Cargoxhytan

From Communauté de la Fabrique des Mobilités


Gb1ogh7tqf0lzdz6vpeq.jpeg No-image-yet.jpg

Fiche Contact :

www.botch-cargobikes.fr

Level of project development: concept, prototype, prêt pour expérimentation
Le véhicule en résumé ! Poster pour Millau 2023

Model: Cargoxhytan
Contact: Thomas Gras
Partenaire impliqué (industriel, fablab, labo...) : ACTIA, Pragma Industries


Botch Cargo Bikes Team to know the needs and help Cargoxhytan. The skills the team is looking for for this vehicle are Action/Construction, Action/Innovation, Action/Usage du véhicule, Discipline/Industrialisation, Discipline/Véhicule, Energie, Equipement/Véhicule, Partie prenante/opérateur de mobilité, Pratique de mobilité/Mobilité durable - Les personnes ayant les compétences recherchées par l'Equipe :ANTOINE DACREMONT, Abdourahamane, Adam Mercier, Adrien Pitois, Alain Dubois... further results

Tags: Cargo bike, vélo à hydrogène, vélo cargo, Proto1

Related challenge(s): Accompagner les professionnels à trouver l'offre logistique adaptée à leurs besoins, Améliorer l'offre de mobilité, Améliorer la logistique des derniers kilomètres, Optimiser les impacts sociaux et écologiques.

Common produced: Mach1, Bontaz, Hutchinson, Stronglight, Baramind, Actia

Community(ies) of interest: Communauté Vélo et Mobilités Actives

Country: France

On the map:
Chargement de la carte...



Technical Elements of the Vehicle[edit source]

Vehicle type: Velo, VAE

Vehicle category: VAE, Cyclo

Main use cases for this vehicle are :

Vehicle category:

Vitesse maxi de l'assistance (en km/h) : 25

Type de route utilisable route goudronnée

Number of people: 1

Number of rear wheel: 1

Number of front wheel: 1

Total mass of the vehicle (kg) :

Mass of Battery (kg) :

Consumption at 25km/h (Wh/km) :

Consumption at 45 km/h if concerned (Wh/km) :

Consumption at 80 km/h if concerned (Wh/km) :

Trunk/load volume: 230 litres

Drive type: assistance electrique

Transmission type: chaine

Steering type: bras leviers

Type of braking: disque

Chassis materials: acier

Type of assembly: soude

Autonomie visée (km) : 80

Puissance (en W) : 250

Tension batterie (Volt) :

Ampère.heure Batterie (A.H) :


Response file to the eXtreme Challenge[edit source]

Describe here your answer on 2 of the 6 parts (Vehicle, Energetics) by providing new informations continuously.
The 4 other parts (Narrative, ecosystem, economic and feedback) are to be detailed in your Team sheet: Botch Cargo Bikes Team

====Le prototype====

Afin de valider la faisabilité technique, nous avons décidé de ne fabriquer dans un premier temps qu’un seul prototype. Nous avons déjà pu valider l’acceptation d’un vélo sur-cyclé-reconditionné auprès d’un public professionnel, il nous reste à confirmer la bonne communication entre deux technologies conçues originellement différemment, c’est-à-dire la pile hydrogène vert et le moteur électrique : vont-ils bien communiquer ? La charge sera-t-elle suffisante ? La pile va-t-elle bien s’intégrer au cadre ? Le moteur sera-t-il assez performant dans cette utilisation professionnelle ? Les professionnels vont-ils adopter cette nouvelle technologie ?

La cible visée est principalement professionnelle au cours de cette première phase car la technologie hydrogène vert n’est pas encore facilement accessible au grand public. Nous commencerons par les livreurs à vélos avec la mise à disposition du premier modèle à une société locale qui est souvent contrainte d’équiper en double batterie lithium ses vélos pour des longues tournées. Dans un second temps, le Cargoxhytan s'adressera aux professionnels et collectivités (cyclo-entrepreneurs, services communaux, TPE, PME…), dont les trajets porte-à-porte ne dépassent rarement les 10km en ville.

