Bootcamp T3ET

De Communauté de la Fabrique des Mobilites


Titre : Bootcamp T3ET

Description : Page d'échanges autour de la préparation du bootcamp de la Transition Energétique, Ecologique et Economique des Territoires, 11-12 octobre 2018, Sophia Antipolis

Image :

Bootcamp.jpg

Tags : transition

Thème :

Lieu : ADEME Sophia Antipolis

Participants :

Journée : 2018/10/11

Horaires :

Référent organisation :

Contact :

Le pitch du bootcamp

Powerpoint de présentation

Le centre de Sophia Antipolis et la Direction régionale PACA de l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie) organisent à Sophia Antipolis les 11 et 12 octobre 2018 un événement marquant dont l’ambition est d’accélérer la mise en œuvre opérationnelle de la Transition Energétique, Ecologique et Economique dans les Territoires (TEEET).

Il vise à mettre en interaction les collectivités territoriales acteurs de la transition énergétique et écologique et qui souhaitent s’engager avec des entreprises innovantes, startups ou PME, pourvoyeuses de solutions pour aller plus loin plus vite dans ces transformations. 

Cet événement prendra la forme d’un bootcamp composé notamment d’une alternance entre des moments d’inspiration, des séquences de co-construction entre les participants et du speed dating B2B. Il sera co-conçu en amont dans une logique d’intelligence collective avec les acteurs du territoire intéressés. Il s'inscrit dans le cadre plus large de la « Fabrique de l'Eco-Société »  (FablES).

Présentation de la FablES

Pendant 2 jours de rencontres, il s’agira d’échanger, de partager, de s’entraider, de se former, et de progresser ensemble pour relever les défis d’une transition écologique, digitale et solidaire dans les territoires : énergie renouvelable, nouvelles mobilités, économie circulaire, bâtiment intelligent, qualité de l’air, urbanisme durable, ville bas carbone, etc.

Outre les territoires et les jeunes entreprises innovantes, le cœur de cible de ce bootcamp est aussi les étudiants des établissements d’enseignement supérieur partenaires comme SKEMA Business School, MinesParisTech et UCA - notamment les doctorants - futurs professionnels et entrepreneurs développeurs de solutions d’accélération de la TEE et futurs citoyens consommacteurs des territoires à transition énergétique et écologique. Les chercheurs et les grandes entreprises seront les bienvenus.

Il se déroulera dans les locaux de l’ADEME, de Mines Paris Tech Sophia Antipolis, du CSTB, du Village by CA, et de SKEMA Business School, dont les sites sont implantés sur des parcelles contigües situés dans le cœur historique de Sophia Antipolis, dans la perspective des 50 ans de la technopole, qui seront célébrés en 2019.

Equipe organisatrice à l'ADEME

  • Emmanuel Thibier : 06 13 68 31 69 | emmanuel.thibier@ademe.fr
  • Rodolphe Morlot
  • Valentina Vologni (2017-mai 2018, a quitté l'ADEME en juin 2018 pour rejoindre Enedis Côte d'Azur)
  • Brissy Bagou (stagiaire SKEMA)
  • AMO : Valérie Blanchot Courtois, Human Ventures. vbc@humanventures.com 06 73 73 78 76

Ateliers

Atelier 1 du 9 avril 2018

Agenda

Compte-rendu

Selfies cpd.jpg

Atelier 2 du 28 mai 2018

Agenda

Challenge Canvas

Atelier 3 du 9 juillet 2018

Agenda

Charte partenaire collectivité locale

Dossier de sponsoring

Creative Evening du 19 Juillet 2018

Compte-rendu

Formation des facilitateurs du 4 octobre 2018

Sites/Défis 1 2 3 4 5 6 7. ANNULE 8 9 10 11
CSTB (1) x
MinesParisTech (3) x x x
SKEMA (3) x x x
ADEME (2) x x
VillagebyCA (2) x x
Facilitateurs Mélanie CUISSI Marie-Anne BERNASCONI Michel BERNASCONI Denis PANSU Vincent DENIS Emilie DEMOINET   Michel POLI & Sarah Marquet Dominique VIAN Clémentine COUJARD Gabriel PLASSAT

