Explorateur de ressources

From Communauté de la Fabrique des Mobilites

Search a tutorial

Catégorie : Commun x
Plateforme composants.png
Plateforme multi opérateurs/fabricants de mise à disposition de composants de trottinettes électriques
D'avril à octobre 2021, la Fabrique des Mobilités organisait un challenge national sur la seconde vie des trottinettes électriques. Ce challenge avait pour objectif de créer des communs sur la réutilisation des trottinettes électriques et composants après leur vie en libre-service. Nous avons réuni dans ce cadre de nombreux opérateurs et un fabricant de trottinettes électriques : Oxelo, Bird, Dott, Lime, Tier, Voi Ce challenge a vu naître de nombreux communs basés sur des composants de trottinettes électriques en seconde vie : * [https://wiki.lafabriquedesmobilites.fr/wiki/Stockage_d%27%C3%A9nergie_%C3%A0_partir_des_batteries_us%C3%A9es Solution de stockage d'énergie] - BiB * [https://wiki.lafabriquedesmobilites.fr/wiki/Robot_Arduiblog Robot pédagogique] - Arduiblog * [https://wiki.lafabriquedesmobilites.fr/wiki/Lampe_de_chevet-trottinette Lampe de chevet] - Clubelek * [https://wiki.lafabriquedesmobilites.fr/wiki/Moloko%C3%AF Solution d'électrification d'un fauteuil roulant] - Fabrique du Loch * [https://wiki.lafabriquedesmobilites.fr/wiki/Une_5eme_roue_pour_un_fauteuil_roulant Autre solution d'électrification du fauteuil roulant] - My Human Kit * [https://wiki.lafabriquedesmobilites.fr/wiki/Roselab_-_Cabas_motoris%C3%A9 Cabas motorisé] - Roselab * [https://wiki.lafabriquedesmobilites.fr/wiki/V%C3%A9lol Vélo électrique ultracompact] - Clubelek * [https://wiki.lafabriquedesmobilites.fr/wiki/Recyclage_trottinette_%C3%A9lectrique_-_Une_roue_universelle_%C3%A0_direction_active Roue universelle à direction active] - LABSud * [https://wiki.lafabriquedesmobilites.fr/wiki/Lampes Lampe de frein automatique pour vélo] - Clubelek * Aujourd'hui, la Fabrique des Mobilités souhaite proposer la création d'une plateforme en commun ouverte permettant à tous les opérateurs et fabricants de trottinettes électriques de faire état des trottinettes, pièces et composants mis en rebus pour favoriser le réusage de ces derniers par les différents acteurs des territoires environnants (fablabs, écoles, associations…) et ainsi faire perdurer le travail initié par le challenge national sur la seconde vie des trottinettes électriques.
avatar

Eline Chambon

MAJ affiche.png
Challenge sur la seconde vie des trottinettes électriques
Les opérateurs de trottinettes (et plus généralement tous les véhicules partagés en libre-service) ont à gérer un paradoxe : intégrer en continu des améliorations sur les véhicules et améliorer l’analyse du cycle de vie (ACV) des trottinettes en les utilisant au maximum. Pour gérer ce paradoxe, la FabMob propose de trouver des solutions pour maximiser leur utilisation dans leur seconde vie (après leur utilisation en flottes en libre-service) à travers la création de nouveaux cas d'usage ou de nouveaux process de recyclage de ses composants. Pour ce faire, la Fabrique des Mobilités en partenariat avec My Human Kit a lancé le premier challenge sur la réutilisation des trottinettes électriques. C’est la première fois qu’un projet de communs de mobilité de cette ampleur est lancé, et c'est également la '''première fois qu’un commun est créé sur la micromobilité, en open source et en PPPP (partenariat public, privé, population)'''. Ce challenge a été soutenu par Bird, Dott, Lime, Tier, Voi, Oxelo, Virvolt, Fab&Co, Blocktricity. Ainsi, pendant 6 mois à partir de fin avril 2021, des équipes (fablabs, tiers-lieux, ateliers, universités, écoles) ont expérimenté sur des trottinettes électriques pour inventer à ces engins et/ou leurs composants de nouvelles vies après leur usage en flottes en libre-service, redonner une seconde jeunesse à ces objets de mobilité et ainsi, en réduire l’empreinte carbone et favoriser leur utilisation optimale. Autour de ce challenge ont été réuni∙e∙s tou∙te∙s les acteur∙rice∙s pouvant reproduire, mettre en place ou favoriser la mise en place de ce challenge et gérer les solutions inventées : territoires/collectivités, associations, entreprises, opérateurs et fabricants de trottinettes électriques. Ce challenge a vocation à se décliner pour servir d’autres engins de mobilité et pouvoir se reproduire ailleurs dans le monde. La FabMob a envisagé ce challenge par un travail collectif pour des résultats mis au service de l’intérêt général, c’est la raison pour laquelle nous avons encouragé la participation de différent∙e∙s acteur∙rice∙s de la mobilité et la création de solutions 100% open source et reproductibles pour permettre à tous les territoires et leurs acteurs locaux de s’en saisir. C’est également dans cet esprit que ce challenge est lui aussi documenté sur cette page pour en permettre la reproduction et déclinaison sur d’autres engins de mobilité. Retrouvez donc sur cette fiche toute la documentation de ce challenge. ➡ Si vous avez des questions sur le challenge, c'est '''[https://forum.fabmob.io/c/5-category/challenge-de-2nde-vie-des-trottinettes-electriques/8 par ici] !''' ➡ Si vous souhaitez télécharger la documentation du challenge, cliquez sur '''[https://pad.fabmob.io/zIsNKF0hTWSUQtWvoOxdMg?view ce lien]'''
avatar

Eline Chambon

curblr.png
CurbLR
CurbLR is a data standard for describing curb regulations. It uses a simple structure to store complex restrictions and conditions regarding where different users can park, load, or stop their vehicles at different days and times. The CurbLR specification exists to help government agencies effectively manage and regulate the curbside, and to support public and private users of city streets. CurbLR is a common language on which many things can be built, including rules engines, query APIs, consumer notification services, mapping tools, and analytic models. It uses linear referencing to link regulation information back to the street, making it easy for government agencies and third parties to use this data with their own maps. Why CurbLR? * Government agencies : Demand for access to the curbside has skyrocketed in urban areas. CurbLR provides a template for cities to create a digital inventory of their curb regulations, which can be used to analyze the present and reimagine the future of this public space. * Developers :The CurbLR specification enables engineers to ingest curbside inventory data from any city in the world, preventing the need to build custom tools or services for different jurisdictions. * Transportation services : It's no secret that the curbside can be chaotic. A standardized curb inventory allows mobility operators, TNCs, delivery services, and parking payment companies to build services that make it seamless for their users to find and use curbspace. '''Articles et blogues:''' * [https://medium.com/sharedstreets/interactive-curb-map-curblr-feed-for-portland-or-c638dbdf1b45 Building an interactive viewer for CurbLR data] * [https://medium.com/sharedstreets/crossroads-for-the-curb-be3137154148 Crossroads for the curb] * [https://medium.com/sharedstreets/openstreetmap-and-curb-regulations-7812ee582a33 OpenStreetMap and curb regulations]
avatar

Vincent Dussault

Forge-adaptations-ns-white-official.png
La forge d'adaptations Nord Sud
Les nombreux fablabs du monde développent, partout, des prototypes qui répondent aux défis locaux soulevés par le changement climatique. Ces prototypes, ces communs, sont autant de solutions qui peuvent être réutilisées par d’autres fablabs ailleurs dans le monde. Ces lieux de conception, et de fabrication permettent la transmission des savoirs et la diffusion des connaissances, notamment auprès de la jeunesse et entre des populations parfois écartées des circuits classiques de la connaissance et de la technologie. Ainsi, on retrouve dans les fablabs, de nombreuses personnes retraitées, sans-emploi, étudiants, bénévoles dont les connaissances ne sont pas valorisées et qui sont prêtes à donner de leur temps. Mais, pour qu’un prototype puisse être reproduit ailleurs et par le plus grand nombre, il doit être documenté avec une « grammaire pédagogique », une méthodologie, permettant d’organiser et de faciliter le transfert vers le reste de la société. Cette grammaire fait défaut. Or, autour des plans d'un prototype, il y a l'enjeu de la socialisation des objets et de la méthode, qui fait que l'on met les personnes en capacité de devenir "ingénieux" et de résoudre de nombreux problèmes locaux au terrain grâce à une ingénierie des "communs opérants".
avatar

Gabriel PLASSAT

mobility.png
Elioth Mobility
Mobility est un logiciel développé par [https://elioth.com/ Elioth] pour : - obtenir un échantillon de tous les déplacements qu'une personne effectue sur une période donnée (de une à plusieurs années), avec des informations sur les motifs, les modes de transport, la distance et les émissions de GES. - modéliser l'impact d'une modification de l'équilibre emplois/résidents ou commerces/clients dans une zone, à l'échelle de la ville. Le modèle couvre uniquement les villes françaises. Il s'appuie sur plusieurs jeux de données publiques : ENTD (SDES), données détaillées du recensement (INSEE), base carbone (ADEME). Il met en oeuvre le "modèle d'opportunité universel pour la mobilité humaine", développé par Liu et Yan dans (https://www.nature.com/articles/s41598-020-61613-y). Les gros fichiers ne sont pas inclus dans ce dépôt afin de le garder léger. Si vous souhaitez utiliser le paquet, veuillez contacter Félix Pouchain pour obtenir une copie zippée des fichiers nécessaires. Mobility est un outil logiciel qui construit des échantillons représentatifs des déplacements d'une population, selon les caractéristiques socio-économiques des personnes et celles de leur territoire, pour une ou plusieurs années : âge, catégorie socioprofessionnelle, nombre de voitures du ménage, type de territoire (urbain, banlieue, rural)... Chaque déplacement est caractérisé par un motif, un mode de transport et une distance. L'outil se concentre sur un périmètre fonctionnel limité de création de données brutes, à destination de bureaux d'études, de consultants ou de collectivités qui souhaitent mener ce type d'analyse, ou en imaginer de nouvelles. Il se base sur des données open source disponibles dans des formats ouverts, et génère des tables de données facilement réutilisables pour tous types d'usages, et notamment l'intégration à d'autres outils. Nous adoptons en cela la philosophie Unix de développement d'outils (https://fr.wikipedia.org/wiki/Philosophie_d%27Unix) : * Écrivez des programmes qui effectuent une seule chose et qui le font bien. * Écrivez des programmes qui collaborent. * Écrivez des programmes pour gérer des flux de texte, car c'est une interface universelle. Mobility est actuellement développé par AREP et Elioth, et déjà disponible en open source en version alpha (fonctionnelle mais dont la structure peut encore changer). Ce projet est cofinancé par l'ADEME dans le cadre de l'AAC Résilience. Cette [https://wiki.resilience-territoire.ademe.fr/wiki/Mobility '''page du wiki Résilience'''] détaille ce commun. Nous sollicitons aujourd'hui un financement de 20 000 € dans le cadre du défi mobilité de l'AAC, afin de déclencher un investissement du même montant de la part d'AREP et Elioth, et pouvoir poursuivre le développement de ce commun : * Développer une version 1.0 de l'outil, stable, testée, documentée et facilement réutilisable par d'autres. * Faire grandir et animer une communauté d'utilisateurs, autour d'un site web de présentation, d'exemples pratiques, de démonstrations des fonctionnalités de l'outil... * Mettre en place une gouvernance de type "do-ocracy" pour le projet, basée sur un développement itératif de nouvelles fonctionnalités et d'améliorations débattues et réalisées sur la plateforme Gitlab / Github, un système de versioning et un guide de contribution pour garantir la fiabilité de l'outil, ainsi qu'un code de conduite pour faire face à d'éventuels comportements inappropriés.
avatar

