Communauté Voiture Connectée/Atelier N°1

De Communauté de la Fabrique des Mobilites

Description en une ligne : Communauté Voiture Connectée/Atelier N°1 Description :Quels problèmes peuvent résoudre les "voitures connectées" ?

  • Identifier les problèmes qui pourraient être résolus avec un marché,
  • Créer des groupes par sujet, initier des défis et des projets, identifier les communs utiles dans chaque domaine.

Comment le définit-on ensemble ?

  • en partant des besoins exprimés des territoires : Préparation en amont avec des territoires intéressés pour identifier des données et des problèmes à résoudre,
  • en partant des besoins exprimés par les industriels
  • des besoins de communautés d’utilisateurs (non réalisé pour le moment).

Image :

Voiture connect fonderie.jpg

Evénement lié : Atelier N°1 voiture connectée

Organisations impliquées : PSA, RENAULT, XEE, Chronos, UTC

Contributeurs :

Tags :

Thème : Voiture Connectée

Animateur Atelier : PLASSAT Gabriel, MUSQUET Gael

Défi lié à l'Atelier : Abaisser les barrières pour innover sur le véhicule

Commun(s) impliqué(s) : Boitier Connecté Open Source

Projet en cours à associer :

Communauté(s) d'intérêt impliquée(s) : Communauté Voiture Connectée, Communauté des Ecoles et Etudiants

Personnes clés à solliciter : MUSQUET Gael, LE DOUAREC Nicolas

Actions décidées par les participants :

Espace d'échange asynchrone (de type mail) :

Espace d'échange synchrone (de type chat) : [1]

Complément :

Prochaine Etape :

Autres informations :

Les présentations de l'Atelier #1

  • L'Atelier par la FabMob et l'intéret d'une approche basée sur les Communs
  • PSA Car Easy Apps : c'est un logiciel permettant de faire communiquer la voiture avec le smartphone et vice-versa, permettant donc une écriture. L'approche a une ambition multi-constructeurs, avec une volonté de partenariat avec un acteur numérique pour l'intégrer dans son offre aux développeurs. L'accès sera de gratuit à payant selon les usages. Ce logiciel sera intégré dans les véhicules en 1ère monte puis dans certains véhicules en 2ème monte. La garantie constructeur est assurée ainsi que la sécurité de fonctionnement.
  • Xee d'Eliocity : approche Full stack comprenant le boitier, la plateforme, des accès à des API et du stockage dans le cloud. Les modèles d'affaires sont à construire pour chaque service développé. Xee mène également un projet (MUST) autour de Lille en impliquant des chercheurs du pôle iViatic, INRIA et Cerema ainsi que la collectivité. Via ID (groupe Mobivia qui incube Xee) lance aussi son incubateur.
  • La fonderie Car
  • DATACT et la régie de donnée, groupe Chronos : présentation

Par ailleurs, l'ARCEP lance une consultation sur le sujet des objets connectés dont la voiture.

Trois groupes

  • Voyage agréable (sécurité, prévention, anticipation, meilleure route, ...)
  • Moins de voiture, plus de ... (incitatif aux changements, PAYD, péage, recommandation chgt de mode, stationnement optimisé, voiture partagée ...)
  • Cartographie du monde (route, environnement, pollution, CO2, carburant utilisé ..)

Pour chaque groupe :

  • Quel est le problème à résoudre  ?
  • Quelles sont les parties prenantes à rassembler ?
  • Comment les rassembler ? ont-elles conscience qu'elles doivent résoudre le problème ?
  • Qui est prêt à payer pour résoudre le problème ?
  • Quelles sont les solutions pour résoudre le problème ?
  • Quels sont les communs existants utiles pour résoudre le problème : données, connaissances, logiciels, matériels
  • Pour chaque commun : quelle partie prenante ? quelle règle de gestion ? quelle ouverture ?
  • Quels sont les nouveaux communs à dévélopper pour faciliter/accélérer la résolution du problème ?

GROUPE 1 : VOYAGE AGREABLE / Stationnement urbain simplifié

Noms des participants : Laurent Dunys, Lomig Unger,  Emilie Epaminondas, Thomas Le Cardinal, Virginie Couderq, Samuel Clot

Quel est le problème à résoudre ? Réduire le temps passé à chercher un parking urbain

Quelles sont les parties prenantes à rassembler ? Automobilistes, Constructeurs et sous-traitants, Applications mobiles (Zenpark), Propriétaires de parking, Parking publics sous-terrains et sur la chaussée, Services publics, Commerçants, Open Street Map

Comment les rassembler ? ont-elles conscience qu'elles doivent résoudre le problème ? Les parties prenantes qui n'ont pas conscience de ce problème sont les propriétaires privés qui ont très souvent des places vides.

