Explorateur de ressources

From Communauté de la Fabrique des Mobilites

Search a tutorial

Catégorie : Communauté x
Ishan-seefromthesky-N2HtDFA-AgM-unsplash (1).jpg
Les fabricants d'imaginaires de la mobilité
... == Objectifs == Pour la Fabrique des Mobilités, le sujet des imaginaires est stratégique. Paradoxalement, dans la mobilité, comme dans bien d’autres domaines, nos imaginaires sont pauvres. Stérilisés par des années de marketing des industries en place, les futurs proposés restent, bien souvent, des tendances que l’on poursuit, tout en appelant sans cesse à « l’innovation ». Il devient alors urgent de recharger le futur en inconnu, de proposer une multitude de cygnes noirs (des événements imprévisibles, improbables mais aux conséquences majeures), d’utopies et de dystopies, d’inviter des ruptures dans le travail, les monnaies, la santé, le voyage ou l’habitat. Est-il possible d’établir des stratégies sur des sujets en mutation qui impliquent un large écosystème d’acteurs dont certains ne sont même pas classifiables ? L’imagination et l’art, liens majeurs des communautés humaines, peuvent largement y contribuer. Ils fédèrent en même temps qu’ils élèvent et apportent une autre façon de voir le monde. Invitons les artistes pour nous projeter dans de nouveaux imaginaires des mobilités ! Nous voulons, à la Fabrique des Mobilités, relever le défi d’inventer de nouvelles mobilités pour tous. Et pour ce faire, nous avons besoin de vous ! === Outil de Collecte === * L'Université de la Pluralité a mis en oeuvre un '''outil de collecte de fragment''' : https://corpora.latelier-des-chercheurs.fr/moving-on-moving-up-moving-around * Vous pouvez y ajouter vos fragments ([https://cloud.fabmob.io/s/JaSJfXJbyxAG5oJ Guide d'utilisation]). * '''MindMap''' produite suite aux 2 ateliers : https://www.mindomo.com/fr/mindmap/movingon-cartofragments01-68dc6675d1fe4cdb973f931615e4c05d == International == * Québec : étude en cours * Afrique : Ok pour BloLab, peut être Reffao * Italie : contacté
avatar

Eline Chambon

Accesswiki.jpg
Communauté autour de l'accessibilité dans les transports
Cette communauté rassemble les acteurs qui améliorent l'accessibilité des transports pour garantir l'équité d'accès sur tout le territoire pour tous les modes. Ceux qui travaillent à la normalisation des données, à la collecte des données, à l'utilisation des données et bien entendu aux utilisateurs finaux qui disposeront de l'information utile pour se déplacer. L’accessibilité permet l’autonomie et la participation des personnes ayant un handicap, en réduisant, voire supprimant les discordances entre leurs capacités, leurs besoins et leurs souhaits d’une part, et les différentes composantes physiques, organisationnelles et culturelles de leur environnement, d’autre part. '''Accessibilité des déplacements aux personnes à mobilité réduite''' "L’accessibilité permet l’autonomie et la participation des personnes ayant un handicap, en réduisant, voire supprimant les discordances entre leurs capacités, leurs besoins et leurs souhaits d’une part, et les différentes composantes physiques, organisationnelles et culturelles de leur environnement, d’autre part." Les nouvelles technologies de communication sont une opportunité à saisir pour les services d’information destinés aux déplacements, sous réserve d’intégrer les caractéristiques de l'environnement et le type d'accessibilité offerte, ce qui bénéficiera à tous les voyageurs. [http://www.transport-intelligent.net/champs-des-sti/accessibilite-des-deplacements-aux/ Lien] * Ce que dit la loi. * Préparer son voyage en transport collectif. * Acheter son titre de transport et le valider. * Accéder aux transports collectifs. * Sortir du véhicule ou du système de transport. * Utiliser son véhicule personnel.
avatar

Gabriel PLASSAT

Osmlogo.png
Communauté Open Street Map OSM
Les véhicules à conduite déléguée comme le véhicule autonome nécessitent de comprendre finement leurs environnements immédiats pour s’y localiser, puis déterminer les meilleures trajectoires à suivre à tout moment. La Cartographie Numérique Dynamique Haute Définition (HD) du lieu où se déplace le véhicule autonome est donc un des éléments clé pour sa navigation et nécessite d’être définie, certifiée et partagée entre différents acteurs (le gestionnaire de l’infrastructure, l’éditeur cartographique, le constructeur automobile et l’opérateur du service de mobilité). '''Proposition''' La France ne disposant plus d’éditeurs cartographiques. Il sera nécessaire de se coordonner avec des acteurs comme TOM TOM, HERE et OPEN STREET MAP, OPEN STREET MAP… sur ces sujets. La Fabrique pourra gérer cette coordination et la production des communs dans ce domaine. Une chaine d’acteurs de remontée de ces données cartographiques devra être mise en place. Des travaux d’expérimentation à court terme sont donc nécessaires à fin de bien caler les besoins de chacun de ces acteurs et de se donner un référentiel technique et réglementaire minimal. '''Liens utiles''' * [https://wiki.openstreetmap.org/wiki/AwesomeTransportTools Awesome Transport Tools based on OSM] == * [http://wiki.openstreetmap.org/wiki/FR:Services_commerciaux_bas%C3%A9s_sur_OSM Liste des prestataires de services OpenStreetMap] (sur le wiki d'OSM France) * [https://osm.wikidata.link/ Projet de couplage d'OSM et Wikipédia] (peut être intéressante pour travailler les POI Mobilités) '''Idées de projets''' * Quelle base cartographique pour les véhicules connectés et autonomes basée sur OSM ? ** Intégration de territoires volontaires, de contributeurs, de solutions techniques pour produire des données … ** Comment peut-on s’organiser pour fédérer une multitude de contributeurs à la production de « données » mutualisées La Cartographie Numérique Dynamique Haute Définition (HD), elle est strictement limitée dans un premier temps aux voies des zones urbaines considérant que les voies à chaussée séparées représentant 11000Km en France sont déjà bien traitées actuellement par la NFI-Atelier Infrastructure avec l’IGN, TOMTOM et HERE . Dans ces espaces urbains, les enjeux pour cette cartographie dynamique HD vont au-delà du Véhicule Autonome et sont multimodaux ( passages piéton, pistes vélo, axes TCSP, stationnements pour recharge de voiture électrique en voirie, aire de livraison, parking couvert, hub multimodaux).
avatar

Gabriel PLASSAT

Coll_fabmob.jpg
Communauté des Territoires et Collectivités
La Communauté des Territoires et Collectivités rassemble les acteurs volontaires dans la mise en oeuvre des communs et ressources ouvertes. En commençant par les données, puis en étendant à toutes les ressources. Il s'agit d'identifier les ressources existantes du territoire et de produire de nouvelles ressources utiles, répondant à des problèmes identifiés, de façon ouverte et mutualisée. Il s'agit de : * connaissances : quels sont les principaux problèmes et défis ? comment impliquer les citoyens dans la réflexion ? comment expérimenter plus rapidement une solution ? comment bien définir un problème ? quelles sont les compétences de la collectivité ? * données : usages et pratiques des mobilités sur un territoire, et toutes les données ouvertes et d'intérêt général, * logiciels : rendre visible et utilisable les données pour faire comprendre les flux de mobilité et les besoins, mieux gérer les véhicules de la collectivité, et de nombreux logiciel utilisés par la collectivité, * matériels : rendre utilisable pour des expérimentations les véhicules, une route, un quartier, une rue, un carrefour à feu , .. '''Problématique''' : De quoi les territoires en réseau ont besoin pour avancer, mutualiser, co-produire les communs de la Mobilité ? Qu'est ce qu'un territoire ouvert aux communs ? pourquoi une collectivité a intérêt à ouvrir ses ressources ? Que serait un territoire open source ? La collectivité conserve son rôle majeur dans les mobilités quotidiennes, mais les relations et interactions sont modifiées à la fois par de nouveaux acteurs et par le numérique. Il s'agit de comprendre les difficultés et les changements, de prototyper, d'expérimenter et de mutualiser. Il s’agit également de comprendre la transition numérique et le rôle des territoires (extrait [https://salon.thefamily.co/la-transition-num%C3%A9rique-au-c%C5%93ur-des-territoires-671d9ebcf0e1 '''Etude TheFamily''']). La transition numérique de l’économie est de mieux en mieux comprise et documentée. En revanche, ses conséquences sur l’économie des territoires sont encore mal connues. Beaucoup se résignent à ce que l’économie numérique soit dominée par quelques écosystèmes seulement, comme la Silicon Valley, Israël ou Londres. Le problème, c’est que la croissance de ces écosystèmes a pour corollaire l’appauvrissement relatif de tous les autres territoires—en particulier les anciens territoires champions de l’économie fordiste, où les usines ont prospéré pendant des décennies avant de s’affaiblir puis de disparaître. Dans la transition numérique, Detroit s’appauvrit à mesure que San Francisco devient plus prospère. Beaucoup de territoires veulent déjouer cette concentration de la richesse et faire grandir leur propre Silicon Valley. Mais dans bien des cas, cette volonté de développer l’économie numérique sur un territoire conduit à des initiatives contre-productives. Les tentatives de créer des clusters ou de mobiliser la commande publique, par exemple, se soldent souvent par des échecs. Faute de s’appuyer sur une compréhension solide des mécanismes à l’œuvre, de nombreuses initiatives freinent plus qu’elles ne favorisent le développement numérique local. Les entrepreneurs commencent tous par les zones denses pour plusieurs raisons : * en général, ils y sont et peuvent expérimenter leurs idées, * les clients y sont « plus nombreux » et à portée de main, plus riches et mieux connectés, * le marché semble mondial, * les autres entrepreneurs l’ont fait aussi, et certains ont réussi, * les structures d’hébergement, d’accompagnement y sont aussi. '''Une nouvelle voie''' L’hypothèse est donc faite qu’une startup commence forcément par l’urbain dense puis, une fois trouvé son modèle d’affaire, se développe(ra) peut être dans le péri-urbain puis éventuellement dans le rural. Nous formulons l’hypothèse que cette 2ème catégorie de problème de mobilité pourrait s’aborder d’une autre façon : d’abord en visant ces territoires, les villes moyennes, en commençant par ces usages et ces clients, en visant la réplicabilité sans la scalabilité. Cette “nouvelle voie” pourrait permettre de constituer en amont une certaine densité en regroupant peut être des territoires similaires ayant la même envie et les mêmes besoins. Il nous semble également essentiel de venir en complément des démarches locales, des plans de déplacements, sans pour autant y participer faute de temps et de moyens. Nous pensons qu'il ne faut pas uniquement partir des solutions de mobilité pour tenter de résoudre les problèmes de mobilité. Il s'agit d'abord de bien poser le ou les problèmes, de partager des méthodes et des outils pour cela. Et si nous n'avions pas réussi jusqu'à présent parce que les problèmes étaient peu ou mal formulés. La Fabrique des Mobilités souhaite développer des compétences pour combiner des initiatives qui seules, paraissent de faible ampleur, mais ensemble déclenchent un mouvement systémique non linéaire par rapport à la somme des petits efforts soutenus. La mobilité a ceci de caractéristique qu’elle fait partie intégrante de l’identité et de la qualité de vie d’un territoire : une grande ville, une agglomération, une région, une nation, voire un continent. Nos connaissances sur les pratiques actuelles de mobilités sont faibles, partielles et cloisonnées. Nos connaissances sur les changements de pratique de mobilité sont également très réduites et peu de personnes se posent les questions suivantes : Pourquoi certaines personnes ont changé de pratique de mobilité ? Quels chemins personnels ont-elles parcourus ? Est-ce que ces changements procèdent d'une certaine rationalité ? Comment peut-on accélérer les changements de pratique ? En quoi cela questionne le processus de design même des solutions de transport et de mobilité ? Voir les [https://wiki.lafabriquedesmobilites.fr/wiki/Notre_r%C3%A9f%C3%A9rentiel_des_mobilit%C3%A9s/Les_5_M%C3%A9ta-Probl%C3%A8mes_de_la_mobilit%C3%A9 '''5 Méta-problèmes'''] par exemple.
avatar

Gabriel PLASSAT

Velo lowtech.jpg
Low Tech dans la mobilité
... == Préambule == Le low-tech ou basse technologie est un ensemble de techniques simples, pratiques, économiques et populaires. Le concept s'oppose au high-tech. Elles peuvent faire appel au recyclage de machines récemment tombées en désuétude. Ce sont des solutions techniques qui cherchent à être simples, bien pensées, bien dimensionnées et réparables. Elles sont issues d'une fabrication locale, favorisant l'emploi, plus proche de l'artisanat que de la production industrielle, voire de la prosommation. Les low-tech sont des techniques issues de matériaux recyclés ou directement de la nature. Elles sont peu gourmandes en énergie et respectent l'environnement. Ce sont des techniques visant à remettre l'homme au centre des activités par son savoir-faire et son sens pratique. Il s'agit d'être ingénieux afin de fabriquer ou de réparer soi-même les objets. Le low-tech est un concept humaniste proche du Do It Yourself, philosophie qui incite les individus à fabriquer leurs propres objets à partir de pièces détachées ou de composants simples. Concrètement, les low-tech sont présentes dans la vie quotidienne. Par exemple, aller au travail à vélo ou réparer soi-même ses appareils au lieu de les jeter correspondent à la philosophie low-tech. Elles sont utilisées dans une volonté de s'affranchir des hautes technologies et de se réapproprier les objets. Les low-tech sont une solution là où la maintenance dépend de systèmes sophistiqués. == Appel à projets, AMI == En février 2020, l'ADEME lance en Ile-de-France un appel à manifestation d'intérêt doté d'une enveloppe de 500 000€ pour accompagner des projets notamment dans les secteurs de la mobilité et des modèles organisationnels [http://appelsaprojets.ademe.fr/aap/IDFLOWTECH2020-52#resultats] == Articles == * Vers des technologies sobres et résilientes - [https://www.lafabriqueecologique.fr/notelowtech Pourquoi et comment développer l'innovation "low-tech" ?] * [http://adrastia.ouvaton.org/wiki/index.php?title=Label_Low_Tech_:_Pr%C3%A9sentation Voir les pages dédiées sur le wiki d'Adrastia]. * [http://www.gauthierroussilhe.com/fr/posts/une-erreur-de-tech Article de Blog sur les LowTech] * [https://www.coredem.info/rubrique85.html Magazine Low tech : face au tout-numérique, se réapproprier les technologies]
avatar

Alexandre Monnin

Covoit quebec.jpg
Covoiturage au Québec
Communauté des acteurs intéressés pour développer le covoiturage au Québec ==[[Page de référence Fabmob]] == Les usages du covoiturage peuvent être distingués en 2 grandes catégories : les trajets occasionnels longue distance, qui se développent sous l’impulsion de grandes plateformes telles que Blablacar et les trajets courte-distance, et en particulier domicile-travail, qui se développent généralement grâce à l’action des collectivités territoriales, de startups et de coopératives. Voir la page de référence pour plus de détails. ==Informations sur Le covoiturage == [https://drive.google.com/open?id=1ioL63CFoHUFZB_ioH7FkXwgggszjAb7k Résultats de l'enquête covoiturage (PDF)] Résultats présentés lors du Forum URBA: [[Dévoilement de l'enquête covoiturage]] [https://drive.google.com/open?id=13BDM9P_DgllqbwSMy-xqLEiXbDOvsmQY Résultats pour la région de Montréal] Selon la compilation des enquêtes origines-destination des 5 plus grandes villes du Québec, il y aurait 24 900 000 places vides dans les trajets quotidiens effectués en auto du lundi au vendredi (base 24 h). Pour la région de Montréal, si on exclut les déplacements des 5 ans et moins et les déplacements dont l'origine ou la destination sont hors de la région d'analyse, le nombre de sièges vides est estimé à 14 312 000. Pour plus de détails, consultez la fiche « [https://drive.google.com/open?id=1TAVI-NbrI7ocuZyCYZZT9-e6Vq7n7qGE Le potentiel du covoiturage courte distance au Québec] » Selon le recensement canadien de 2011, 74 % des navetteurs, soit 11,4 millions de travailleurs, se rendaient au travail en voiture. Un autre 5,6 %, ou 867 100 personnes, effectuaient le trajet en tant que passagers. De tous les navetteurs qui effectuaient le trajet en voiture, 17 % ont déclaré pratiquer le covoiturage (14,2 % à Montréal ; 17,7 % à Toronto et 16,6 % à Vancouver)3 , et les autres effectuaient le trajet seuls4 . Il s’agit d’une augmentation par rapport à 15 % en 2006 et à 13 % en 20015 . Le recensement canadien dénombre également les navetteurs qui utilisent les transports en commun et ceux qui se déplacent en taxi (les trajets parcourus en taxi ne sont pas indiqués sur le graphique en raison de la faible part qu’ils représentent, soit 0,1 %) (Figure 4). * [https://equiterre.org/sites/fichiers/mobilite_partagee.pdf MOBILITÉ PARTAGÉE: Éliminer les barrières règlementaires dans les villes canadiennes] Rapport préparé pour Équiterre * [https://www12.statcan.gc.ca/nhs-enm/2011/as-sa/99-012-x/99-012-x2011003_1-fra.cfm Déplacements domicile-travail (Statistique Canada 2011)] * [https://registre-preuve-de-covoiturage.gitbook.io/produit/boite-a-outils/statistiques Statistiques: registre de preuve de covoiturage en France] * [https://drive.google.com/open?id=1FG7TEUKVap3WAdXTOO0S3a-6nEo89kKyN5n1GBRFBmU Monitoring Offre de trajets sur la plateforme Embarque Estrie, 7 décembre 2019] == Projets d'intérêts == * [[Embarque Estrie]] * [[Interopérabilité des données de demande et d’offre de covoiturage entre acteurs du covoiturage]] * Beta.gov [[Preuve de covoiturage]] ** [https://app.covoiturage.beta.gouv.fr/stats Lien vers la page statistiques du registre] (250 trajets enregistrés au 25 septembre) **[https://docs.google.com/presentation/d/17wrqbwVGs69v0axE1lRfEoNRDcdfRKUdSqmz3_ik1i4/edit Webinaire 22 août 2019] * [[API covoiturage Vianavigo]] ** [https://www.iledefrance-mobilites.fr/wp-content/uploads/2017/05/IDFM_Lettre-aux-Territoires_Juillet2018.pdf Bilan de l'opération « Tous ensemble pour le covoiturage »] ** [https://www.iledefrance-mobilites.fr/actualites/dispositif-covoiturage-evolue-encourager-mobilite-partagee-2019/ Le dispositif covoiturage évolue en 2019 pour encourager la mobilité partagée] * [[Défi des villes intelligentes de Montréal]] * [[Incubateur en mobilité partagée]] == Informations pratiques sur le covoiturage == * [https://embarqueestrie.ca/2019/06/26/comment-demeler-toutes-les-plateformes-de-covoiturage/ Comment démêler toutes les plateformes de covoiturage] (site [[Embarque Estrie]]) * [https://support.poparide.com/hc/fr-ca/articles/360000539428-Quelles-sont-les-lois-sur-le-covoiturage-au-Qu%C3%A9bec-et-au-Canada- Quelles sont les lois sur le covoiturage au Québec et au Canada?] (Site de Poparide) * [[Preuve de covoiturage
avatar