Défis

Les 11 défis en synthèse

  • CD06 & PNR des préalpes d'Azur: HELIO DEV. Comment utiliser le photovoltaïque au sol pour développer l'économie du Haut-Pays.
  • Vence: Vence Biogaz. Comment produire localement du biogaz pour couvrir 20% de la consommation de gaz des Vençois en valorisant leurs déchets verts d'ici 3-4 ans?
  • Pays de Grasse: RDV à la gare ! Comment multiplier par 4 la part modale du ferroviaire par le travail sur l'attractivité du quartier à horizon 2028?
  • Nice Côte d'Azur: Développement de l'autoconsommation collective électrique PV en site urbain. Comment faire pour couvrir 50% des besoins électriques des éco-quartiers de la Plaine du Var avec des productions photovoltaïques locales en 2024?
  • Cannes Pays de Lérins: SMART TRASH - RE3. Diminuer de 10% le coût de gestion des déchets en augmentant la qualité de l'environnement et la qualité du service pour tous -échéance avril 2019.
  • CASA avec GRDF & Enedis: Booster l'autoconso collective. Comment lancer 7 projets d'autoconsommation collective dans les bâtiments communaux de là CASA d'ici 2021?
  • Cannes Pays de Lérins: VERS UN QUARTIER A ENERGIE POSITIVE. Comment intégrer au moins 50% d’énergie renouvelable dans la production de chaleur du quartier de la Frayère à l’horizon 2023
  • Nice Côte d'Azur: Mieux connaître les indicateurs environnementaux pour mieux agir. Comment regrouper x indicateurs environnementaux et les vulgariser pour permettre d'agir dans le bons sens d'ici 2022
  • Monaco: Monaco Mobilité Zéro Carbone. Comment atteindre les 9000 utilisateurs de deux roues électriques et vélos supplémentaires entre la France et Monaco d'ici 2030?
  • PNR des Préalpes d'Azur: Habiter, travailler, vivre, se déplacer sur le PNR - et le préserver ! En 2023, 50% d'emploi en plus et 20% de consommation énergétique dans les transports en moins
  • CASA : Sophia covoiturage. Comment avoir 1500 covoitureurs et 1500 covoiturés sophipolitains inscrits dans une application de covoiturage dynamique en 2020?

Les 11 défis détaillés

Bootcamp TEEET Atelier 3 photo de groupe.jpg

Défi 1. CD06.PNR

INTITULE DU DEFI : HELIO DEV

ENTITE PORTEUSE : CD06 _ PNR PREALPES D'AZUR

EQUIPE PORTEUSE : Sebatien FALANGA/Etienne GALVEZ/Armand MENARGUES/Sophie DEBERGUE

DESCRIPTION « SMART » DU DEFI : UTILISER LE PV AU SOL POUR DEVELOPPER L'ECONOMIE LOCALE DU HAUT PAYS

CIBLE VISEE : EPCI/ETAT/COMMUNES/DEPARTEMENT; PROP. FONCIERS; GRPES SOCIAUX; ASSOS. ECOLOGIQUES LOCALES

DOULEURS/ENVIES DE LA CIBLE : INERTIE DES PROJETS/RESISTANCE AU CHANGEMENT

INDICATEURS CLES DE REUSSITE : CRETAION D'EMPLOIS LOCAUX/REDYNAMISER LES FLUX DEMOGRAPHIQUES/AUGMENTATION DYNAMISME ECONOMIQUE (PIB LOCAL? NBRE D'ENTREPRISES NOUVELLES CREES)

PRINCIPAUX FREINS : MANQUE DE CONNAISSANCE GLOBALE DU PROJET PAR LES CITOYENS / MANQUE DE SOLUTIONS CLES EN MAINS

LES LEVIERS POTENTIELS : DEAL EQUILIBRE COUT PAYSAGE/BENEFICE LOCAL - AGREGATEUR DE SOLUTIONS LOW/HIGH TECHNO - INTERETS PARTAGES ENTRE LES DIFFERENTS ACTEURS

LES ACQUIS A CE JOUR : ANIMATION PNR/SENSIBILISATION/RENCONTRES SOLAIRES - PROJET EXISTANT (POSTE SOURCE A VENIR) - COMITE DE SUIVI DDTM CREE - VOLONTE POLITIQUE.

LES PARTENAIRES SOUHAITES : BOOT CAMP - ASSOs ENVIRONNEMENT - OPERATEUR CENTRALE AU SOL+START-UPs + URBANISME CCI... EPCI ETAT COMMUNES DEPARTEMENT - PORTEURS DE PROJETS LOCAUX (AGRICULTEURS, ELEVEURS,PETITES INDUSTRIES)

DATAS EXISTANTES OU A COLLECTER : EXISTANT : RAYONNEMENT SOLAIRE (POTENTIEL KW) - SITUATION ECONOMIQUE LOCALE - FLUX DEMOGRAPHIQUES

Comments-defis.png

LES COMPORTEMENTS A FAIRE EVOLUER : VISION 360° - ACCESSIBILITE DU PROJET (DEAL EQUILIBRE)

EXPERTS ADEME SOUHAITANT PARTICIPER : à compléter

Défi 2. Vence

INTITULE DU DEFI : Des déchets à l’énergie / Vos déchets verts votre énergie / Vence Biogaz

ENTITE PORTEUSE : Ville de VENCE

EQUIPE PORTEUSE : Anne LAMOTTE, Michel BERNASCONI, Sébastien LEBRUN

DESCRIPTION « SMART » DU DEFI : Comment produire localement du biogaz pour couvrir 20% de la consommation de gaz des Vençois en valorisant leurs déchets verts d’ici 3-4 ans.

Enjeux : Energie, Mobilité, Qualité de l’air et Economie circulaire

CIBLE VISEE : Hippodrome, les vençois avec des espaces verts, les jardiniers paysagistes, la commune avec ses espaces verts, les habitants des communes limitrophes.

DOULEURS/ENVIES DE LA CIBLE : Qu’est-ce que je fais de mes déchets verts ? , déchets non valorisés voir brulage !

INDICATEURS CLES DE REUSSITE : produire 20% de la consommation de gaz, 10000T d’intrants, pas d’impôts supplémentaires, mise en place en 3-4 ans, création d’emplois, valorisation du digestat par du compost.

PRINCIPAUX FREINS : hausse des impôts, financement, la collecte, le tri, contraintes réglementaires (traitement du digestat, terrain disponible), image de « l’usine de méthanisation », calendrier électoral, le mulchage. 

LES LEVIERS POTENTIELS : La communication, pédagogie, biocarburant pour véhicules de collecte / tout public. 

LES ACQUIS A CE JOUR : Loi de transition énergétique, réseau de distribution publique à proximité qui accueille la totalité du biogaz produit, accords de principe avec : l’hippodrome, métropole NCA, ADEME, Région, GRDF.

LES PARTENAIRES SOUHAITES : Métropole NCA, ADEME, Région, GRDF, hippodrome, UNEP, Chambre de l’agriculture, Cap énergie, exploitants, constructeurs, financeurs.

DATAS EXISTANTES OU A COLLECTER : Etude de faisabilité positive, consommation de gaz, capacité du digestat 10000T/an, évaluation du gisement de déchets, affiner les couts.

LES COMPORTEMENTS A FAIRE EVOLUER : Le tri des déchets (tonte / branche), supprimer le brulage, amener au container, attitude sur les énergies renouvelables.

Défi 3. Pays de Grasse

INTITULE DU DEFI : RDV à la gare !

ENTITE PORTEUSE : Pays de Grasse

EQUIPE PORTEUSE : Katia Torelli (CAPG), Gilles Gaveau (CAPG), Valentina Vologni (ADEME), Laurent Masson (Incubateur PACA Est)

DESCRIPTION « SMART » DU DEFI : Comment multiplier par 4 la part modale du ferroviaire par le travail sur l'attractivité du quartier à horizon 2028 ?

CIBLE VISEE : Ecoliers (direction Antibes) - Fénelon - Lycée Technique. Public qui utilise le train le weekend pour le loisir (direction Cannes). Public qui utilise le train pour le trajet domicile-travail (lieux de travail diffus)

DOULEURS/ENVIES DE LA CIBLE : Congestion routière, circulation plus commode et plus rapide

INDICATEURS CLES DE REUSSITE

  • Fréquentation ligne ferroviaire (maintenant 800 usagers par jour)
  • Occurrence des inondations
  • Pourcentage de végetalisation
  • Qualité de l'air
  • Ilot de chaleur
  • Nombre de petits commerces
  • Fréquentation du quartier par les non riverains

PRINCIPAUX FREINS :

Circulation autour de la gare difficile, Ilot de chaleur, Site très minéralisé, site en cirque, topographie

LES LEVIERS POTENTIELS :

Source de financement via le photovoltaïque, site en cirque, points de patrimoine bâti, vue d'entrée cheminées, bâtiment Jean Prouvé, services aux usagers, commerces de proximité, vitrine de la biodiversité ("un écrin"), déminéraliser le quartier, diminuer le risque inondations et de ruissellement urbain, diminuer la minéralisation des sols, maillage déplacements (piétons + cyclistes -> service location mis en place), traverses routes