Qui est prêt à payer pour résoudre le problème ? Les automobilistes seraient prêts à payer pour ce service, les constructeurs automobiles, les commerces.Quelles sont les solutions pour résoudre le problème ? Mise à disposition des places de parking privées qui sont la plupart du temps vides, Installer des capteurs ultra sons à chaque place de parking pour détecter les places vides, Cartographier toutes les places, Grâce à un service comme WAZE les automobilistes peuvent indiquer leur présence dans un parking. On pourrait imaginer construire la cartographie par gamification en crowd sourcing.

Quels sont les communs existants utiles pour résoudre le problème : données, connaissances, logiciels, matériels. Openstreetmap travaille sur la cartographie des places de parking.Quels sont les nouveaux communs à dévélopper pour résoudre le problème ?

  • mettre à disposition les plans avec les places de parking public en open data
  • mettre à disposition les plans avec les places de parking privé (dans les résidences)
  • plateforme logicielle d’échange d’information entre les véhicules et les infrastructures

Pour chaque commun identifié : quelle partie prenante ? quelle règle de gestion ? quelle ouverture ? à compléter

GROUPE 2 : Moins de voiture, Plus de ...

Noms des participants : Bertrand Billoud, Isabelle Gillot, Elisa Desgranges, Valerie Mas, Cedric Bellardi, François Arbelet, Julien Delmouly, Guilbert Olivier,Quel est le problème à résoudre ? Diminuer émissions CO2, polluants, diminuer la congestion, les bouchons, les trajets inutiles (recherche de parking)

Quelles sont les parties prenantes à rassembler ? Pouvoir publics, transports publics, entreprises type Koolicar, entreprise type Vinci (parking)

Comment les rassembler ? ont-elles conscience qu'elles doivent résoudre le problème ? Qui est prêt à payer pour résoudre le problème ? à compléterQuelles sont les solutions pour résoudre le problème ?

  • Augmenter le taux d'occupation
  • Modulation des horaires pour certaines institutions (université, certaines entreprises ?)
  • Incitations financières
  • Modulation des coût des transports en fonction des heures de pointes ou non ?
  • Modulation des coût de parking en fonction des heures de pointes ou non ?


Quels sont les communs existants utiles pour résoudre le problème : données, connaissances, logiciels, matériels

pour chaque commun : quelle partie prenante ? quelle règle de gestion ? quelle ouverture ?    à compléter    

Quels sont les nouveaux communs à dévélopper pour résoudre le problème ?

  • Information sur le traffic, sur la congestion, sur le taux d'occupation
  • Voitures connectées avec géolocalisation temps réel, zone de freinage

Pour chaque commun : quelle partie prenante ? quelle règle de gestion ? quelle ouverture ? Quel partage de la valeur ? à compléter

GROUPE 3 : Cartographier/ indexer le Monde physique

Noms des participants : El Khamis Kadiri, Gilles Corde (IFP), Philipe Gicquel (CIL4SYS), Chloé Terzian (Air Liquide), Nathalie Gin (Air liquide), Fabien Carimalo (Wenow), Christine Lhoste (IBM),  Bertil de Fos

Quel est le problème à résoudre ? Indexation (numérique) du monde physique, géolocalisation du monde physique.

Quels sont les éléments à recueillir ? Débat sur la question de la finalité. Recueillir pour quel usage, pour répondre à quels besoins OU créer de l'offre avec l'abondance de données

Ca soulève la question de la standardisation de la donnée. Pistes:

  • cartographier les pollutions locales (NOx) et globales (CO2).
  • Possibilité de regarder en dynamique les émissions polluantes, et de proposer aux utilisateurs d'éviter les zones les plus polluées.
  • Quantification des effets d'une réduction de 10 km/h

Exemple Open Street Map : données collectées et communiquées par les utilisateurs selon leurs centres d'intérêt et qualifiées, yc des données intérieures aux batiments.  

Quelles sont les parties prenantes à rassembler ?

  • Constructeurs auto
  • Communautés autour de la qualité de l'air
  • Collectivités
  • Autres organismes de transport (à préciser)
  • Utilisateurs

Comment les rassembler ? ont-elles conscience qu'elles doivent résoudre le problème ?

Les collectivités en ont conscience. Les utilisateurs finaux, non : Aider à la prise de conscience des utilisateurs en donnant les informations (km parcourus, énergie consommée, ...)

Qui est prêt à payer pour résoudre le problème ?

