Bus « caboteur »

From Communauté de la Fabrique des Mobilites


Lignes de car interurbains desservant finement le territoire

💼 porté par Ecov


Bus caboteur.PNG


C’est une ligne de bus qui permet l’accessibilité du territoire. Son objectif est en général de permettre à des personnes non motorisées de se déplacer. Le bus caboteur est donc celui qui dessert finement le territoire (des arrêts proches des habitants qui doivent marcher pour se rendre à l’arrêt). Les temps de parcours sont donc relativement longs. Le bus caboteur est donc en général peu compétitif par rapport à la voiture. Les bus caboteurs présentent souvent une fréquentation faible constituée essentiellement de captifs (personnes ne disposant pas de véhicule personnel pour leur déplacement). Dans la mesure où le nombre de personnes à transporter est faible, la fréquence des bus caboteurs est en général faible (un bus par heure au mieux).  Il s’installe ainsi un cercle vicieux : fréquences faibles et temps de parcours longs impliquent une faible fréquentation qui à son tour justifie de limiter le nombre de services, dégradant encore la performance.  La clientèle des cars est souvent essentiellement des scolaires. 

Le bus caboteur présente un coût (financier) élevé pour la collectivité. Un service de 20 km aller avec 7 services aller-retour par jour (3 services le matin, 3 services le soir et un en milieu de journée) présente un coût de fonctionnement annuel de l’ordre de 500 k€. 

En ce qui concerne l’efficacité environnementale, Le car (diesel) émet 8 fois plus de CO2 que la voiture (diesel) pour transporter un voyageur sur 1 km. Ainsi, lorsque le car est occupé à plus de 8 personnes en moyenne, il est plus efficace environnementalement que la voiture solo. Or un bus circule en partie à vide (pour accéder au premier arrêt – appelé « Haut le pied ») et l’occupation est souvent dissymétrique (plus d’occupation dans un sens que dans l’autre et plus d’occupation sur le service de pointe que sur les services en heures plus creuses). En fonction de la configuration de la ligne, il est donc nécessaire que le bus soit rempli à plus de 15 à 40 personnes sur le service le plus rempli pour que l’impact environnemental du car soit positif.

Quels sont les facteurs qui permettent au bus d’être efficace ? 

  • Un besoin de déplacement équilibré dans chaque sens (permet que le car ne soit pas vide au retour)
  • Un nombre de service adapté au besoin de déplacement (pas de service si le nombre de personnes à déplacer est trop faible)
  • Une concentration de déplacements vers un lieu et une heure (les services scolaires sont par exemple pertinents à être assurés par ce type de lignes : un nombre limité de services aux horaires où il existe un besoin important concentré dans le temps et dans l’espace). 

Le bus caboteur est néanmoins utile et lisible : plan du réseau, horaires fixes (quand les fiches horaires ne sont pas trop complexes !), les usagers comprennent le service. Il convient aux personnes ciblés (non motorisés : jeunes, seniors encore mobiles, public fragile, actifs non motorisés). 


Organisations utilisatrice ou intéressée par utiliser la ressource : Ecov

Contributeurs :

Tags :

Catégories :

Thème :

Référent :

Défi auquel répond la ressource :

Personnes clés à solliciter :

Autre commun proche :

Communauté d'intérêt :

Type de licence ?

Conditions Générales d'Utilisation (CGU) :

Niveau de développement :

Lien vers l'outil de gestion des actions :

Lien vers l'outil de partage de fichiers :

Besoins :

Complément :

Prochaine Etape :



Autres informations :

Liste des Acteurs qui utilisent ou souhaitent utiliser ce Commun Bus « caboteur » : aucun pour le moment

Liste des CR d'atelier en lien avec ce Commun Bus « caboteur »: