Explorateur de ressources

From Communauté de la Fabrique des Mobilites

Search a tutorial

Catégorie : Commun x
Mobiscope.PNG
Open Mobility Indicators
Le commun est une plate-forme mettant à disposition différents indicateurs décrivant la facilité à se déplacer sur le territoire, en mode ouvert (données, logiciels, doc). === Avancement de la démarche === * première [https://infomobi.frama.site/blog/une-plate-forme-dindicateurs-et-cartes-des-reseaux-de-transport-en-france description du projet] * [https://pad.fabmob.io/CKtS-C_ERXmS1u-ro34_Iw# discussion sur les projets] OSM marche/vélo/tc et financements possibles avec quelques partenaires * [https://pad.fabmob.io/LH41Xbd9T5CNQ3tTpA6pqw# ébauche de projet de PoC] proposé par Patrick Gendre et Jailbreak * exercice de [http://mobiscope.mystrikingly.com/ présentation du projet sur 1 page web] : * [https://docs.google.com/presentation/d/1INPBaUTFjGKZDZEB0oaTm-GuF6-TPUCqQNic04xh9Uo/ pitch] du projet en atelier [https://medium.com/datactivist/datacc%C3%A9l%C3%A8re-des-ateliers-et-une-m%C3%A9thodologie-pour-booster-les-projets-avec-les-donn%C3%A9es-9b40776891a4?source=collection_home---5------2----------------------- Dataccélère] à Marseille * création d'un site web et [https://gitlab.com/open-mobility-indicators/ mise à jour du dépôt gitlab] * [https://docs.google.com/document/d/1ejKflLkgUOgv-iuJrXWIfRuscMCmzYOGG7NfU-7DNfI/ questionnaire] d'expression d'intérêt diffusé à la communauté de la fabmob * travail sur [https://docs.google.com/document/d/1UVfT81_O0V6JHANa4iUu0LRy-4hHTF2nWOlel7yUVkQ/ l'expression des besoins] et premier [https://docs.google.com/document/d/1UVfT81_O0V6JHANa4iUu0LRy-4hHTF2nWOlel7yUVkQ/ état des lieux] des solutions existantes * recherche de financements * demande de financement acceptée par l'ADEME + la région Paca Sud portée par Jailbreak, Patrick Gendre et Jean-Louis Zimmermann : le projet démarre en juillet 2020, résultats attendus à partir d'octobre * démonstrateur en ligne fin novembre 2020 : https://app.openmobilityindicators.org/ * La [https://openmobilityindicators.org/sudpaca 1ère application du projet sur le territoire Sud-PACA] a été développée de septembre à novembre 2020 avec le soutien de la Région Sud-PACA et de la direction régionale de l’ADEME. Les [https://openmobilityindicators.org/livrables livrables du projet] comprennent le code, les données, et des documents présentant le projet et une évaluation de l’appli régionale Sud-Paca. Open Mobility Indicators est un projet ouvert, auquel vous pouvez [https://openmobilityindicators.org/contribuer contribuer]. === Eligibilité à la FabMob === * dans [https://wiki.lafabriquedesmobilites.fr/wiki/Sp%C3%A9cial:WfExplore?title=Sp%C3%A9cial%3AWfExplore&page=1&wf-expl-Category-Commun=on&wf-expl-Tags= l’existant]  des communs décrits sur le Wiki Fabmob, ce commun n'est pas décrit, en cherchant dans OSM, Vélo et mobilité actives, Données ouvertes... [https://docs.google.com/document/d/1Ab4OFTPZUbpGJq6VmBOJO_E2dkDysHekzLwqOmlZCCw/ Ce document recense l'existant proche] du commun proposé === Le commun proposé === * se rattacherait aux[[Attribut:Theme
avatar

Gabriel PLASSAT

curblr.png
CurbLR
CurbLR is a data standard for describing curb regulations. It uses a simple structure to store complex restrictions and conditions regarding where different users can park, load, or stop their vehicles at different days and times. The CurbLR specification exists to help government agencies effectively manage and regulate the curbside, and to support public and private users of city streets. CurbLR is a common language on which many things can be built, including rules engines, query APIs, consumer notification services, mapping tools, and analytic models. It uses linear referencing to link regulation information back to the street, making it easy for government agencies and third parties to use this data with their own maps. Why CurbLR? * Government agencies : Demand for access to the curbside has skyrocketed in urban areas. CurbLR provides a template for cities to create a digital inventory of their curb regulations, which can be used to analyze the present and reimagine the future of this public space. * Developers :The CurbLR specification enables engineers to ingest curbside inventory data from any city in the world, preventing the need to build custom tools or services for different jurisdictions. * Transportation services : It's no secret that the curbside can be chaotic. A standardized curb inventory allows mobility operators, TNCs, delivery services, and parking payment companies to build services that make it seamless for their users to find and use curbspace. '''Articles et blogues:''' * [https://medium.com/sharedstreets/interactive-curb-map-curblr-feed-for-portland-or-c638dbdf1b45 Building an interactive viewer for CurbLR data] * [https://medium.com/sharedstreets/crossroads-for-the-curb-be3137154148 Crossroads for the curb] * [https://medium.com/sharedstreets/openstreetmap-and-curb-regulations-7812ee582a33 OpenStreetMap and curb regulations]
avatar

Vincent Dussault

lotocar grand.jpg
Lotocar Comobi
Le projet [https://www.lotocar.fr/ Lot'ô car] a commencé avec une base de données dans un Google Spreadsheet à plusieurs feuilles gérée manuellement Cette gestion et le service par-dessus sont chronophages ; notamment trouver des correspondances entre les conducteur.rice.s et les demandes de trajet. Pour cette raison, nous travaillons d'abord à créer des petits outils indépendants qui permettent de libérer du temps à la personne qui fait ce travail manuellement Le volume de données est encore raisonnable, et les données étant publiques par nature du service, nous utilisons pour l'instant Google Spreadsheet comme base de données principale. Toutefois, l'interface en tableau n'est pas le bon outil pour certaines tâches (notamment la correspondance conducteur.rice.s/trajets). Nous allons donc faire d'autres interfaces par-dessus. == Corresplot == Corresplot est une interface utilisateur permettant de faire la correspondance facilement entre un.e conducteur.rice et une demande de trajet dans le Lot. == L’outil permet actuellement : == * aux conducteurs, de proposer leurs trajets réguliers, * aux passagers, de consulter la liste des trajets qui correspondent à leur besoin de déplacement, * aux passagers, de contacter un conducteur soit en direct, soit via l’équipe du service local qui fait ensuite la mise en relation, * aux gestionnaires du service au sein de la collectivité, de prendre les demandes de trajets par téléphone (optionnel), * aux gestionnaires du service au sein de la collectivité, de rechercher et contacter les conducteurs qui correspondent à une demande de trajet. Nous documentons nos efforts de diffusion du service CoMobi de manière à ce que d’autres acteurs puissent profiter de notre expérience.
avatar