  • Collectivités,
  • Ademe (appel à communs),
  • industriels (s'ils comprennent les gains ultérieurs), constructeurs. Nécessité d'un ROI... Du coté des CEE: possibilité de récupérer des CEE sur des solutions d'économies d'énergie. Regroupement des constructeurs.
  • Banque/assurances : fidélisation des clients, question d'image (action positive sur le climat), diminution du risque climatique.
  • Air liquide: possible, pour adapter l'offre aux besoins/circonstances spécfiques sur un territoire.
  • Energéticiens: intérêt sur les certificats d'économie d'énergie. Les "programmes" : projet pluriannuel financé par un énergéticien qui reçoit des CEE. Logique non pas de mesures des CEE, mais logique de financement

Quelles sont les solutions pour résoudre le problème ?    

Faciliter le crowdsourcing. Mais pas de standards de plateforme, pas de communauté sur les data voitures. Une communauté existante : OSM, crowdsourcing des images de la rue (Streetview). Et des communautés "rémunérées" (tomtom).

En Allemagne, comptage routier en open data + open source (Sumo) avec fonction prédictives. Pas en France.

Y a-t-il des possibilités de crowdsourcing avec Car easy app ?

Communautés pro : par pays. En France, ITS en cours de création.

Quels sont les communs existants utiles pour résoudre le problème : données, connaissances, logiciels, matériels

Pour chaque commun : quelle partie prenante ? quelle règle de gestion ? quelle ouverture ?

  • des OEM de mesures des pollutions entre constructeurs
  • données trafic: via des parcs de véhicules montés en OEM open source/open data

Quel partage de la valeur ?

Appel à contribution

Les trois groupes ont fait émergé plusieurs sujets d'intérêt partagé. Les personnes intéressées pour travailler sur le sujet  :

  • des données ouvertes de stationnement
  • des données ouvertes de taux d'occupation
  • des données ouvertes de CO2 et polluants
  • des données ouvertes de trafic (data, soft, hard)
  • des outils de simulation trafic open source (sumo et équivalent)

Pistes de synergies

  • Formation / Education avec la communauté des Ecoles et Etudiants : Il s'agit de mettre à disposition des versions prototypes ou finalisées aux Etudiants, permettant d'effectuer des validations et de faire prototyper.
  • Partager les retours d'expériences des différents modèles d'affaires. Navitia.io est à ce titre intéressant car il permet à Kisio (groupe Keolis) d'être plus performant à moindre coût grâce à une communauté de développeurs extérieurs à l'entreprise. Les sujets des modèles d'affaire du gratuit au payant et des rémunérations pour contribuer aux communs seront abordés également de façon transversale.
  • Expérimenter le modèle d'une régie de données (voir la présentation de DATACT ci dessus), dans un territoire avec plusieurs parties prenantes. Le mode de gouvernance et le mode de rémunération font partis de l'expérimentation (voir les Communs). Le projet porté par XEE à Lille pourrait permettre la mise en oeuvre d'une régie.
  • Identifier les communs autour de la voiture connectée via le site des communs,
  • Identifier une première ressource utile pour plusieurs partenaires qu'il faudrait créer / améliorer si elle existe : données, logiciel, boitier Open Source ... La Fabrique propose de commencer sur le sujet des données de consommation de carburant, écoconduite puis émissions polluantes.
  • Travailler chaque commun en regroupant un maximum de partie prenante impliquée.
  • à compléter progressivement...

Prochaines Actions

  • Organisation d'une session GENIVI Hands-on,
  • Ouvrir Car Easy App aux développeurs, entrepreneurs
  • Organisation d'un Atelier dédié aux données de consommation de carburant et émissions de CO2 : expression des besoins et des problèmes des startups qui utilisent la donnée de conso : Xee, Geco, WeNow, Clean Data ...
    • Consommation/CO2 : comment est produite la donnée de consommation, quelle(s) norme(s), quels usages aujourd'hui et demain, quel besoin de commun pour mieux comparer, pour mieux choisir, pour mieux réguler ?
      • Faciliter la création de données de CO2/conso ayant un minimum de valeur scientifique :
        • Données d'entrées nécessaires : Type véhicule, Euro, Carburant, Vitesse, distance, T° ambiante, en option Régime / couple
        • Utilisation des travaux HBEFA et de l'outil COPERT pour estimer la consommation, pollution sur un trajet à posteriori
      • Faciliter la création d'un pannel minimal de véhicule représentatif d'un territoire (type de véhicule, usages, ...) , à partir des EMD (exemple Dpt 06) et autres :
        • Estimer les émissions globales actuelles,
        • Quantifier l'impact de mesure, Prévoir, Mieux décider ...
      • Par type d'utilisateur (citoyen, collectivité, startup, industrie) : étudier les usages possibles par la mise en oeuvre de la donnée CO2/conso et d'un pannel mini de véhicule.
    • (en option) écoconduite : quels algorithmes utilisant quelles données, quelle(s) norme(s), quel besoin de commun ?