer une communauté d’utilisateurs pour le partage des véhicules.

2. La modularité : les modules arrière du Cyclauto sont très facilement interchangeable, favorisant ainsi le partage d’une même base de Cyclauto. Mais nous allons encore plus loin en développant une gamme de “modules polymorphes” permettant de partager également l’usage des modules, comme par exemple un module pour le transport de personne se transformant en module adapté au transport de colis et marchandises.

3. L'accès : les Cyclauto seront mis en accès-partage à partir d’un maillage réalisé sur un territoire. Ce maillage sera réalisé grâce aux expérimentations terrain, en collaboration avec les élus et la population (cf notre expérimentation dans les Monts du Lyonnais). Sur le plan technique, cet accès-partage sera rendu possible à travers les fonctions de l’application Cyclauto permettant une géolocalisation et un accès à des box Cyclauto positionnés dans des lieux stratégiques.



01 taxi et colis.jpg




Narrative File:

[[dossier_ecosys::


L’identification des acteurs économiques constituant l’écosystème idéal pour l’implantation et le développement de nos solutions de mobilités écologiques sera réaliser, à travers les étapes projet suivantes.


Année 2023 > Expérimentation, communication et optimisation :

- Identification de 2 à 3 territoires partenaires, essentiellement en région Rhône Alpes Auvergne afin de participer au développement économique local et de privilégier les circuits courts. Certains partenariats sont déjà initiés, notamment un avec la Communauté de communes des Monts du Lyonnais, et la commune de Vienne dans l’Isère, ainsi que la Communauté de communes de Vienne Condrieu, ont déjà marqué un réel intérêt pour le développement de ces projets et la volonté de les tester sur leur territoire.

- Fabrication des nouveaux prototypes afin de compléter la gamme actuelle, l’objectif étant que les prototypes de tous les modèles soient finalisés et prêts pour les tests et l’implantation expérimentale en juillet 2023.

- Définition des actions et des campagnes de communication de lancement et de suivi qui permettront d’assurer la visibilité du globale projet d’expérimentation, ainsi que celle des différents acteurs économiques, utilisateurs, collectivités et partenaires concernés.

- Rédaction du cahier des charges et développement de la V1 de l’appli et de la V1 du site web permettant le déploiement, l’utilisation et la maintenance des véhicules ainsi que le développement de la visibilité globale du projet d’expérimentation. Des fonctionnalités permettant d’organiser régulièrement des micros événements, des enquêtes de satisfaction et des sondages pour proposer des optimisations et des évolutions en temps réel sur les véhicules, seront notamment prévues dès la V1, ainsi qu’un module statistique permettant de suivre l’activité liée aux campagnes de communication et à la régie publicitaire.

- Implantation expérimentale d’une flotte d’une dizaine de véhicules sur une période au minimum d’un an dans les territoires partenaires identifiés. Cette phase permettra de faire découvrir, de tester et de d’adapter nos solutions de mobilités progressivement aux besoins spécifiques des usagers du territoire partenaire, ainsi que les outils digitaux associés destinés à assurer un lien permanent avec les acteurs économiques, utilisateurs, collectivités et partenaires concernés.


Année 2024 > Industrialisation, distribution et transmission :

- Pour la partie industrialisation elle se fera de la façon suivante. La partie prototype sera un premier démonstrateur de tests auprès du public et ces tests se feront mi 2022. Suite aux retours d’expériences et de tests, on passera à la phase « peaufinage ». Nous repasserons donc à la CAO pour l’optimisation du véhicule et la préparation à la présérie sur 2023. On vise une présérie d’une dizaine de véhicules.
Cette phase aboutie, nous pourrons envisager une production à plus grande échelle en 2024. Notre équipe est composée de professionnelles du métier de la mobilité. De plus, nous travaillons aussi avec Start2Prod, filière de Michelin, pour booster le développement et la mise en production de certaines parties du Cyclauto Triporteur. Si nécessaire, Start2Prod, pourra venir renforcer l’équipe Bureau d’études et Méthodes pour le développement d’autres véhicules.