Gabriel PLASSAT

Orp.JPG
Open route Service
... * Crowd sourced : We trust the wisdom of the crowd. The openrouteservice API consumes user-generated and collaboratively collected free geographic data, directly from OpenStreetMap. * Cutting edge : Embedded within the University of Heidelberg, we have the unfair advantage of developing our own algorithms and using cutting edge open source technologies within the spatial domain. * Global coverage : Virtually speaking, our services will work anywhere. OpenStreetMap features global street coverage, a whole world of addresses and all different kinds of helpful information we use to enrich your results. Openrouteservice API services: * Directions : Openrouteservice’s directions can be used all around the globe. Consume rich route instructions in your applications for cars, trucks, different bike profiles, walking, hiking or wheelchair. Make use of plenty of options, ranging from different kinds of road restrictions to vehicle dimensions. * Isochrones : Reachability has become a crucial component for many businesses from all different kinds of domains. To this end, you can use openrouteservice to obtain isochrones which will help you determine which areas objects are able reach in given times or distances. * Time-Distance Matrix : Matrices allow you to compute many-to-many distances and the times of routes much faster than consuming the directions api over and over again. This application is frequently used by logistics companies trying to figure out the most optimal route for deliveries. * Pelias Geocoding : Geocoding transforms a description of a location, such as a place name, street address or postal code, into a normalized description of the location with a point geometry. Our geocoding service is built on top of the sophisticated Pelias Stack which aggregates several data sources. * POIs : Openpoiservice allows you to find places of interest around or within given geographic coordinates. You can search for categories of points of interest around a point, path or even within a given polygon and consume the rich meta information returned by the api for your needs. * Mapsurfer Tiles : Our maps are generated by the Mapsurfer.NET framework and provide high detail on different zoom levels. The easily readable tiles provide a comprehensive set of elements, comprise a high quality labelling and are built from different open source data sets.
avatar

Gabriel PLASSAT

Full Bike.PNG
Véhicule Open Source
Le véhicule Open Source est un commun sur lequel travaille la Fabrique des Mobilités avec la communauté du Véhicule Open Source. Ce véhicule a vocation à servir plusieurs objectifs : * Devenir une plateforme d'éducation, de formation. * Devenir un socle d'expérimentation pour les constructeurs et leurs partenaires * Devenir un socle d'expérimentation et d'innovation pour de nouveaux acteurs type startups, coopératives et pour les débrouillards * ... La Fabrique des Mobilités et sa communauté du Véhicule Open Source réunissent des acteur.rice.s de la formation, de l'éducation et de l'automobile (constructeurs et équipementiers) intéressés par ce sujet pour avancer, ensemble, malgré des cas d'usage et besoins pouvant différés mais avec l'objectif commun de proposer de nouveaux modèles de conception et d’élaboration de véhicule. Chacun.e de ces acteur.rice.s a des intérêts à voir ce commun se développer pour différentes raisons. L'enjeu est de construire le commun du Véhicule open source pour qu'il permette à chacun des acteurs intéressés d'avancer dans son projet de VOS et à l'ensemble de ces acteurs de partager objectifs, connaissances, briques techniques et retours d'expériences. Aujourd'hui sur cette communauté, nous avons identifié 3 axes de travail :  # [https://forum.fabmob.io/t/gt1-experimentations-sur-un-premier-vehicule/729/2 Expérimentations OH sur un véhicule simple] - twoseater XYZ - pour apprendre sur l'OH mais aussi pour tester des cas d'usage et les documenter # [https://forum.fabmob.io/t/gt3-manifeste-du-vehicule-open-source/757 Manifeste pour le Véhicule Open Source] pour engager de nouveaux acteurs et décideurs à se saisir du sujet # [https://forum.fabmob.io/t/gt2-exploration-de-limpact-de-los-sur-la-production-distribuee-ou-decentralisee/732 Exploration de l’impact de l’OS sur la production distribuée ou décentralisée] pour préparer le terrain de fabrication d’un Véhicule Open Source >> Voir le '''[https://pad.fabmob.io/6_Z-jzyWRVW5JZ6_TTvrYw?both document d'état des lieux des connaissances partagées] par les contributeur.rice.s de ce commun'''. >> Retrouvez '''[https://pad.fabmob.io/VOS toutes les ressources créées par la Communauté du Véhicule Open Source]'''
avatar

Eline Chambon

Fixmystreet.JPG
Fix My Street
FixMyStreet Platform is an open source project to help people run websites for reporting common street problems such as potholes and broken street lights to the appropriate authority. Users locate problems using a combination of address and sticking a pin in a map without worrying about the correct authority to report it to. FixMyStreet then works out the correct authority using the problem location and type and sends a report, by email or using a web service such as Open311. Reported problems are visible to everyone so they can see if something has already been reported and leave updates. Users can also subscribe to email or RSS alerts of problems in their area. It was created in 2007 by [https://www.mysociety.org/ mySociety] for reporting problems to UK councils and has been copied around the world. The FixMyStreet Platform is now at version 3.1; see CHANGELOG.md for a version history. == Installation == We've been working hard to make the FixMyStreet Platform easy to install and re-use in other countries - please see our site at https://fixmystreet.org/ for help and documentation in installing the FixMyStreet Platform. For development, if you have Vagrant installed, you can clone the repo and run 'vagrant up'. We use [https://githubengineering.com/scripts-to-rule-them-all/ Scripts to Rule Them All] so script/update will update your checkout, script/server will run a dev server, and script/test will run the tests. == Contribution Guidelines == Whilst many contributions come as part of people setting up their own installation for their area, we of course welcome stand-alone contributions as well. The [https://github.com/mysociety/fixmystreet/labels/Suitable%20for%20Volunteers ''Suitable for Volunteers''] label in our GitHub issues hopefully labels some potential tasks that might be suitable for that situation, though please do search through the other issues to see if what you're after has been suggested or discussed - or feel free to add your own issue if not. == Mobile apps == We've extracted all of the mobile apps from this repository into the [https://github.com/mysociety/fixmystreet-mobile fixmystreet-mobile repository]. == Examples == * https://www.fixmystreet.com/ * http://www.fiksgatami.no/ * http://fixmystreet.ie/ * https://www.zueriwieneu.ch/
avatar

Gabriel PLASSAT

Cyclistes.jpg
Comptage Véhicules à partir des caméras de vidéo surveillance
... == Problème : == * Produire des données de comptage pour tous les véhicules * Développer une culture vélo. Cela passe par la nécessité de produire des données d’usage dans tout le territoire, notamment des données d’usage vélo. == Opportunité: == * Utiliser les caméras de vidéo-surveillance également disséminées dans tout le territoire, notamment sur les axes principaux. * Il existe des algorithmes d’identification des types de véhicules fonctionnels. Certains sont déjà validés pour identifier et compter des vélos. * Créer des connaissances nouvelles en terme de trafic pour tous les modes == Verrous: == * La vidéo-surveillance est très encadrée. == Besoins: == * Faire un état de l’art des technologies de vidéo-surveillance aujourd’hui mises en œuvre en France, détailler les possibilités/limites. * Expérimenter dans 2 ou 3 territoires avec des techno de vidéo-surveillance différentes la mise en oeuvre d’un algorithme d’identification et comptage * Déterminer les conditions pour étendre rapidement les capacités de comptage sur tout le territoire en complétant les systèmes de vidéo-surveillance * Financement pour la démarche == Demande: == * validation / soutien de la DGITM au Ministère de l'Intérieur * Implication de la CNIL * Contacts : [https://beta.gouv.fr/approche/incubateurs/lab-mi.html Lab Ministère de l’Intérieur]
avatar

Gabriel PLASSAT

SocketCAN-logo-60dpi.png
Socket CAN
=== SocketCAN userspace utilities and tools === This repository contains some userspace utilities for Linux CAN subsystem (aka SocketCAN): ==== Basic tools to display, record, generate and replay CAN traffic ==== * candump : display, filter and log CAN data to files * canplayer : replay CAN logfiles * cansend : send a single frame * cangen : generate (random) CAN traffic * cansequence : send and check sequence of CAN frames with incrementing payload * cansniffer : display CAN data content differences ==== CAN access via IP sockets ==== * canlogserver : log CAN frames from a remote/local host * bcmserver : interactive BCM configuration (remote/local) * [https://github.com/linux-can/socketcand socketcand] : use RAW/BCM/ISO-TP sockets via TCP/IP sockets * [https://github.com/mguentner/cannelloni cannelloni] : UDP/SCTP based SocketCAN tunnel ==== CAN in-kernel gateway configuration ==== * cangw : CAN gateway userspace tool for netlink configuration ==== CAN bus measurement and testing ==== * canbusload : calculate and display the CAN busload * can-calc-bit-timing : userspace version of in-kernel bitrate calculation * canfdtest : Full-duplex test program (DUT and host part) ==== ISO-TP tools [https://github.com/hartkopp/can-isotp ISO15765-2:2016 for Linux] ==== * isotpsend : send a single ISO-TP PDU * isotprecv : receive ISO-TP PDU(s) * isotpsniffer : 'wiretap' ISO-TP PDU(s) * isotpdump : 'wiretap' and interpret CAN messages (CAN_RAW) * isotpserver : IP server for simple TCP/IP <-> ISO 15765-2 bridging (ASCII HEX) * isotpperf : ISO15765-2 protocol performance visualisation * isotptun : create a bi-directional IP tunnel on CAN via ISO-TP ==== J1939/ISOBus tools ==== * j1939acd : address claim daemon * j1939cat : take a file and send and receive it over CAN * j1939spy : spy on J1939 messages using SOC_J1939 * j1939sr : send/recv from stdin or to stdout * testj1939 : send/receive test packet Follow the link to see examples on how this tools can be used: [https://github.com/linux-can/can-utils/blob/master/can-j1939-kickstart.md Kickstart guide to can-j1939 on linux] ==== Log file converters ==== * asc2log : convert ASC logfile to compact CAN frame logfile * log2asc : convert compact CAN frame logfile to ASC logfile * log2long : convert compact CAN frame representation into user readable ==== Serial Line Discipline configuration (for slcan driver) ==== * slcan_attach : userspace tool for serial line CAN interface configuration * slcand : daemon for serial line CAN interface configuration * slcanpty : creates a pty for applications using the slcan ASCII protocol ==== CMake Project Generator ==== * Place your build folder anywhere, passing CMake the path. Relative or absolute. * Some examples using a build folder under the source tree root: * Android : cmake -DCMAKE_TOOLCHAIN_FILE=~/Android/Sdk/ndk-bundle/build/cmake/android.toolchain.cmake -DANDROID_PLATFORM=android-21 -DANDROID_ABI=armeabi-v7a .. && make * Android Studio : Copy repo under your project's app folder, add add_subdirectory(can-utils) to your CMakeLists.txt file after cmake_minimum_required(). Generating project will build Debug/Release for all supported EABI types. ie. arm64-v8a, armeabi-v7a, x86, x86_64. * Raspberry Pi : cmake -DCMAKE_TOOLCHAIN_FILE=~/rpi/tools/build/cmake/rpi.toolchain.cmake .. && make * Linux : cmake -GNinja .. && ninja * Linux Eclipse Photon (Debug) : CC=clang cmake -G"Eclipse CDT4 - Unix Makefiles" ../can-utils/ -DCMAKE_BUILD_TYPE=Debug -DCMAKE_ECLIPSE_VERSION=4.8.0 * To override the base installation directory use: CMAKE_INSTALL_PREFIX ie. CC=clang cmake -DCMAKE_INSTALL_PREFIX=./out .. && make install === Additional Information: === * [https://www.kernel.org/doc/Documentation/networking/can.txt SocketCAN Documentation (Linux Kernel)] * [http://elinux.org/CAN_Bus Elinux.org CAN Bus Page] * [https://packages.debian.org/sid/can-utils Debian Package Description]
avatar