LES ACQUIS A CE JOUR : Location vélo à assistance électrique, Pôle d'échange intermodale, parking relai, gare routière, emprises foncières, projet de jardin familial, augmentation de la fréquence des trains (2 par heure) à l'heure de pointe, retenu au titre des quartiers experimentaux, appel à manifestation d'intérêt régional "quartiers gare"

LES PARTENAIRES SOUHAITES : SNCF, CR Sud PACA, CD06, désigners/concepteurs de services à la population, start-up, opérateurs réseau, associations de quartier

DATAS EXISTANTES OU A COLLECTER : Données d'inondations secteur gare, données déplacements urbains, satisfaction des usagers du train, satisfaction des usagers du quartier

LES COMPORTEMENTS A FAIRE EVOLUER : dogme de la voiture, avoir envie de fréquenter le quartier gare, covoiturage

Défi 4. Nice Côte d'Azur

INTITULE DU DEFI : Développement de l'autoconsommation collective électrique PV en site urbain

ENTITE PORTEUSE : Agence de la performance de la Métropole NCA et Etablissement Public d’Aménagement de la Plaine du Var

EQUIPE PORTEUSE : Prufer, Fougeray, Martin, Caccavelli, Hssaini

DESCRIPTION « SMART » DU DEFI : Comment faire pour couvrir 50% des besoins électriques des éco-quartiers de la Plaine du Var avec des productions photovoltaïques locales en 2024?

CIBLE VISEE : MOA collectivités territoriales, particuliers, chefs d'entreprises, société

DOULEURS/ENVIES DE LA CIBLE : Développer le taux de pénétration des EnR, améliorer l'indépendance électrique du territoire

INDICATEURS CLES DE REUSSITE : KPI = Puissances installées, taux d'autoconsomation, taux d'autoproduction, coût investissement maintenance PRINCIPAUX FREINS : Réglementaires, économiques

LES LEVIERS POTENTIELS : 1) prime au tarif d'achat (TURPE) spécifique à l'autoconsomation, Plan Climat Air Energie Territoire

LES ACQUIS A CE JOUR : Retour d'expérience Nicegrid, Nice Smart Valley

LES PARTENAIRES SOUHAITES : ENEDIS, GRDF, Collectivités (NCA) Maitre d'ouvrage, fournisseur de technologies, ADEME, Région

DATAS EXISTANTES OU A COLLECTER : Données de consommation et courbes de charges au pas de temps infra horraire, Données GAZPAR LINKY, Données de production, Données élec. à récup ENEDIS

LES COMPORTEMENTS A FAIRE EVOLUER : Réduire les consommations électriques. Aligner les consommations électriques sur la période de production des EnR, exemple : déplacement usage lave-linge entre 12h 14h, déplacement recharge VE en dehors des pointes élec. 

Défi 5. Cannes Pays de Lérins

INTITULE DU DEFI : SMART TRASH - RE3 - Moderniser et optimiser la compétence déchets en mode circulaire vertueux

ENTITE PORTEUSE : CAPL

EQUIPE PORTEUSE :CAPL - Scity.coop - Ademe - SICTIAM - Villagebyca

DESCRIPTION « SMART » DU DEFI :Diminuer de 10% le coût de gestion des déchets en augmentant la qualité de l'environnement et la qualité du service pour tous - échéance avril 2019

CIBLE VISEE : habitants - entreprises - association de réemploi des déchets - agents de collecte et de transport

DOULEURS/ENVIES DE LA CIBLE : pour les entreprises et les collectivités, les économies - pour les habitants, la qualité du service et la simplicité d'usage

INDICATEURS CLES DE REUSSITE : tonnages - économies - qualité du tri - consommation carburant / km - tonne/heure de collecte

PRINCIPAUX FREINS : résistance au changement - habitudes de tri - manque d'info - coût de mise en œuvre - faire un retour transparent et régulier

LES LEVIERS POTENTIELS : capteur poubelle intelligente - benne intelligente, GPS SAE - Opendata - application dédiée pour quelles infos

LES ACQUIS A CE JOUR : la validation politique - des expérimentations sur de nouvelles collectes - un service en mode projet - un territoire d'expérimentation - jeux, tri du verre et bons d'achats

LES PARTENAIRES SOUHAITES : Constructeurs de véhicules - responsable usine de traitement - associations et entreprises de collecte et de valorisation des déchets - citoyens

DATAS EXISTANTES OU A COLLECTER : EXISTANTES : Tonnages - km - A COLLECTER :position GPS et remplissage en temps réel

LES COMPORTEMENTS A FAIRE EVOLUER : geste te qualité du tri - habitudes de collecte et mode de conduite des véhicules - recycler plutôt que jeter, le réemploi

