Les richesses

De Communauté de la Fabrique des Mobilites


Description en une ligne : Les richesses

Description :

Image :

Or-1.jpg

Site internet de la référence :

Tags : richesse, ressources

Thème : Open HardWare, Open Street Map OSM, Données ouvertes, Logiciel Libre

Organisations impliquées dans la ressource :

Référent :

Défi auquel répond le projet : Vers un territoire Open Source

Communauté d'intérêt : Communauté Open Street Map OSM, Communauté autour des données ouvertes, Communauté de l'Open HardWare, Communauté des Hackers, Communauté du Logiciel Libre, Open Vehicule

Personnes clés à solliciter :

Espace d'échange asynchrone (de type mail) :

Espace de discussion (de type chat) : https://chat.fabmob.io/channel/general

Lien vers l'outil de partage de fichiers :

Prochaine Etape :



Autres informations :

Une plateforme de flux

La Fabrique des Mobilités combine plusieurs flux d'activités entre les différents acteurs (des acteurs industriels ayant des clients, des modèles d'affaires et des ressources, des acteurs économiques ayant constitués des plateformes ouvertes, des think & do tanks, des laboratoires, des structures d’incubation/accélération, des territoires et des écoles).

Chaque flux va générer des externalités : mise en réseau, contacts, nouvelle ressource, livrable, problème, échec, réussite. Chaque externalité sera capitalisée dans la Fabrique et redonnée à l'écosystème. La Fabrique des Mobilités se constitue ainsi en catalyseur d'activité et d'échanges visant à augmenter les « rendements » et à capitaliser les externalités. Les échanges entre les acteurs sont les suivants :

  • Des ressources sont apportées aux porteurs de projets par les partenaires. Ces ressources sont à construire, à organiser, à numériser pour qu'elles soient facilement accessibles au porteur de projet. Plus la ressource sera structurée, organisée, accessible, exploitable, idéalement directement par des machines numériques, plus elle sera de la valeur et sera utilisée. Ce travail d'accessibilité est essentiel pour les porteurs de projet mais aussi, et surtout, pour le partenaire lui-même qui pourra mettre à disposition cette ressource à d'autres business unit, à ses fournisseurs, à ses clients, à son réseau. L'accès à chaque ressource est à déterminer par le partenaire concerné vers les porteurs de projets,
  • Chaque porteur de projet accompagné accède aux ressources, les utilise et donc en améliore l'accès et la valeur. Il produit à son tour des livrables capitalisés dans la Fabrique en tant que Communs,
  • Chaque acteur (partenaire, porteur de projet) accède aux Communs. La plupart sont accessibles même en dehors de la Fabrique. Plus les Communs sont utilisés, plus ils sont utilisables et ont une valeur,
  • La Fabrique gère les Communs. Ils constituent la richesse vivante de cet écosystème d'acteur. Les Communs augmentent l'intelligence collective et en constituent des objets liens.

Chaque acteur apporte et retire des richesses différentes. La "comparaison" simple et directe n'est pas possible. Même une tentative de passage en euro n'apporte pas vraiment d'informations car cela "réduit" la richesse et la compréhension des flux. En abordant l'écosystème dans sa globalité, il est possible de mttre en oeuvre des synergies pour que "1+1=3".

Les richesses

Plusieurs types de richesses peuvent être identifiées.

  • Physique : moyen d'essai, maquette physique, démonstrateur, produit instrumenté, infrastructure (route, parking, aéroport...), flotte de véhicule, ligne de bus, ... Plus la ressource physique est numérisée (produisant des données), ouverte, plus elle sera utilisable.
  • Numérique : données (historisées, temps réel, fichier client, ...), logiciels, maquette numérique (produit, quartier, ville), ... Plus la ressource numérique est ouverte, structurée et accessible via une API, plus elle sera utilisable (capacité à accéder aux données directement par un logiciel).
  • Compétences:
    • Individuelle : expertise, formation, mise en relation, réseaux, accès incubateur interne ... Plus la ressource est numérisée (mail, wiki, MOOC, système expert), plus elle sera utilisable. (construire des modules de formation : https://moodle.org/ )
    • Collective : groupe ou réseau d'usagers ou de clients ayant des communautés de pratiques de mobilité (usagers TC, vélotaf, pendulaire...) ou d'immobilité spécifique, de travail, ... Plus la ressource est numérisée (base de données des contacts, groupe constitué sur un réseau social), plus elle sera utilisable.