Gabriel PLASSAT

OpenLevelUp.jpg
OpenLevelUp
=== Présentation === OpenLevelUp est une carte web interactive gratuite et libre permettant de visualiser (et à l'avenir d'éditer) les données de l'intérieur des bâtiments présentes sur OpenStreetMap. Cette carte est consultable à la fois sur PC, smartphone et tablette. En ayant une visualisation détaillée des lieux complexes recevant du public tels que les gares, aéroports, centres commerciaux ou bâtiments publics, il est possible aux usagers de se repérer facilement, et aux secouristes de mieux intervenir. L'objectif de cette carte est de proposer à l'échelle mondiale une visualisation simple et normalisée des établissements recevant du public, le tout en prenant en compte les questions d'accessibilité pour tous. Il s'agit du premier visualiseur d'intérieur multi-niveau fonctionnant sur le monde entier avec une mise à jour des données en temps réel. === Fonctionnalités === * Visualisation des données d'intérieur niveau par niveau * Vue des détails des objets de manière conviviale * Recherche de lieux ou des salles dans le bâtiment * Routage multi-niveau adapté au profil du visiteur (général, mobilité réduite) * Vue de photos (traditionnelles et sphères 360°) associées aux objets * Réglage de l'affichage : masquer ou mettre en avant certains objets * Création et visualisation de notes OpenStreetMap * Repérage en intérieur sans GPS via des QR codes === Fonctionnalités prévues === * Édition des données OpenStreetMap de manière conviviale === Impacts === OpenLevelUp apporte des éléments intéressants d'un point de vue économique : en proposant de renseigner les centres commerciaux, il est possible pour ceux-ci d'améliorer leur visibilité et leur accessibilité. La fonctionnalité de génération des QR codes ajoute la possibilité de se localiser sur place sans GPS. Et contrairement à d'autres initiatives similaires issues des géants du web, cette synergie se réalise en lien avec la communauté des contributeurs OpenStreetMap. D'un point de vue scientifique, OpenLevelUp propose au-delà de ses fonctionnalités une méthodologie pour renseigner les espaces intérieurs qui s'applique à tous types de lieux, et ce à l'échelle mondiale. Cette normalisation proposée permet de poser les bases d'une nomenclature de description d'intérieur utilisable par le grand public. == Wiki == https://wiki.openstreetmap.org/wiki/OpenLevelUp
avatar

Gabriel PLASSAT

Mobilite connect.png
Mon Compte Mobilité
C'est un projet majeur pour la FabMob == Origine == En s’inspirant du [https://www.moncompteactivite.gouv.fr Compte Personnel d'Activité] associé à France Connect, il s’agit de produire un compte mobilité individuel, potentiellement universel. Ce compte regroupera les informations de mobilités produites par différents services, objets, applications. Ce compte pourrait ensuite permettre de s’inscrire dans des services de mobilité comme un facebook ou google connect. Le [https://www.cnil.fr/fr/reglement-europeen-sur-la-protection-des-donnees-ce-qui-change-pour-les-professionnels ''' RGPD'''] (protection des données) fixe les règles à respecter pour mieux protéger les données personnelles et la portabilité. Le compte va dans ce sens. == Résumé == * Site du projet : [http://lafabriquedesmobilites.fr/communs/mon-compte-mobilite/ h]https://moncomptemobilite.fr * Synthèse (.pdf) du projet co-construit avec Cap Gemini : http://moncomptemobilite.fabmob.io * Synthèse du Compte Mobilité vu par la FabMob ([https://cloud.fabmob.io/s/HzaFqHcH5PMsJ2q Français], [https://cloud.fabmob.io/s/QwsdXm4dPQGbriq Anglais]) * Vidéo : https://youtu.be/WdpbBU6zdeE * Piste de financement via l'AAP CEE : ** Doc de présentation pour rejoindre la réponse à l'AAP CEE https://cloud.fabmob.io/s/dE7M3sWEpsHfdK2 ** Stratégie de co-financement, AAP CEE : https://docs.google.com/document/d/1OqIJ3kdjPMPyUgjfXpucSJv6CT6lk6pFbAbQRCtbbyI/edit == Ressources == [https://participer.numerique-en-commun.fr/ Numérique en Commun(s)] propose également de nombreuses ressources utiles ! comme : * Un commun de données personnelles : https://pad.numerique-en-commun.fr/20180914_A_commun-donnees-perso# * toute la base documentaire : https://pad.numerique-en-commun.fr/NEC2018_Base-Documentaire?view#2--Compte-rendus La DGMOVE propose également d'étudier un "European Mobility Identity", page 116 https://www.politico.eu/wp-content/uploads/2019/08/clean_definite2.pdf - La Belgique et le portugal sont intéressés. Ceci s'intègre aussi dans les démarches d[https://ec.europa.eu/cefdigital/wiki/display/CEFDIGITAL/2019/10/01/Czechia%2C+Italy+%28CIE%29+and+the+Netherlands+eID+schemes+notified+under+eIDAS 'identifiant unique numérique au niveau européen].
avatar

