Événement consolidation logistique urbaine

From Communauté de la Fabrique des Mobilites


Titre :

Type d'événement (liste déroulante) : Conférence

Description : Événement organisé dans le cadre du projet Réduire les émissions du transport urbain des marchandises par la consolidation logistique

Compte-rendu des présentations et des échanges (PDF) Pour avoir plus de détails sur le projet, cliquez ici: Les présentations des intervenants et les vidéos des panels sont disponibles en cliquant sur les liens.

Image :

Conference-plaza.jpg

Tags :

Thème : Urbanisme et ville, Logistique urbaine, Centre Excellence Québec

Lieu :

Participants : Vdussault

Journée : 2018/05/16

Horaires :

Référent organisation :

Contact :

Compte Rendu Atelier lié :

ÉVÈNEMENT CONSOLIDATION LOGISTIQUE URBAINE DU 16 MAI 2018 Introduction : Jean Nolet (COOP Carbone) introduit la matinée en précisant que l’évènement est organisé par la COOP Carbone dont la mission est de générer des projets de réduction de GES au Québec en mettant en œuvre des projets collaboratifs. Extrait vidéo

Vincent Dussault (COOP Carbone) rappelle que cet évènement s’inscrit dans le cadre d’un projet de recherche financé par le FAQDD. L’objectif est de réduire les émissions liées au transport des marchandises en milieu urbain, en misant sur la consolidation des flux de marchandises. Les stratégies sont de rendre la logistique du premier et dernier kilomètre plus efficace, et de favoriser l’usage de modes de livraison plus doux (notamment électriques). Ce projet s’inscrit dans le contexte local montréalais par un diagnostic des défis pour la livraison de la Plaza Saint Hubert. Extrait vidéo Présentation

PANEL 1 : STRATÉGIES DE LIVRAISON EN VILLE Ce premier panel rassemble les partenaires de la COOP Carbone pour le projet financé par le FAQDD. Il a comme mission de définir les contours des stratégies de la livraison en ville. Bernard Gendron (Université de Montréal - CIRRELT) présente les objectifs et les défis du transport de marchandises en milieu urbain, qui est un moteur essentiel pour acheminer les biens nécessaires au développement urbain et aux besoins des citoyens, mais qui a des effets négatifs (insécurité, bruit, pollution, etc.). Pour concilier ces différents aspects, la logistique urbaine s’appuie sur la coordination des acteurs et la consolidation des livraisons en développant une vision réseau du transport de marchandises. Extrait vidéo Présentation Florence Paulhiac (UQAM – Chaire In.Situ) démontre les apports de la recherche, et notamment de la recherche en urbanisme, pour les questions de logistique urbaine. L’approche permet de territorialiser les réflexions pour mieux comprendre les espaces, les temporalités et les pratiques sociales dans un contexte où le transport de marchandises s’inscrit dans des espaces urbains contraints. Il s’agit d’appréhender la logistique à plusieurs niveaux pour mieux intégrer les différents secteurs. Extrait vidéo Magali Amiel (CargoM) expose les objectifs de CargoM qui sont de promouvoir la logistique à Montréal et de faire connaître Montréal. La logistique est une nécessité et un véritable casse-tête, à la fois pour les industries, les gouvernements et les municipalités. Pour faire évoluer les lignes, il est préférable de travailler avec les clients et moins avec les camionneurs, car ce sont les premiers qui décident du mode de livraison. Extrait vidéo Présentation Les échanges du panel 1 concernent d’une part la localisation et la gestion des entrepôts satellites dans un contexte de densification urbaine : comment optimiser les infrastructures existantes ? D’autre part, les défis posés par le commerce électronique et la livraison sont abordés : quelles sont les réactions face à ces perturbateurs du système ?