Maël THOMAS

Impasse traversante c13d.jpeg
Mon quartier à pied
Mon quartier à pied est un démonstrateur initié avec le soutien de la région Sud Paca et de l'Ademe qui rend visible l’accessibilité à pied d’un quartier, d’une ville voire d’une région. Mon quartier à pied s'inscrit dans un projet [https://openmobilityindicators.org/ Open Mobility Indicators] qui vise à développer un ensemble d’outils logiciels libres et collaboratifs pour créer des indicateurs de mobilité durable avec des données ouvertes. [https://openmobilityindicators.org/livrables L'ensemble des résultats (code source des logiciels, données produites) est librement réutilisable] et transposable sur tout territoire. Le démonstrateur reste bien sûr largement à compléter, nous recherchons des partenaires et financeurs pour aller plus loin. La marche à pied est le mode essentiel pour la mobilité durable, et pour la résilience ; favoriser un urbanisme et un réseau de voirie marchable limitent l'impact carbone, incitent à verdir la ville, réduisent la consommation de foncier, entre autres. L'outil est porté par Patrick Gendre, consultant, Jailbreak, société spécialisée dans l'open source, et Jean-Louis Zimmermann, attaché territorial et membre de la communauté OSM. Toutes les infos sur [https://wiki.resilience-territoire.ademe.fr/wiki/Mon_quartier_%C3%A0_pied '''la page du wiki Résilience'''] !
avatar

Gabriel PLASSAT

Product.png
Diagnostic Mobilité
L’idée est de réaliser un guide méthodologique et un outil en open source pour réaliser un premier niveau de diagnostic territorial standardisé rapide sur la base de données EMD et INSEE ainsi que sur des données de trafics routiers quand elles sont disponibles à partir de la base nationale, et de l’appliquer sur différents territoires. Les données INSEE sont ouvertes, celles des exploitations standard des EMD vont l’être. La méthode a été testée sur Lyon, une première liste d’indicateurs ont été définis même si des ajustements seront à prévoir et le diagnostic élaboré, avec des résultats probants (disponibles sur demande). Lorsque les données EMD ne sont pas disponibles, le diagnostic est établi à partir de données libres (données de population INSEE, données enquête ménage et déplacements nationale, données géographiques OpenStreetMap, données de l'offre de transport transport.data.gouv) qui alimentent une modélisation et fournit une estimation des déplacements. L’outil est un outil de prédiagnostic, il ne se substitue pas à des démarches plus fouillées d’études et de modélisation. Il permet à un.e chargé.e d’étude dans un territoire de réaliser très rapidement en moins d’une semaine un 1er état des lieux des mobilités, afin de poser les problématiques essentielles pour agir ensuite soit directement soit pour alimenter des cahiers des charges d’études plus poussées. Ce projet de commun est présenté en détail sur la [https://wiki.resilience-territoire.ademe.fr/wiki/Diagnostic_Mobilit%C3%A9 '''page du wiki Résilience'''].
avatar

Gabriel PLASSAT

Cabas motorisé.jpeg
Roselab - Cabas motorisé
Le Lab Mobilités du Roselab est un espace de concertations et d’expérimentations professionnelles et citoyennes pour penser et fabriquer la mobilité d’aujourd’hui et de demain. A travers ''Challenge de la seconde vie des trottinettes, ''le Roselab a souhaité tester, éprouver, itérer et documenter ce cadre maker pour faire ensemble. Comment des personnes aux profils et intérêts divers peuvent participer à faire de l’innovation collaborative et durable, à mener un projet de commun et contribuer à changer le monde. Le challenge était le projet parfait et concret pour mener à bien cette expérimentation par le réel. '''Un objectif : tester l’intérêt mutualisé''' Les Labs du Roselab sont des cadres, des espaces et des thématiques où tout type de profil est invité à se rencontrer et à faire ensemble. Chaque personne vient avec son propre intérêt dans le lab : une passion personnelle, l’envie de faire ensemble, partager des savoir-faire, développer un produit en commun, tester une idée, être aider… Il peut prendre différentes formes de partage comme des conférences, des projets collectifs, de l’entraide quotidienne, une discussion virtuelle… Il donne les outils pour faire ensemble dans une thématique en connectant les bonnes personnes sur les bons projets dans une communauté. Le Lab est un cadre neutre qui garantit que chacun peut aller au bout de son intérêt dans un projet sans entrer en lutte contre les intérêts des autres : un porteur de projet ne vient pas que développer une idée, un grand groupe ne vient pas récupérer simplement de la créativité, un particulier s’engage à pouvoir contribuer sur des projets professionnels… L’intérêt de chacun.e est le moteur pour participer au Lab. Il est donc encouragé et favorisé tant qu’il respecte le faire ensemble. Le ''Challenge de la seconde vie des trottinettes'' a été le projet collectif de lancement pour notre Lab Mobilité. A travers ce défi, plusieurs membres du Roselab ont pu apprendre à faire ensemble, commencer à mutualiser des savoir-faire et ouvrir les possibles de la fabrication partagée. Sven venait trouver les bons interlocuteurs techniques et partenariaux pour son projet de trottinette électrique made in Toulouse. Fabien venait pour le plaisir continuer à développer son kit d'électrification de vélo et car le défi était passionnant. Mecabotix trouvait la bonne façon de montrer ses compétences et récupérer certains types de composants. Makers&Co cherchait à équiper ses établis de travail. Le Rambot du Cactus cherchait à réutiliser les roues motorisées pour son projet de tiers-lieu maker à vélo. Le Roselab voulait tester au réel son principe de Lab grâce à ce challenge concret. Les Labs sont basés sur le concept de fabrication distribuée : comment sur différentes échelles et donc intérêts des projets peuvent être produits localement tout en étant globalement connectés. '''Contexte et historique''' Le Lab Mobilité a lancé la dynamique des Labs du Roselab. Il a donc dû savoir faire, savoir rater et savoir pivoter. Des outils collaboratifs manquants, un contexte sanitaire particulier, des temporalités chargées, le besoin de temps… tous ces points ont parfois enrayés le projet collectif. Les membres se sont retrouvés sur des outils numériques et en présentiel sur un rythme d’une fois toutes les trois semaines après une division des tâches. Le projet a pu mener à bien une première expérimentation grâce aux principes de l’inclusivité, l’agilité et la résilience maker. '''Un prototype à itérer''' La force du faire ensemble est de pouvoir nourrir de différentes visions et idées un projet. Il demande trois points essentiels : du temps, des outils et de la facilitation. C’est le principal retour de cette expérimentation de Lab. Chaque profil a sa temporalité, il faut réussir à la mettre au diapason du collectif pour avancer collectivement tout en permettant un travail en asynchrone selon les temporalités de chacun. Ce sont les outils numériques qui permettent de faire du synchrone et asynchrone. Ils réclament toutefois une bonne facilitation pour faire avancer le projet, faire circuler l’information et ne perdre aucun membre. Le projet a également souffert du contexte sanitaire. Avant l’ouverture au temps du loisirs au Roselab, chaque membre ne pouvait venir que pour le travail. Après l’ouverture est venu l’été et enfin la rentrée. Cette période particulière a résumé notre challenge a de long temps d’attente. Il fallait d’abord laisser du temps à l’informel pour créer le socle de confiance entre les membres puis se lancer. Notre projet a pu démarrer réellement qu’au mois de septembre. A l'origine le projet devait plus être axé sur la réalisation d'un chariot mobile avec une inspiration du projet réalisé par AgriLAB / https://fabacademy.org/2021/labs/agrilab/students/theo-gautier/projects/final-project/#slide-presentation Après consultation des membres du Lab, une autre idée à émergé, avec un réel intérêt économique social et solidaire , le cabas motorisé. Le but est de, à terme réaliser un prototype motorisé et robotisé. Au vu du délais court qu'il nous restait, le prototype est à l'état de POC, présentant une structure globale avec une intégration des roues motorisées de trottinettes. L'idée est de pouvoir réaliser un prototype fonctionnel facile à utiliser, et avec des fonctionnalités de suivi. ➡ [https://cloud.fabmob.io/s/TQzF2cYikMJr6zo '''Documentation du cabas motorisé''']
avatar

Roselab Toulouse

Everest.jpg
EVerest LF energy
The primary goal of EVerest is to develop and maintain an open source software stack for EV charging infrastructure.  By digitally abstracting the complexity of multiple standards and use cases, EVerest will run on any device from AC home chargers to public DC charging stations. EVerest is developed with modularity and customizability in mind; it consists of a framework to configure several interchangeable modules which are coupled by MQTT with each other. This project will help to speed the adoption to e-mobility by utilizing all the open source advantages for the EV charging world. It will also enable new features for local energy management, PV-integration, grid friendliness, and many more.  By leveraging EVerest, you are free to invest in higher value activities. The EVerest project was initiated by PIONIX GmbH, to help with the electrification of the mobility sector. == Project Details == EVerest is a stack of several software packages designed to run on most LINUX distributions. It is made out of loosely coupled modules, orchestrated by the EVerest Dependency Manager (EDM). Each module provides a certain set of capabilities and will be launched by EDM. Communication is done via a local MQTT server. Which modules are offering certain features to whom of its neighboring modules is highly configurable and can be defined in module manifest files and a setup specific system configuration (both JSON). This enables easy adjustment to specific local circumstances, for example, if different HW modules are used underneath. Or if a local solar installation needs adjusting on how the connectivity is established (addresses/protocols). Even if the local power supply is constrained and needs to be shared with other consumers (chargers), this can be adapted by using the EVerest framework. EVerest is made to manage communication around energy between different players: * Car (EN IEC 61851, ISO 15118) * Local energy generation & batteries (Modbus, Sunspec) * Adjacent chargers (WIP) * Grid (including specific grid constraints) * Cloud backend / payment (OCCP 1.6) * User (interface) EVerest is still a work in progress, so we are happy to receive your contribution. Let’s get in contact via our mailing list [[Mailto:everest@lists.lfenergy.org
avatar

Gabriel PLASSAT

Visuel moB.png
Mon Compte Mobilité
[DOCUMENTATION EN COURS DE RÉDACTION] Mon Compte Mobilité (moB) est un projet de [https://wiki.lafabriquedesmobilites.fr/wiki/Communs commun], au service de l’écosystème de la mobilité imaginé par la Fabrique des Mobilité, porté et lancé avec Capgemini Invent dans le cadre des appels à programme Certificat d’Économie d’Énergie (CEE) lancé par le Ministère de la Transition Ecologique et dont il a été lauréat fin 2019. Il est financé par l’Ademe, Total et Carfuel​. Ce projet a commencé en 2020 et s'achèvera fin 2022. Il sera expérimenté mi 2022 pendant 6 mois sur les territoires pilotes de la région Île-de-France et de Mulhouse Alsace Agglomération, en partenariat avec employeurs et acteurs de la mobilité (20 et 100 000 utilisateurs), puis porté par un acteur neutre, tiers de confiance, sous la tutelle de l’État. = '''Ambition''' = Accélérer ensemble les changements de pratiques des mobilités dans les territoires pour les rendre plus durables et accessibles à tou.te.s = '''Constat''' = Le manque de partage des données de mobilité au sein des parties prenantes, la méconnaissance des citoyen.ne.s des aides existantes pour se déplacer, et la complexité des procédures de remboursement de ces aides, inégalités entre les territoires et les individus entravent cette mutation. La réduction de la pollution liée à mobilité est un défi majeur pour la santé publique, l'environnement et l'économie des nos territoires. Comment accélérer les changements de pratiques des mobilités dans les territoires pour les rendre plus durables et accessibles à tou.te.s ? Les villes n’ont pas accès à l’ensemble des données de mobilité, ni les outils de modélisation. Elles naviguent à vue… Ces données sont souvent détenues par des opérateurs privés, ce qui soulève des questions de souveraineté. = '''Solution''' = '''Créer une plateforme neutre pour encourager la mobilité durable et inclusive.''' Mon Compte Mobilité (moB) est un service numérique qui permet aux collectivités, aux entreprises (financeurs) et aux opérateurs de mobilité de : * COMPRENDRE les déplacements des citoyen•nes et ou salarié•es par le partage des données d’usages * ENCOURAGER l’usage des mobilités durables en simplifiant l’accès aux aides/incitations (financières et non financières) et solutions de mobilité. * OPTIMISER ses dispositifs d’incitations (FMD), ou permettre d’en concevoir de nouveaux (ZFE, pics de pollution, Télétravail…). [https://docs.google.com/presentation/d/1VkzZSQhwoDefDIt3lhswn5QUaKYmO7S82JX9UV-qBAo/edit#slide=id.g10107ec0695_0_0 [Plus d’exemples en Annexe]] Retrouvez sur cette page toute la documentation de ce commun. 👉 Si vous avez des questions, posez sur [https://forum.fabmob.io/c/5-category/mon-compte-mob/11 le forum des moBinautes] 👉 Si vous souhaitez télécharger la documentation, c'est ici [Lien cloud à ajouter]
avatar