Vincent Dussault

Defi lium.jpg
Défi des villes intelligentes de Montréal
La Ville de Montréal et 36 porteurs de projets et partenaires s’engagent à agir sur des enjeux systémiques de la vie urbaine au moyen d’actions en mobilité et en accès à l’alimentation pour donner à l’ensemble des Montréalais-es un cadre de vie agréable et leur permettant de répondre à leurs besoins de base. Grâce aux technologies, il sera possible d’offrir des alternatives efficaces et durables au Montréalais-es pour leurs déplacements, réduisant l’utilisation de l’automobile. Cela aura comme impact de rendre les quartiers plus agréables et propices à une vie locale riche. Une offre de transport en commun améliorée associée à de nouvelles formes de mobilités innovantes (auto-partage à la demande, véhicules autonomes, vélo partage, etc.) renforcera l’accès aux services de proximité, notamment en matière d’alimentation. En complément de la dimension technologique, des projets transversaux en gouvernance et en engagement citoyen assureront un déploiement responsable des technologies, issus de décisions approuvées collectivement et évitant des dérives en matière de collecte et d’usage des données. La combinaison d’une approche participative et technologique encadrées par une gouvernance innovante et agile permettra non seulement d’améliorer concrètement la vie des Montréalais-es, mais amènera des changements en profondeur, durables et applicables à d’autres contextes. Plus de détails sur: [https://www.realisonsmtl.ca/defi www.realisonsmtl.ca/defi] [https://www.youtube.com/watch?v=fois8Ug-x90 Vidéo de présentation] [https://www.realisonsmtl.ca/defi/news_feed/dpt-de-la-candidature-finale-de-la-ville-de-montral-au-dfi-des-villes-intelligentes ''Document de candidature''] [[Défi des villes intelligentes (Infrastructure Canada)
avatar

Vincent Dussault

htfrance.png
Communauté des acteurs Hauts de France
La région Hauts de France se caractérise à la fois comme un territoire avec de nombreux acteurs du transports, des industries, laboratoires et pôles, et également comme un territoire avec de nombreux flux liés à sa situation géographique centrale en Europe. Cette communauté a pour objectifs d'identifier les principaux projets et acteurs, les projets utilisant ou produisant des communs. '''Spécificités du territoire''' : En Hauts de France, il existe de nombreux diagnostics à ce sujet ( études ESS, CEREMA, Mission bassin minier, PDU...) : * des flux VP intenses entre MEL et le bassin minier à capter, mais difficilement captables uniquement par les TC ( bus, car, TER) * une population en situation de précarité énergétique qui connait des problèmes de mobilité à soutenir (périurbanisation de MEL, RN41, voir études CERDD, Mission Bassin Minier…),  * des projets «TRI-Habitat durable» à compléter par ceux de la mobilité durable, * des quartiers «transports-politique de la ville» à favoriser,  * des axes à décongestionner, des zones d’emploi périurbaines, touristiques (autour du Louvre Lens) à renforcer au plan de l’accessibilité pour tous.Etc En matière de mobilité (dite principale et  "secondaire"), les solutions ne relèvent pas que de l'agrégation des modes des transports. '''Acteurs de l'ESS déjà investis sur ces créneaux de la mobilité "collective"''' : * '''Lilas Autopartage''' (financé par la ville mais aussi par des clubs cigales...) * '''LIEN PLUS''' à [[Beaurainville]] dans les [[7 Vallées]] qui propose des services de mobilité individuels (ex : cyclomoteurs) et collectifs (ex : transport à la demande) solidaires, et a aussi mené un travail de recensement et de mise en réseau d'une douzaine d'autres acteurs similaires  en région NPdC : http://www.lien-plus.fr/repertoire-experiences.php * '''Vital Services''' dans l'Avesnois aide les déplacements des personnes ayant des problèmes de mobilité (croisement des infos sur les différentes modes de transport et leurs horaires sur le territoire,...)
avatar

Julien Lecaille

Pano.jpg
Communauté des acteurs des Hubs de Mobilité
Parking, arrêt de bus, aire de covoiturage, gare, station service… ils jouent un rôle clé dans la capacité à changer de mode. Les interfaces de ces hubs tant physiques que numériques peuvent être améliorées pour simplifier le changement de mode, voir le rendre agréable ! Le hub joue un rôle clé en reliant les habitants et les territoires. Leur mission, aujourd'hui orientée vers les transports, doit s'actualiser pour réduire les déplacements motorisés, encourager les mobilités choisies, renforcer les proximités, satisfaire les exigences environnementales et favoriser les accessibilités aux services publics et les activités des habitants et des visiteurs. Cette démarche d’intérêt général vise la construction d’un nouveau commun. C’est beaucoup demander à tous les protagonistes, mais ce sont là les conditions d'une urbanité actuelle et de qualité dans tous les territoires. Dès lors, il est urgent de revoir leur conception, leur intégration urbaine et leur maillage pour s'orienter vers l'invention d'un concept à construire de "hubs de (dé)mobilité". * Nous avons rédigé un Manifeste pour re-concevoir les Hubs : * Pour signer le Manifeste : http://lafabriquedesmobilites.fr/articles/innovation/manifeste-inventons-hubs-de-demobilite/
avatar