Le principal objectif est de remplacer le fourgon et la voiture en ville pour des trajets courts. Une tendance encouragée d’ailleurs par la mise en place de zones à faibles émissions dans de nombreuses villes françaises alors que le commerce en ligne a fait exploser les livraisons en utilitaires.

Le Cargoxhytan trouve ainsi sa première place en ville, même si rien ne l’empêche de conquérir la campagne. Sa motorisation solide (moteur roue arrière Actia avec couple de 60 nm) lui permettra d’attaquer tous les reliefs urbains, même chargé à l’avant (90 kg) et avec une remorque (100kg) en attelage.

La mise à disposition de ces vélos se fera dans un premier temps sous forme de contrat de location, comprenant la partie vélo et hydrogène.

Image (18).jpg

Un cargo éco-conçu-fabriqué

Chez Botch Cargo Bikes, nous ne parlons pas seulement d'éco-conception mais plus généralement d’éco-fabrication. L’ADN même de notre travail se trouve dans la récupération, le reconditionnement et la fabrication sur-mesure et à la commande de vélos cargos. Nous ne produisons, consommons que ce qu’il nous faut pour un besoin précis et en limitant au maximum l’utilisation de matières premières afin de pouvoir proposer un vélo cargo responsable et abordable.

Dans le cadre du projet Cargoxhytan, la démarche est identique. Le vélo sera sur-cyclé, c’est-à-dire que nous allons utiliser un cadre récupéré et reconditionné (qui allait certainement finir à la poubelle) et allons l’assembler à une partie avant pré-faite en amont, à la main, par nous-mêmes.

Cette dernière, tout comme le cadre, est en acier car il s’agit d’un matériau bien plus “propre”, durable, réparable et recyclable que les matériaux généralement utilisés dans la fabrication de cycles.

La fabrication d’un vélo urbain abordable avec un cadre en acier pesant entre 17 et 20 kilogrammes génère en effet 96 kilogrammes de CO2 en termes d’empreinte environnementale contre 200-300 kg d'équivalent CO2 pour un cadre aluminium, le matériau le plus utilisé dans l’industrie du vélo. Outre cela, chaque kilo d’acier produit dans l’industrie a un impact de 1,9 kg de CO2 contre 18 kg pour l’aluminium. (Source : European Cyclists Federation)

Côté composants (environ 24 pièces), le vélo sera équipé d’une grande majorité de produits standards fabriqués en France-Europe, durables sans être haut de gamme afin de ne pas freiner l’entretien du vélo et allonger sa durée de vie effective sans gros travaux. Certains composants seront également comme à notre habitude des éléments reconditionnés. La seconde vie est l’essence même de notre philosophie.

C’est ce choix qui nous a également poussés vers le moteur Actia, développé à quelques kilomètres de notre atelier et stocké à quelques dizaines de mètres de ce dernier.

Tout comme le choix de la pile hydrogène vert de Pragma Industries, développée en France, dans une région voisine, mais représentée à Toulouse. Cette technologie est aujourd’hui souvent décrite comme une des meilleures alternatives aux énergies fossiles et, dans notre cas, aux batteries au lithium, très loin de la neutralité carbone (à la différence de l’H2). Or, comme toute nouvelle alternative, elle est très décriée, à tort ou à raison. Nous avons toutefois décidé de lui donner sa chance car nous y croyons.

Image (17).png

Éléments techniques

Dimensions L x l x h : 2300 x 500 x 1000mm

Poids : 29 KG

Puissance moteur : 250 W

Vitesse : 25 km/h

Nos fournisseurs

Le Cargoxhytan est une histoire de localisation de la fabrication donc nous serons précis sur l’origine de tous les éléments :

Moteur : Actia (Toulouse, FR)

Pile à combustible : Pragma Industries (Biarritz, FR)

Châssis avant cargo : Laser Métal pour la tôle et pliages (Bessières, 31, FR), STDU pour l’usinage des pièces de fourche (Pinsaguel, 31, FR), SFCMM pour le cintrage et découpe laser des tubes (Nantes, 44, FR), Osborn pour les tubes français (77, FR), Les Cintreurs Réunis pour la peinture (Portet-sur-Garonne, 31, FR)