Défi 6. CASA@Enedis@GRDF

INTITULE DU DEFI : Booster l'autoconso collective

ENTITE PORTEUSE : CASA GRDF ENEDIS

EQUIPE PORTEUSE : Vincent Moïse et Gregory Bertrand - GRDF Céline Charrier et Allison Cazal - CASA Frédéric Olive - ENEDIS Ga¨l Desperries SKAVENJI

DESCRIPTION « SMART » DU DEFI : Comment lancer 7 projets d'autoconso collectives dans les bâtiments communaux de la CASA d'ici 2021

CIBLE VISEE : Collectivités / administrés / usagers / filière ( B.E.T installateurs fabricants ) / Capenergies

DOULEURS/ENVIES DE LA CIBLE : Envie de participer à la TEEET / être exemplaire / envie de se différencier / crainte de l'engagement financier / crainte d'essuyer les plâtres / envie de "panneaux d'affichage"

INDICATEURS CLES DE REUSSITE : 7 opérations/projets d'ici 2021 , Taux d'ENR mini sur la commune : 25-30%

PRINCIPAUX FREINS : Juridique / Financier / Ressources Humaines/ Urbanistique ( ABF) / Manque de confiance / Complexité des montages

LES LEVIERS POTENTIELS : Opportunité de Financement ( Smart PV ) / Election en 2020 / Demande des collectivités et des entreprises / Opportunité de rénovation énergétique / TURPE alégé

LES ACQUIS A CE JOUR : 2 communes déjà engagés dont une visible ( Chateauneuf et Villeneuve-Loubet) / REX de gros projets existants

LES PARTENAIRES SOUHAITES : Collecitivté ( élus énergies ) / filière ( B.E.T installateurs fabricants ) / Capenergies / club Smart Grid

DATAS EXISTANTES OU A COLLECTER : Données conso et prod énergies / architecture réseau / REX de gros projets existants

LES COMPORTEMENTS A FAIRE EVOLUER : encourager la frugalité énergétique

Défi 7. CAPL. Défi ANNULE

INTITULE DU DEFI : VERS UN QUARTIER A ENERGIE POSITIVE

ENTITE PORTEUSE : CAPL

EQUIPE PORTEUSE : CAPL / SUTAINAIR/WATINNEW/CSTB/INCUBATEUR PACA EST

DESCRIPTION « SMART » DU DEFI : COMMENT INTERGRER AU MOINS 50% D'ENERGIE RENOUVELABLE DANS LA PRODUCTION DE CHALEUR DU QUARTIER LA FRAYERE A L'HORIZON 2023

CIBLE VISEE : HABITANTS DE LA FRAYERE/LE BAILLEUR/COPROPRIETES PRIVEES/COLLECTIVITES/ENTREPRISES

DOULEURS/ENVIES DE LA CIBLE : CONTRAINTES BUDGETAIRES/CONTRAINTES FONCIERES/ENVIE ET ADHESION DES HABITANTS

INDICATEURS CLES DE REUSSITE : BILAN ENERGETIQUE DU QUARTIER A 10 ANS / A PARTIR DE 2023, PASSER A 50% D'ENR

PRINCIPAUX FREINS : EMPRISE FONCIERE/FINANCEMENT/FREINS SOCIOLOGIQUES

LES LEVIERS POTENTIELS : REHABILITATION DES BATIMENTS/RESEAUX ENERGETIQUES(CHALEUR ET FROID),PRODUCTION D'ENRE:MUTUALISATIOND ES SOURCES DE CHALEUR FATALE

LES ACQUIS A CE JOUR : ETUDE D EFAISABILITE EXISTANTE ET VOLONTE POLITIQUE AFFIRMEE

LES PARTENAIRES SOUHAITES : COLLECTIVITES TERRITORIALES/STARTUP/INDUSTRIES/MAITRES D'OUVRAGE/CENTRE DE RECHERCHE/FOURNISSSEURS D'ENERGIE

DATAS EXISTANTES OU A COLLECTER : DONNEES DE CONSOMMATION ENERGETIQUE (GAZ ET ELECTRICITE):DONNEES STATISTIQUES/CADASTRE/DPE/

LES COMPORTEMENTS A FAIRE EVOLUER : MAITRSIE DES CONSOMMATION D'ENERGIE/COAHING ENERGETIQUE/EXEMPLARITE ENERGIE ENVIRONNEMENTALE/CHANGER L'IMAGE DE LA FRAYERE