Gabriel PLASSAT

Urba.jpg
Communauté des acteurs de l'urbanisme et de la ville
De nombreuses structures travaillent à mieux faire fonctionner les villes. Peut-on accompagner cet écosystème pour mieux définir les champs à explorer avec des démarches entrepreneuriales (nouveaux modèles d'affaires, nouvelles technologies) ? Les nouvelles plateformes numériques changent les relations entre les collectivités et les usagers via les datas. Peut-on s'inspirer de '''[https://wiki.waze.com/wiki/Connected_Citizens_Program Waze Connected Citizens]''' puis bientôt '''[http://lafabriquedesmobilites.fr/articles/la-fabrique/sidewalklabs-flow/ SideWalk Labs et Google Flow]''' pour outiller les collectivités, pour inventer de nouveaux modèles d'affaires ? Voir notamment cet article de la CNIL : https://linc.cnil.fr/quand-les-industriels-de-la-donnee-arrivent-en-ville Les acteurs changent un peu ou beaucoup ? Quels sont les liens entre les industries de ce secteur, le citoyen et la collectivité ? entre les plateformes numériques, le citoyen et la collectivité ? Peut-on mieux échanger, se comprendre et créer entre les startups et les acteurs de la ville ? Quels sont les leviers pour s’engager dans un projet ? Est-ce qu'une startup peut s’intégrer dans des projets urbains pour apporter des innovations ? Et si on pouvait transformer chaque chantier, chaque projet urbain en "bac à sable". La Fabrique peut-elle aider à hacker la ville ? La mobilité doit maintenant s'aborder par les mobilités, l'immobilité (capacité à s'arrêter aux bons endroits pour réaliser tout ou partie de son activité, à enchaîner des mobilités) et la re-conception de ses activités (et donc les bons lieux pour cela). Le triptyque Mobilités-Immobilité-Activités implique alors les acteurs de la ville et de l'urbanisme. La Fabrique se positionnera à la marge ou comme un catalyseur pour améliorer les réactions chimiques entre les parties prenantes. La Fabrique peut-elle aider à hacker la ville avec bienveillance ? Identifions des projets et commençons petit à petit en identifiant les communs de ces acteurs.
avatar

Gabriel PLASSAT

Cybercar mai.jpg
Communauté autour des navettes autonomes
Comment faciliter les expérimentations, mutualiser chaque retour d'expériences, créer des communs ... Les navettes autonomes sont considérées comme des briques permettant d’augmenter l’usage des TC, de réduire l’usage de la voiture individuelle. Elles constituent un élément des futurs services de mobilités dépossédées. Toutes les parties prenantes sont à rassembler pour designer les meilleurs systèmes de mobilités robotisés et constituer de nouvelles industries. Les marchés sont mondiaux, comme les concurrents. Le sujet du véhicule autonome est travaillé par de nombreux acteurs en France : * constructeurs automobiles, véhicules lourds, * opérateurs transports publics * clusters, pôles de compétitivité notamment Movéo et LUTB, VEDECOM, PFA * programme national dans le cadre de la Nouvelle France Industrielle (NFI) Nous nous intéresserons dans cette communauté principalement aux sujets des usages, du design des services rendus possible par cette solution (et aux conséquences sur le design des véhicules), principalement pour améliorer, augmenter, développer des usages collectifs qui viendront renforcer les modes lourds traditionnels, les modes actifs, les modes partagés. '''La Fabrique propose en complément d'aider à identifier :''' * les acteurs et territoires intéressés pour faciliter les échanges et les productions, * les mutualisations possibles de l'amont à l'aval pour inviter tous les acteurs à produire des communs sur ce sujet : connaissances, '''[[Les formations
avatar

Gabriel PLASSAT

Comm afrique.jpg
Communauté des acteurs en Afrique
Il s'agit de renforcer et outiller les dynamiques entrepreneuriales et les différentes parties prenantes : collectivités, opérateurs formels et informels, conducteurs, citoyens, agences comme l'AFD et clusters ... Le but serait de connecter les périmètres géographiques le plus possible (Kenya, Caire, Dakar, etc). This community aims to empower existing entrepreneurs dynamics and all stakeholders : cities, formal operators & informal, drivers, citizens, agencies like AFD and clusters. Our goals should also be to connect different cities and countries. '''Dedicated Web Page: [[FabMob Africa]]''' '''Liste des contacts / Contacts list to be completed:''' https://docs.google.com/spreadsheets/d/17NC6UazXgYk4cf0LyEzRNFn2G8hqtIn2I-9DZt-WVT8/edit#gid=0 Présentations à venir '''Ressources / Resources:''' * http://africa4tech.org/ * http://www.digitalmatatus.com/intro_lite.html * Digital Transport 4 Africa : http://www.digitaltransport4africa.org/ * Digital Africa : https://digital-africa.co/nouvelle-presentation/ '''List of commons: ''' * [http://Sp%C3%A9cial:WfExplore?title=Sp%C3%A9cial%3AWfExplore&page=1&wf-expl-Category-Commun=on&wf-expl-Tags= on this wiki] * on http://communs.lafabriquedesmobilites.fr
avatar