Gabriel PLASSAT

futur_des_imaginaires_mob.jpg
Démarche d'exploration des imaginaires du futur des mobilités
''Retrouvez la documentation de cette démarche « Moving On, Moving Up, Moving Around… » sur cette page pour la reproduire. Vous y retrouverez les outils, méthodes et documents de travail de cette série d’ateliers et vous pourrez ainsi mener votre propre démarche d’exploration des imaginaires de la mobilité ou de tout autre sujet que vous estimerez important d’explorer. Cette série d’ateliers a été menée pendant la période de la Covid-19, aussi l’organisation de la démarche a été construite pour être 100% dématérialisée.'' '''«MOVING ON, MOVING UP, MOVING AROUND...»''' est une exploration collective des futurs de la mobilité (dans le sens le plus large du mot) qui utilise les arts, la fiction, le design et les utopies comme matériau principal. Nous vous proposons de prendre part à ce projet, en embarquant vos collègues, étudiant·e·s, adhérent·e·s, citoyen·ne·s, etc. dans un voyage en trois étapes : d’abord, partager les images, métaphores et récits qui aident chacun·e de nous à se projeter dans les futurs des mobilités ; ensuite, cartographier ces imaginaires et les croiser avec ce que l’on sait et le regard d’expert·e·s, artistes ; enfin, associer de nouveau les expert·e·s, artistes et citoyen·ne·s pour se projeter dans ces ensembles de futurs alternatifs et produire ensemble de nouvelles intuitions sur ce que seront nos vies mobiles à travers la production de récits. = INTRODUCTION DE LA DÉMARCHE = == QUOI ? == Le Réseau Université de la Pluralité et la Fabrique des Mobilités ont lancé une exploration collaborative et ouverte sur le futur de la mobilité en utilisant les arts, la fiction, le design et les utopies comme matériau principal pour engager la discussion. La mobilité (spatiale, sociale, etc.) est à la fois une aspiration importante pour beaucoup d’humains et un défi clé de notre époque. C’est aussi un prisme au travers duquel de nombreux enjeux contemporains peuvent être examinés : travail, lieux, temps, changement, inégalités, climat, migrations, liens sociaux, technologie, culture, etc. De nombreux facteurs se combinent pour transformer les conditions, les formes et les expériences de mobilité, sans qu’il soit facile d’en dresser un tableau : changement climatique, urbanisation, vieillissement (au Nord) ; les véhicules autonomes, qui ressembleront ou non aux voitures d’aujourd’hui dans leur forme et leur utilisation ; le numérique comme outil ou substitut à la mobilité physique ; les inégalités et leurs effets sur l’accès aux lieux et aux ressources... La liste pourrait s’allonger et ne serait probablement pas la même pour différentes zones géographiques ou populations. Un grand nombre d’excellents projets ont examiné les futurs possibles de la mobilité. « Moving On, Moving Up, Moving Around... » adopte un point de vue complémentaire : au lieu de commencer l’exploration à partir de ce que nous connaissons, il commencera à partir de ce que nous – usager∙ère∙s, professionnel∙le∙s, chercheur∙euse∙s, artistes... – pouvons imaginer. L’objectif est de relier les sciences, les pratiques, les arts et les émotions pour projeter un regard intégral sur la mobilité. == POURQUOI ? == Il semble y avoir beaucoup de choses à (ré)inventer quand on pense à la mobilité (par exemple : comment peut-on se déplacer à la fois moins, pour des raisons écologiques, et plus, soit pour échapper à sa condition, soit pour atteindre ce à quoi l’on aspire ?) >> ''Les arts et la fiction ouvrent à de nouvelles idées et peuvent nous aider à échapper aux paradigmes actuels de la mobilité.'' La mobilité est une question [http://lafabriquedesmobilites.fr/articles/bouger-un-phenomene-culturel-integral/ culturelle] autant que technique ou économique (par exemple : comment concilier un point de vue subjectif de la mobilité comme liberté, avec la perception de la mobilité des autres comme invasion ?) >> ''Les arts et la fiction peuvent nous aider à diversifier les points de vue sur le futur de la mobilité.'' Tout le monde a des rêves et des inquiétudes autour de la mobilité, pas seulement les expert∙e∙s et les professionnel∙le∙s >> ''Les arts et la fiction peuvent élargir la conversation sur le futur de la mobilité.'' == COMMENT ? == “Moving On, Moving Up, Moving Around...” se déroule en trois phases. 1.  '''Collecte des « fragments »''' du futur dans les arts, la fiction, le design, les utopies : images, textes, nouveaux mots, extraits de films, sons, qui disent quelque chose sur le futur de la mobilité. Vous en avez probablement déjà un ou plusieurs dans votre bibliothèque, vos appareils numériques, vos signets, votre appareil photo. Il en va de même de vos amis, collègues et étudiants. Partagez-les ! Qu’est-ce que cela produira ? Un référentiel massif de « fragments » sur l’avenir de la mobilité, sur lequel vous et n’importe qui pourrez vous appuyer, et qui constituera la base de la phase 2 de l’exploration collective. Suite à ces premiers ateliers de collecte de fragments, des restitutions sous forme de rapports d'étonnement ont été rédigées par les animateur·rice·s afin d'organiser et proposer une première lecture des échanges au sein du groupe qui les a partagé. Ces restitutions ont ensuite été partagées avec les participant·e·s. Une autre lecture de ces fragments a été imaginée par l'équipe de la démarche. En effet, vous sont également proposées deux nouvelles exploitations des fragments du futur récoltés lors de cette première phase de l'exploration sous forme de cartes mentales : * La [https://www.mindomo.com/mindmap/movingon-fragments-carto-66e2538025a0de9804eb5adc9178f85a '''première carte mentale'''] s'intéresse à ce que les fragments révèlent ou explorent des potentiels, des aspirations, des problèmes, des questionnements relatifs aux mobilités, ainsi que de leurs futurs possibles. Cette carte a été pensée comme une sorte d'aide à la navigation, de guide de lecture possible des fragments. * La [https://www.mindomo.com/mindmap/la-mobilite-comme-76466e7c344da8cff535e1cb692d04c1 '''seconde carte mentale'''] s'intéresse à la "substance" des mobilités, telle qu'elle ressort des oeuvres collectées : qu'est-ce que la mobilité (ou les mobilités), qu'attend-on d'elle(s), que met(tent)-elle(s) en jeu, comment en fait-on l'expérience, que change(nt)-t-elle(s) au monde, ou bien en nous... ? Ici, le choix a été fait de livrer des cartes heuristiques presque brutes, sans texte explicatif ni images d'illustration : lisez-les comme des invitations au voyage des idées et des images; cherchez parmi les fragments en ligne ceux dont il est question (les numéros correspondant aux fragments sont visibles sur les cartes détaillées); faites vos propres associations d'idées, allez chercher ailleurs (et n'hésitez pas à partager vos trouvailles). Puis formulez vos propres "Et si... ?" : si nous avons été collectés des fragments de futurs dans les arts et la fiction, c'est finalement pour que vous en tiriez des inspirations pour agir, pour réinventer les mobilités et le monde qui va avec (ou l'inverse). '''Ressources créées à ce stade :''' ➡ [https://cloud.fabmob.io/s/AYqrFRBZSocsNjg '''Guide de la phase 1 - Collecte des « fragments »'''] ➡ [[Corpora Outil de collecte de fragments
avatar

Eline Chambon

131307537-86304ff8-b1c6-4504-961a-fd3d9ae58c8e.png
TierIV
Autoware.AI, la version originale d'Autoware, a été développée et publiée en 2015 par le professeur agrégé Shinpei Kato de l'Université de Nagoya. En décembre de la même année, Tier IV a été créé pour développer une activité de conduite automatisée utilisant Autoware. Basé sur ROS1, Autoware.AI a été créé en tant que plate-forme de R&D open source pour les chercheurs intéressés par la conduite autonome. Inspiré par le potentiel d'un écosystème open source accessible à tous, Tier IV a transféré tous les droits d'Autoware à The Autoware Foundation (AWF) en 2018. Les membres fondateurs de l'AWF comprennent les sociétés partenaires Apex.AI et Linaro 96 Boards aux côtés de Tier IV. Nous continuons à faire passer Autoware au niveau supérieur avec des partenaires du monde entier. Web.Auto est un service qui prend en charge tous les types de cas d'utilisation, d'exploitation et de développement de systèmes de conduite automatisés. Web.Auto permet de développer des entreprises et des systèmes de conduite autonome qui utilisent divers modes de conduite autonome. Pilot.Auto est l'implémentation de référence du système de conduite autonome qui utilise Autoware. Le matériel (ECU et capteur) et le logiciel (algorithme) appropriés basés sur la conception de référence sont sélectionnés pour divers ODD et intégrés dans le véhicule. Dès 2020, la conduite autonome est généralement possible sur les routes urbaines où les piétons sont séparés et les terrains réaménagés, s'il n'y a pas beaucoup de voitures. Milee est un VE entièrement automatisé conçu principalement pour la conduite dans des espaces privés tels que des installations à basse vitesse. Basé sur une voiturette de golf électrique, plusieurs LiDAR et caméras sont attachés. Nous avons travaillé sur de nombreuses démonstrations de service dans les parcs et les installations.
avatar

Gabriel PLASSAT

Aslan.jpg
ASLAN
To accelerate the progression of driverless technology, Project ASLAN launched an open-source and rapidly deployable self-driving software platform. The free and open software stack has been launched expressly to foster engineering collaboration. The platform provides mature and stable code combined with plug and play ease of use, offering real-world self-driving capability validated by public highway trials as well as complete simulation capability for users without access to driverless vehicle hardware. The collaboration’s founder members and advisory board represent a wide spectrum of skills unified by a common purpose and world-class expertise, including [https://hanuniversity.com/english/research/automotive/ HAN University of Applied Sciences, Holland], [http://www.robosense.ai/ RoboSense], an advanced LiDAR technology company, [http://www.streetdrone.com/ StreetDrone], the end-to-end urban mobility company, cybersecurity experts, [https://www.enkrypta.io/ Enkrypta], Jim O’Reilly, Strategic Product and Innovation Manager at [https://www.ordnancesurvey.co.uk/business-government/innovation/research/smart-systems Ordnance Survey], Prof Siraj Ahmed Shaikh, Professor of Systems Security at the [https://www.coventry.ac.uk/research/areas-of-research/institute-for-future-transport-and-cities/ Institute of Future Transport and Cities (IFTC) at Coventry University], Garry Staunton of [http://www.race.ukaea.uk/ RACE] (Remote Applications in Challenging Environments) as part of [https://zenzic.io/testbed-uk/ Testbed UK] and Hai L. Vu, Professor, [https://www.monash.edu/engineering/its/home Intelligent Transport Systems at Monash University], Melbourne, Australia. Project ASLAN has identified the high investment demands required to pursue end-to-end driverless technologies presents a clear barrier to progress. The project has set itself the ambition to remove these barriers to entry and prioritise the benefits of driverless vehicles for metropolitan and low speed use cases where the benefits are the greatest and a collaborative approach is already determined by the involvement of multiple public agencies and private companies. By focusing on a more defined operational domain based on slow speeds in cities as well as embracing an open-source approach, Project ASLAN opens up a smaller problem to a far larger group of collaborative engineering capability from across the world. From today at [http://www.project-aslan.org/ www.project-aslan.org], engineers can freely download an open-source resource enriched by software contributed by the founders and augmented with data from 22 autonomous vehicles currently deployed in a variety of trial use-cases in locations ranging from Hong Kong to the UK. * GitHub : https://github.com/project-aslan/Aslan * Discourse : https://discourse.ros.org/t/project-aslan-open-source-announcement/15163
avatar