Défi 8. Nice Côte d'Azur

INTITULE DU DEFI : Mieux connaître les indicateurs environnementaux pour mieux agir

ENTITE PORTEUSE : MNCA

EQUIPE PORTEUSE : Magali CHAPERON (EIFFAGE), Vincent MOISE, Georges CESARINI (GRDF), Arnaud CRISTINI Mathieu FOUGERAY (MNCA)

DESCRIPTION « SMART » DU DEFI : Comment regrouper et afficher plusieurs indicateurs environnementaux sur un tableau de bord lisible à destination des décideurs et es citoyens pour permettre d'agir en faveur de l'environnement d'ici 2022

CIBLE VISEE : Des Collectivités jusqu'aux citoyens

DOULEURS/ENVIES DE LA CIBLE : Le citoyen et le territoire ont du mal à identifier à l'instant T les indicateurs environnementaux qui sont problématiques

INDICATEURS CLES DE REUSSITE : Les élus et les citoyens connaissent les indicateurs de leur environnement

PRINCIPAUX FREINS : Est-ce que les données existent et à la bonne échelle ? Citoyens et élus ont-ils tous accès aux NTIC ? Budget ? Transparence de la démarche.

LES LEVIERS POTENTIELS : Télérelèves, capteurs, applications, smartphone

LES ACQUIS A CE JOUR : Monitoring Urbain Environnemental. Collectivité et citoyens déjà sensibilisés

LES PARTENAIRES SOUHAITES : ADEME, Air PACA, Régie des eaux, toutes les régies du territoires, Distributeurs et Transporteurs d'électricité, de gaz, de chaleur.

DATAS EXISTANTES OU A COLLECTER : Des indicateurs existent déjà mais sont éclatés, Pas connectés et pas à la bonne échelle.

LES COMPORTEMENTS A FAIRE EVOLUER : Transparence, Implication des citoyens, Ecart entre prise de conscience et action.

Défi 9. MONACO

INTITULE DU DEFI : Cap sur Monaco en deux roues

ENTITE PORTEUSE : Ville de Monaco

EQUIPE PORTEUSE : ADEME (Stéphanie, Rodolphe), CapEnergies (François), CCI (Mélodie), WIT (Franck)

DESCRIPTION « SMART » DU DEFI : Comment atteindre les 9000 utilisateurs de deux roues électriques et vélos supplémentaires entre la France et Monaco d'ici 2030?

CIBLE VISEE : actifs pendulaires, visiteurs réguliers résidant entre Nice et Menton (ex : les Niçois sortant sur Monaco), touristes occasionnels

DOULEURS/ENVIES DE LA CIBLE :circulation intramuros difficile, accessibilité à Monaco, pollution atmosphérique, émissions de gaz à effet de serre, bruit, autonomie de circulation par rapport aux transports en commun

INDICATEURS CLES DE REUSSITE : disponibilité de la recharge pour vélos ou scooters électriques, douches sur le lieu de travail, espaces de stockage des vélos ou scooters

PRINCIPAUX FREINS : disponibilité modèles de scooter électrique, puissance (surtout en montée), prix achat / location, distance à parcourir, sécurité avec circulation automobile, météo l’hiver, absence de piste cyclable, manque de stationnement sur voie et en stationnement souterrain, risque de vol de vélo

LES LEVIERS POTENTIELS : La saturation des usagers vis-à-vis de la circulation les conduit déjà à passer du véhicule léger au 2 roues. Il faut jouer sur la facilité, la rapidité, l’autonomie, le coût, l’espace pour se garer. Intérêt des élus des deux collectivités environnantes (CARF et MNCA) pour faire du déplacement d’échange en deux roues électriques. Programmation d’une piste cyclable entre Nice et Monaco (PLU métropolitain). Mise en place d’une indemnité kilométrique plafonnée pour les cyclistes.

LES ACQUIS A CE JOUR : proportion de 2 roues déjà élevée (mais sont motorisés), présence d’une offre de vélos électriques de bonne qualité à tous les prix (achat), offre de vélos électriques en libre-service dans Monaco permettant d’initier de futurs utilisateurs au produit, présence de loueurs qui s’intéressent à l’agglomération niçoise (ex : Cityscoot), expertise locale en recharge électrique (beaucoup de bornes existantes)

LES PARTENAIRES SOUHAITES : entreprises louant ou fabricant des deux roues électriques (Cityscoot, ECCITY), sociétés partenaires (Transdev), parkings publics France / Monaco, fournisseurs de solutions de recharge, SMEG, Direction de l’Aménagement Urbain (DAU) Monaco et équivalents en France (gestionnaires espace public)

DATAS EXISTANTES OU A COLLECTER données précises sur la population concernée (provenance des salariés de Monaco, mode de transport utilisé), emplacement des bornes de recharge et achalandage du stationnement à Monaco, données transport (temps de parcours, mode de transport employé). A collecter : données comportementales sur les déplacements (pourquoi leurs choix de mode de transport, leurs réticences) car celles dont on dispose sont déjà anciennes

LES COMPORTEMENTS A FAIRE EVOLUER : regards et préjugés sur : le télétravail, le covoiturage, les transports en commun, les IRVE.