Gabriel PLASSAT

Voit connectée.JPG
Communauté Voiture Connectée
Cette communauté travaille et échange autour des opportunités ouvertes par la production de données issues des automobiles. L'approche choisie est celle d'une réflexion autour de la valeur ajoutée apportée au marché par les futurs services d'une part et d'autre part une analyse des ressources ouvertes, mutualisées, les communs. '''Ressources externes''' * PSA Group for developpers : '''[https://developer.psa-peugeot-citroen.com/node/732 Connected Car Development Platform]''' * Xee platform for developpers : '''[https://dev.xee.com/doc/ Xee Dev]''' * Tizen (Samsung) : '''[https://www.slideshare.net/SamsungOSG/tizen-rt-a-lightweight-rtos-platform-for-lowend-iot-devices/27 A Lightweight RTOS Platform for Low-End IoT Devices]''' * Le groupe TNS et BearingPoint Institute ont mené l’étude « [http://www.tns-sofres.com/publications/ConnectedCar '''Connected Car'''] » auprès de possesseurs de véhicules connectés dans 7 pays d’Europe (Allemagne, Espagne, France, Hollande, Norvège, Royaume-Uni et Suède). * Il existe aussi l''''Afterwork Connected Car''' réunissant la communauté des professionels autour des sujets de la voiture connectée, télématique, big data, nouveaux usages de mobilité et objets connectés. [http://www.meetup.com/fr-FR/AfterworkVoitureConnectee/events/228995390/ '''Pour rejoindre cette communauté''']. * Groupe du '''[https://www.w3.org/auto/wg/wiki/Vehicle_Information_Service_Specification W3C travaillant sur les données véhicules]'''.
avatar

Gabriel PLASSAT

Hakfab2.jpg
Communauté des Hackers
... == Constat == Tous les acteurs individuellement sont ou seront hackés ou vivront des pannes majeures: * [https://www.lavoixdunord.fr/595406/article/2019-06-07/ilevia-victime-d-une-cyberattaque-des-dizaines-de-cartes-pass-pass-chargees-et Billetique Transports publics] * [https://www.lyoncapitale.fr/actualite/un-hacker-pirate-le-site-du-rhonexpress-et-edite-des-billets-gratuits/ Billetique Tram] * Paiement [https://blog.autosphere.fr/media/buzz-et-insolite/hacker-une-pompe-a-carburant-une-nouvelle-mode-/14026/ Station Service] * Voiture [https://pxlbbq.com/100-voitures-car2go-volees-on-ne-sait-toujours-pas-comment/ partagée Car2go] * Tesla [https://www.tomshardware.fr/video-voler-une-tesla-avec-un-raspberry-pi-dechiffrement-en-2-secondes/ voiture connectée] * [https://www.silicon.fr/hacker-voitures-connectees-open-source-112135.html Accès au CAN] et open source * [https://www.numerama.com/tech/462006-les-trottinettes-bird-sont-piratables-avec-un-tournevis-et-30-e-et-la-startup-naime-pas-quon-en-parle.html%20ET%20https://www.journaldugeek.com/2019/04/25/hackeurs-font-dire-nimporte-quoi-aux-trottinettes-lime/ Trottinette libre service] * [https://cyberguerre.numerama.com/1267-en-piratant-deux-applications-gps-et-des-milliers-de-vehicules-un-hacker-tire-la-sonnette-dalarme-aupres-des-constructeurs.html GPS] == Pourquoi == * Comme la part de valeur du numérique augmenter dans la mobilité * Comme le système de paiement et de réservation arrivent dans la mobilité * Comme les différents systèmes sont de plus en plus interreliés via des api Chaque acteur individuellement mène des actions visant à améliorer sa résilience. Et l'écosystème dans son ensemble doit progresser en tenant compte des liens, connexions et dépendances entre les acteurs. Cette communauté vise à montrer par des exemples à la fois la fragilité des systèmes existants, l'importance de se former individuellement et collectivement. == Propositions == Nous proposons de développer une culture associée dans le domaine de la mobilité et de travailler le [https://m.youtube.com/watch?v=_34YsF3_qMc chaos engineering]. Cet [https://medium.com/paris-chaos-engineering-community/ing%C3%A9nierie-du-chaos-chaos-engineering-in-french-ea17310c8824 article] décrit les principes du Chaos engineering initié par Netflix. Les entreprises du numérique ont investi et développer des relations spécifiques avec les hackers notamment en développant des programmes dit de [https://en.wikipedia.org/wiki/Bug_bounty_program Bug Bounty]. Les entreprises numériques considère les logiciels comme système par nature instable imparfait et les hackers sont des ressources essentielles pour augmenter la résilience, voire l’anti fragilité.
avatar