- Mise en œuvre de la stratégie de distribution définie dans le cadre de la mission confiée à l’IAE de Grenoble sur 2022-2023 : développement d’un réseau de distribution commerciale et de maintenance, national et international, pour notre gamme de solutions de mobilité écologiques et durables, en intégrant les spécificités des territoires et de leur population, ainsi qu’une utilisation optimale des ressources locales et des outils digitaux, grâce des phases d'expérimentation et de formation, et à l'organisation de simulations grandeur nature.

- Lancement de notre programme d’accompagnement et de formation clé en main, permettant à d’autres territoires partenaires de dupliquer un modèle complet d’implantation éprouvé et optimisé, cf « Dossier Retours d’expériences ».





>> Retrouvez les dernières actus de CYCLAUTO sur Instagram et Facebook
https://www.instagram.com/cyclauto/ Instagram
https://www.facebook.com/cyclauto Facebook







APPEL À PROJET PROTOTYPES DE L'EXTRÊME DÉFI - SAISON 2 - DESCRIPTION DU PROJET

• NOMBRE DE PROTOTYPE DU PROJET

Nous proposons la réalisation de 2 prototypes :

- Prototype 1 : véhicule de transport de colis & marchandises
- Prototype 2 : véhicule de transport de personnes.

• CIBLES DES PROTOTYPES

Nous avons déterminé les cibles et les fonctionnalités de nos prototypes à partir des éléments suivants :

- Trois études de marché ont été réalisées autour du développement du Cyclauto : GEM (Grenoble École de management), Grenoble IAE (Graduate School of Management de Grenoble INP) et Vertical Innovation (cabinet de marketing). Ces études ont permis de dialoguer avec des acteurs de la cyclologistique, des acteurs de la distribution alimentaire, des acteurs de la politique de la ville et du développement des zones ZFE, ainsi que des acteurs du tourisme et du transport de personnes.

- Nous menons actuellement deux études de terrain qui aboutiront à deux expérimentations, une avec une association et les autorités locales en Guyane et l’autre avec la Communauté de communes des Monts du Lyonnais. Les résultats obtenus complètent les données récoltées dans le cadre des études de marché et nous permettent de définir notre cœur de cible.

- Concernant le report modal de colis, nous sommes en contact avec des transporteurs et logisticiens qui souhaitent intégrer des véhicules légers à leur flux de transport pour la livraison des petits et moyens colis. Nous sommes également en rapports avec les sociétés de cyclologistique qui en sont les relais. Le Cyclauto, léger, peu gourmand en énergie et passe partout en milieu urbain convient parfaitement pour relayer le transport routier et fluvial vers les centres ville et les zones ZFE.

- En milieu rural, en zone ZFE, dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPPV) le Cyclauto propose une alternative aux personnes n’ayant ni moyen de transport ni accès à la livraison de certaines denrées en leur proposant un service « porte à porte », distributeur-consommateur, en partenariat avec les services sociaux, les élus, les associations, la grande distribution, ainsi que les petits producteurs locaux.

- Les restrictions de circulation appliquées aux véhicules traditionnels dans les villes comme dans certains lieux touristiques favorisent l’utilisation de moyens alternatifs de transport comme le Cyclauto, notamment pour le transport de personnes. Il en est de même dans les zones rurales qui échappent au maillage des transport en commun, ou encore dans les territoires les plus pauvres, comme celui de la Guyane, ou l’accès au transport traditionnel est impossible pour de nombreuses personnes.

• DÉNIVELÉS ET DISTANCES RÉALISABLES

Le Cyclauto est un véhicule léger. La base à vide pèse 35 kg, lui permettant de réaliser un parcours avec une charge de 100kg d’environ 50 km. Il peut sans difficulté monter des pentes à 15%.
Mais le réel atout du Cyclauto est la conjugaison de son poids à vide et de son système de transmission optimisant la force humaine, lui permettant dans bien des cas de se passer d’assistance électrique.