Gabriel PLASSAT

Télétravail-2-1080x675.png
Mutualisation des Agendas publics pour gérer l'effacement
... = Problème = Dans certaines zones géographiques, ce sont les déplacements pendulaires à des horaires proches qui occasionnent la congestion, obligent à surdimensionner les infrastructures, limitent la possibilité de pistes cyclables et donc les alternatives. Comme le télétravail se développe, il devient possible de proposer aux personnes de télétravailler certains jours pour optimiser le nombre de déplacements pendulaires vers la zone de travail. En réduisant le flux des mouvements pendulaires il sera également possible de construire des pistes cyclables. Cette gestion des jours télétravaillés pourra être réalisée en utilisant nos agendas électroniques. Dans une zone géographique, en mutualisant les agendas publics (qui ne contiennent pas les informations confidentielles mais uniquement les bornes des réunions et les jours télétravaillés), il sera possible d'informer les personnes à l'avance pour les inviter à télétravailler tel ou tel jour. Il s'agit de gérer l'effacement des flux grâce au télétravail. C'est une analogie avec les [https://fr.wikipedia.org/wiki/Effacement_de_consommation_%C3%A9lectrique réseaux électriques]. = Proposition = * Sur la base du volontariat, les personnes fournissent les bornes de leur agenda en mode « public » (heure de début, heure de fin) ainsi que les jours télétravaillés. Exemple avec Mon agenda public : https://adememail.ademe.fr/owa/calendar/7a77efec73a24b62be7e57f90ac46e81@ademe.fr/10f9c2c6a745424cb69af3d2fa019a939454176895234047233/calendar.html où je pourrai ajouter une info publique jour télétravaillé Oui/Non * Ensuite il y a du développement à faire pour agréger les agendas publics des personnes volontaires dans un outil ad-hoc. Ceci permettrait d’avoir une vision globale sur un territoire (par exemple la Défense ou Sophia antipolis) uniquement avec les volontaires. Et l’étape suivante serait d’avoir des infos qui « redescendent » de l’agrégateur qui vous conseille les jours à télétravailler sur la base des autres agendas. * Les entreprises (qui utilisent Outlook ou autre) demandent à leur salarié d'indiquer : télétravail O/N - Si pas de télétravail, Heure matin / soir * La plateforme d'aggrégation pourrait sortir un indicateur agrégé vert/jaune/rouge en fonction des agendas (au niveau de l’entreprise) des millions de personnes en France. Il n’est pas nécessaire d’être très précis sur les lieux (du salarié) à ce stade. Ça serait un indicateur global.
avatar

Gabriel PLASSAT

COBI-DevKit.png
COBI Bike DevKit
A collection of Open Source components to develop [https://cobi.bike/devkit modules] for [https://cobi.bike COBI.Bike] – the perfect fusion of smartphone and bike.See also https://developer.bosch.com/web/cobi.bike-devkit The COBI.Bike system turns your bike into a cutting edge smart bike and connects it with your digital world by putting your smartphone at the center of your biking experience. It unites several cycling essentials into one intelligent, intuitive, and hands-free dashboard. On top of that, the COBI.Bike system offers a Devkit to enable developers to build app-like experiences called modules within the context of the COBI.Bike app. By using the Devkit, developers may access the data from the user’s bike, smartphone or external sensors to provide extended services and features around the biking experience. = Build with the COBI.Bike SDK = COBI.Bike modules are regular web-apps that are launched in the context of the COBI.Bike mobile application. By using the Devkit, developers can access the data from the user’s bike, smartphone or external sensors to provide extended services and features around the biking experience. Because modules rely on web technologies, you are free to decide which Javascript framework or which style library to use: the COBI.Bike gives you seamless access to the user’s bike data. The rest is entirely up to you. = Watch the world's first open biking cockpit = The COBI.Bike DevKit opens up the system to create your own ideas. From a tiny dashboard module to a full-scale business tool. Become a DevKit developer.
avatar

Gabriel PLASSAT

VHELIOTECH SEUL.png
Vhelio
Il roule sur toutes les pistes cyclables. Il peut être transporté sur une boule d’attelage classique (principe du porte vélo) Le VhéliO’tech sera auto-construit. Conçu avec des principes « low tech » (basse technologie en anglais), il pourra être assemblé avec des techniques basiques et avec des outils simples (scie, visseuse, clé). Le VhéliO’tech aura les mêmes fonctionnalités que le VhéliO’riginal mais il aura une structure différente. A la différence du VhéliO’riginal, le VhéliO’tech ne sera pas homologué.
== Pratique == Position ergonomique (transat), capacité de chargement considérable (jusqu’à 200kg), compacité, rien n’est laissé au hasard. Ce véhicule évolue de façon agile et déplace facilement des personnes, des biens partout et sur des distances quotidiennes de plusieurs dizaine de kilomètres. Cette nouvelle forme de mobilité n’oublie personne : celles et ceux qui n’ont pas le permis, celles et ceux qui ont des défauts d’équilibre/de motricité.
== Économique == Cinq fois moins cher que les moyens de déplacements démocratisés actuellement.
== Écologique == 1 – La sobriété (conception, forme, choix des matériaux, très faible consommation) 2 – La durabilité : facilement réparable, adaptable, reconditionnable (notamment la batterie) 3 – L’énergie solaire qui vous déplace et recharge vos équipements numériques
Campagne financement : https://effervesens-centrevaldeloire.org/decouvrez-les-projets/detail/fabriquer-son-propre-vehicule-du-quotidien-solaire
avatar

Gabriel PLASSAT

Vmcai.png
VMC a blockchain platform designed for the future of mobility
* VMC is a new blockchain platform designed for the future of human mobility. We believe human mobility should be more effective and anonymous. On the foundations of VMC, developers can create mobility marketplaces by connecting vehicles and building DApps. * VMC CORE is the first open-source distributed ledger which is designed for the future of human mobility. A decentralized solution for a trillion dollar market. * VMC GO is a plug & play platform for developers and organizations to build mobility DApps. It includes a backend for business rules, an API, wallets and mobile applications. Everything is open source. VMC GO connects to the VMC CORE blockchain. * Earn VAI coins by connecting a vehicle to the VMC network and sharing it with the community. Pay with VAI to enjoy a wide range of mobility services. Because there is no middleman you pay the owner of the vehicle directly. The marketplace is open and free for everyone to access. * Privacy is a fundamental human right. We strongly believe individuals should be in control of their own data. VMC offers a blockchain-based transaction pipeline where anonymity is the standard. VMC provides a distributed-ledger-based foundation for self-sovereign identity, to give users complete control over their personal data. * The design of our network allows them the freedom to design and implement their own business models and subsequently deploying their dApps on our blockchain, with all the advantages that come with it.
avatar

Gabriel PLASSAT

AOM.png
Preuve de covoiturage
== 1,08 personnes par véhicule seulement == Aujourd’hui, le remplissage moyen par voiture dans les déplacements quotidiens est de l’ordre de 1,08 personne alors que la plupart de ces véhicules ont été conçus pour accueillir 5 personnes. Le covoiturage présente de nombreux avantages. Créer un élan national autour du covoiturage permettrait notamment de désengorger les voies, gagner de l’espace public, réduire les émissions de gaz à effets de serre et même créer de l’interaction sociale. Mais des freins subsistent à son développement. Ceux-ci sont de plusieurs ordres comme le faible intérêt financier pour le covoitureur et le covoituré, la peur de l’inconnu, les contraintes de déplacement et enfin l’incertitude du trajet retour. C’est en levant certains de ces freins que le covoiturage se développera. ==La crainte de la fraude== De nouveaux services de covoiturage privés et publics ont fait leur apparition. Les Autorités Organisatrices de la Mobilité (AOM) et acteurs locaux suivent avec un intérêt croissant ces nouveaux services pouvant représenter des solutions de mobilité nouvelles et complémentaires aux dispositifs traditionnels de transport. Ainsi, les partenariats avec des opérateurs de covoiturage se multiplient. En donnant des incitatifs aux operateurs et/ou covoitureurs une AOM peut favoriser le développement du covoiturage sur son territoire. Cet incitatif se doit d’être à la hauteur des trajets réellement réalisés. En effet, lorsqu’un incitatif se trouve à la clef, il devient monnaie courante de voir la fraude augmenter. Résultat, les acteurs locaux peinent à lancer des expérimentations de mise en place d’incitatif, par crainte de distribuer des incitatifs sans avoir pu mettre en évidence une forme de fraude. Le registre de preuve de covoiturage est une solution. ==Le registre de preuve de covoiturage comme tiers de confiance== Le registre de preuve de covoiturage est à la fois un label et une plate-forme technique pour distribuer à grande échelle des incitatifs monétaires ou non monétaires, sans risque de fraude massive. Ceci prend la forme d’un module qui permet à des opérateurs labellisés d’y faire converger, gratuitement et simplement, des preuves de covoiturage. Chaque trajet se verra attribuer un niveau de confiance sur la véracité du trajet réalisé. Ce niveau est fixé en fonction des mécanismes et processus de vérification du trajet mis en place par l’opérateur de covoiturage. Le choix de l’incitatif et son destinataire (opérateur ou usager) est défini par les acteurs locaux en fonction de leur connaissance de leur territoire et des différents niveaux de preuve. Ces incitatifs sont de natures diverses suivant l’objectif visé, le territoire, et la compétence territoriale concernés : *Incitation financière via la prise en charge totale ou partielle du trajet. *Accès à des places de stationnement réservées ou à tarif préférentiel. *Accès aux voies réservées sur autoroutes. *Tarif préférentiel à des péages. *Accès à tarif réduit ou gratuit à d’autres services publics (piscine municipale, bibliothèque, musée, etc.).
avatar

Simon Sarazin

Logo MaMobilite.png
Ma Mobilité
= Description du commun = Application = Développement du commun = == Test d'acceptabilité de la collecte de données en mobilité == === Description de l'expérimentation === Explication du sondage, etc. Objectif, hypothèses === Apprentissages === Les résultats des deux campagnes via Facebook nous ont appris que : * == Test de désirabilité de l'application (en cours) == === Description de l'expérimentation === Format : construction d'une landing page Hypothèse(s) : Résultat(s) attendu(s) : = Apprentissages techniques = = Description = = Développement = == Sources == Serveur: https://github.com/e-mission/e-mission-server Application mobile: https://github.com/e-mission/e-mission-phone Essentiellement, l'application doit être lancée sur android Studio pour être adéquatement testée et modifiée. Par la suite l'application serveur e-mission-server ou e-mission-docker doit être lancée dans un processus distinct pour permettre le bon fonctionnement de l'application mobile. Quelques difficultés apparaissent généralement lors de l'installation de l'application, et ci-dessous sont listées les différentes solution pour chaque problème. == Installations préalables == 1. Android Studio https://vitux.com/how-to-install-android-studio-on-ubuntu-20-04/ Vérifier que les variables ANDROID_HOME et ANDROID_SDK_ROOT sont convenablement configurées (echo $ANDROID_HOME). Vous pouvez les ajouter manuellement: https://stackoverflow.com/questions/29391511/where-is-android-sdk-root-and-how-do-i-set-it#30900424 2. Gradle sudo apt install gradle 3. Cordoba et Ionic npm install -g ionic cordova 4. Java jdk 8
https://docs.datastax.com/en/jdk-install/doc/jdk-install/installOpenJdkDeb.html
Sélectionner la bonne version: sudo update-alternatives --config java == Installation == 1. Télécharger le projet git clone https://github.com/savoirfairelinux/e-mission-phone cd e-mission-phone 2. (facultatif) Dans le fichier "setup/setup_shared_native.sh", supprimer les occurences de "npx" devant "cordoba". 3. (facultatif) Dans le fichier "www/json/ConnectionConfig.json", remplacer "connectUrl" pour "http://e-mission.fabmovqc.com". Il s'agit de l'adresse du serveur de la Fabrique des mobilités. Il est possible de choisir un autre serveur. 4. Builder le projet pour android bash setup/setup_android_native.sh source setup/activate_native.sh cordova build android La commande "cordova build android" ne doit surtout pas être oubliée. Si elle est oubliée, le projet semblera fonctionner correctement, mais un hook pre-build n'aura pas été exécuté, ce qui fera en sorte que la synchronisation automatique des données n'aura pas lieu. 5. Créer une virtual device sur Android Studio et démarrer celle-ci https://developer.android.com/studio/run/managing-avds 6. Démarrer le projet cordova emulate android e-mission-phone devrait démarrer après un moment dans la virtual device de l'étape 4. Si vous lisez « PANIC: Missing emulator engine program for 'x86' CPU. », c'est que vous avez oublié de démarrer la virtual device. == Problèmes possibles == 1. Il y a une ligne à commenter ou supprimer dans le fichier e-mission-phone/setup/setup_android_native.sh qui empêche l'installation du projet e-mission; mais normalement si vous avez installez Android-Studio en premier, il ne devrait pas y avoir de problème: ligne 23: echo y
avatar

