Monnaie de contribution

De Communauté de la Fabrique des Mobilites

Préliminaire sur la licence à réciprocité

** Ce travail a été réalisé pour le compte de la Fabrique des Mobilités par le cabinet 11.100.34 par Jérôme GIUSTI, Avocat **

L'analyse des ressources, des licences et des besoins de l'écosystème de la Fabrique conduit à choisir la famille des licences à réciprocité. Cette licence peut inclure une monnaie de contribution qui permet de renforcer les avantages dans l'utilisation de la ressource aux acteurs le plus contributifs. L'idée centrale étant que plus on contribue, plus l'utilisation de la ressource est possible. Néanmoins, il faut veiller à ne pas créer un dispositif trop complexe, inutilisable concrètement (le fantasme de la perfection sociale).

Licence FabMob2.jpg

Voir la page dédiée aux Licences

Monnaie et Richesse

Il existe plusieurs formes de Richesses décrites par Jean-françois Noubel. Les richesses :

  • échangeables - mobiles (l'argent, un produit que l'on peut troquer) : la plupart des communs produits dans la Fabrique.
  • mesurables et non échangeables (un bilan environnemental, une notation) : par exemple le nombre de participation aux ateliers ou la qualité d'un atelier mesuré par un questionnaire. Plus les Ateliers sont de bonnes qualités plus ils permettent de produire des communs.
  • ordonnables et non mesurables et non échangeables (un classement d'un sujet ou problème par rapport à un autre) : par exemple telle communauté est plus engagée que telle autre
  • exprimables et non ordonnables car subjectif (la confiance, la solidarité) : par exemple le sentiment de confiance réciproque dans telle communauté.

Ces 4 niveaux de richesses devraient être intégrées dans la monnaie de contribution. Une personne peut contribuer faiblement sur les communs mais avoir un fort impact sur le sentiment de confiance dans la communauté permettant donc d'amener un fort niveau d'échange et de production.

Propositions

Ceci est une base de travail. Paramètres à prendre en compte :

coef 25% 25% 25% 25%
pts échangeable mesurable ordonnable exprimable
commun produit 50 valeur (en €) estimée temps passé, qualité du commun (documentation, utilité, accessibilité, licence) position dans le classement des communs utilisés impact sur l'écosystème
commun indexé 10 valeur (en €) estimée temps passé, qualité du commun (documentation, utilité, accessibilité, licence) position dans le classement des communs impact sur l'écosystème
Atelier organisé 20 temps passé, qualité de l'atelier position dans le classement des ateliers (sondage) confiance, ouverture, bienveillance
Page wiki créée 5 Qualité de la documentation, utilité position dans le classement des pages lues
Mise en relation 2
Mentorat/Coach 30
Description profil 2

Badges pour connaitre, révéler, montrer les différentes formes d'implication possibles

Des badges pour valider l'implication d'une personne sous plusieurs formes :

  • Badges "Expérience" qui témoignent d’une participation, d’un engagement, de la présence de la personne bénéficiaire lors d’une manifestation.
  • Badges "Savoir" qui font référence à une acquisition “traditionnelle” de connaissances, compétences décrites dans le profil.
  • Badges "Savoir Faire" qui reconnaissent la capacité des personnes bénéficiaires à mettre en oeuvre une technique, se servir d’un outil, d’appliquer une méthode,...
  • Badges "Savoir Être" qui témoignent le plus de compétences dites “douces” - soft skills - plus difficilement incarnées et valorisées. Il s'agit de compétences mises en œuvre pour travailler en groupe. Nous avons identifié plusieurs formes de profil :
    • Connecteur : connecte les personnes selon leur centre d'intérêt
    • Facilitateur : anime un collectif, facilite l'émergence d'idée, apaise
    • Assimilateur : synthétise différents points de vue, résume, fait émerger un compromis
    • Eclaireur : propose une autre approche, montre un chemin nouveau
    • Archiviste / Curateur : prend le temps d'archiver les échanges, les livrables, d'indexer, de faire de la curation
    • Critique : remet en question, oppose, casse des approches de façon constructive
    • Formateur : déploie des compétences pédagogiques, de transmission des savoirs
    • Planificateur : Donne la vision globale, planifie les actions
    • Agitateur : met en mouvement, révèles les tensions, crée les dynamiques

Plusieurs niveaux (1 à 4) pour chaque badge permettront de montrer les progrès.

Points à étudier : qu’est-ce que le receveur va en faire, qu’est-ce que l’émetteur va en faire et enfin, dans quel ecosystème il va évoluer (on parle d’endossement) et qu’est-ce que les endosseurs vont en faire ? C’est l’usage qui compte et pas le badge.

Retours d’expériences

François MILLET, Living Lab Manager, Courriel : fmillet@ledome.info

Le Réseau Français des FabLabs a consacré une séance plénière aux open badges lors d'OctoberMake (avec Emmanuel Guillloz, fabmanager au Dôme, à Caen egilloz@]ledome.info) :  https://pad.numerique-en-commun.fr/octobermake2018#3--Notes-du-2711

Ce document qui présente le dispositif de ‘matrice maturité’ (découvert via Serge Ravet) qui me semble pertinent pour le diagnostic de commun(s).

Une conférence : https://epic.openrecognition.org/

Supers pouvoirs en fonction de l'implication

En fonction de badge, des pouvoirs sont délivrés progressivement : accès au blog en tant qu'Auteur, capacité à créer des Ateliers, des Communautés, à échanger avec des personnes clés, représenter la Fabrique...

Ressources