Gabriel PLASSAT

Opendata.png
Communauté autour des données ouvertes
Le secteur des transports est basé sur un grand nombre de données. A la fois stratégique, d'intérêt général, publique, fermée, la donnée prend plusieurs formes. Etalab développe : https://transport.data.gouv.fr/ Les données de transport forment le socle technique commun, à l’avènement de nouveaux services ainsi qu’à l'amélioration de services existants, pour chacune des strates du secteur de la mobilité : voyageurs, opérateurs, constructeurs, autorités organisatrices de transport, gestionnaires d'infrastructures, fabricants, mais également pour d’autre secteurs par la production d’externalités. Malgré cela, on constate que le portefeuille de données actuellement disponibles, leur qualité intrinsèque, leur disponibilité sont insuffisants pour soutenir la mutation du secteur vers un nouveau paradigme de mobilité. Un large mouvement d’ouverture des données transports ET mobilités (publiques et privées) est en cours en France ('''[http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/vf_rapport_jutand.pdf rapport Jutand]''', '''[https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexteArticle.do;jsessionid=668F2E2E5FAD1AD7D7FFD4C53C4E38D8.tpdila23v_3?idArticle=JORFARTI000030978647&cidTexte=JORFTEXT000030978561&dateTexte=29990101&categorieLien=id Article 4 Loi Macron]''' et '''[http://www.senat.fr/leg/pjl15-325.html projet de loi numérique]''') et en Europe ('''[http://ec.europa.eu/transport/themes/its/road/action_plan/ directive ITS]''' action prioritaire a). Open Data France a publié un guide à destination des collectivités pour les aider à comprendre et mettre en oeuvre un projet Open Data : [http://www.opendatafrance.net/ressources/ '''http://www.opendatafrance.net/ressources/'''] Inno3 a publié un livre blanc sur l'ouverture des données publiques : http://inno3.fr/sites/default/files/2017-06/Livre%20blanc%20sur%20l%27ouverture%20des%20donn%C3%A9es%20publiques.pdf Un forum sur le sujet de l'open data à connaître : https://teamopendata.org Le site de l'Etat sur l'open data transport : https://transport.data.gouv.fr/ Il convient de retenir que : * les données seraient accessibles de façon non discriminatoire en Europe  et gratuitement ou au coût marginal en France, * un point d’accès national, consistant soit en un entrepôt, soit en un annuaire de données sera mis en place, * les données devront respecter la norme (Netex, SIRI) fixée par le règlement européen.
avatar

Gabriel PLASSAT

No-image-yet.jpg
Communauté des acteurs Lyon Rhône Alpes
Construction d'une Fabrique des communs à Lyon, démarche d'Assemblée des communs à Grenoble. '''LYON ''' Dans la convention (établi entre Lyon en communs, La MYNE et la Métropole de Lyon), les objectifs généraux revèvent de l’éducation aux communs (= rendre visible et audible les communs & faire la démonstration de communs en action en étant ‘concret’). * Objectifs opérationnels : soutien de projets + Assemblée des Communs (en Décembre) dans une perspective de dev. durable + évaluation de l’impact (par Coexiscience) * Objectifs de recherche : établissement de critères d’amélioration des communs pour faciliter la compréhension et faciliter les pratiques [cf. idée de label, exemple] * Objectifs organisationnels : organisation adaptée (sur mesure) à chaque projet. * Il s'agit de nouer les meilleures synergies avec cette démarche à la fois localement, mais aussi sur la réflexion portant sur les outils, * [https://pad.lamyne.org/IYUxA4QJgIwTgLTgMwDMoICzAGwFYE4BjInBPdTPAEz0yIEZUGg=?view Construction de la Fabrique des Communs et d'un Appel à commun local] * Idée de mettre en réseau les producteurs / contributeurs des wikis (remix the communs, wiki des communs, TILIOS, Open Law , etc.) Une rencontre spécifique pourrait se réaliser. '''GRENOBLE''' * Une assemblée des communs existe à Grenoble depuis 2017. Voir https://wiki.lescommuns.org/wiki/Grenoble * Evenement : https://www.facebook.com/events/948988255225010/ Dans le cadre du groupe sur les "Communs Urbains", un premier travail de recensement des Communs des Mobilités a été réalisés. https://wiki.lescommuns.org/wiki/Communs_des_Mobilit%C3%A9s '''Question''' : De quoi les territoires en réseau ont besoin pour avancer, mutualiser, co-produire les communs de la Mobilité ? Qu'est ce qu'un territoire ouvert aux communs ? pourquoi une collectivité a intérêt à ouvrir ses ressources ? * [http://wiki.lescommuns.org/wiki/Grenoble Lancement de l'Assemblée des communs] * [http://wiki.lescommuns.org/wiki/Les_Communs_Urbains GT sur les communs urbains] * [http://wiki.lescommuns.org/wiki/Communs_des_Mobilit%C3%A9s Les communs de la Mobilité identifiés] * [https://communsurbain.yrpri.org/community/713 Le wiki des communs urbains de Grenoble]
avatar

Gabriel PLASSAT

Load more tutorials