Gabriel PLASSAT

Transport solidaire.PNG
Le transport solidaire
Le transport solidaire a pour but de mettre en relation des conducteurs bénévoles (indemnisés entre 0,10 et 0,50€ par kilomètre parcouru depuis leur domicile jusqu’à leur retour à domicile) et des passagers qui ne peuvent pas ou plus se déplacer. Le transport solidaire est aujourd’hui organisé par des associations, des CCAS, des Centres Socio-culturels, des MSAP ou directement par des employés de collectivités (communautés de communes, mairies, Pays) et ne possèdent pas de véhicules. Concrètement, un référent de la structure réceptionne les demandes de trajets des bénéficiaires par téléphone (minimum 48h à l’avance en général), puis cherche un conducteur disponible pour effectuer le trajet. Parfois, les bénéficiaires appellent directement les conducteurs bénévoles afin d’organiser les trajets sans intermédiaire. En 2019, un décret et un arrêté (https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000038939847&categorieLien=id) sont venus encadrer la pratique associative du « transport d’utilité sociale », en ajoutant notamment des critères restrictifs, tant au niveau géographique que par rapport aux ressources des potentiels bénéficiaires. L’indemnisation kilométrique est désormais limitée à 0,32€/km.  == Objectifs : == * Développer la mobilité pour tous * Rencontrer les membres de son voisinage en leur rendant service  * Développer du lien social de proximité  * Favoriser le partage  * Rompre l’isolement  == Fiches études de cas : == * Service Atchoum à Néoules (83) * Service Culture et Solidarité dans le Sundgau (68)  * Service à Colombey-les-Belles (54) == Recommandations == # Au-delà d’un transport d’un point A à un point B, le transport solidaire (ou plutôt la mobilité solidaire, expression préférée par les structures) a pour objectif de maintenir ou de créer du lien social sur des territoires ruraux, pour un public isolé et souvent précaire. Des sessions de formation ou d’accompagnement des bénévoles sont donc nécessaires pour faire face à certaines situations délicates ;  # Assurer une quantité suffisante de conducteurs bénévoles dès le lancement du service ainsi qu’un renouvellement régulier pour ne pas les décourager. Les conducteurs doivent toujours être libres d’accepter ou refuser un trajet selon leur emploi du temps et leur envie de dédier du temps à cette activité ; # Communiquer très localement sur le service : commerçants, médecins, élus, associations, affichage en mairie, magazine et journaux locaux… ; # Rencontrer et rassurer les services de taxi et VLS sur le caractère non concurrentiel du transport solidaire. Organiser régulièrement des réunions d’information et de bilan du service afin de communiquer sur son caractère complémentaire aux autres modes de transport disponibles sur le territoire ; # Mettre en place un fonctionnement simple, qui ne prenne pas trop de temps aux bénévoles. Eviter les mises en relations directes entre bénévoles et bénéficiaires qui ne permettent pas de garder la main sur la sollicitation des bénévoles et le détail des trajets effectués.  Enjeux pour la suite * Comment favoriser l’émergence du transport solidaire partout en France ? * Comment faire connaître les différentes sources de financement de projets de mobilité solidaire ? * Comment assurer la pérennité financière des structures, et permettre l’organisation de ce type de service directement par des structures publiques ? * Quel impact du décret « transport d’utilité sociale » sur les pratiques ? Les critères semblent décourager certaines structures à se lancer, et vont fortement réduire le nombre de trajets des structures existantes (environs 2/3 des trajets effectués actuellement pourraient ne pas rentrer dans les critère du décret). * Comment simplifier la gestion et les mises en relation ?  * Quels outils permettraient la gestion plus simple et « automatisée » de ces services, qui n’ont bien souvent recours qu’à des fichiers Excel et à des téléphones portables pour gérer les demandes ?   * Ce type de de service doit-il s’intégrer dans des offres plus larges (logique de mobilité servicielle dont la mobilité solidaire serait une modalité réservée à certains publics, sur certaines zones) ?
avatar

Corentin MARON

sharedstreets.png
Shared streets
First funded by Bloomberg Philanthropies and developed in collaboration with NACTO and the Open Transport Partnership, SharedStreets is neutral, anonymized clearinghouse for data collected by transportation providers, private companies and government agencies, as well as a hub for industry-leading data analysis, traffic planning, street design and development of new technologies. Already operating in over 30 cities around the world, the platform overcomes long-standing legal, regulatory and technological barriers between the public and private sectors by converting today’s ad hoc, disparate transportation data sources into a mutually readable, shared, global standard for the first time. It introduces a universal language for digitally describing every aspect of city streets, opening new markets to private sector innovators and eliminating the need to manually clean, collate and transfer data sources, saving crucial public funds. Empowering cities to measure the impacts and outcomes of micromobility by creating tools for turning large datasets into key metrics. The mobility metrics software aggregates data to generate insights about mobility while protecting individual privacy. It standardizes the conversion of data from points (like where a trip starts and where a trip ends) into trip information and then aggregates trips over time. The tool produces overall daily metrics as well as more detailed metrics for particular areas and time periods. [https://sharedstreets.io/taxi-tnc-activity/ Taxi and TNC Activity] Empower cities to better manage curb space with high resolution anonymized and aggregated data on for-hire vehicle pick-up and drop-off, while protecting user privacy. Cities have access to curb pick-up and drop-off data from Uber and Lyft to allow them to make policy and infrastructure decisions based on the use of their streets. '''Tools and projets:''' * [https://github.com/sharedstreets Sharedstreets on Github] * Pilots: [https://sharedstreets.io/mobility-metrics/ Mobility metrics] * [[CurbLR]] * [[Curb-wheel
avatar

Gabriel PLASSAT

curbwheel.jpg
Curb-wheel
The curb wheel is built from a standard digital measuring wheel used by surveyors, which is hardwired to a Raspberry Pi computing device. This turns the wheel into an access point that a user can connect to through their smartphone or computer in order to access a curb surveying app. After completing street surveying with the wheel and the app, users can process the data in a digitizer web app, producing a CurbLR feed. Join our CurbWheel testing cohort https://medium.com/sharedstreets/join-our-curbwheel-testing-cohort-b17b8b452822 To map a street, a user opens the surveying app on his/her phone, where he/she will see a map of the surrounding streets. The user taps to select a block face to map and begins to roll the wheel down the sidewalk -- snapping photos along the way to capture curb cuts, parking signage, fire hydrants, and physical assets that communicate curb regulations. Behind the scenes, the Raspberry Pi on the wheel keeps track of the block faces that were surveyed and processes all incoming measurement data through an API; every asset that was marked in the app is geolocated and [https://medium.com/sharedstreets/how-the-sharedstreets-referencing-system-works-2097b0d61b52 linear referenced] to determine its position along the street. From this information, the curb wheel creates a linear-referenced street segment ("regulatory geometry") for each regulation that was mapped, which is stored alongside the accompanying photographs. The field data creates the geometries and captures a rough categorization for the curb regulation (e.g. "parking zone"). Afterwards, back at the office, the user downloads the field data from the curb wheel and completes the curb inventory data by adding essential details to each regulation (e.g. the zone is in effect from 9am-5pm, Monday to Friday). A lightweight data entry interface enables the user to iterate through each curb segment mapped, view the associated photographs as a reference, and use this information to populate an attribute form for the curb segment. When this is finished, the user exports the curb inventory as a standardized [https://www.curblr.org/ CurbLR] feed. This feed can be viewed in GIS systems, shared directly with consumers, and/or added into an [https://www.curblr.org/ interactive map]. The curb wheel provides an efficient and accurate pathway for city governments or others looking to collect curb inventory data and share it in a standardized (CurbLR) format.
avatar

