L'apport de la communication engageante et des représentations sociales dans le cadre de la promotion de l'éco-mobilité

From Communauté de la Fabrique des Mobilites

Nom thésard-e : BOURG Ghislain Nom Laboratoire principal : SPMS

Autre(s) personne(s) impliquée(s) : GIRANDOLA Fabien, SOUCHET Lionel

Résumé : Le but de cette thèse était de tester l’applicabilité de la communication engageante dans le cadre de la sensibilisation à l’éco-mobilité. Les deux premières études (1 & 2) permettent de faire émerger les rapports entre un individu et sa mobilité. Nos résultats nous amènent à considérer un système de double contrainte, entre les enjeux du développement durable et les obligations quotidiennes. L’individu reconnaît les conséquences négatives sur l’environnement de l’utilisation de la voiture mais justifie sa pratique par un besoin de flexibilité important. Trois études ont testé l’efficacité de procédures d’engagement (étude 3) et de communication engageante (études 4 et 5). Notamment, une procédure de communication engageante s’est avérée particulièrement efficace. Elle associait un acte préparatoire portant sur les normes sociales (ce que les autres font et ce qui est socialement désirable de faire) avec un message réfutant les éléments négatifs de la représentation des transports en commun. Globalement, la communication engageante a un effet positif sur l’intention d’utiliser un mode de transport alternatif à la voiture mais pas sur les comportements réels. En référence au modèle Rubicon, il semble que le fait de s’engager produit un effet sur les processus intentionnels mais pas sur les processus de volition, qui maintiennent la volonté d’un individu lorsqu’il poursuit un but. La formation d’implémentations d’intention centrées sur l’identification des obstacles au report modal et de solutions à ces obstacles pourrait permettre de maintenir les processus de volition. Concernant la communication, nous suggérons de centrer les messages à visée persuasive sur l’adéquation entre les obligations quotidiennes et les pratiques éco-mobiles, de façon à montrer qu’elles sont conciliables. Le but est de permettre à l’individu de s’approprier le comportement plutôt que ses conséquences. Par ailleurs, associer la communication engageante aux normes sociales permet de renforcer l’efficacité de la procédure. Enfin, nous recommandons la mise en place d’interventions en plusieurs phases, adaptées aux étapes de changement dans lesquelles les individus se trouvent pour les aider à passer aux étapes suivantes.

Image : No-image-yet.jpg

Site web : https://hal.archives-ouvertes.fr/tel-01498136/

Description détaillée :

Thèmes associés :

Tags :

Défi associé :

Commun produit / utilisé :

Communauté d'intérêt :

Texte libre :