La Plato

From Communauté de la Fabrique des Mobilités


221020 XD 20.jpg 221021 XD9.jpg

Fiche Contact :

Maker: AREP
Model: La Plato


Equipe AREP to know the needs and help La Plato. The skills the team is looking for for this vehicle are (à renseigner dans une fiche Equipe !) - Les personnes ayant les compétences recherchées par l'Equipe :Adam Mercier, Alain Dubois, Alexandrelagrange, Alexgrandremy, Andreaslivet... further results

Tags: XD1

Related challenge(s): L'extrême défi ADEME

Common produced:

Community(ies) of interest: Communauté de l'extrême défi

Country:

On the map:
Chargement de la carte...

Level of project development: concept


Technical Elements of the Vehicle[edit source]

Vehicle type: VAE, Non identifié

Vehicle category: VAE, quadricycle léger

Number of people: 3

Number of rear wheel: 2

Number of front wheel: 2

Trunk/load volume:

Drive type: electrique avec pedalier

Transmission type: cardan

Steering type:

Type of braking: disque

Chassis materials: alu, acier

Type of assembly: soude, boulonne


Response file to the eXtreme Challenge[edit source]

Describe here your answer on 2 of the 6 parts: Vehicle, Energetics.
The 4 other parts (Narrative, ecosystem, economic and feedback) are to be detailed in your Team sheet: Equipe AREP


Name of the pioneer to test the vehicle :

Retours des expérimentations :

Compléments : ==PITCH==


Ambition

Construire un nouvel imaginaire de mobilité en territoires peu denses autour d’une gamme de véhicules intermédiaires, inscrite dans un dessein de sobriété (kg, kW, CO2 et €) et de futur post-carbone désirables.

Synthèse

Nous adressons la mobilité quotidienne en zones peu denses, où la dépendance à la voiture est la plus forte et l’offre alternative de transports la plus faible, en proposant un maillage de micro-stations, les « Stations des Mobilités », accessibles à pied ou à vélo et dotées de petites flottes de différentes occurrences de La Plato, véhicules intermédiaires dont l’intensité d’usage est maximisée grâce :

·        au fonctionnement d’autopartage en boucle, éventuellement renforcée par une notion de copropriété ou coopérative ;

·        et à l’adéquation entre conception de ces déclinaisons légères de La Plato et les usages visés (1 variante La Plato = 1 usage), tout en utilisant un socle commun normalisé et versatile : standard d’un «Skateboard».


Ces véhicules intermédiaires légers La Plato, ayant vocation à évoluer sur le réseau viaire classique (dont la densité n’a pas d’équivalent) sont des quadricycles (avec pédalier) à assistance électrique. La participation musculaire à la propulsion, outre des co-bénéfices connus (santé publique), mène à une vitesse maximale d’assistance de 45 km/h, ce qui lui permet de se conformer quasiment au cadre réglementaire actuel.

Ce niveau de vitesse n’est pas le facteur limitant le plus significatif à l’adoption pour la mobilité quotidienne. En effet, la cible est constituée des personnes dotées d’une(de) voiture(s) en visant notamment la dissuasion (ou la suppression) de l’option de la « seconde voiture » du foyer. En premier lieu, nous nous adressons à une frange de cette grande part de la population : les éco-sensibilisés, les actifs voulant le rester ou l’être plus, les avant-gardistes, etc. Nous comptons avoir un impact significatif en convertissant cette part non négligeable de la population, mais aussi en projetant un effet d’entraînement vertueux. Les « personnes captives » peuvent par ailleurs voir en cette proposition une possibilité de s’émanciper.

L’effort d’industrialisation est concentré sur le Skateboard, composé d’un châssis équipé des éléments de roulement, de direction et de motorisation, des logements pour recevoir les unités de batteries ainsi que des feux réglementaires. Nous appelons à ce que ce Skateboard puisse devenir à terme un standard open-source partagé internationalement (comme ont pu s’imposer des dimensions de conteneurs, ou un modèle quasi-unique de chargeur de smartphones) appropriable par les industriels. Cette base standardisée est dotée d’un système d’ancrage modulaire laissant place à une forte liberté d’« Aménagement Supérieur » : il peut être décliné à l’infini, notamment en fonction des usages visés (transport d’enfants, PMR, marchandise, livraison, etc). Ce fonctionnement permet l’appropriation locale et par chacun de la fabrication et de l’assemblage de cet Aménagement Supérieur. Néanmoins, nous montrons la voie en proposant une gamme pouvant être fabriquées de manière décentralisée. Cette gamme d’Aménagements Supérieurs se veut minimaliste, économe en ressources et moyens (de production), et propose une esthétique de la sobriété, appliquée à la mobilité. Rien n’y est gratuit. Typiquement, un parti pris est l’absence de tôle ou de coque rigide en guise de carrosserie, la sécurité étant assurée par une structure tubulaire (à l’instar d’un buggy), qui combinée à des toiles textiles ou membranes, assure également une protection contre les intempéries. Deux orientations sont données : La Plato Neuve Frugale et La Plato Reconditionnée.

L’assistance électrique induit l’utilisation de batteries. Nous promouvons là encore la convergence vers un standard partagé de format de batteries (VAE, scooter électrique, etc.) dont nous intégrons une à deux unités dans nos véhicules en fonction de l’usage/du besoin. Ces batteries sont interchangeables entre véhicules ou avec des bornes de recharge de batteries pouvant être présentes sur les Stations des Mobilités ou des points d’intérêt sur le territoire (nouveaux relais de poste : gares, bourgs, commerces, etc.).