Joana Sargiacomo

Hub mob.png
Manifeste pour les hubs de démobilité
Parking, arrêt de bus, aire de covoiturage, gare, station service… ils jouent un rôle clé dans la capacité à changer de mode. Les interfaces de ces hubs tant physiques que numériques peuvent être améliorées pour simplifier le changement de mode, voir le rendre agréable ! Le hub joue un rôle clé en reliant les habitants et les territoires. Leur mission, aujourd'hui orientée vers les transports, doit s'actualiser pour réduire les déplacements motorisés, encourager les mobilités choisies, renforcer les proximités, satisfaire les exigences environnementales et favoriser les accessibilités aux services publics et les activités des habitants et des visiteurs. Cette démarche d’intérêt général vise la construction d’un nouveau commun. C’est beaucoup demander à tous les protagonistes, mais ce sont là les conditions d'une urbanité actuelle et de qualité dans tous les territoires. Dès lors, il est urgent de revoir leur conception, leur intégration urbaine et leur maillage pour s'orienter vers l'invention d'un concept à construire de "hubs de (dé)mobilité" '''Les ressources '':''''' * [http://lafabriquedesmobilites.fr/articles/innovation/manifeste-inventons-hubs-de-demobilite/ L'article de blog] * Le [https://cloud.fabmob.io/s/d4HceL9AZgjG7c7 Manifeste] * [https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLScfWwMZdDp2b00Yyld1tJsDDpUaesB4ou_t0FWmLOwxtca_Gg/viewform?usp=sf_link Signer le Manifeste] * [http://sensoricablog.blogspot.com/2017/08/matrioshka-hub-de-mobilite.html Source de l'image] '''Objectifs :''' Faire émerger des communs au niveau des infrastructures en partant des pratiques citoyennes sur des points de rencontre / hubs liés à la mobilité. Par exemple : les parkings, points d'arrêt de covoiturage ou une station service. Si on prend un hub comme une infrastructure. Comment la penser en mode « plug & play », minimale, conçue pour encourager/faciliter/simplifier le changement de mode. Plusieurs questions : *Qui peut venir se brancher (genre de CGU) *Quelles interfaces, fonctions ? [https://twitter.com/ecov_fr/status/963766225213054979?s=19* https://twitter.com/ecov_fr/status/963766225213054979?s=19] *Quelles Entrées / Sorties : physique et numérique *Comment faciliter l’utilisation pour être utilisable par le + grand nombre (en respectant les CGU) *Comment capter les besoins non exprimés des multiples usagers ? Comment peut-on les qualifier en [https://wiki.lafabriquedesmobilites.fr/Crowdsourcer_les_hubs_de_Mobilit%C3%A9 '''crowdsourcing par les utilisateur.trice.s'''] (app de notation, proposition) / lien avec [https://wiki.lafabriquedesmobilites.fr/Base_de_donn%C3%A9e_commune_des_lieux_de_covoiturage '''base de données lieu covoit.'''] *Conséquences : **sur les process de conception pour un hub à faire : design, positionnement, E/S **que peut on faire des hubs existants ? comment les transformer ? **Comment identifier les « bons » endroits des futurs hubs, versatiles ? En s'inspirant des approches de l'open source, que donnerait une [https://wiki.lafabriquedesmobilites.fr/Vers_un_territoire_Open_Source '''infrastructure open source'''] ? comment ouvrir des infrastructures (au niveau numérique et physique) pour faciliter l'intégration de services, abaisser les barrières à l'arrivée de nouveaux projets et acteur.trice.s ? rôle des collectivités, startup, entreprises ? Intégrer l'économie circulaire dans la réflexion. En croisant des points de vue différents (collectivité, entreprise, asso, usager), il s'agit de faire émerger l'expression des besoins différents, éventuellement non exprimés.
avatar

Gabriel PLASSAT

Simra.PNG
SimRa
* Application développée par l’Université de Berlin qui enregistre les manœuvres - et vise à rendre le cyclisme plus sûr. Quantifier précisément le danger qu’il rencontre chaque jour sur la route. L’application enregistre tous les mouvements du cycliste, lorsqu’il freine, accèlère… A la fin du parcours à vélo, l’application demande les raisons pour lesquelles le cycliste a freiné à tel moment par exemple. Sur la base de ces données, les chercheurs ont développé une feuille de route pour Berlin sur laquelle les zones où les quasi-accidents se sont produits particulièrement fréquemment sont indiquées en rouge [https://www.tagesschau.de/inland/gesellschaft/fahrrad-app-101.html Article complet] * Site du projet : https://www.digital-future.berlin/forschung/projekte/simra/ * Les données sont stockées de manière anonyme * Actuellement : l’application est utilisée dans 85 régions, par 35.000 utilisateurs ([https://www.swr.de/unternehmen/kommunikation/pressemeldungen/multimedia-besserradfahren-120.html Article]) * Comment une région peut-elle participer ? besoin de personnes de contact qui prennent en charge le parrainage local, font de la publicité, utilisent des données, par exemple, pour approcher l’administration * Comment mapper les données aux données OSM afin de pouvoir prendre en compte les aspects sécurité lors du routage des vélos ? Simra envisage d’étendre BBBike ( [http://www.bbbike.de/ www.bbbike.de] ). Les données sont ouvertes, d’autres peuvent les utiliser * PREVU : Intégration de l’OpenBikeSensor (Point #4) dans l’application SimRa via BLE
avatar

Mehdi Kerrouche

No-image-yet.jpg
Module PMR urbain en open source basé sur un châssis électrique
Le projet a été élaboré par Ville&Voiture en tenant compte des besoins des utilisateur.rice.s afin d’améliorer leur mobilité qu’il s’agisse des citadin.e.s, des personnes à mobilité réduite et des Usagers en Fauteuil Roulant. Ce concept a été imaginé afin de faciliter les déplacements des personnes handicapées en fauteuil roulant mais pouvant également être mis à disposition des personnes valides. Après le dépôt d'un brevet, un premier prototype roulant a permis en 2015 de valider l'intérêt et la faisabilité du projet. Le deuxième prototype, présenté à la 11e édition des Internation Business Days Le Mans 2018 montrait une réelle évolution en termes de fonctionnalité et d'accessibilité. Pour la réalisation d'un troisième prototype, clôturant la phase de développement, Ville&Voiture a échangé avec Milla, dans le but de pouvoir utiliser la plateforme BeeBee, un châssis électrique. Le concept est également orienté vers une démarche environnementale de par la nature des matériaux utilisés pour sa réalisation. '''TYPE DE VEHICULE :''' * Il a été défini d’utiliser un module consistant en un châssis électrique auto-porté avec la possibilité de modifier le fond de caisse. * La mise en œuvre d’une suspension de type pneumatique * La création d’un poste de pilotage pouvant permettre à l’utilisateur en fauteuil roulant de le conduire * Un complément de technologie de véhicule autonome afin de réaliser certaines manœuvres. Ce véhicule de faible encombrement permet le déplacement autonome d’au moins une personne en fauteuil roulant. Le concept est conçu pour une utilisation polyvalente sans aucune modification à apporter pour des UFR (Solution plug and play pour passer d’un mode à l’autre, par exemple). Type de mode A : * Ouverture de la porte * Abaissement du véhicule jusqu’au niveau requis afin de limiter le ressaut pour le fauteuil roulant. * Intégration du siège conducteur dans l’habitacle afin de libérer l’espace pour le fauteuil. Type de mode B : * Ouverture de la porte * Abaissement du véhicule ou élévation de celui-ci selon le choix du conducteur. Pour tous les modes, la fermeture se fait depuis une commande à l’intérieur du véhicule, sur la télécommande ou avec une app.
avatar

Eline Chambon

Capture d’écran 2021-11-09 à 11.35.51.png
CommonsBooking
* CommonsBooking donne la possibilité de mettre des objets (tels que des vélos cargo, des outils) à disposition pour une utilisation partagée. * CommonsBooking est un plugin WordPress et peut être facilement intégré dans des sites Web existants. Ce plugin a été développé par une association de Cologne : https://www.wielebenwir.de/ Possibilité de louer des vélos cargo gratuitement auprès de plusieurs organisations, via la plateforme de location Kasimir : https://www.kasimir-lastenrad.de/ Fonctionnement : # se connecter sur le site avec notre nom. Aperçu des vélos cargo disponibles, où ils se trouvent, et les jours auxquels ils sont disponibles. Cliquer sur les jours (dans un calendrier) durant lesquels nous souhaitons réserver le vélo (maximum 3 jours consécutifs), et cliquer sur “Réserver maintenant”. Après confirmation, nous recevons un mot de passe # retirer le vélo à la gare (de Cologne). Ramener une carte d’identité ainsi que le mot de passe reçu. # retour du vélo cargo. Le ramener à la gare, et l’attacher soigneusement à un élément fixe et effectuer une remise personnelle. CommonsAPI ( https://github.com/wielebenwir/commons-api ) pour le transfert de données Cartographie des initiatives de louer des vélos cargo gratuitement en Allemagne : [https://dein-lastenrad.de/wiki/Bestehende_Initiativen_freier_Lastenr%C3%A4der/en https://dein-lastenrad.de/wiki/Bestehende_Initiativen_freier_Lastenräder/en]
avatar

Mehdi Kerrouche

Graphhopper.png
GraphHopper
... * '''Planification et optimisation rapides des itinéraires''' Utilisez nos services Web pour ajouter la planification d'itinéraires, la navigation et l'optimisation des itinéraires en fonction du trafic à votre application dans l'industrie de la livraison alimentaire ou pour les vendeurs itinérants. Nous vous aidons à optimiser les itinéraires dans votre logiciel logistique, SIG ou immobilier. * '''Rentable''' Grâce à une architecture évolutive et à un logiciel de routage efficace, nous sommes en mesure d'offrir un prix équitable basé sur l'effort. * '''Termes permissifs''' Utilisez l'API GraphHopper Directions pour tous les cas d'utilisation, y compris l'utilisation commerciale, le suivi des véhicules et les applications de navigation. Sur n'importe quelle carte que vous voulez. * '''Facile à intégrer''' Avec notre service web RESTful, vous intégrez le routage dans votre application sans aucune connaissance des algorithmes complexes qu'il contient. Il n'y a pas d'application pour l'utilisateur final. Au lieu de cela, nous vous aidons à construire les applications pour les utilisateurs finaux dans les secteurs et les pays que vous connaissez le mieux. * '''Couverture mondiale''' Tous nos services de routage et de géocodage sont alimentés par les données OpenStreetMap et couvrent donc le monde entier. Pour soutenir cet effort, nous sommes fiers d'être membre de la Fondation OpenStreetMap. * '''Pour l'extérieur''' Nos services de routage sont fournis avec des données d'élévation où vous obtenez des estimations précises de temps et de distance. Avec de nombreux profils de véhicules comme le VTT, la randonnée ou le vélo de course, vous obtenez un outil puissant pour votre application extérieure. De plus, vous pouvez utiliser ces profils pour optimiser les itinéraires pour les vélos de livraison, voir nos vitrines. GitHub : https://github.com/graphhopper
avatar