Vincent Dussault

No-image-yet.jpg
Standards de données en mobilité
Un standard de données est l’équivalent d’un langage commun utilisé par différents acteurs pour communiquer des informations. À titre d’exemple, le principal standard de données utilisé actuellement pour le transport collectif, le General Transit Feed Specification (GTFS) a été créé par Google en 2006, est maintenant utilisé à l’échelle mondiale et géré par l’organisation canadienne MobilityData. Grâce à ce standard, des applications mobiles peuvent facilement se connecter sur les données ouvertes des villes, des agences de transport et des opérateurs, ce qui a mené à la création d’une multitude de solutions innovantes, comme [https://transitapp.com/ Transit], une application montréalaise qui rayonne maintenant à l’international. Les standards permettent donc aux villes de toutes tailles d’avoir accès à un écosystème de solutions et d’outils, autant pour les citoyens que pour les décideurs. Suite au succès du GTFS, d’autres standards ont été développés ou sont en cours de développement, notons l’exemple du General Bikeshare Feed Specification (GBFS), un format de données pour le vélopartage en application depuis 2015, et le General On-Demand Feed Specification (GOFS), qui est en cours de création pour le transport à la demande.  L’utilisation de données correspondant à ces standards est une assurance qualité et facilite l’intégration dans les applications pour que l’information soit disponible pour les utilisateurs. C’est par cette information que la mobilité des gens à l’intérieur de leur communauté, mais aussi entre les collectivités pourra être améliorée et qu’il y aura un réel impact sur la qualité de vie des citoyens.  Les données standardisées permettent aux citoyens de mieux planifier leurs déplacements en ayant une information juste et accessible qui répond à leur besoin de mobilité, mais qui respecte également celui de sécurité, qui est prioritaire, spécialement en temps de COVID. Par exemple, les utilisateurs de transport en commun qui utilisent des applications mobile ont accès aux différentes options de mobilité, qui peuvent notamment indiquer le taux d’occupation des autobus ou des métros, grâce au GTFS. Un autre bénéfice de l’accès à l’information est que les utilisateurs obtiennent des options qui leur donnent l’occasion de prendre une décision en fonction de leur besoins du moment. À titre d’exemple, en améliorant la découvrabilité des différentes options qui s’offrent aux utilisateurs, la ville de Nice en France a pu constater que les usagers ont souvent utilisé le transport actif partagé, favorisant également l’économie locale.  Les standards de données ont l’avantage de servir de langage entre les différents acteurs de la mobilité, peu importe la taille de la ville, et pour de plus en plus de modes de transports. Il a d’ailleurs été prouvé que l’illustration des déplacements interrégionaux dans les applications mobiles grâce à ces formats de données, créant une hausse d’utilisation des transports collectifs. D’un autre côté, d’autres options de mobilité n’ont pas de standards universellement reconnus. La micromobilité urbaine active, par exemple les déplacements à vélo ou à pied en ville, peut être facilitée par la gestion stratégique des trottoirs et des espaces en bordure des rues (curbspace). Des standards sont en développement, dont CurbLR, et un livre blanc présenté par la National Association of City Transportation Officials présente de nombreuses stratégies qui impliquent la création et l’utilisation de données qui peuvent être mises en œuvre pour améliorer les déplacements urbains et ainsi bénéficier à la sécurité des individus, à la vitalité des espaces publics en plus de faciliter l’accès aux transports urbains et aux entreprises locales. La preuve est faite pour le transport piéton, cycliste et le transport public, mais aussi pour d’autres alternatives, telles que la mobilité partagée, qui encourage l’activité économique locale. 
avatar

Vincent Dussault

Logo-sib.png
GitLab StartinBlox
Ce logiciel développé par StartinBlox se base sur Solid. Il vise à accélérer notamment l'interopérabilité des bases de données. = Welcome to Startinblox’s documentation = First Step: * [https://docs.startinblox.com/import_documentation/what-is-sib.html What is Startin’blox ?] ** [https://docs.startinblox.com/import_documentation/what-is-sib.html#synopsis Synopsis] ** [https://docs.startinblox.com/import_documentation/what-is-sib.html#explanation Explanation] * [https://docs.startinblox.com/import_documentation/why-use-sib.html Why use Startin’blox ?] ** [https://docs.startinblox.com/import_documentation/why-use-sib.html#fast-and-easy Fast and Easy] ** [https://docs.startinblox.com/import_documentation/why-use-sib.html#decentralized Decentralized] ** [https://docs.startinblox.com/import_documentation/why-use-sib.html#natively-modular Natively modular] * [https://docs.startinblox.com/import_documentation/get-started.html Getting Started] ** [https://docs.startinblox.com/import_documentation/get-started.html#with-the-front With the Front] ** [https://docs.startinblox.com/import_documentation/get-started.html#with-the-back With the back] * [https://docs.startinblox.com/import_documentation/Solid-introduction.html Our SOLID introduction] ** [https://docs.startinblox.com/import_documentation/Solid-introduction.html#what-is-solid What is SOLID ?] ** [https://docs.startinblox.com/import_documentation/Solid-introduction.html#our-api Our API] ** [https://docs.startinblox.com/import_documentation/Solid-introduction.html#looks-like-a-simple-json-but-its-more Looks like a simple JSON but it’s more] ** [https://docs.startinblox.com/import_documentation/Solid-introduction.html#why-jsonld-is-awesome Why JsonLD is awesome ?] ** [https://docs.startinblox.com/import_documentation/Solid-introduction.html#let-s-speak-about-containers Let’s speak about containers] ** [https://docs.startinblox.com/import_documentation/Solid-introduction.html#conclusion Conclusion] * [https://docs.startinblox.com/import_documentation/faq.html FAQ]
avatar

