Actions Mobilités dans le département 06

From Communauté de la Fabrique des Mobilites

Description en une ligne : Actions en cours et identifiées dans le département des Alpes Maritimes

Description : Promouvoir le covoiturage

Une amélioration de la pratique du covoiturage permettra de faire baisser le trafic en heures de pointes avec un meilleur taux d’occupation des véhicules (actuellement 1,2 personnes).

Un appel à projets multipartenarial (Département, agglomérations, Ademe) pour le covoiturage est en cours de définition afin de sélectionner les solutions les plus adaptés à nos besoins. Des critères bien définis tels que le covoiturage dynamique sur application mobile et de l’interface avec les autres modes de déplacements alternatifs à la voiture individuelle font partie des fonctionnalités attendues.

Une convention de partenariat sera établie pour cet appel à projet dont le lancement est envisagé début mai 2017 et le choix collégial des lauréats début juin 2017.

Des voies réservées covoiturage (A8, RD, RM) ?

Une plate-forme collaborative de données et de services de mobilité temps réel

  • Donner des informations (prévisions de trafic, temps de parcours à court terme personnalisées,…) et d’optimiser les trajets des usagers  :,
  • Sécuriser et fluidifier le trafic pour les collectivités.

Cette centrale de mobilité permettrait de prolonger des offres de déplacements traditionnelles par des services innovants et collaboratifs.

Des échanges sont en cours entre le Département, la CASA, MNCA et Monaco. Le DATA Center de la Métropole NCA pourrait être le support idéal d’hébergement de ces données.

Inspiration : Optimod Lyon

La métropole lyonnaise lance Optimod'Lyon une application mobile unique qui permet de calculer son déplacement en temps réel quels que soient le ou les modes de transport utilisés. Il aura fallu trois ans pour mener à bien ce projet unique au monde.

Le calculateur d'Optimod'Lyon, nourri de près de 20 millions de données par jour, fournit une information en temps réel à laquelle s'ajoutent des informations prédictives à une heure sur le trafic routier.

Les Routes intelligentes avec notamment le développement de la fibre optique

Le Département des Alpes-Maritimes a annoncé en 2016 le lancement d'un plan "très haut débit" d'un montant total de 88 millions d'euros qui vise à raccorder en six ans 100% de son territoire à la fibre optique.

Une réflexion est en cours sur les possibilités offertes par la fibre optique et le développement des routes intelligentes :

  • Améliorer la sécurité routière et réduire l’accidentologie grâce à l’échange d’informations de véhicule à véhicule et entre véhicules et infrastructure.
  • Optimiser la gestion de trafic et l’information routière de façon à réduire la congestion, et contribuer ainsi à la réduction des émissions de gaz à effet de serre.
  • Optimiser les coûts de gestion de l’infrastructure tout en offrant de nouveaux services à l’usager.

Inspiration : projet Scoop en cours

SCOOP est un projet de déploiement pilote de systèmes de transport intelligents coopératifs, c’est-à-dire basés sur l’échange d’informations entre véhicules et entre le véhicule et la route. Les véhicules sont équipés de capteurs qui détectent des événements (route glissante, choc, freinage brusque…) et d’unités embarquées qui transmettent l’information aux véhicules en amont (V2V) ainsi qu’au gestionnaire (V2I) via des unités bord de route. Le gestionnaire peut aussi transmettre des informations (chantiers…) aux unités embarquées dans les véhicules (I2V).

SCOOP vise à déployer 3000 véhicules sur 2000 km de routes répartis en cinq sites : Ile-de-France, A4, Isère, rocade de Bordeaux et Bretagne. Ces sites sont caractérisés par une grande diversité de types de routes (autoroutes, axes structurants de métropole, routes bidirectionnelles interurbaines et locales).

Gestion dynamique des vitesses sur routes départementales

La vitesse sur les routes départementales pourra ainsi passer de 90 km/h à 80 km/h, 70 km/h, voire 50km/h dans des cas extrêmes lorsqu’il y a beaucoup de trafic ou des accidents. Les informations seraient transmises aux automobilistes grâce à des panneaux lumineux placés au-dessus des voies, environ à tous les kilomètres.

Inspiration : Mise en place d'une régulation des vitesses sur la rocade de Lyon, La rocade sud de Grenoble,….

Boitier véhicule open source intégré dans les véhicules (services, car, engins) 

Il s'agit de mutualiser le développement d'un boitier véhicule open source pour permettre d'équiper nos véhicules (voiture, engins...) et de définir les données qui nous intéressent (temps de parcours, état des chaussées). Les informations relevées par ces boîtiers embarqués nous offriraient à moindre coût une visibilité optimale sur les données liées à l’usage des véhicules et dans la gestion de nos infrastructures.

Les Alpes-Maritimes et la Région Ile-de-France pourraient être territoires d’expérimentation en 2017.