Simon Sarazin

Valhalla.png
Valhalla
Routing is a wily beast and many valiant efforts have been made to slay it, with limited success. However, we have brought a mighty new Mjölnir-like weapon to bear on this beast: Open Source! After much intense battle development we are proud to take the wraps off of Valhalla. Valhalla is open source routing software using open source data (primarily Open Street Map), with a very liberal license. This should allow for transparency in development, encourage contribution and community input, and foster use in other projects. The name is inspired by key features of the routing engine: the core route engine is called THOR (Tiled, Hierarchical Open Routing), generation of trip information for the path is called ODIN (Open Directions and Improved Narrative) and the service component is called TYR (Take Your Route). Valhalla seemed like a fitting organization name -- previous efforts may have died but we all get to fight on in the great hall that is Open Source. Documentation available within the valhalla-docs repository includes: * [https://github.com/valhalla/valhalla-docs/blob/master/valhalla-intro.md Introduction] - This is the early history of Valhalla. Introduces the core team and describes overall objectives of the project and some insight on why we chose the name Valhalla. * [https://github.com/valhalla/valhalla-docs/blob/master/terminology.md Terminology] - Contains commonly used terms and definitions within Valhalla. Also lists the various repositories. * [https://github.com/valhalla/valhalla-docs/blob/master/turn-by-turn/api-reference.md Route API Reference] - The structure of API requests and responses to a Valhalla routing service is described here. This shows the JSON inputs and describes the JSON responses to form routes and directions. * [https://github.com/valhalla/valhalla-docs/blob/master/map-matching/api-reference.md Map Matching API Reference] - The structure of API requests and responses to a Valhalla map matching service is described here. This shows the JSON inputs and describes the JSON responses to perform map-matching. There are two flavors: 1) trace_route: froms a route result from the path that matches the input geometry, and 2) trace_attributes: returns detailed attribution along the path that matches the input geometry. * [https://github.com/valhalla/valhalla-docs/blob/master/locate/api-reference.md Locate API Reference] - The structure of API requests and responses to a Valhalla locate service is described here. This shows the JSON inputs and describes the JSON responses to get detailed information about streets and interesections near a location. * [https://github.com/valhalla/valhalla-docs/blob/master/matrix/api-reference.md Matrix API Reference] - The structure of API requests and responses to a Valhalla time distance matrix service is described here. This shows the JSON inputs and describes the JSON responses to retrieve times and distances between locations. * [https://github.com/valhalla/valhalla-docs/blob/master/optimized/api-reference.md Optimized Route API Reference] - The structure of API requests and responses to a Valhalla optimized route service is described here. This shows the JSON inputs and describes the JSON responses to retrieve the route which optimizes the path through the input locations. This is essentially the Traveling Salesman Problem (TSP) * [https://github.com/valhalla/valhalla-docs/blob/master/elevation/api-reference.md Elevation API Reference] - The structure of API requests and responses to a Valhalla elevation service is described here. This shows the JSON inputs and describes the JSON responses to query elevation at specific locations. * [https://github.com/valhalla/valhalla-docs/blob/master/isochrone/api-reference.md Isochrone API Reference] - The structure of API requests and responses to a Valhalla isochrone service is described here. This shows the JSON inputs and describes the JSON responses to query accessibility polygons around specific locations. * [https://github.com/valhalla/valhalla-docs/blob/master/release-notes.md Release Notes] - Contains information about changes to the API, changes to the data import processing, new features, and general software updates of importance. * [https://github.com/valhalla/valhalla-docs/blob/master/add-routing-to-a-map.md Add Routing to a Map] - A tutorial showing how to add Valhalla routing to web based maps using the Leaflet Routing Machine with Valhalla plugins. * [https://github.com/valhalla/valhalla-docs/blob/master/decoding.md Decoding Shape] - Describes how to decode the route path's shape (returned as an encoded polyline). Contains sample code in several languages. * [https://github.com/valhalla/valhalla-docs/blob/master/tiles.md Tile Description] - Describes the tiling system used within Valhalla. Discusses the road hierarchy and tile numbering system. * [https://github.com/valhalla/valhalla-docs/blob/master/speeds.md Speed information] - Describes the use of speed information and how OpenStreetMap tags impact speeds.
avatar

Gabriel PLASSAT

Planningpme-api.jpg
API service mobilité et MaaS
== Services de Mobilité == === Covoiturage === * API Ile-de-France Mobilités : https://doc.vianavigo.com/api-carpool/ * API Karos : https://app.swaggerhub.com/apis/Karos/karos-api/1.1.0-oas3 * API BlaBlaCar-Lines : ** Blablalines https://www.blablalines.com/public-api-v2 ** Blablacar https://app.swaggerhub.com/apis/IntroSDEProject/bla-path-finder/1.0.0 * API Klaxit : https://dev.klaxit.com/swagger-ui?url=https://via.klaxit.com/v1/swagger.json * API RDEX : https://www.feduco.org/wp-content/uploads/2016/01/apiRDEXv1.2.1.pdf * API RDEX+ : https://rdex.fabmob.io/ === Autopartage === * VULOG : https://app.swaggerhub.com/apis/intelematics8/vulog-carsharing_mobile_api_v_5/1.2 === Transports Publics === * GTFS : https://developers.google.com/transit/gtfs/ * GTFS : https://github.com/MobilityData === Véhicules libre service === * GBFS : https://github.com/NABSA/gbfs * Uber : https://developer.uber.com/docs/riders/ride-requests/introduction === Multimodal === * TripGo : https://developer.tripgo.com/ * Combitrip : https://www.combitrip.com/combitrip-api.php == MaaS == * [Hollande] Transport Operator Mobility-as-a-service Provider (TOMP) : OpenAPI 3.0 documentation is also available at https://app.swaggerhub.com/apis-docs/TOMP-API-WG/transport-operator_maas_provider_api/ * SHOTL : https://app.swaggerhub.com/apis/Shotl-transportation/maas/1.0.0 * MaaS4EU : https://app.swaggerhub.com/apis/MaaS4EU/MaaS4EU/1.0.0-oas3 * Data HUB Mobi-iti développé par OKINA : https://github.com/okina-transport/naq-doc et https://www.okina.fr/opendata/ * ECOSSE : Two Application Programming Interface (API) specifications are available as Open Standard : https://opentransport.co.uk/open-standard/ ** 1.Customer-account API : A standard API design for transport data sharing and therefore mobility account interoperability. Provides a consistent way for customers to integrate their MaaS or Transport provider account data ( journey, ticket and discount) with another similar account or a value-added service (e.g. a Delay Repay provider) https://app.swaggerhub.com/apis/open-transport/customer-account/ ** 2. Centralised Operator-info API A design for a centralised API look-up service for finding the location of data across different Transport operators and MaaS platforms. A first-of-a-kind technical directory service, based upon Internet of Things (IoT) principles, allows one Operator’s system to automatically find the latest URL of data (e.g. the Customer-account API) provided by another operator, regardless of transport mode. https://app.swaggerhub.com/apis/open-transport/operator-info/
avatar

Gabriel PLASSAT

Traccar.jpg
Traccar
Server : Traccar software provides high performance and stability on Windows, Linux or any other platform. The server can be self-hosted in the cloud or on-premise. We also provide a number of hosted options with professional support. Devices : Traccar supports more protocols and device models than any other GPS tracking system on the market. You can select GPS trackers from a variety of vendors from low cost no-name models to high-end quality brands. Interface : Traccar includes a modern fully-featured web interface with both desktop and mobile-friendly layouts. We also provide native mobile apps for Android and iOS platforms. In addition to that we have a set of apps enabling mobile devices to be used as GPS trackers. Live Tracking : With Traccar you can view your GPS devices in real-time with no delay. We have various mapping options, including road maps and satellite imagery. The Server can handle a wide variety of sensors and additional information supplied by GPS units. Alerts : Traccar software provides instant web notifications along with support for email and SMS. This allows for external alerting in cases of harsh driving behaviour like speeding, fuel and maintenance events, geo-fencing and many other types of alerts. Reports : Traccar supports simple location history, trip, chart and summary reports. You can view data directly in the web or mobile app and also export and download an Excel file. History can also be projected on the map providing visual representation Traccar API : https://www.traccar.org/traccar-api/
avatar

Gabriel PLASSAT

Unsplash.jpeg
Licence Mobilités
= '''Licence Mobilités :''' '''un "commun" pour des service numériques de mobilité respectueux de l’intérêt général''' = == '''Pourquoi une nouvelle licence de réutilisation de données ?''' == Parmi les grandes priorités de la [https://www.legifrance.gouv.fr/dossierlegislatif/JORFDOLE000037646678/ Loi d’Orientation des Mobilités] (LOM) figure le « ''développement de l'usage des mobilités les moins polluantes et des mobilités partagées au quotidien, afin de renforcer la dynamique de développement des transports en commun, les solutions de mobilité quotidienne alternatives à la voiture individuelle et les mobilités actives au bénéfice de l'environnement, de la santé, de la sécurité et de la compétitivité'' ».  En offrant un accès simplifié à des solutions de déplacement alternatives à l’usage individuel de la voiture, les services numériques de mobilité peuvent concourir à la réussite de cette stratégie. Le législateur a souhaité encourager leur développement en renforçant les obligations d’ouverture des données de mobilité prévues par le cadre européen ([https://eur-lex.europa.eu/eli/reg_del/2017/1926/oj règlement délégué (UE) 2017/1926]). Il a toutefois conservé le principe du '''libre choix de la licence de réutilisation''' des données par les organisations qui les produisent - autorités organisatrices et services de mobilité - posé à l'article 8 de ce règlement. '''Le cadre juridique des données de mobilité est donc bien distinct de celui des données publiques,''' pour lesquelles seule une liste restreinte de licences est autorisée ([https://www.legifrance.gouv.fr/dossierlegislatif/JORFDOLE000031589829/ Loi pour une République Numérique]). Dans ce contexte, les acteurs publics ont souhaité réfléchir à une licence ''ad hoc'' qui consolide l’équilibre accompli au travers de la LOM, fruit de longues concertations, entre promotion de l’innovation et régulation des mobilités. Il est en effet fondamental que les '''nouveaux services n’emportent pas de conséquences négatives sur l’intérêt général,''' notamment sur les émissions de gaz à effet de serre, la pollution, la sécurité et l’occupation de l’espace public. La multiplication des licences étant à l'évidence un obstacle à la réutilisation des données, la nécessité de converger vers une « licence-type » a rapidement émergé. Lien vers la page [[Ouverture des données de mobilité
avatar

