Exploitation questionnaire Conseillers en Mobilité

From Communauté de la Fabrique des Mobilites

Description en une ligne : Exploitation questionnaire Conseillers en Mobilité Description :Analyse des réponses du questionnaire qui donne des bases pour engager la communauté des conseillers en mobilité.

Image :

No-image-yet.jpg

Evénement lié :

Organisations impliquées :

Contributeurs :

Tags :

Thème : Conseillers en mobilité

Animateur Atelier :

Défi lié à l'Atelier :

Commun(s) impliqué(s) :

Projet en cours à associer :

Communauté(s) d'intérêt impliquée(s) : Communauté des conseillers en mobilité

Personnes clés à solliciter :

Actions décidées par les participants :

Espace d'échange asynchrone (de type mail) :

Espace d'échange synchrone (de type chat) : [1]

Complément :

Prochaine Etape :

Autres informations :

Quelques idées de sujets à partager :

  • Qu'est qu'un conseiller en mobilité ? quelles sont ses missions ? A-t-on plusieurs types de conseillers ? Sur la base du questionnaire réalisé auprès des conseillers en mobilité recensés en 2016, nous pouvons observer que 53,5% des répondants sont hébergés par les collectivités territoriales (dont 46,5 % en EPCI ). Enfin, le rôle de conseiller en mobilité est assuré, pour 20,9% des répondants par une association, 9,3% par une Chambre de Commerce et d'Industrie (CCI) et 4,7% par un opérateur de transports publics.
  • Quels sont vos besoins et attentes en général pour l'accomplissement de votre mission de CeM ? Quelques réponses à regrouper par familles
    • Outils de communication, vers les collectivités, vers les entreprises, entre CeM à plusieurs niveaux (local, régional, national), Assistance pour l'organisation d'évènements ponctuels tels que des challenges mobilité, pour faire connaître les mesures législatives (via des plaquettes informatives pédagogiques, par exemple)
    • Vision ambitieuse et partagée : définition d'une politique claire de suivi et d'incitation à la mise en oeuvre de PDE/ PDIE par tous les acteurs travaillant sur ces sujets d'écomobilité
    • Outils clés en main :
      • formation,
      • indicateurs, une évaluation des impacts des actions de CeM selon le type de cibles et d'actions mises en place, au-delà des territoires à fortes densités et contraintes sur la circulation, le stationnement ou le foncier, Un argumentaire "béton" (gain financier et environnemental)  pour inciter les employeurs à se lancer dans une démarche PDE, Avoir des exemples de tableaux et d'indicateurs fiables pour le suivi de PDE.
      • solutions alternatives notamment dans le suivi des PDIEs, le covoiturage, meilleure intégration de la mission de conseil en mobilité dans les politiques publiques (aménagement et développement, politique de la Ville...), Calculette éco déplacement qui compare les coûts d'utilisation des différents moyens de transport
      • Disposer d'un outil d'information multimodal (tram, bus, train, car, station Vcub, aires covoiturage, ...) qui permettrait de proposer rapidement des alternatives à la voiture individuelle aux salariés.
      • Plus d'obligations réglementaires pour le développement de l'écomobilité en entreprises (IKV et PDE obligatoires), Un cadre réglementaire plus clair et dont l'application est contrôlée concernant l'obligation de mise en place de plans de mobilité pour les entreprises assujetties,
      • Être informé des nouveautés dans le domaine des transports sur l'agglomération bordelaise (mailing list des AOT, opérateurs, acteurs/prestataires, ...)
      • Rendre obligatoire la mission de CeM pour toutes les AOM pour développer la diffusion de l'information sur l'offre de services de mobilité auprès des publics cibles.
      • Veille réglementaire sur les plans de mobilité et sur des dispositifs en lien avec la mobilité durable
    • Animation du réseau, échanges d'expériences (actions mises en œuvre, stratégies d'approche...), Partenariats avec l'ensemble des parties prenantes : opérateur de transport, collectivités territoriales, EPCI,  Autorité organisatrice, entreprises
      • des rencontres "humaines" types journées d'échanges, forum ou formations
      • un réseau web (type forum gart ou réseau technique CVTC)
      • une plate forme de documents de référence actualisés (documents méthodo, REX, chiffres clé, évolutions réglementaires...)
    • Aide financière pour la mise en place de d'un CEM qui suit réellement plusieurs PDIE :
      • Pouvoir offrir une aide technique et financière à même de motiver les acteurs pour déclencher et améliorer leurs projets.
      • élargissement des aides pour réaliser des accompagnements et définir un parcours mobilité
      • plus de moyens humains pour mener à bien nos actions, valoriser la rentabilité des personnes travaillant sur ce sujet (coût/bénéfices).
    • Plus d'implication de l'Etat pour faire respecter la réglementation par les entreprises.
    • Local adapté avec une situation géographique centrale à proximité des différents moyens de transports,
    • Besoin d'une vraie reconnaissance du métier comme c'est le cas en Belgique (Portail de la Mobilité/Wallonie).
  • Quelles propositions pour mieux travailler en synergie et réseaux :
    • Créer une plateforme de partage de documents de sensibilisation sur la mobilité alternative à la voiture, de projets de mobilité, de PDE/PDA et retours d'expériences, de communs, de veille partagée,
    • Créer un espace de discussion, de forum, de réseau des contacts et mailing liste sur des sujets donnés
    • Organiser et animer une série de rencontres locales et nationales, avec une fréquence à définir
    • La création d'un réseau comme Pro'mobilité sur la Région IDF
    • constituer un réseau de CeM pour échanger sur les bonnes pratiques et les retours d'expérience.
    • Lister et Intégrer de tous les partenaires pour éviter les logiques de silo (Région, Etat, ADEME, STIF, CCI, réseau Alliance, CEREMA et collectivités)
    • Définir une offre de services à proposer aux collectivités et entreprises