Le caractère modulaire de La Plato et de son ensemble {Skateboard ; Aménagement Supérieur ; Batteries standardisées} ainsi que la liberté permise dans les assemblages, améliorent la maintenabilité et la réparabilité, et laissent une forte possibilité de réemploi et de reconditionnement. Ces nouveaux modes de production et de consommation s’appuient sur l’émergence d’un nouvel écosystème : micro-usines ou fablabs, garages automobiles, atelier vélo, services municipaux, organismes de formation et homologation, tissu associatif, etc.Property "Texte libre" (as page type) with input value "==PITCH==</br></br></br>Ambition</br></br>Construire un nouvel imaginaire de mobilité en territoires peu denses autour d’une gamme de véhicules intermédiaires, inscrite dans un dessein de sobriété (kg, kW, CO2 et €) et de futur post-carbone désirables.</br></br>Synthèse</br></br>Nous adressons la mobilité quotidienne en zones peu denses, où la dépendance à la voiture est la plus forte et l’offre alternative de transports la plus faible, en proposant un maillage de micro-stations, les « Stations des Mobilités », accessibles à pied ou à vélo et dotées de petites flottes de différentes occurrences de La Plato, véhicules intermédiaires dont l’intensité d’usage est maximisée grâce :</br></br>·        au fonctionnement d’autopartage en boucle, éventuellement renforcée par une notion de copropriété ou coopérative ;</br></br>·        et à l’adéquation entre conception de ces déclinaisons légères de La Plato et les usages visés (1 variante La Plato = 1 usage), tout en utilisant un socle commun normalisé et versatile : standard d’un «Skateboard».</br></br></br>Ces véhicules intermédiaires légers La Plato, ayant vocation à évoluer sur le réseau viaire classique (dont la densité n’a pas d’équivalent) sont des quadricycles (avec pédalier) à assistance électrique. La participation musculaire à la propulsion, outre des co-bénéfices connus (santé publique), mène à une vitesse maximale d’assistance de 45 km/h, ce qui lui permet de se conformer quasiment au cadre réglementaire actuel.</br></br>Ce niveau de vitesse n’est pas le facteur limitant le plus significatif à l’adoption pour la mobilité quotidienne. En effet, la cible est constituée des personnes dotées d’une(de) voiture(s) en visant notamment la dissuasion (ou la suppression) de l’option de la « seconde voiture » du foyer. En premier lieu, nous nous adressons à une frange de cette grande part de la population : les éco-sensibilisés, les actifs voulant le rester ou l’être plus, les avant-gardistes, etc. Nous comptons avoir un impact significatif en convertissant cette part non négligeable de la population, mais aussi en projetant un effet d’entraînement vertueux. Les « personnes captives » peuvent par ailleurs voir en cette proposition une possibilité de s’émanciper.</br></br>L’effort d’industrialisation est concentré sur le Skateboard, composé d’un châssis équipé des éléments de roulement, de direction et de motorisation, des logements pour recevoir les unités de batteries ainsi que des feux réglementaires. Nous appelons à ce que ce Skateboard puisse devenir à terme un standard open-source partagé internationalement (comme ont pu s’imposer des dimensions de conteneurs, ou un modèle quasi-unique de chargeur de smartphones) appropriable par les industriels. Cette base standardisée est dotée d’un système d’ancrage modulaire laissant place à une forte liberté d’« Aménagement Supérieur » : il peut être décliné à l’infini, notamment en fonction des usages visés (transport d’enfants, PMR, marchandise, livraison, etc). Ce fonctionnement permet l’appropriation locale et par chacun de la fabrication et de l’assemblage de cet Aménagement Supérieur. Néanmoins, nous montrons la voie en proposant une gamme pouvant être fabriquées de manière décentralisée. Cette gamme d’Aménagements Supérieurs se veut minimaliste, économe en ressources et moyens (de production), et propose une esthétique de la sobriété, appliquée à la mobilité. Rien n’y est gratuit. Typiquement, un parti pris est l’absence de tôle ou de coque rigide en guise de carrosserie, la sécurité étant assurée par une structure tubulaire (à l’instar d’un buggy), qui combinée à des toiles textiles ou membranes, assure également une protection contre les intempéries. Deux orientations sont données : La Plato Neuve Frugale et La Plato Reconditionnée.</br></br>L’assistance électrique induit l’utilisation de batteries. Nous promouvons là encore la convergence vers un standard partagé de format de batteries (VAE, scooter électrique, etc.) dont nous intégrons une à deux unités dans nos véhicules en fonction de l’usage/du besoin. Ces batteries sont interchangeables entre véhicules ou avec des bornes de recharge de batteries pouvant être présentes sur les Stations des Mobilités ou des points d’intérêt sur le territoire (nouveaux relais de poste : gares, bourgs, commerces, etc.).</br></br>Le caractère modulaire de La Plato et de son ensemble {Skateboard ; Aménagement Supérieur ; Batteries standardisées} ainsi que la liberté permise dans les assemblages, améliorent la maintenabilité et la réparabilité, et laissent une forte possibilité de réemploi et de reconditionnement. Ces nouveaux modes de production et de consommation s’appuient sur l’émergence d’un nouvel écosystème : micro-usines ou fablabs, garages automobiles, atelier vélo, services municipaux, organismes de formation et homologation, tissu associatif, etc." contains invalid characters or is incomplete and therefore can cause unexpected results during a query or annotation process.