Gabriel PLASSAT

Partenairespartageonsplusdevelos.jpeg
Partageons plus de vélos
'''➡ Pour accéder à l'ensemble du dossier de présentation de ce commun, [https://cloud.fabmob.io/s/K7NWnQKae2e5WxN c'est par ici] !''' L’usage du vélo se développe de plus en plus, notamment dans les grandes villes et agglomérations, où il paraît clairement avantageux en termes de temps et de confort par rapport aux voitures individuelles et aux transports en commun. Cependant, même dans des villes plus petites et des territoires peu denses, son usage peut répondre à des besoins concrets de mobilité peu coûteuse et respectueuse de l’environnement. Par ailleurs, aujourd’hui, plus d’un million de vélos sont mis au rebut chaque année en France, alors que le plus souvent, une simple action de maintenance pour réparer les pièces d’usure classiques permettrait de les remettre en circulation. Face à ces deux constats, le projet « Partageons plus de vélos » propose de réutiliser les vélos disponibles, pour les transformer en service de vélos partagés, dans des territoires à faible ou moyenne densité, en collaboration avec les acteurs locaux (Emmaüs, recycleries, ateliers de réparation de vélos participatifs, organismes de réinsertion professionnelle, etc.) grâce à un système de « partage » apporté par la société Evo Pods. Cette approche propose deux avantages principaux : le faible coût d’investissement et le développement d’une activité de service ancrée dans le territoire, portée par des associations locales. En avril 2020, La Fabrique des Mobilités, le Club des villes et territoires cyclables et Evo Pods lançaient un [https://cloud.fabmob.io/s/CrTSRkAsGrjWN2Z#pdfviewer appel] [https://cloud.fabmob.io/s/CrTSRkAsGrjWN2Z#pdfviewer à manifestation d’intérêt « Partageons plus de vélos »] à destination des collectivités et associations en charge de la promotion du vélo sur leur territoire. Cet appel avait pour objectif de sélectionner nos futurs partenaires pour un dépôt commun à l'AMI TenMod 2020 lancé par l'ADEME permettant le financement de cette première expérimentation du service. Le lauréat (binôme territoire-association) fut soutenu, dans un premier temps, pour répondre dans les délais à l’appel à manifestation d’intérêt TENMOD. Il s’agit de la nouvelle édition 2020 de l'Appel à Manifestation d'Intérêt « France Mobilités - [https://appelsaprojets.ademe.fr/aap/France%20Mobilit%C3%A9s2019-122 Territoires de nouvelles mobilités durables] » qui s’inscrit dans une logique d’ouverture et une dynamique partenariale pour favoriser la mobilité des citoyens en zone périurbaine et peu dense. Nous recherchions donc un binôme territoire / association rassemblant les critères suivants : * Un territoire très peu dense, peu dense ou de densité intermédiaire selon la carte de l’Observatoire des territoires, et disposant déjà d'infrastructures adaptées aux vélos (stationnements vélos, bandes cyclables, pistes cyclables,...). * Une personne morale de droit public disposant de compétences en matière de mobilité des personnes et/ou des biens, qui peut être notamment, en cas de compétences de droit ou déléguées : un établissement public de coopération intercommunale (EPCI), un département, un parc naturel régional, une commune, une intercommunalité, un pôle d’équilibre territorial, un syndicat mixte, une région, … * Une association locale en charge de la promotion, du recyclage et/ou du développement du vélo, située sur ce même territoire. Idéalement, cette association possède des vélos. L’objectif sera d’expérimenter, avec le ou les '''binôme(s) territoire /association locale''' sélectionné(s), notre projet « Partageons plus de vélos », à savoir '''un service de vélos partagés en libre-service avec des vélos recyclés'''. Cet appel a permis de sélectionner 3 binômes territoires / associations locales pour déposer avec nous un dossier de réponse à l'AMI TenMod 2020 de l'ADEME pour permettre le financement de l'expérimentation de "Partageons plus de vélos". Parmi ces trois binômes, deux dossiers ont pu être déposés et l'un d'eux fut lauréat : [https://cloud.fabmob.io/s/e4PLaM77Fz3NKM5 le département de l'Hérault avec les associations Le Vieux Biclou, Convergences 34 et Terre-Contact]. Nous documenterons ici la mise en place du projet renommé Recyclo'Lib pour l'expérimentation sur le département de l'Hérault. ⚠ '''''N'hésitez pas à nous contacter sur l'[https://forum.fabmob.io/t/a-propos-de-la-categorie-partageons-plus-de-velos/34 espace dédié du Forum] si vous êtes intéressé.e.s pour le mettre en place sur votre territoire !'''''
avatar

Gabriel PLASSAT

CD hérault.jpeg
Recyclo
''Le projet est au croisement du low-tech et du high-tech en associant l’économie circulaire et l’ESS aux nouvelles technologies du numérique au service d’une mobilité durable co-construite avec les acteurs du territoire.'' == Fonctionnement == Les déplacements en voitures sont majoritaires au sein du Cœur d'Hérault alors que la plupart des trajets domicile-travail s’effectuent sur le territoire. Pourtant, le vélo est pertinent sur les courtes distances de cet espace polycentrique. Le territoire dispose aussi de structures associatives s’impliquant dans ce mode. Des objectifs environnementaux : Notre souhait est d’offrir, par ce projet, un mode de transport alternatif à la voiture individuelle et donc de participer au changement durable de comportement au regard de la mobilité sur les petits et moyens trajets effectués sur le territoire. Le projet contribue directement à la mise en œuvre du Schéma Directeur Cyclable du Cœur d’Hérault et justifie les projets d’infrastructures cyclables prévu dans ce schéma. Une enquête de satisfaction post-expérimentation sera menée afin d’obtenir l’avis des usagers sur la base de laquelle il sera possible d’estimer la diminution de l’empreinte environnementale du territoire. Des objectifs pour l’économie locale : Ce projet a également pour objet de favoriser les relations entre les différents acteurs mobilité du territoire qui seront amenés à travailler ensemble sur un projet commun. Il permettra de développer un partenariat durable entre les associations locales et les collectivités. De plus, en mettant en place ce projet, les différentes parties prenantes développeront ou renforceront leurs compétences locales en matière de mobilité. La partie « réparation vélo » du vélo prévoit par exemple une montée en compétence de l’association Convergences 34. Des objectifs sociaux et sociétaux : Ce projet a également une vocation solidaire à la fois en proposant des emplois pour les personnes en réinsertion mais aussi en aidant des publics précaires tels que des étudiants et demandeurs d’emplois à se déplacer. Autour d’un système de bourse-collecte et de réparation d’anciens vélos par des personnes en situation d’insertion, le projet ReCyclo sera mené avec 3 déclinaisons : * ReCyclo Job : revente à petit prix aux habitants et don de vélos recyclés aux demandeurs d’emploi, personnes en situation d’insertion ou bénéficiaires du RSA. * ReCyclo Fac/études : don de vélos recyclés aux élèves du secondaire et étudiants précaires. * ReCyclo Lib : service de vélos partagés en libre-service avec des stations de vélos recyclés. Des cadenas innovants et du mobilier urbain fabriqué par un marché réservé au secteur de l‘ESS seront utilisés. La gestion du service et la maintenance des vélos sera également assurée par un opérateur de l’ESS grâce à ce même marché réservé qui aura une durée de 24 mois. L’ensemble de l’expérimentation sera menée sur un territoire spécifique, le Cœur d’Hérault. '''Ce projet partenarial sera mené de septembre 2020 à août 2023.'''
avatar

Eline Chambon

No-image-yet.jpg
An Innovative Plug and Play Approach to a MaaS Platform
Today, one of the main limitations of MaaS providers around the world is the lack of “true” multi-modal services. The choice of services being offered by providers to its users are most of the times limited to services managed by the transport operators or the transport authority. This could be easier to manage from a transport operator point of view but with the increasing demand for better mobility services, it is important to look at user’s need and tailor a mobility service that suits the individual which need not be limited to purely public or private transport means. Such an approach demands for a MaaS platform that could seamlessly integrate not just transport data from public and private mobility providers but also data from external sources (such as car parking) that have an influence on the user’s travel experience. One of the challenges with this approach is the capability to handle various services offered, diversity of data and different transport data formats which could get overly complex. For the platform itself, there is a need for better journey planning tools, integration of third-party services to tailor itineraries for the user based on their preferences and enable the end user to pay for the whole itinerary instead of interacting with individual mobility providers. Most of the services that are expected from a MaaS platform are not necessarily new and are available for users in the form of open or inexpensive software packages independent of a MaaS platform. For this concept of MaaS to evolve and overcome the limitations described above, there must be some fundamental changes to the existing architecture of a MaaS platform which can help transport operators introduce tailored services to end users like multi-modal journey planning (Eg: Private Car + Train), charging stations, parking availability and reservation, car wash in a parking, etc. In this project, a functional MaaS platform with limited functions has been developed as a proof of concept. The demonstration of some of the main functions such as journey planning, database management, multimodal information services, ticketing, payments, integration of parkings, etc. described in the architecture of the MaaS are available with the working prototype. The choice of software and hardware chosen to realise this work are mostly open source or cost-effective solutions. The architecture of the developed platform not only enables a plug and play approach for the services from different mobility data providers but also for the different functions of the platform itself that are distributed across various sub-systems to simplify the design and deployment.
avatar

Sridhar Vadlapatla

F fullwidthtop.png
BIMAGE Datasets
== Abstract == Both datasets, from a city centre and a forest represent area-wide street-level reality captures which can be used e.g. for establishing cloud-based frameworks for infrastructure management as well as for smart city and forestry applications. The quality of these data sets has been thoroughly evaluated and demonstrated. For example, georeferencing accuracies in the centimetre range using these datasets in combination with image-based georeferencing have been achieved. Both high-quality multi sensor system street-level datasets are suitable for evaluating and improving methods for multiple tasks related to high-precision 3D reality capture and the creation of digital twins. Potential applications range from localization and georeferencing, dense image matching and 3D reconstruction to combined methods such as simultaneous localization and mapping and structure-from-motion as well as classification and scene interpretation. The paper is available under: https://doi.org/10.5194/isprs-archives-XLIII-B1-2021-125-2021 == Download == The datasets can be downloaded from the following link:  https://drive.switch.ch/index.php/s/JHK9tepGKEAUihK In addition to the two data sets, detailed information about the data structure and data formats is provided as a PDF file. Please consider that the data is available for academic and research purposes only. == Dataset Description == Here, we describe the two backpack MMS datasets that we publish. We captured both datasets in challenging environments. The first dataset is from a test site in the city centre and the second dataset is from another test site in a forest. Both datasets contain a) image data with undistorted equidistant and anonymized images from the individual panoramic camera heads as well as the image timestamps, b) LiDAR data represented as timestamped point clouds in the sensor coordinate frame, c) navigation data with GNSS raw observations from the BIMAGE Backpack as well as from the reference station and IMU raw data. === City Centre === The first dataset was acquired in the city centre of Basel, Switzerland. The 800 m loop-shaped trajectory was recorded in 24 minutes. It includes different road and path widths including a large square with good GNSS reception for system initialization. By contrast, it also includes narrow alleys only accessible to pedestrians with steps and slopes up to 16 %. Wide pedestrian promenades with shops on both sides dominate other parts of the trajectory. In addition, there is a main traffic axis through the city centre with busy tram and bicycle traffic. The dataset ‘city centre’ contains 721 panoramic images, approx. 840 million LiDAR points, GNSS data as available and IMU data. We provide 15 ground control points (GCPs) arranged in groups of three and 18 check points (CPs) along the first loop of the trajectory (see map below). Most of the GCPs and CPs are well defined natural reference points, but some were marked with photogrammetric targets. The reference points were determined by tachymetry and have a 3D standard deviation of 5 mm.
avatar

Gabriel PLASSAT

Logo taos.jpg
TDengine
TDengine is an open-sourced big data platform under [http://www.gnu.org/licenses/agpl-3.0.html GNU AGPL v3.0], designed and optimized for the Internet of Things (IoT), Connected Cars, Industrial IoT, and IT Infrastructure and Application Monitoring. Besides the 10x faster time-series database, it provides caching, stream computing, message queuing and other functionalities to reduce the complexity and cost of development and operation. * '''10x Faster on Insert/Query Speeds''': Through the innovative design on storage, on a single-core machine, over 20K requests can be processed, millions of data points can be ingested, and over 10 million data points can be retrieved in a second. It is 10 times faster than other databases. * '''1/5 Hardware/Cloud Service Costs''': Compared with typical big data solutions, less than 1/5 of computing resources are required. Via column-based storage and tuned compression algorithms for different data types, less than 1/10 of storage space is needed. * '''Full Stack for Time-Series Data''': By integrating a database with message queuing, caching, and stream computing features together, it is no longer necessary to integrate Kafka/Redis/HBase/Spark or other software. It makes the system architecture much simpler and more robust. * '''Powerful Data Analysis''': Whether it is 10 years or one minute ago, data can be queried just by specifying the time range. Data can be aggregated over time, multiple time streams or both. Ad Hoc queries or analyses can be executed via TDengine shell, Python, R or Matlab. * '''Seamless Integration with Other Tools''': Telegraf, Grafana, Matlab, R, and other tools can be integrated with TDengine without a line of code. MQTT, OPC, Hadoop, Spark, and many others will be integrated soon. * '''Zero Management, No Learning Curve''': It takes only seconds to download, install, and run it successfully; there are no other dependencies. Automatic partitioning on tables or DBs. Standard SQL is used, with C/C++, Python, JDBC, Go and RESTful connectors. '''Documentation''' : https://www.taosdata.com/en/documentation/ Driven by the power of the open source community, TDengine currently serves hundreds of thousands of users across over 50 cities around the world. Moreover, more than 100 corporate clients scattered in various industries selected TDengine as a data processing solution, especially 10+ clients among them are leading companies listed in the Fortune Global 500. Besides, TDengine is also ranked 8th in the database category of CNCF Cloud Native Interactive Landscape ([https://www.prnewswire.com/news-releases/open-source-contribution-and-inspiration----the-2nd-anniversary-of-tdengine-open-source-community-301333416.html source])
avatar