Gabriel PLASSAT

findmybikes.png
Vélocalise - Findmybikes
NOUVEAU, DISPONIBLE EN BETA, une fonctionnalité de tracage GPS automatique de vos trajets vélos. Pour plus de détails : [https://twitter.com/findmybikes/status/1149728120540413959 Lien vers Twitter] Un accès direct à vos destinations favorites permet dès l'ouverture de l'application d'obtenir en un seul clic : * le temps total de votre trajet, incluant la marche * la localisation du vélo le plus proche de vous, optimisé en fonction de votre destination * la localisation du point d'ancrage disponible à destination le plus optimal (particulièrement utile en période d’affluence : #vélocalise ne se contente pas de vous proposer la station la plus proche de votre destination mais minimise intelligemment votre temps de trajet total, incluant la marche) Vélocalise c'est aussi : * une application conçue spécifiquement autour de l'expérience utilisateur du vélo en libre service, utilisable avec une seule main libre * une intégration complète avec Google Maps : obtenez vos options d'itinéraire en un seul clic, y compris en mode hors ligne * une application respectueuse de votre Vie privée et qui n'affiche aucune publicité * une application compatible dans plus de 400 villes (incluant Bixi à Montréal, Vélo’V à Lyon, Vélib’ à Paris, London Santander cycles à Londres, Capital bikeshare à Washington, Divvy à chicago et citibike à New York). Pour la liste complète : http://citybik.es #findmybikes a été créée par un développeur indépendant et est une application à code source ouvert : https://github.com/f8full/findmybikes #findmybikes, c'est aussi une source de données concernant la demande non satisfaite : lorsqu'un utilisateur recherche un vélo et que la ou les stations à proximité sont vide, un jeu de données et créé et automatiquement partagé sur un compte twitter dédié : https://twitter.com/findmybikesdata À venir : #findmybikes permettra bientôt d'enregistrer et conserver ses traces de mobilité dans un espace cozy cloud
avatar

Vincent Dussault

STM logo.png
Données en temps réel STM
La STM annonce que dès aujourd’hui, les données en temps réel bus (horaires et positionnement) sont disponibles à l'ensemble de la communauté des développeurs. Il s’agit d’une annonce très attendue, puisque la fonctionnalité du temps réel pourra ainsi être intégrée dans diverses applications de déplacement. Rappelons que l’information en temps réel est disponible pour les clients du réseau de bus sur des outils web et mobile depuis décembre 2017. Dans un premier temps, pour une période de rodage et de mise à l’épreuve, ces données étaient disponibles sur les sites web Bêta et mobile de la STM et sur les applications Transit et par la suite Chrono. Après plusieurs mois de tests et de validation pour assurer la robustesse et la fiabilité des données, la Société est maintenant en mesure d’en ouvrir l’accès à l’ensemble des développeurs. Inscription nécessaire Il sera possible d’obtenir les données en temps réel en s’inscrivant sur le portail développeurs de la STM. Cette façon de faire permet de contrôler le volume de données transmises pour éviter de surcharger les serveurs et aussi d’assurer la qualité de l’utilisation qui est faite de ces données. Les développeurs pourront accéder au portail d’inscription de deux façons : De la page Développeurs de notre site web : http://www.stm.info/fr/a-propos/developpeurs Du portail de données ouvertes de la ville de Mtl : http://donnees.ville.montreal.qc.ca/ Un appel à la communauté techno montréalaise En rendant disponibles ces données, la STM souhaite profiter du dynamisme et de l’innovation propre à la communauté des développeurs pour les inciter à continuer à mettre en place des applications innovantes permettant d’offrir un plus grand choix aux utilisateurs, qui peuvent ainsi choisir la solution qui répond le mieux à leurs besoins. L’ensemble des applications disponibles pour faciliter les déplacements des clients sont d’ailleurs disponibles sur la Galerie d’application mobile : http://www.stm.info/fr/planifier/galerie-dapplications-mobiles
avatar

Vincent Dussault

Exemple SANKEY visualisation.png
Diagramme Sankey pour visualiser des flux financiers
Toutes les infos sur cette [https://movilab.org/wiki/Datavisualisation_des_investissements_dans_les_communs_(diagramme_SANKEY) page du wiki de Movilab]. == Extraits == Nous partons pour le moment sous une mise en forme de diagramme Sankey avec trois entrées "source", "destinataire" et "montant". Les investisseurs sont des sources qui ne reçoivent rien (ils apparaissent à gauche), les ressources reçoivent des investissements et reversent des rétributions (elles apparaissent au centre) et les contributeurs reçoivent des rétributions et ne reversent rien (ils apparaissent à droite.) Pierre héberge les deux fichiers qui vont chercher les informations dans un tableur google sheet organisé en trois colonnes (cf ci dessus). Le filtrage des informations dans l'optique de n'afficher que ce qui nous intéresse se fait à partir de l'URL inséré en iframe sur le site en question : * Uniquement les investisseurs et les ressources sur le forum tiers-lieux national * Uniquement les investissements réalisés par la Compagnie des Tiers-Lieux sur le site de la Compagnie des Tiers-Lieux - Uniquement les contributeurs de Movilab rétribués sur la page rétribution de Movilab '''Résultat du travail''' Alors voici la nouvelle version du diagramme. A part un peu de cosmétique sur les couleurs et la typo : * J'ai modifié la lecture des sources de données pour que cela agrège plusieurs fichiers. Comme ça je me dis qu'on pourrait permettre à plusieurs groupes de gérer leur source (au même format) et de les faire apparaître dans le diagramme sans que tout le monde édite le même fichier. Il suffit de récupérer une URL qui pointe vers un fichier ou une source CSV. Comme ça de notre côté on référence une liste de sources "autorisées". * J'ai créé un deuxième fichier Google Sheet pour tester (https://docs.google.com/spreadsheets/d/1sJcHzy7-mjvEFbk3jWBM2I4b1NM0feLmImFGAVGGWS4/edit#gid=0). Pour le moment le graph ne compile que ces deux fichiers, mais on pourrait en compiler un certains nombres. (NB : Attention il y a une sorte de cache sur Google Sheet, quand tu fais une modif dans le tableur, il faut attendre un peu et rafraichir la page plusieurs fois pour voir les modifs...) * les filtres sont actifs via l'adresse de la page : Le graph complet est généré à l'adresse : https://play.inattendu.cc/contrib/. C'est plus lisible et j'ai passé par défaut le graph en pleine page. Pour filtrer les données, il y a trois possibilités : source, target, ou les 2. Si tu renseignes une source, tu ne vois que les entrées dont le nom passé en paramètre est la source. * ex : https://play.inattendu.cc/contrib/?source=La%20Compagnie%20des%20Tiers-Lieux (tu n'es pas obligé de mettre les %20 quand tu tapes l'URL dans le navigateur) Si tu renseignes une target, tu ne vois que les entrées dont le nom passé en paramètre est la destination : ex : https://play.inattendu.cc/contrib/?target=MOVILAB Si tu renseignes une source et une target, tu vois les entrées qui ont cette source et cette destination (c'est très restreint du coup) : * ex : https://play.inattendu.cc/contrib/?target=DOKOS&source=Le%20WIP Si tu renseignes une source et une target et que les deux sont égales, tu vois le flux complet de cette entité (qui est généralement une de la colonne centrale) : * ex : https://play.inattendu.cc/contrib/?target=MOVILAB&source=MOVILAB Tu peux tester de mettre l'infographie dans un article wordpress par exemple en utilisant un iframe ( et régler la taille en jouant sur les paramètre width et height :
avatar