Extrait vidéo PANEL 2 : OUVERTURE ET PARTAGE DE DONNÉES La livraison de marchandise fait face à de nombreux enjeux qui imposent de repenser le système. Pour cela, la compréhension et la connaissance du terrain sont fondamentales. Cette compréhension passe par le partage et la collecte de certaines données des acteurs impliqués. Lesquelles? Quels obstacles ? Quelles solutions ? Quelles initiatives ? Ce deuxième panel est l’occasion d’aborder ces questions. Stéphane Guidoin (BVIN Ville de Montréal) expose les défis de la collecte de données dans un contexte existant en mobilisant l’exemple de la mutualisation des données culturelles dans le quartier des spectacles à Montréal. Si des réticences étaient présentes au début du projet de partage des données, le projet a permis de construire de nouvelles connaissances sans que cela nuise aux salles. L’analyse de données mutualisées est essentielle pour comprendre les tendances, avec un fort enjeu de confidentialité des données pour que chacun soit en confiance. Extrait vidéo Elsa Bruyère (Centre d’excellence des communs technologiques pour la mobilité) présente le Centre d’excellence des communs technologiques pour la mobilité dont l’objectif est d’inciter les acteurs à utiliser des communs. Les avantages de cette dynamique sont de s’appuyer sur l’existant dans une logique d’innovation sociale qui démocratise les possibilités d’innover. Extrait vidéo Présentation Mickael Brard (Jalon) informe que Jalon travaille avec la Ville de Montréal sur les stratégies de livraison en associant les acteurs pour définir des leviers efficaces. Deux types de données peuvent être partagés : les données de connaissances pour analyser les tendances et les données opérationnelles pour gérer les livraisons en temps réel. Les freins sont le manque de confiance dans la sécurité et la confidentialité. Extrait vidéo Martin Trépanier (Polytechnique - CIRRELT) présente les défis de récolte et de traitement des données. Le partage de données est possible par une volonté des acteurs de coopérer. Les freins liés à la confiance de la confidentialité sont levés par les universitaires qui mixent les données et les transmettent à des acteurs neutres. Dans d’autres domaines, par exemple le transport aérien ou le transport de matériels dangereux, les acteurs partagent leurs données tout en étant en concurrence. Extrait vidéo Présentation Les échanges du panel 2 montrent l’importance de mutualiser les données déjà disponibles pour démarrer une dynamique de partage et la possibilité de générer de nouvelles données à partir d’outils disponibles (par exemple les smartphones). Extrait vidéo

PANEL 3 : CONSOLIDATION, MUTUALISATION ET LOGISTIQUE FAIBLE EN CARBONE, PAR OÙ COMMENCER? Ce troisième panel présente les initiatives en cours dans la zone Saint-Hubert en lien avec les livraisons dernier km, la consolidation et la réduction des GES: les véhicules électriques, les vélo-cargos, les systèmes d'optimisation de livraison de colis, etc. Cédric Chaperon (La Roue Libre) présente son projet de livraison à vélo-cargo pour le dernier kilomètre, véritable défi coûteux. L’explosion du commerce numérique renforce le besoin de solutions de livraison alternatives aux camions. Le potentiel est considérable en complémentarité avec les modes de livraison avec véhicules (camion, camionnette, etc.). Extrait vidéo Présentation Alexandre Beaudet (InnovÉÉ) aborde le sujet des véhicules électriques pour la livraison. Les bénéfices sont que les émissions sont nulles, le bruit est réduit pour les basses vitesses, les coûts sont réduits, l’énergie utilisée est propre au Québec. Toutefois, la recharge qui est couteuse et prend de la place, ce qui ne rend pas forcément cette solution compétitive dans un contexte où l’essence est peu chère. La livraison électrique est un marché de niche qui est potentiellement intéressant. Extrait vidéo Bertrand Fouss (COOP Carbone) expose les différents projets de la COOP Carbone sur la mobilité et les synergies avec la logistique urbaine. Le projet MOBIS vise à travailler avec les territoires pour les aider à prototyper et à gérer des véhicules de mobilité intégrée. Les différentes solutions de mobilité se couplent, qu’elles concernent les personnes ou les marchandises. L’aménagement de l’espace public est majeur pour la mise en place de solution. Extrait vidéo Présentation Les échanges concernent les critères d’utilisation des différentes solutions (distance à parcourir, poids, format, etc.), ainsi que l’optimisation de l’existant pour mutualiser les espaces (par exemple : mettre des casiers dans des stations de métro pour que les clients récupèrent leurs colis). Extrait vidéo PROCHAINES ACTIVITÉS : Vincent Dussault (COOP Carbone) intervient sur les prochaines étapes pour relever les défis de la logistique urbaine à Montréal. L’Ile de Montréal compte de nombreux sites vierges, des entrepôts, ou encore des conteneurs, qui pourraient servir à consolider la livraison. Les prochaines étapes concernent la collecte et le partage de données, ainsi que l’organisation de groupes de discussion autour des défis identifiés par cet évènement. Extrait vidéo Présentation Jean Nolet (COOP Carbone) conclut la matinée en rappelant que la gestion de marchandises en ville est une nécessité complexe et comprenant des nuisances. L’enjeu de gouvernance pour coordonner les acteurs est essentiel.