• MODÈLE ÉCONOMIQUE DU VÉHICULE

Le Cyclauto est un triporteur professionnel. Son marché est principalement B to B. il s’adresse à des opérateurs (entreprises, commerçants, artisans) souhaitant ou ayant pour contrainte de se passer des véhicules traditionnels. Le client final reste cependant le grand public qui bénéficie du service apporté par ce mode de transport.
La commercialisation des Cyclauto repose sur 2 modes : la vente traditionnelle ou le paiement à l’usage (économie de la fonctionnalité). Le partage et l’utilisation ponctuelle du Cyclauto est facilité grâce au développement technique reposant sur 3 points essentiels.

1. La connexion : nous développons une application visant à créer une communauté d’utilisateurs pour le partage des véhicules.

2. La modularité : les modules arrière du Cyclauto sont très facilement interchangeable, favorisant ainsi le partage d’une même base de Cyclauto. Mais nous allons encore plus loin en développant une gamme de “modules polymorphes” permettant de partager également l’usage des modules, comme par exemple un module pour le transport de personne se transformant en module adapté au transport de colis et marchandises.

3. L'accès : les Cyclauto seront mis en accès-partage à partir d’un maillage réalisé sur un territoire. Ce maillage sera réalisé grâce aux expérimentations terrain, en collaboration avec les élus et la population (cf notre expérimentation dans les Monts du Lyonnais). Sur le plan technique, cet accès-partage sera rendu possible à travers les fonctions de l’application Cyclauto permettant une géolocalisation et un accès à des box Cyclauto positionnés dans des lieux stratégiques.



01 taxi et colis.jpg




• ASPECTS TECHNIQUES & ÉCO-CONCEPTION

Le principe de construction du Cyclauto repose sur les critères fondamentaux suivants.

1. Une structure polyvalente. Presque « low tech », la conception du Cyclauto est entièrement tournée vers l’éco-conception, de l’approvisionnement des pièces au cycle de vie, jusqu’à l’étude des usages, à partir de laquelle nous essayons de rendre le Cyclauto le plus modulable, le plus polyvalent possible afin d’en favoriser le partage, l’usage plutôt que la possession.

2. Le contrôle de l’approvisionnement. Nous concevons le Cyclauto à partir de pièces dont nous pouvons assurer l’approvisionnement ou la fabrication et si possible dans un rayon le plus proche possible de nos ateliers de montage.

3. L’utilisation de l’existant. Le Cyclauto utilise des composants issus du monde du cycle, du nautisme et de l’automobile. Ces pièces détachées font l’objet de grandes productions assurant l’approvisionnement des pièces neuves comme d’occasion et assurant la réparabilité du véhicule. Environs 30% des pièces du nouveau prototype sont des composants standards.

4. Les matériaux. Le Cyclauto est fabriqué en acier (pièces spécifiques et réalisation du cadre). C'est un choix guidé par la facilité d’approvisionnement, le coût, la robustesse, la facilité d’usinage et de soudage, la grande réparabilité de l’ensemble et bien entendu les possibilités de recyclage. Les petites pièces en plastique sont réalisées uniquement en plastique recyclable. Le Cyclauto est thermolaqué, limitant ainsi l’emploi de solvants nocifs pour l’homme et l’environnement.

• BILAN ÉNERGÉTIQUE DU VÉHICULE PROTOTYPE EN UTILISATION ET POUR LA PRODUCTION

Le bilan énergétique du Cyclauto dans sa version sans assistance électrique est très positif. La version avec assistance électrique reste également très compétitive.

• MUTUALISATION DES COMPOSANTS

Chaque structure de véhicule est très différente entre chaque équipe participant à l’eXtrême Défi, il existe cependant des composants communs identifiés lors de nos échanges. On peut citer les pneus, les freins, les jantes et les batteries. Certains de ces composant sont développés et fabriqués en France (Mach1, Gouach…). On trouve plus de possibilités de mutualisation dans le sourcing des industriels ou artisans capables de réaliser les pièces nécessaires au développement des différents véhicules.