Gabriel PLASSAT

Badge fabmob2.JPG
Open Badge FabMob
Nous voulons à travers ce projet, produire des badges numériques afin de valoriser des compétences, des actions, des savoirs-faire dans la mobilité puis distinguer et encourager les différents acteurs de notre écosystème. '''Pourquoi ?''' Pour donner une identité à notre communauté, notre écosystème et permettre à tous de s'identifier, se connaître et se reconnaître. Ces badges permettraient de connaître l'implication des différents membres adhérents/membres de l'écosystème aux différents communs, leurs appétences et compétences propres '''afin de favoriser les synergies autour de la création de commun'''. '''Comment ? ''' En distribuant des badges établis sur un ensemble de pratiques dans la mobilité, et dans le réseau d'acteur de la FabMob. En badgeant les pratiques, on décline ensuite un panel de compétences techniques, compétences thématiques, savoirs-être, bonnes pratiques permettant une reconnaissance par la communauté. Cette identification sera faite par les membres adhérents/membres de l'écosystème de la Fabrique des Mobilités que l'on veut au cœur du projet. '''Résultats''' Retrouvez la connaissance qui ressort du développement de ce commun sur la '''[[Produire_des_Badges
avatar

Gabriel PLASSAT

Partenairespartageonsplusdevelos.jpeg
Partageons plus de vélos
L’usage du vélo se développe de plus en plus, notamment dans les grandes villes et agglomérations, où il paraît clairement avantageux en termes de temps et de confort par rapport aux voitures individuelles et aux transports en commun. Cependant, même dans des villes plus petites et des territoires peu denses, son usage peut répondre à des besoins concrets de mobilité peu coûteuse et respectueuse de l’environnement. Par ailleurs, aujourd’hui, plus d’un million de vélos sont mis au rebut chaque année en France, alors que le plus souvent, une simple action de maintenance pour réparer les pièces d’usure classiques permettrait de les remettre en circulation. Face à ces deux constats, le projet « Partageons plus de vélos » propose de réutiliser les vélos disponibles, pour les transformer en service de vélos partagés, dans des territoires à faible ou moyenne densité, en collaboration avec les acteurs locaux (Emmaüs, recycleries, ateliers de réparation de vélos participatifs, organismes de réinsertion professionnelle, etc.) grâce à un système de « partage » apporté par la société Evo Pods. Cette approche propose deux avantages principaux : le faible coût d’investissement et le développement d’une activité de service ancrée dans le territoire, portée par des associations locales. En avril, La Fabrique des Mobilités, le Club des villes et territoires cyclables et Evo Pods lançaient un [https://cloud.fabmob.io/s/CrTSRkAsGrjWN2Z#pdfviewer appel] [https://cloud.fabmob.io/s/CrTSRkAsGrjWN2Z#pdfviewer à manifestation d’intérêt « Partageons plus de vélos »] à destination des collectivités et associations en charge de la promotion du vélo sur leur territoire. Nous recherchions un binôme territoire / association rassemblant les critères suivants : * Un territoire très peu dense, peu dense ou de densité intermédiaire selon la carte de l’Observatoire des territoires, et disposant déjà d'infrastructures adaptées aux vélos (stationnements vélos, bandes cyclables, pistes cyclables,...). * Une personne morale de droit public disposant de compétences en matière de mobilité des personnes et/ou des biens, qui peut être notamment, en cas de compétences de droit ou déléguées : un établissement public de coopération intercommunale (EPCI), un département, un parc naturel régional, une commune, une intercommunalité, un pôle d’équilibre territorial, un syndicat mixte, une région, … * Une association locale en charge de la promotion, du recyclage et/ou du développement du vélo, située sur ce même territoire. Idéalement, cette association possède des vélos. L’objectif sera d’expérimenter, avec le ou les '''binôme(s) territoire /association locale''' sélectionné(s), notre projet « Partageons plus de vélos », à savoir '''un service de vélos partagés en libre-service avec des vélos recyclés'''. Le premier appel à manifestation d'intérêt est clos et 3 binômes territoires / associations locales ont été sélectionnés pour expérimenter "Partageons plus de vélos". Cependant, ce projet ayant vocation à être réplicable, n'hésitez pas à nous contacter sur le [https://chat.fabmob.io/channel/partageons_plus_de_velos canal dédié du Rocket Chat] si vous êtes intéressé.e.s pour rejoindre ce projet.
avatar

Gabriel PLASSAT

Treetect.png
Tree Tect
[https://www.greencitywatch.org/ Green City Watch] is an open source initiative specialized in urban ecological engineering. We leverage remote sensing and machine learning, known as “geoAI” to boost urban tree longevity. The time is ripe for a smarter way to map, monitor, and manage one of the most important urban infrastructural assets: trees. While “smart cities” continue to innovate and invest in applications for “smart” waste management, mobility, and lighting, trees have long been left behind. Green City Watch has worked with 30+ (mega)cities, from Boston to Amsterdam to Jakarta, to provide open-source software to understand, oversee, and improve urban forests. == Input == * 4 or 8 band aerial or satellite imagery with a spatial resolution between 20-80cm including RGBI bands * Trained model or Tree annotations == Output == * Tree Detection Shapefile boxes * Tree Detection Shapefile points == Algorithm Steps == === Creating inferences from large satellite/aerial image === * Tiling a large image into small 400x400 pixel tiles * Choosing models for ensembling and running ensemble models === (Re)Training a model on hand annotations from Image === * Tiling a large image into small 400x400 pixel tiles * (OPTIONAL) Choosing models for ensembling and running ensemble models ** Improve and adjust bounding boxes in preferred GIS programme * Create bounding boxes on image tiles * Create Training CSV from Bounding boxes * (Re)Train Chosen models == Wiki == In the [https://github.com/krakchris/TreeTect/wiki Wiki] you can find descriptions on how to use each of the algorithms and what their respective input conditions are.
avatar

Gabriel PLASSAT

Load more tutorials