Parcs-relais « pôles de vies »  

Actuellement le département est faiblement équipé dans ce domaine, même la métropole de Nice se trouve en retard en comparaison d’autres villes en France et en Europe.

Différentes rapports internes ont été réalisés. Une étude spécifique va notamment être menée en 2017 en partenariat à la CASA pour hiérarchiser les besoins et finaliser leur faisabilité technique avec clef de répartition financière.

Plate-forme de décalage des horaires

Il s’agit de mettre en place un service d’incitation au décalage des horaires de trajet, visant un étalement des pointes de trafic pendulaires, en fournissant à ses utilisateurs des prévisions de temps de parcours à court terme fiables.

Mise en place d’une carte des déplacements et des services

Avec la loi Nôtre, ce projet a vocation à être porté par les AOM.

Une carte unique pour se déplacer sur les réseaux TC, ferrés, autoportage, locations de vélos,… 

Inspiration : KorriGo, la carte bretonne des déplacements et des services

Sur ce support unique, il est possible de charger des titres de transports des réseaux TER, Illenoo (cars du département d’Ille-et-Vilaine), et des réseaux urbains de Rennes, Lorient, Quimper, Brest et Saint-Brieuc.

L’enjeu est de poursuivre le développement de cette carte en garantissant l’interopérabilité au niveau régional, et de porter l’ouverture de la carte vers les services de la vie quotidienne (déchetterie, piscine…).

Prochain régional dont le développement est assuré par Rennes Métropole : excellent exemple de gouvernance pour une mise en œuvre opérationnelle où la collectivité la plus compétente gère le projet

Inspiration : Pass Mobilité Eurométropole

Le PassMobilité donne accès à toutes les solutions de mobilité de l'Eurométropole de Strasbourg. TER, Tram, Bus, Vélhop, Citiz, Yea!, P+R (Parking-Relais), ...

La Métropôle de Nice Côte d'Azur :

à compléter

Le partenariat MNCA - Etat monégasque : 3 axes de coopération :

  • Infra numérique
  • Expé menée en commun sur des pbs communs :
    • Mobilité : fluidification – multimodalité –covoiturage dynamique, mobilité lors des évènements, effacement, décalage des horaires, téléactivités.
    • Accès aux données mobilités
    • Livraisons des marchandises par mutualisation
  • Dév économique

Focus sur La Communauté d’Agglomération de Sophia Antipolis (CASA) :

Un système d’information voyageur en temps réel et billettique avec cartes sans contact interopérable avec tous les réseaux de la Région PACA est déployé.

Des services innovants sont à l’étude comme un bus à haut niveau de service de 10 kilomètres vers Sophia Antipolis, une vélostation avec un parc de stationnement de 100 places et un atelier pour petits réparations accolée à la gare ferroviaire d’Antibes, un transport par câble sur la technopole de Sophia. La CASA est également membre du projet européen Citymobil2 avec l’expérimentation début 2016 sur Sophia de véhicules entièrement automatiques.

Les opportunités pour la Fabrique des mobilités sont majeures avec plus de 20.000 salariés de Sophia disposés à l’expérimentation et très technophiles, des besoins d’outils de communication performants et innovants pour toutes les mobilités, un fort potentiel de développement de la multimodalité, des lieux physiques et véhicules pour l’expérimentation (routes sur Sophia, Pôle d’échanges, lignes de bus, navettes autonomes ...) et la mobilisation de start-up, de laboratoires et d’entreprises sur les sujets du numérique et la mobilité.

Image :

No-image-yet.jpg

Lieu d'utilisation/expérimentation : Département 06, sophia antipolis, Métropole Nice Cote d'Azur Géocodez l'adresse du projet pour afficher une carte

Site web :

Tags :

Thème : Voiture Connectée, Vélo et Mobilités Actives, Données ouvertes, Navettes autonomes, Traces de mobilité et des données associées, Autopartage - location courte durée, Stationnement, Voiture électrique et charge, Collectivité

Organisations intéressées pour contribuer ou qui contribuent déjà : Département des Alpes-Maritimes

Organisations utilisatrice ou intéressée par utiliser la ressource :

Contributeurs : GUILBERT Olivier

Référent :

Défi auquel répond le projet : Accompagner une collectivité à ouvrir un maximum de ressources et construire un kit d'aide à l'innovation, Augmenter le remplissage des véhicules individuels et collectifs

Commun(s) utilisé(s) :

Commun(s) produit(s) :

Communauté d'intérêt : Communauté des acteurs Côte d'Azur, Communauté autour du Covoiturage quotidien

Personnes clés à solliciter :

Niveau de développement :

Espace d'échange asynchrone (de type mail) :

Espace de discussion (de type chat) : https://chat.fabmob.io/channel/region_cotedazur

Lien vers l'outil de gestion des actions :

Lien vers l'outil de partage de fichiers :

Besoins :

Complément :

Prochaine Etape :

Autres informations :