Caisse de transport logistique en aluminium : Laser Métal pour la tôle aluminium et pliages (Bessières, 31, FR)

Roues : Mach1 (FR)

Jeux de direction : Stronglight (FR)

Cintre : Baramind (FR)

Pneus : Hutchinson (FR) ou Schwalbe (DE)

Transmission : Shimano (JAP)

Freinage : Magura (DE)

Potence, tige de selle, selle, poignées, éclairage, pédales : pièces reconditionnées (FR)

Matériel de soudure à hydrogène : Bulane (Montpellier, FR)
Vehicle File: 
Fichier Véhicule (AAP Proto) : 
Fichier associé au guide de montage : 
Lien vers un espace de stockage des fichiers 3D : 
Partenaire impliqué (industriel, fablab, labo...) : ACTIA, Pragma Industries

====Bilan énergétique de notre prototype====

Comme décrit précédemment, de nombreux efforts sont entrepris afin de limiter l’impact négatif de la fabrication du Cargoxhytan sur l’environnement : recyclage, localisation, réemploi, reconditionnement, emploi de l’acier.

A titre d’exemple, si on ne prend que ce dernier élément, la matière acier, il faut noter que la fabrication d’un vélo urbain abordable avec un cadre en acier pesant entre 17 et 20 kilogrammes génère 96 kilogrammes de CO2 en termes d’empreinte environnementale contre 200-300 kg d'équivalent CO2 pour un cadre aluminium, le matériau le plus utilisé dans l’industrie du vélo. Outre cela, chaque kilo d’acier produit dans l’industrie a un impact de 1,9 kg de CO2 contre 18 kg pour l’aluminium. (Source : European Cyclists Federation)

De plus, le circuit de recyclage de l’acier est très performant et rôdé depuis de nombreuses années.

Nous envisageons par ailleurs de réaliser ce prototype en utilisant une technologie de soudure à l’hydrogène développée par la société montpelliéraine Bulane, qui permet de souder à la flamme sans rayonnement UV ni émission de CO2, et sans bouteille de gaz, réduisant drastiquement l’impact négatif sur l’environnement sur l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement du gaz (dans notre cas comme alternative à l’Argon).

Quant à nos fournisseurs pour la partie “matières premières cadre cargo”, dont nous dressons la liste dans une autre catégorie, ils se trouvent en majorité dans un périmètre compris entre 15 et 35km de notre lieu de fabrication. Seuls deux fournisseurs, SFCMM et OSBORN, dépassent la centaine de kilomètres (593 et 720km). A noter, toutefois, qu’OSBORN est le seul fabricant français de tubes donc toute alternative à cet acteur ferait exploser les distances et l’empreinte carbone dans son ensemble.

Il est néanmoins plus difficile de dresser un réel bilan énergétique de l’ensemble du vélo monté. Premièrement, le cadre arrière est reconditionné. Deuxièmement, nous intégrons au vélo deux technologies de partenaires français, certes de proximité, mais qui doivent à leur tour dresser un réel bilan énergétique si l’on souhaite être transparents, ce que l’on ne possède pas encore à ce jour. Enfin, il est parfois difficile d’avoir un vrai suivi de la matière et du processus qui a conduit à la fabrication de certains composants vélos.

Le prototype aura d’ailleurs pour but de caractériser certains de ces points ainsi que la consommation électrique du vélo cargo. Cette caractérisation sera la valeur de référence haute pour ensuite optimiser la consommation des véhicules série.

Energetics File: 

Fichier lié aux expérimentations 
Name of the pioneer to test the vehicle : Thomas Gras
Lister le(s) territoire(s) d'expérimentation : 
Date de disponibilité du véhicule à la location ou vente : day"day" contains an extrinsic dash or other characters that are invalid for a date interpretation.
Date Début des expérimentations : day"day" contains an extrinsic dash or other characters that are invalid for a date interpretation.


Compléments :