• ÉCOSYSTÈME, PARTENAIRES, FOURNISSEURS ET ÉQUIPEMENTIERS

Actuellement les prototypes de Cyclauto sont assemblés aux alentours de Grenoble à partir de composants essentiellement fabriqués en région AURA. Nous avons également développé un partenariat avec un incubateur industriel pour la réalisation du moyeu et l’industrialisation de l’ensemble du Cyclauto. Nos principaux partenaires industriels de la Région Auvergne Rhône-Alpes sont :
- Start to prod /Michelin : incubateur
- Combedimanche : fournisseur et usinage acier
- AVLT, SSTC, Rey-Frères : Usinage, découpe laser
- Ferriol-Matrat : cintrage de tube, soudure.
- Aulex : Thermolaquage.
- Mach 1 : Jantes

Notre écosystème s’appuie sur l’aide et les échanges avec :
- L'ADEME
- AVELI (Association des Acteurs des Véhicules Légers Intermédiaires)
- Auvergne Rhône-Alpes Entreprises
- BPI
- Les CCI du Nord-Isère et de Grenoble, la CMA de l’Isère
- CIMES (Pôle de compétitivité mécanique auvergne Rhône-alpes)
- Easytech
- Le Grex
- L’IAE
- L’INP ESISAR
- L’INPI de Grenoble
- La Région Auvergne Rhône-Alpes

MICHELIN-2023.jpg


]]

Ecosystem File: 

[[dossier_econo::


CYCLAUTO est implanté sur la ville de Vienne en Isère, ces locaux sont à ce jour destinés à l’études, au prototypage des véhicules, à leur mise en place et à la validation préindustrielle. La fabrication et la production du CYCLAUTO sont internalisées. L’unité de fabrication et de production de CYCLAUTO est dotée de machines de mécanique générale, de postes à souder, de gabarits préindustriels de montage et de soudage pour la validation présérie. Les prestataires extérieurs sont principalement basés en France et essentiellement en région Auvergne-Rhône-Alpes, 70% des prestataires sont dans un rayon de 100km, dont 40% dans un rayon de 15km.

Prestataires :
AVLT (69), Baude Mecanique Generale (38) , AULEX Thermolaquage (38), Bourgin peinture (42), Combedimanche (07), Cycle Blain (38), Espace Composite (38), Ferriol Matrat (42), MACH1 (42), Rey Freres (38), Tout Metal Creation TMC (38), Start2Prod (69), STTC (69)…

Fournisseurs :
Cycle Blain (38), HPC Europe (69), Frenchys (69), MACH1 (42), Guiffray et Cie (38), Bloch (69), Olympique Cycle (42), Ringspann (69), ORPPA acier (38), …

Distribution :
Nous souhaitons à ce jour, garder la gestion des ventes et de distribution des véhicules, afin de maitriser le marché et de limiter les frais de distributeur.

Services :
Les services d’usage seront proposés par Cyclauto via une plateforme internet, pour toutes commandes de pièces spécifiques.

Maintenance :
Nos véhicules peuvent être entretenus et réparés par des magasins de Cycles, les principaux composants utilisent des ensembles issus de l’univers du Cycle. Un avantage important en termes de vie du véhicule.

Fin de vie :
Nos véhicules sont conçus pour une durée de vie d’un minimum de 20 ans. Le cycle de fin de vie s’inscrit dans celui d’un vélo au cadre en acier. Ces composants ne sont pas exotiques et ne nécessitent pas d’une gestion particulière.

Sources de revenus :
Les sources de revenus seront principalement liées à la vente des véhicules. Toutefois, de par leurs originalités, des versions pour la location sont envisagées, afin de toucher des zones touristiques, des communes, etc… L’application et le site internet développés dans le cadre du projet nous permettront également de créer une communauté d’utilisateurs testeurs, de proposer les véhicules en location ainsi qu’un package de services autour de l’utilisation des véhicules. Des prestations d’accompagnement à l’implantation et à la promotion de solutions de mobilités écologiques seront également proposées par la marque CYCLAUTO.

