Afficheur trottinettes électriques

From Communauté de la Fabrique des Mobilites


Projets réutilisation des afficheurs des trottinettes électriques

💼 porté par Clubelek


No-image-yet.jpg


Analyse des afficheurs utilisés sur les trottinettes Okai E400, utilisées par Dott, et mise au point de méthodes de réutilisation à base de reprogrammation.


Organisations utilisatrice ou intéressée par utiliser la ressource :

Contributeurs : Loup, Zed

Tags :

Catégories : Connaissance, Matériel

Thème :

Référent : Zed

Défi auquel répond la ressource : Challenge sur la 2nde vie des électrottinettes

Personnes clés à solliciter :

Autre commun proche :

Richesse recherchée :

Compétences recherchée :

Communauté d'intérêt : Communauté du challenge de seconde vie des trottinettes électriques

Type de licence ?

Conditions Générales d'Utilisation (CGU) :

Niveau de développement :

Lien vers l'outil de gestion des actions :

Lien vers l'outil de partage de fichiers :

Besoins :

Complément :

Prochaine Etape :



Autres informations :

Liste des Acteurs qui utilisent ou souhaitent utiliser ce Commun Afficheur trottinettes électriques : aucun pour le moment

Liste des CR d'atelier en lien avec ce Commun Afficheur trottinettes électriques:

Introduction

Les afficheurs de trottinettes électriques servent à informer de l’utilisateur de l’état du véhicule : sa vitesse, son état de charge, des codes d’erreurs etc. Nous allons explorer le contenu d’un afficheur Dott de troisième génération, fabriqué par Okai.

Connectivité

L’afficheur est relié directement au contrôleur moteur, aux )@gâchettes de frein et d’accélération, à la lampe avant, ainsi qu’à un ensemble de LED affichant les informations utiles à l’utilisateur.

Contenu

L’afficheur étant noyé dans du silicone à des fins d’étanchéité, toute investigation sur son contenu nécessite de retirer celle ci.

Composants

  • STM32F042K6T6
  • TM1620 (Driver de led)
  • VP230 (Contrôleur CAN)
  • TX4139 (Convertisseur de tension)
  • AMS11173.3 (Régulateur tension LDO)

Pinout des connecteurs externes

  • Connecteur Julet 3 pin jaune (vers ??): GND, ?, Bat+
  • Connecteurs Julet 5 pin (vers contrôleur moteur et boitier IOT ): Bat+, ?, CANH, CANL, Bat-
  • Connecteur 3 broches (rouge jaune vert, vers accélérateur) :5 volt, Input, GND
  • Connecteurs 3 broches (rouge noir vert, vers freins) : GND, Input, 5V
  • Connecteur 2 broches (vers lampe) : 6V?, GND

Contrôle bus CAN

Le contrôle du bus CAN se fait au moyen des pins 22 (PA12, envoi) et 21 (PA11, réception) du microcontrôleur de l’afficheur.

Lecture entrées accélérateur/freins

Les pins 10 et 11 (PA4 et PA5) permettent de lire les données en provenance des gâchettes de frein (entre 0V et 5V), et la pin 13 (PA7) est dédiée à l’accélérateur.

Activation lampe frontale

L’activation de la lampe frontale se fait via le pin 14 (PA8).

Reprogrammation

Le programme contenu à l’intérieur du microcontrôleur est verrouillé en lecture, mais pas en écriture, ce qui nous autorise à réécrire son contenu avec un programme développé par nos soins (https://github.com/Zed314/ES400-Dashboard-Code).

Matériel nécessaire

  • ST-Link v2 (5 euros environ)
  • 4 cables de prototypage (mâle-femelle)
  • Un ordinateur équipé de STM32CubeIDE
  • Un tournevis plat

Préparation

  • Tenir l’afficheur côté siliconé sur le dessus, avec 4 câbles en bas et les connecteurs des freins/accélérateur en haut
  • À gauche du condensateur jaune, au niveau de l’encoche gauche du plastique, creuser délicatement un sillon jusqu’au PCB, où 4 points métalliques percés devraient être visibles.
  • Relier, de haut en bas, au ST-Link v2 :
    • 3.3V
    • SWIO
    • SWCLOCK
    • GND
  • Le ST-Link peut désormais être relié à l’ordinateur en usb