Chaque richesse peut donc être classée selon ces 3 catégories : Compétences, Physique ou Numérique en indiquant la profondeur de numérisation :

  • des données existent,
  • des données structurées et ouvertes existent,
  • des données structurées, ouvertes et manipulables existent.

Il existe plusieurs formes de Richesses décrites par Jean-françois Noubel. Les richesses :

  • échangeables - mobiles (l'argent, un produit que l'on peut troquer) : la plupart des communs produits dans la Fabrique.
  • mesurables et non échangeables (un bilan environnemental, une notation) : par exemple le nombre de participation aux ateliers ou la qualité d'un atelier mesuré par un questionnaire. Plus les Ateliers sont de bonnes qualités plus ils permettent de produire des communs.
  • ordonnables et non mesurables et non échangeables (un classement d'un sujet ou problème par rapport à un autre) : par exemple telle communauté est plus engagée que telle autre
  • exprimables et non ordonnables car subjectif (la confiance, la solidarité) : par exemple le sentiment de confiance réciproque dans telle communauté.

Ces 4 niveaux de richesses pourraient être intégrées dans la monnaie de contribution. Une personne peut contribuer faiblement sur les communs mais avoir un fort impact sur le sentiment de confiance dans la communauté permettant donc d'amener un fort niveau d'échange et de production.

Chaque partenaire peut commencer à identifier ses richesses, liées en grande partie à son patrimoine immatériel, et proposer des richesses en indiquant notamment :

  • leur niveau de numérisation en privilégiant les plus numérisées,
  • leur accessibilité en privilégiant les plus accessibles,
  • leur ouverture en privilégiant les plus ouvertes.

Répartition des Richesses

Compte tenu des différentes formes de richesse, des différentes modes d'utilisation et de contribution aux ressources et de la volonté de rester "lean", il est important d'expérimenter des process de répartition des richesses.

Voir la page dédiée à ce sujet.

L'engagement

Les actions dans la Fabrique sont majoritairement volontaires et contributives. En conséquence, il n’y a pas de structure centrale qui décide de la constitution des groupes de travail, des communautés. Les personnes les rejoignent parce qu’elles y trouvent un intérêt. Pour catalyser ces dynamiques et permettre à chacun de s’engager, plusieurs principes sont à considérer. Certains outils sont également pertinents et indispensables pour avancer sur la contribution aux communs.

Nous pensons qu'il est nécessaire de :

  • connaître les domaines des différents groupes existants et ceux à initier (de quoi parle-t-on ? quels sont les sujets travaillés)
  • mettre en œuvre d’un thésaurus qui décrit précisément les champs de la mobilité (se créer un compte)
  • se présenter au collectif, ses compétences (utilisation du thésaurus et d'un système de badges type open badge mozilla),
  • connaître les différentes personnes du collectif et leurs compétences (qui êtes vous?) : outil visualisation kumu (version béta)
  • visualiser et/ou comprendre, rendre compte de l’avancement du groupe (a t-on progressé ?) : outil type http://backfeed.cc/
  • rendre compte des contributions individuelles (grâce à qui ?)
  • capitaliser pour soi-même et le groupe sous la forme de réputation individuelle notée par les pairs, permettant de mieux connaître les compétences individuelles (qu’est ce que j’en retire personnellement)
  • identifier et constituer un groupe en fonction du problème et des compétences individuelles alimentées par les pairs (proposition de personnes à regrouper pour résoudre ce pb ?) outil https://part-up.com/ en développement