Investissements à prévoir pour passer à une fabrication en série :
Nos ateliers actuels sont dimensionnés pour la réalisation de prototypes, la mise en place d’outil préindustriel et présérie. Toutefois, le passage à l’étape industrielle va nécessiter des moyens supplémentaires et de l’espace, nous envisageons, avec la ville de Vienne entre autres, d’agrandir notre surface de travail avec de nouveaux locaux. Afin de prévoir le passage industriel, il nous faudra un espace de montage, de stockage, de rangement des références, des tables de montage, des gabarits de soudage et de montage et bien sûr du personnel. Notre priorité est de garder le montage du véhicule mais aussi sa fabrication, châssis, partie cycle, voir certaines carrosseries en interne. Seule serait externalisée la fabrication des pièces, voir sous ensemble, de certaines carrosserie, plasturgie, etc… De plus pour le Cyclauto Triporteur, un atelier « Prototype » pour des aménagements spécifiques sera installé et équipé.

Marchés ciblés :
Le marché de la vente de sera à la fois en B to C et B to B, comme par exemple pour les communes, zones touristiques…, dans ces cas-là nos véhicules pourront également être proposés en location.

Open source :
Ce projet n’intègre pas l’approche open source dans un 1er temps mais pourra être envisagée plus tard, lors de la phase d’industrialisation.





>> Retrouvez les dernières actus de CYCLAUTO sur Instagram et Facebook
https://www.instagram.com/cyclauto/ Instagram
https://www.facebook.com/cyclauto Facebook







APPEL À PROJET PROTOTYPES DE L'EXTRÊME DÉFI - SAISON 2 - DESCRIPTION DU PROJET

• NOMBRE DE PROTOTYPE DU PROJET

Nous proposons la réalisation de 2 prototypes :

- Prototype 1 : véhicule de transport de colis & marchandises
- Prototype 2 : véhicule de transport de personnes.

• CIBLES DES PROTOTYPES

Nous avons déterminé les cibles et les fonctionnalités de nos prototypes à partir des éléments suivants :

- Trois études de marché ont été réalisées autour du développement du Cyclauto : GEM (Grenoble École de management), Grenoble IAE (Graduate School of Management de Grenoble INP) et Vertical Innovation (cabinet de marketing). Ces études ont permis de dialoguer avec des acteurs de la cyclologistique, des acteurs de la distribution alimentaire, des acteurs de la politique de la ville et du développement des zones ZFE, ainsi que des acteurs du tourisme et du transport de personnes.

- Nous menons actuellement deux études de terrain qui aboutiront à deux expérimentations, une avec une association et les autorités locales en Guyane et l’autre avec la Communauté de communes des Monts du Lyonnais. Les résultats obtenus complètent les données récoltées dans le cadre des études de marché et nous permettent de définir notre cœur de cible.

- Concernant le report modal de colis, nous sommes en contact avec des transporteurs et logisticiens qui souhaitent intégrer des véhicules légers à leur flux de transport pour la livraison des petits et moyens colis. Nous sommes également en rapports avec les sociétés de cyclologistique qui en sont les relais. Le Cyclauto, léger, peu gourmand en énergie et passe partout en milieu urbain convient parfaitement pour relayer le transport routier et fluvial vers les centres ville et les zones ZFE.

- En milieu rural, en zone ZFE, dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPPV) le Cyclauto propose une alternative aux personnes n’ayant ni moyen de transport ni accès à la livraison de certaines denrées en leur proposant un service « porte à porte », distributeur-consommateur, en partenariat avec les services sociaux, les élus, les associations, la grande distribution, ainsi que les petits producteurs locaux.

- Les restrictions de circulation appliquées aux véhicules traditionnels dans les villes comme dans certains lieux touristiques favorisent l’utilisation de moyens alternatifs de transport comme le Cyclauto, notamment pour le transport de personnes. Il en est de même dans les zones rurales qui échappent au maillage des transport en commun, ou encore dans les territoires les plus pauvres, comme celui de la Guyane, ou l’accès au transport traditionnel est impossible pour de nombreuses personnes.

