Explorateur de ressources

From Communauté de la Fabrique des Mobilites

Search a tutorial

Catégorie : Projet x
colibri_1.jpg
Colibri, projet de livraison urbaine écologique
Tout d’abord, différents modes de fonctionnement du transport des colis par des véhicules plus petits et écologiques sont testés en collaboration avec des partenaires transporteurs volontaires : • [https://www.chasseurscourrier.com/?lang=fr Chasseurs Courrier] • [https://www.courrierplus.com/fr Courant Plus] • [[La roue libre]] • [https://www.livraisonvelomontreal.com/ LVM Livraison] • [https://www.purolator.com/fr/home.page Purolator] Ensuite, d’autres solutions innovantes de livraison urbaine seront explorées pour mettre en place un pôle d’expérimentations qui permettra de réduire le camionnage au centre-ville. Le projet pilote de livraison urbaine écologique Colibri est mené avec [https://jalonmtl.org/ Jalon mtl], un organisme expert dans le domaine de la mobilité durable et intelligente. Le pôle d’expérimentation en mobilité s’inscrit dans le Plan local de déplacements (PLD), présenté à l’automne 2019, ainsi que dans le plan Bâtir Montréal de la Stratégie de développement économique. === '''Le principe''' === # Les camions de livraison des partenaires déposeront leurs colis sur le site de l'ancienne gare d'autocars, ce qui écourtera leur itinéraire initial; # Des vélos cargos électriques livreront les colis directement chez les destinataires.  À savoir : les camions qui déposeront leurs marchandises dans l’ancien site de la gare d’autobus circulaient déjà dans le secteur. '''Articles sur le sujet:''' [https://www.theguardian.com/cities/2019/nov/04/can-nests-and-eco-bikes-reduce-the-environmental-impact-of-parcel-delivery-in-cities- Can 'nests' and eco bikes reduce the environmental impact of parcel delivery in cities?]
avatar

Vincent Dussault

No-image-yet.jpg
Mobis: étude transport collectif flexible
Le secteur des transports entre dans une phase d’innovation importante, portée par les évolutions technologiques et les changements de comportement des utilisateurs. De nouveaux modèles de mobilité émergent presque tous les jours, pour le transport des personnes comme pour le transport des marchandises. Les utilisateurs du transport collectif utilisent de moins en moins des modes en silo et se tournent désormais vers différentes applications afin de planifier leurs déplacements. Le microtransit a le potentiel de répondre à différents besoins tels que l’accès aux trains de banlieue ou aux pôles commerciaux de banlieue, les déplacements en zones à faible densité ou ceux hors pointe dans les zones à densité moyenne, le transport adapté et le navettage au centre-ville, vers les écoles ou dans les zones aéroportuaires. De plus, le microtransit a le potentiel de réduire les émissions de gaz à effet de serre, sur 5 ans de 3,8% (174.2 kT) à Montréal et à 5,7 % (588.4 kT) à Toronto, ce qui correspond à un potentiel plus élevé de diminution des GES que pourrait atteindre le REM et le plan d’électrification. Les recherches entourant le microtransit nécessitent encore des efforts, entre autres concernant les préférences des utilisateurs (coût, facilité/confort) et les impacts sur le cycle de vie, la congestion, l’étalement urbain et le stationnement. Sans compter les enjeux sociétaux tels que la rapidité d’évolution des technologies, la complémentarité avec le système existant, l’accès au financement, les enjeux locaux et culturel, l’équité, l’accessibilité et l’implication de nombreux acteurs. Ces enjeux sont semblables à d’autres rencontrés en mobilité : remettre les besoins des utilisateurs et des collectivités au cœur des démarches; co-créer des solutions avec toutes les parties prenantes; prototyper, essayer, apprendre sur le terrain. C’est de l’innovation sociale.
avatar

Vincent Dussault

Load more tutorials