Défi 10. PNR

INTITULE DU DEFI : Habiter, travailler, vivre, se déplacer sur le PNR - et le préserver !

ENTITE PORTEUSE : PNR Pré-Alpes d'Azur

EQUIPE PORTEUSE : Remco LERMET (PNR) / Emmanuel Thibier (ADEME) / Anne Lamotte (Ville de Vence) / Renaud FRANCOU (FING) / Marie Nghiem (Village by CA)

DESCRIPTION « SMART » DU DEFI : En 2023, 50% d'emploi en plus et 20% de consommation énergétique dans les transports en moins

CIBLE VISEE : habitants (actifs et nouveaux) / La collectivité locale

DOULEURS/ENVIES DE LA CIBLE : Services, activités éco, préservation des patrimoines + ré-équilibrage entre le territoire Sud et le Moyen et Haut Pays

INDICATEURS CLES DE REUSSITE : augmentation du nombre d'emplois et baisse des consommations énergétiques liées au transport

PRINCIPAUX FREINS : disponibilité des logements, foncier

LES LEVIERS POTENTIELS : logements vacants, numérique (arrivée de la fibre), cadre de vie...

LES ACQUIS A CE JOUR :

LES PARTENAIRES SOUHAITES : la liste des domaines par lesquels les porteurs du défi invitent les "innovateurs" à se positionner : agriculture / tourisme / numérique / forêt / services à la personne...

DATAS EXISTANTES OU A COLLECTER : 70 à 80% d'énergie consommée sur le territoire proviennent des déplacements / Liens à faire avec la Fabrique des mobilités (via le compte mobilité) pour utiliser les données personnelles des habitants (avec leur consentement) pour mieux connaître le territoire

LES COMPORTEMENTS A FAIRE EVOLUER :

Défi 11. CASA

INTITULE DU DEFI : Sophia en covoiturage.

EQUIPE PORTEUSE (lors de l'atelier 3) : Céline CHARRIER (CASA), Allizon CAZAL (CASA), Nina PIROCCHI (CASA), Laure LAPDJINDJIAN (Ovezia), Fréderic OLIVE (Enedis), Sébastien LEBRUN (GRDF)

DESCRIPTION « SMART » DU DEFI : Comment avoir 1500 covoitureurs et 1500 covoiturés sophipolitains inscrits dans une application de covoiturage dynamique en 2020?

Lien vers le défi

XC 12. CCI NCA

INTITULE DU DEFI : Adapter les marchés publics pour simplifier le travail entre communes et petites entreprises

EQUIPE PORTEUSE (lors du Creative Evening) : Club Smart Grids CA de la CCI NCA / Ademe

DESCRIPTION « SMART » DU DEFI : Comment engager 5% du budget annuel d’investissement des communes dans le domaine de la transition énergétique et écologique (TEE), dès 2019 par des marchés dédiés aux petites entreprises ?

CIBLE VISEE : Petites entreprises (de la start-up à la PME*)

*PME = définition au sens de la CE

DOULEURS/ENVIES DE LA CIBLE :

- Difficultés d’accès aux marchés publics ->Sécuriser l’investissement des collectivités territoriales (CT) en leur permettant d’expérimenter sans retour financier et ne pas se limiter à l’aspect financier dans les critères d’évaluation ;

- Le système d’Appel d’Offre (AO) limite l’innovation -> Contourner les AO pour les innovations ;

- Les Appels à Projet (AAP) sont de plus en plus gros et nécessitent des fonds propres importants que n’ont pas les petites structures -> Besoin d’AAP adaptés aussi aux petites structures ;

- Manque d’appels à projets faits par CT locales pour besoins spécifiques

- Problème de temps : Délais importants pour les démarches / problème du temps électoral qui cadre les investissements des CT -> simplifier les démarches administratives et avoir une vision intégrée sur le long terme ;

- Manque d’esprit d’innovation des CT : les choix sont conservateurs, les élus ne prennent pas de risque, peur des impacts sur l’électorat -> Avoir des donneurs d’ordres et décideurs qui osent l’innovation !

- Besoins d’accéder à des contacts pertinents dans les CT -> Avoir un interlocuteur privilégié qui soit une porte d’entrée ;

- Besoins de rendre plus visibles les innovations auprès des CT -> Améliorer le dialogue entre CT et petites structures et développer l’interactivité (site internet collaboratif etc.)

- Faciliter la sélection des petites structures pour des subventions -> Revoir les critères, rendre les réponses moins chronophages, faire des « pré-concours », intégrer une phase de négociation, etc.

INDICATEURS CLES DE RÉUSSITE :

- Nombre de marchés locaux remportés par des petites entreprises - Pourcentage du budget des CT investi auprès des petites entreprises pour la transition énergétique et écologique.

PRINCIPAUX FREINS :

- La structuration des marchés publics

- Le système d’AO, AAP

- Le temps électoral

- L’absence d’un interlocuteur dédié

- La lourdeur administrative

- Réduction des budgets CT avec augmentation de leurs prérogatives

LES LEVIERS POTENTIELS :

- Leviers règlementaires : intégrer des clauses dédiées à la TEE pour petites entreprises

- Les motivations/priorités des élus des CT

LES ACQUIS A CE JOUR :

Les industriels locaux essaient de définir des clauses juridiques pour permettre des « Small Business Act » (favoriser les petites et moyennes entreprises dans le tissu économique local).

LES PARTENAIRES SOUHAITES :

- Petites entreprises (de la start-up à la PME*)

- ADEME

- CT

- Conseil Départemental 06

- Capénergies

- Grandes entreprises

DATAS EXISTANTES OU A COLLECTER :

/

LES COMPORTEMENTS A FAIRE EVOLUER :

Engager les CT et les élus à définir des politiques TEE encore plus audacieuses et allant au-delà des échéances électorales.

Pré-programme

10 octobre après-midi : MasterClass Fing sur la méthode Innovation Facteur 4

11 octobre 12 octobre
9h00 - Plenière

Allocution d’ouverture par

Fabrice BOISSIER

DG Délégué de l’ADEME

Le bootcamp et ses attendus.

- Pitchs: Les 11 défis à relever

Présentation par les collectivités

- Les méthodesde travail

FOCAL & ISMA (SKEMA)

11h15 - Déplacement vers les 5 sites

ADEME, CSTB, MinesParisTech, SKEMA,

Village by CA

11h45 - Ateliers

- Accueil dans les 11 espaces de travail

- Check-in & Ice Breaking en groupes

- Appropriation des défis

- Reformulation de la problématique

13h00 - Pause déjeuner | Networking

14h00 - Ateliers (reprise)

- Travail en groupes

- Echange privilégié avec les collectivités

17h00 - Pitchs startups | Business dating

18h00 - Exchange Corner

Comment simplifier le travail entre

Collectivités et petites entreprises ?

Echanges de bonnes pratiques

19h00 - Dîner

21h00 - Fin première journée | Networking

8h00 - Ateliers

- Approfondissement des solutions par défi

- Echange privilégié avec les collectivités

11h00 - Préparation des pitchs de restitutions

12h00 - Business dating & Déjeuner

14h00 - Plénière

Présentation des solutions proposées

par défi aux collectivités

Echanges

16h10 - Synthèse et perspectives

par l’ADEME et ses partenaires

16h30 - Conférence de clôture

(intervenant à confirmer)

17h00 Fin du bootcamp

Les données numériques

Un certain nombre de données numériques (les datas) devraient pouvoir être partagées avant, pendant et après le Bootcamp. Ces données numériques apportent de la matière aux réflexions qui s'engagent et constituent souvent la base des solutions qui permettent de relever les défis présenter au Bootcamp.

Les données numériques de L'ADEME

Lors de cet événement, l’ADEME mettra à disposition des jeux de données concernant   :

Des tableaux de bord déchets ;

  • Le prix des prestations de rénovation des bâtiments résidentiels ;
  • Une extraction de la base DPE ;
  • Une extraction de la base carbone ;
  • Des séries temporelles relatives au nombre de véhicules particuliers neufs vendus en France, par classe ;
  • Les zones de chalandise des PRIS-EIE ;
  • Des résultats issus des Baromètres effet de serre et nouvelles technologies de l'énergie ;
  • Les aides ADEME supérieures à 500 k€ ;
  • Les données essentielles des marchés publics de l'ADEME.