Gabriel PLASSAT

Exploring traffic.gif
AB Street
Ever been stuck in traffic on a bus, wondering why is there legal street parking instead of a dedicated bus lane? A/B Street is a game exploring how small changes to a city affect the movement of drivers, cyclists, transit users, and pedestrians. * Play on [https://github.com/dabreegster/abstreet/releases/download/v0.2.1/abstreet_windows_v0_2_1.zip Windows], [https://github.com/dabreegster/abstreet/releases/download/v0.2.1/abstreet_mac_v0_2_1.zip Mac], [https://github.com/dabreegster/abstreet/releases/download/v0.2.1/abstreet_linux_v0_2_1.zip Linux], or [https://github.com/dabreegster/abstreet/blob/master/docs/INSTRUCTIONS.md read all instructions] (new releases every Sunday) * [https://github.com/dabreegster/abstreet/blob/master/docs/dev.md build from source] (new changes daily) == Documentation == * [https://github.com/dabreegster/abstreet/blob/master/docs/how_it_works.md How A/B Street works] * [https://dabreegster.github.io/abstreet/ Case studies] * Technical ** [https://github.com/dabreegster/abstreet/blob/master/docs/dev.md Developer guide] ** [https://github.com/dabreegster/abstreet/blob/master/docs/articles/map/article.md Map model] ** [https://github.com/dabreegster/abstreet/blob/master/docs/articles/trafficsim/article.md Traffic simulation] ** [https://github.com/dabreegster/abstreet/blob/master/docs/new_city.md Running A/B Street in a new city] ** [https://yuwen-li.com/work/abstreet UX design] * Presentations ** April 2020 Rust meetup: [https://www.youtube.com/watch?v=chYd5I-5oyc recording], [https://docs.google.com/presentation/d/1nUodhr42eppB2E2eMAnuTkMhIVuHnN7_6i6V6MA028c/edit?usp=sharing slides] ** [https://docs.google.com/presentation/d/181so6bWkGsPzpc-mI72CQffthMKMVzFPAkYxIyzgfAs/edit?usp=sharing Feb 2020 traffic sim] ** [https://docs.google.com/presentation/d/1PJRFoXmJAyenkqHIwo48zxqu1LSH6pc7XKSzhyC1raw/edit?usp=sharing Oct 2019 Traffic sim and current challenges] ** [https://docs.google.com/presentation/d/1cF7qFtjAzkXL_r62CjxBvgQnLvuQ9I2WTE2iX_5tMCY/edit?usp=sharing Oct 2019 Map construction] * Project ** [https://github.com/dabreegster/abstreet/blob/master/docs/roadmap.md Roadmap] ** [https://github.com/dabreegster/abstreet/blob/master/docs/motivations.md Motivations] ** [https://github.com/dabreegster/abstreet/blob/master/docs/history/history.md History]
avatar

Gabriel PLASSAT

NLMaps.jpg
NLMaps Query
Query [https://www.openstreetmap.org/ OpenStreetMap] in plain English! Here are some examples: * Is there any café in walking distance of Heiliggeistkirche in Heidelberg? * How many playgrounds does Oxford have? * What is the closest drinking water fountain from Musée du Louvre in Paris? * pubs in northern Schwäbisch Hall * Tell me the distance between Kremlin in Moscow and the Houses of Parliament in London! This project is a work in progress. Please note: * Use the correct full name of things including capitalization. E.g. “Musée du Louvre” is better than “Louvre” or even “musée du louvre”. * The process is still a bit slow for some queries. Please have some patience. Help improve this project by asking queries and correcting the corresponding query in the machine-readable language (MRL) that is produced. Don’t know what to ask for? Imagine you’re in one of the following situations. What might you want to know? * You’re planning a city trip (to Leipzig, for example). What do you need to know beforehand? What do you want to know once you’re there? * You’re new in town and have to get some things done. E.g. send a letter, look for some kind of physician, find some place to play sports, etc. * You’re researching about interesting recreational places in some town. Where can you have a barbecue, have a drink or play a sport? * You’re making a map of important infrastructure for some area. What institutions should be on there? Also take a look at [https://nlmaps.gorgor.de/osm_tags this long list of tags in OpenStreetMap for some inspiration of what you can ask for.].
avatar

Gabriel PLASSAT

Symuvia.jpg
Symuvia plateforme simulation trafic
SymuVia est une plate-forme numérique permettant de mettre en oeuvre, d’exécuter et d’analyser des simulations dynamiques de trafic. Cet outil est entièrement développé par le LICIT depuis 2005 et s’appuie sur les travaux de recherche en modélisation de trafic du LICIT. Symuvia comprend un outil d’édition des jeux de données de simulation (réseau d’écoulement et scénarios), un noyau de calcul et des outils d’analyse et de restitution des résultats. Ces composants sont dimensionnés afin de réaliser des simulations de trafic sur plusieurs heures pour une zone urbaine de la taille d’un quartier. Le noyau de calcul de Symuvia intègre un module d’affectation (calcul des itinéraires des véhicules) et un module d’écoulement (calcul des trajectoires). Le module d’écoulement s’appuie sur un modèle microscopique à loi macroscopique étendue afin de prendre en compte les spécificités de l’écoulement du trafic en milieu urbain (carrefours à feux, transports en commun, stratégie de régulation, etc.). Hormis les nombreux projets de recherche mettant en oeuvre Symuvia (que ce soit pour réaliser des simulations ou pour l’utiliser en tant que brique technologique d’une plate-forme inétgratrice multi-critère mulit-objectif), cet outil permet de réaliser les cas applicatifs de travaux de modélisation menés par les chercheurs du LICIT et donnant lieu à publication dans les revues scientifiques.
avatar

Gabriel PLASSAT

Starling-viz.gif
Starling
Vous créez un jumeau numérique de votre territoire portant sur la simulation des flux. Starling repose sur l'approche multi-agents offrant une très grande polyvalence et une modélisation prédictive très détaillée. Le coeur générique du simulateur est diffusé en Open Source. Des modules sont ensuite développés pour répondre à des problématiques spécifiques. ************ The goal of this framework is to provide a base for the development of computer models for the simulation of specific transport systems. It consists in generic simulation classes that can be extended to fit the specifications of the simulated system. Starling will allow you to [https://starling.readthedocs.io/en/latest/run/running_simulations.html#running-simulations run simulations] of transport services with your own data. The framework comes along with [https://starling.readthedocs.io/en/latest/models/models_introduction.html#models-introduction several simple transportation models] that can be run with example data or with your own scenarios. If you want, you can [https://starling.readthedocs.io/en/latest/understanding_starling.html#understanding-starling explore more in depth the processes of Starling] and eventually [https://starling.readthedocs.io/en/latest/create_models.html#create-models develop your own simulation models]. For detailed documentation of the code, see the [https://starling.readthedocs.io/en/latest/apiref.html#api-ref API reference]. For more information about Starling, see [https://starling.readthedocs.io/en/latest/about.html#about this section].
avatar

Gabriel PLASSAT

Lutece.JPG
LUTECE
Lutece est utilisé massivement à la ville de Paris pour réaliser des applications réutilisables potentiellement par d'autres collectivités. A ce jour Lyon et des villes aux USA (Baltimore) utilisent LUTECE :  * Formulaires et téléservices ** formulaire de demandes : actes d'état civil, enlèvement d'encombrants, rensignements d'urbanisme, ** carte scolaire, bureaux de vote * Portails et guichet usagers ** guichet centralisé de service avec suivi des demandes par notification pouvant provenir de systèmes externes réalisés avec d'autres technologies ** Portail de services (ex : portail de services à la famille) * Applications métiers : ** gestion des délibérations et des assemblées, ** gestion de taxes diverses, ** gestion de cimetières, ** gestion comptable (frontal SAP notamment) ** gestion des concours et examens professionnels ** gestion des aires de sport pour les associations * Back office d'application mobiles ** signalement d'anomalies sur la voie publique - dispaching auprès de services internes ou externes (Projet DansMaRue) ** gestion des arbres '''Le choix de Lutece pour une collectivité permet de bénéficier :''' * d'un socle libre, structuré, normé, robuste et interopérable * d'une souche logicielle offrant des perspectives de réutilisation et de mutualisation afin de réduire les coûts d'investissement et de maintenance * d'une garantie de pérennité de par son ouverture et sa base d'applications * d'une garantie de respect des contraintes liées aux administrations : ** Accessibilité (RGAA) ** Sécurité (RGS et préconisations CNIL) Voici quelques études de cas décrivant l'architecture des plugins utilisée pour répondre à des besoins standards : * [http://dev.lutece.paris.fr/svn/lutece/tutorials/trunk/integration/showcases/appels%20a%20projets/Etude%20de%20cas%20-%20Plate-forme%20appels%20%c3%a0%20projets.pdf Réalisation d'une plate-forme d'appel à projets] * [http://dev.lutece.paris.fr/svn/lutece/tutorials/trunk/integration/showcases/opendata/Etude%20de%20cas%20-%20Opendata.pdf Réalisation d'un site OpenData] * [http://dev.lutece.paris.fr/svn/lutece/tutorials/trunk/integration/showcases/intranet/Etude%20de%20cas%20-%20Intranet.pdf Réalisation d'un Intranet] * [http://dev.lutece.paris.fr/svn/lutece/tutorials/trunk/integration/showcases/cora/Etude%20de%20cas%20-%20Plate-forme%20signalementRamen.pdf Réalisation d'une plate-forme de signalement d'incidents sur la voie publique (DansMaRue)] , lien vers le [https://github.com/search?q=org:lutece-secteur-public+dansmarue Github Dans ma rue]
avatar

Gabriel PLASSAT

MPFM.jpeg
Archive ouverte des Dossiers de Marchés Publics de France Mobilités
Pour accompagner les innovations en matière de gestion de la mobilité dans les territoires, le plan d’action [https://www.francemobilites.fr/ France Mobilités] comprend une action de capitalisation des documents utiles pour toutes les parties prenantes, en premier lieu desquels les documents de marchés publics (dossiers de consultation DCE: cahier des charges CCTP, et quand disponibles, avis d'attribution). France Mobilités a complété en juillet 2019 son site web par un outil donnant accès à tous les dossiers de marchés publics français publiés depuis 2014 dont les prestations correspondent aux 8 thématiques de France Mobilités, soit 4600 marchés, complétés par les avis d'attribution quand ils sont disponibles, soit 1200 avis. Le public visé couvre tous les acteurs qui travaillent à l'amélioration de notre mobilité au quotidien sur les territoires : collectivités locales et acteurs publics bien sûr, mais aussi opérateurs de transport et services de mobilité, bureaux d'études, industriels, startups, entreprises de services numériques, associations d'usages ou chercheurs. Le projet a été conduit par [https://atec-its-france.com/ ATEC ITS France] avec le soutien de la DGITM et du CEREMA. Le prestation a été réalisée par la société Vecteur Plus pour la fourniture des documents de marchés publics, et à la société XWiki pour l'outil de publication, logiciel libre réutilisable publié sur https://gitlab.com/france-mobilites.
avatar

Patrick Gendre

Load more tutorials