• DÉNIVELÉS ET DISTANCES RÉALISABLES

Le Cyclauto est un véhicule léger. La base à vide pèse 35 kg, lui permettant de réaliser un parcours avec une charge de 100kg d’environ 50 km. Il peut sans difficulté monter des pentes à 15%.
Mais le réel atout du Cyclauto est la conjugaison de son poids à vide et de son système de transmission optimisant la force humaine, lui permettant dans bien des cas de se passer d’assistance électrique.

• MODÈLE ÉCONOMIQUE DU VÉHICULE

Le Cyclauto est un triporteur professionnel. Son marché est principalement B to B. il s’adresse à des opérateurs (entreprises, commerçants, artisans) souhaitant ou ayant pour contrainte de se passer des véhicules traditionnels. Le client final reste cependant le grand public qui bénéficie du service apporté par ce mode de transport.
La commercialisation des Cyclauto repose sur 2 modes : la vente traditionnelle ou le paiement à l’usage (économie de la fonctionnalité). Le partage et l’utilisation ponctuelle du Cyclauto est facilité grâce au développement technique reposant sur 3 points essentiels.

1. La connexion : nous développons une application visant à créer une communauté d’utilisateurs pour le partage des véhicules.

2. La modularité : les modules arrière du Cyclauto sont très facilement interchangeable, favorisant ainsi le partage d’une même base de Cyclauto. Mais nous allons encore plus loin en développant une gamme de “modules polymorphes” permettant de partager également l’usage des modules, comme par exemple un module pour le transport de personne se transformant en module adapté au transport de colis et marchandises.

3. L'accès : les Cyclauto seront mis en accès-partage à partir d’un maillage réalisé sur un territoire. Ce maillage sera réalisé grâce aux expérimentations terrain, en collaboration avec les élus et la population (cf notre expérimentation dans les Monts du Lyonnais). Sur le plan technique, cet accès-partage sera rendu possible à travers les fonctions de l’application Cyclauto permettant une géolocalisation et un accès à des box Cyclauto positionnés dans des lieux stratégiques.



01 taxi et colis.jpg




]] Economic File:

[[dossier_retex::


Nos projets d’expérimentation sont entièrement documentés grâce à un suivi photo et vidéo régulier et aux différents contenus produits dans le cadre de la communication digitale. A partir de l’étude et l’analyse systématique des retours d’expériences recueillis via les outils digitaux dédiés à notre projet d’expérimentation, nous souhaitons créer un kit complet d’implantation de solutions de mobilités écologiques, une véritable solution clé en main éprouvée et prête à être dupliquée dans un autre territoire partenaire, incluant des documentations techniques de référence, un programme de formation en ligne avec vidéos, témoignages, conseils et entretiens d’accompagnement personnalisés.


Plusieurs séries de test ont été réalisées au 2ème trimestre 2023 avec trois premiers prototypes, dans le cadre de déplacements comme par exemple :

- Le transport d'équipements sportifs sur une distance de 24 km entre un centre ville et une base nautique.

- Le transport d'oeuvres d'art suite au démontage d'une exposition sur une distance d'environ 1 km.

- De nombreux déplacements urbains pour la livraison de fruits et légumes, le déplacement de plantes et de fleurs, et le déménagement de meubles encombrants (clic clac, four, frigo...), représentant des charges de 20 à 200 kg sur des distances allant de 5 à 50 km.

- Le transport de personnes, adultes et enfants, sur un circuit "Code de la route", lors de l'arrivée du Cyclo des Monts 2023, avec une charge atteignant 300 kg.


Ces expérimentations ont permis d'identifier plusieurs pistes d’amélioration, notamment les plus importantes mentionnées ci-dessous :

Transport : la taille et le poids du Cyclauto permettent d’envisager son transport en véhicule léger en modifiant le système d’assemblage fixe.

Direction : la direction peut être améliorée sur le plan mécanique mais aussi sur l’usage en  ajoutant des fonctionnalités comme le verrouillage et la réduction de l’emprise au sol.

L’assistance électrique : travailler sur un équilibre “intelligent” entre l’assistance déployée et la source d’énergie.


Photo rue plante.jpg


08 atelier.jpg
]]
Feedback File: