Difference between revisions of "Thème de la Thèse : Management et gestion d'Écosystèmes d’affaires."

From Communauté de la Fabrique des Mobilites
(Page créée avec « {{Thèse |author=baratte |laboratory=NIMEC |coauthor=Thomas Loilier }} »)
 
 
Line 2: Line 2:
 
|author=baratte
 
|author=baratte
 
|laboratory=NIMEC
 
|laboratory=NIMEC
|coauthor=Thomas Loilier
+
|coauthor=Thomas Loilier, Alberic Tellier, Thierry Isckia
 +
|Résumé=Mots clefs : Recherche exploratoire et observationnelle, Écosystème d’affaire (ESA), Innovation, Plateformes écosystémiques/ Plateforme de ressources, Stratégie, Mécanisme d'orchestration, Ago-Antagoniste, Écosystémique, Multipotentiel, Dynamique, Blockchain, Méthodologie des programmes de recherche scientifique (MPRS) de Lakatos, Projets d'innovation Collaboratifs, Paradoxe, Multipotentiel, Théorie des ressources.
 +
|Description détaillée=PROPOSITION DE THÈSE CIFRE
 +
Thème de la Thèse : Management et gestion d'Écosystèmes d’affaires.
 +
 
 +
Contexte :
 +
Le fonctionnement global d’un écosystème d’affaire favorisant les projets d’innovations à l’échelle nationale et dans un contexte mondial, reste un sujet d’étude ouvrant sur des problèmes de systèmes complexes dont la description nécessite des compétences pluridisciplinaires.
 +
Les grands projets d’innovation et de Recherche et Développement (R&D) nécessitent une panoplie de compétences et, par conséquent, de la collaboration. La recherche et l’innovation collaborative commencent à être utilisées dans un même secteur d’activité cependant elles sont quasiment inutilisées dans un contexte multi sectoriel.
 +
Les grands projets de R&D et d’innovation, rassemblent différents types d’acteurs, des grandes entreprises, mais aussi des PME, des start-ups, des institutions de formation et de recherche, etc... Ces rassemblements fonctionnent généralement de manière unilatérale clients/fournisseurs. Peu de rassemblements, autour d’un projet d’innovation et de recherche de grande envergure ou à fort potentiel, caractérisés par des modes de fonctionnement qui leur sont propres, ayant été développés et façonnés sous l’influence de conditions institutionnelles et historiques propres à chaque organisateurs et acteurs se développent en écosystèmes d’affaire et d’innovation. Ainsi, bien que l’on puisse trouver des caractéristiques similaires à travers la gestion de grands projets d’innovation dans différents régions/pays et secteurs d’activité, force est de constater que des résultats divergent.
 +
Partant de ces constats, plusieurs questions intéressantes émergent et méritent d’être approfondies :
 +
- Comment ces écosystèmes d’innovation fonctionnent ?
 +
- Commentsont-ilsgérésetorchestrés?
 +
- Quelles sont les relations de pouvoir au sein des réseaux d’innovations ?
 +
- Quel est le rôle des leaders et des acteurs d’innovation, comme les pôles de compétitivité ?
 +
- Peut-on créer un écosystème d’affaire multipolaire ?
 +
- Comment gérer des acteurs collaboratifs ? Paradoxalement comment peut-on gérer des acteurs concurrents ?
 +
- Quels sont les degrés de « connectivité » internationale des différents écosystèmes et comment cette dimension
 +
internationale contribue à la performance du système local ? -...
 +
II. Problématique
 +
Afin de répondre à la plupart de ces questions et d’expérimenter différents mécanismes de gestion et de management d’écosystème d’affaire dans le domaine de l’innovation, je propose d’effectuer une recherche exploratoire et expérimentale sur :
 +
- « Mécanisme d’orchestration d’écosystème d’affaire à l’aune des systèmes Ago-Antagoniste et de la Méthodologie des programmes de recherche de Lakatos, vers un paradigme d’écosystème complexe d’affaire. » Problématique académique du sujet de thèse.
 +
- « Mécanisme d’orchestration d’écosystème d’affaire, exploration et expérimentation autour de projets d’innovations multipolaires et d’acteurs collaborateurs et concurrentiels vers une approche d’écosystème complexe d’innovation. » Problématique industrielle du sujet de thèse.
 +
 
 +
Objectifs :
 +
Cette recherche ambitionne de lever le voile sur les mécanismes d’orchestrations d’un écosystème d’affaire et d’innovation, d’étudier et d’analyser les rouages entre les différents acteurs d’un réseau écosystémique ou plutôt d’un groupement écosystémique (plateforme, Start-up, PME-PMI, grands groupes, financiers, filières d’excellences, pôles de compétitivités, ...). A partir de cette étude, je souhaite explorer les possibilités offertes par la modélisation et l’expérimentation de mécanismes d’orchestrations entre les différents acteurs à l’aune de systèmes complexes, de systèmes ago-antagonistes et de la MPRS de Lakatos adaptée à la science des gestions.
 +
La théorie des systèmes complexes est récente, son contenu et son vocabulaire sont encore incertains. Cependant elle est l’objet de nombreux travaux de recherche défini par le développement d’une prise de conscience de l’omniprésence des systèmes complexes dans de nombreuses disciplines économiques, sociales, écologiques... et de la nécessité de comprendre leur fonctionnement pour pallier les nombreux risques engendrés par les progrès des technologies et par la mondialisation.
 +
Les systèmes ago-antagonistes viennent de la recherche médicale concernant un couple d’hormones dont les interactions étaient coopératives et opposées. Ce paradigme systémique est l’objet de différentes études transdisciplinaires montrant la pauvreté de sa compréhension et de sa prise en compte dans la pratique scientifique et managériale.
 +
La MPRS de Lakatos, méthodologie des programmes de recherches scientifiques (1970 et 1978), démontre une méthodologie de recherche et de valorisation des programmes de recherches dans leurs ensembles et de l’ensemble des recherches liées les unes aux autres issues d’un programme scientifique.
 +
L’objectif principal de cette recherche doctorale est de structurer, de dynamiser et de valoriser une entité ou groupe écosystémique afin de créer ou de transformer cette entité ou groupe en un écosystème d’affaire et d’innovation orchestrant les relations, les idées, les études, les projets, les ressources ... entre les différents acteurs économiques et décisionnels de l’écosystème naissant.
 +
Cette étude d’une durée de 3 ans, financée en partie par l’état pourrait être abordée avec d’autres organismes ou firmes afin d’accroître le terrain et le potentiel de recherche, d’observation et d’expérimentation. De plus ce contrat me permettrait de répondre au besoin de Management et de Conseil pour la ou les entité(s) porteuses de cette recherche doctorale.
 +
Je serai amené à étudier le fonctionnement de l’entité écosystémique ou du futur écosystème dans une perspective comparative en approfondissant l’organisation autour de co-management et co-innovation. A la suite d’une analyse critique de la littérature, des entretiens exploratoires et des résultats d’expérimentations je présenterai l’ensemble des propositions et solutions auprès des acteurs impliqués à cette entité écosystémique afin de permettre à l’écosystème d’ affaire et d’innovation naissant de/d’ :
 +
- fédérer et d’orchestrer les nombreux acteurs, ressources, savoirs et technologies afin de faire co-évoluer les compétences les rôles et les ressources de chacun
 +
- dynamiser et valoriser l’écosystème d’affaire en innovation naissant à la suite de cette recherche
 +
- anticiper la dynamique complexe de développement mondial
 +
- définir les liens écosystémiques entre toutes les composantes de l’écosystème
 +
- évaluer les mécanismes écosystémiques des projets d’innovation par le MPRS de Lakatos afin d’adapter la
 +
dynamique économique et scientifique de l’ESA
 +
- contribuer à la genèse d’un modèle économique d’innovation multipotentiel dynamique et autonome.
 +
- innover sur le concept d’écosystème d’affaire en définissant le concept d’écocomplexe d’affaire.
 +
 
 +
Terrain d'expérimentation idéal :
 +
TERRAIN D’EXPÉRIMENTATION NATIONAL / EUROPÉEN
 +
L’idéal serait de créer « un consortium de recherche d’une entité principale porteuse de projet de recherche doctorale mais aussi qui sera acteur et bénéficiaire direct de cette recherche et des résultats attendus ».
 +
Consortium de recherche qui serait propice comme terrain d’étude et d’expérimentation mais aussi comme source d’acteurs et de bénéficiaires des résultats de recherche plus important :
 +
Entité :
 +
- La fabrique des mobilités (partenaire du projet)
 +
- Lafabriquedel’industrie
 +
- N2Asymposium (Mov'eo - NAE)
 +
- DGA
 +
- Club open innovation
 +
- Retis
 +
- La fabrique du future
 +
- Presans
 +
- Erdyn
 +
- GIFAS - ONERA
 +
- Agence de l’Innovation Défense
 +
|Theme=Blockchain, Données ouvertes, Collectivité
 +
|Tags=Open Innovation, ecosystème, économie collaborative
 +
|Texte libre=VI. Référencement Bibliographique de l’état de l’Art :
 +
      Adner R.
 +
Match your innovation strategy to your innovation ecosystem
 +
Harvard business review, 84(4) ,98
 +
2006
 +
Adner R., Kapoor R.
 +
Value creation in innovation ecosystems: How the structure of technological interdependence affects firm performance in new technology generations.
 +
Strategic management journal,31(3), 306-333
 +
2010
 +
Adner R., Oxley J.E. , Silverman B.S.
 +
Collaboration and competition in business ecosystems
 +
Advances in strategic management Vol30, Emerald group publishing, p429
 +
2013
 +
Altintas G.
 +
Capacité dynamique revue de la littérature, limites et voies de recherches
 +
18eme conférences de l'AIMS Grnoble
 +
2009
 +
Attour A., Barbaroux P.
 +
Naissance des écosystèmes d'affaires : une articulation des compétences intra et inter organisationnelles.
 +
Gestion 2000,33(4), 59-76
 +
2010
 +
Autio E. ,Thomas L.
 +
Innovation ecosystems
 +
The oxford handbook of innovation management ,204-288
 +
2014
 +
Baldwin C.Y., Clark K.B.
 +
Managing in the age of modularity
 +
HBR
 +
1997
 +
Ben Letaïfa
 +
S. ,Gratacap A. ,Isckia T.
 +
Understanding business ecosystem: How firms succeed in the new world of convergence
 +
Paris, De Boeck Editeur , p275
 +
2013
 +
Bernard-Weil E.
 +
Precis de systémique ago-antagoniste, introduction aux stratégies bilatérales
 +
L'interdisciplinaire
 +
1988
 +
Bernard-Weil E. ,Bircage P.
 +
Système ago-antagonistes
 +
Atelier 1 Stratégie paradoxales de l'AFSCET
 +
2015
 +
Bernard-Weil E. ,Bircage P.
 +
La théorie des systèmes Ago-Antagoniste
 +
Le Débat, Gallimard p106-119
 +
1999
 +
Blockchain France
 +
La blockchain décryptée: Les clefs d'une révolution
 +
Blockchain France
 +
2016
 +
Boudreau K.
 +
Open platform strategies and innovation : Granting Access vs.devolving Control
 +
Management science Vol.56 n°10 p1849-1872
 +
2010
 +
Caseau Y., Soudoplatoff S.
 +
La blockchain ou la confiance distribué
 +
Fondation pour l'innovation politique
 +
2016
 +
Chesbrough H.
 +
Open business models: How to thrive in the innovation Landscape
 +
Harvard Business Press
 +
2006
 +
Chesbrough H.
 +
Open services Innovation : Rethinking your business to grow and compete in new era
 +
Jossey-bass
 +
2011
 +
Chesbrough H.
 +
Open Innovation the new Imperative for creating and profiting from technologie
 +
Harvard business school press Boston
 +
2003
 +
Chesbrough H., Vanhaverbeke W., West J.
 +
Open innovation researching a new paradigm
 +
Oxford university Press
 +
2006
 +
Cohen W.M. , Levinthal D.A.
 +
Absorptiive capacity a new perspective on learning and innovation
 +
Administrative science Quartely 35p128-152
 +
1990
 +
Cohendet P.,Grandadam D. ,Simon L.
 +
The anatomy of the creative city.
 +
Industry and innovation,17(1),91-11
 +
2010     
 +
      Cooke P., M.G.Uranga,G. Etxebarria
 +
Regional innovation systems:Institutional and organisational dimensions
 +
Research policy 26(4-5), 475-491
 +
1997
 +
De Gerlache J.
 +
Dissipation, couple ago-antagoniste et complexité
 +
AFSCET - 31 mai- 1er juin
 +
2014
 +
Debos F.
 +
Les pôle d'excellences: une réponse à la nécéssité d'une approche intégrative et holistique de l'innovation
 +
IV Colloque international"TIC&Terr itoire: quels développements?"
 +
2007
 +
Donnadieu G., Karsky M.
 +
La systémique, Penser et agir dans la compléxité
 +
Geodif Paris
 +
2002
 +
Dyer J.H. et Singh H.
 +
The relational view cooperative strategy and sources of interorganization competitive advantage
 +
Academy of management review 23(4), p660-679
 +
1998
 +
Dyer J.H., Nobeoka K.
 +
Creating and managing a high Performance knowledge sharing network : The Toyota case
 +
Strategic managementjournal Vol.21 p345-367
 +
2000
 +
Eisenhardt
 +
K.M. ,Martin J.A.
 +
Dynamic capacities what are they ?
 +
Strategic Management Journal vol21 p1105-1121
 +
2000
 +
Erl T.
 +
SOA : Concepts, Technology an design
 +
Prentice hall
 +
2005
 +
Forgue B, Frechet M. , Josserand E.
 +
Relation interorganisationnelles, conceptualisation, resultat et voie de recherche
 +
Revue francaise de gestion 32 164p17-31
 +
2006
 +
Frery F., Gratacap A., Isckia T
 +
Les écosystèmes d'affaire, par-de-la la métaphore
 +
Revue francaise de gestion 2012/3 69-75
 +
2012
 +
Garud R., Kumaraswamy A., Langlois R.M.
 +
Managing in the modular age : architectures
 +
Networks and organisations, wiley
 +
2002
 +
Gassmann O., Enkel E., Chesbrough H.
 +
The future of open innovation
 +
R&D Management Vol. 40 Issue 3 p213-221
 +
2010
 +
Gawer A.
 +
Platforms, markets and innovation,
 +
London : Edward Elgar Publishing p416
 +
2011
 +
Gawer A. ,Cusumano M.A.
 +
How companies become platform leaders
 +
MIT sloan management Review vol.49 n°2p28-35
 +
2008
 +
Gawer A. ,Cusumano M.A.
 +
Industry platforms and ecosystem innovation
 +
Journal of product innovation management Vol. 31 n°3 p417-433
 +
2014
 +
Gomez Y.
 +
Le rôle et les motivatios d'une firme leader dans l'essaie de transformation de son écosysteme d'affaire en écosysteme d'innovation: le cas du site de marcoule et du démentelement nucléaire.
 +
Thèse
 +
2017
 +
Grant R.M.
 +
Prospering in dynamically competitive environments: organisational capability as knowledge integration
 +
Organization science, vol7 n°4 p375-387
 +
1996
 +
Gratacap A., Isckia T., Parisot X.
 +
A Lakatosian perspective on the business Ecosystem theory
 +
Management International 21(3) 80-94
 +
2017
 +
Habib J.
 +
La dynamique de création de connaissances dans les processus d'innovation : étude de cas et simulation multi- Agent
 +
Thèse
 +
2008
 +
Huizingh E.K.R.E
 +
Open innovation : State of the art and future perspectives
 +
TechnovationVol 31 issue 1p2-9
 +
2010
 +
Iansiti M., Levien R.
 +
Keystone advantage : What the new dynamic of business ecosystem mean for strategy, Innovation and sustainability
 +
Harvard business school press book
 +
2004
 +
Iansiti M., Richards G.
 +
Information technology ecosystem: Structure, health, and performance
 +
Antitrust Bulletin Vol. 51n°1 p77-100
 +
2006
 +
Isckia T.
 +
Ecosystemes d’affaires, stratégie de plate-forme et innovation ouverte : vers une approche intégrée de la dynamique d’innovation
 +
Management and avenir Vol.46 n°6 p157-176
 +
2011
 +
Isckia T., Lescop D.
 +
Open innovation within business ecosystems: a tale from Amazon.com
 +
Communication& strategies Vol 74 n°2009 p37-54
 +
2009
 +
Isckia T., Lescop D.
 +
Une analyse critique des fondements de l’innovation ouverte
 +
Revue Française de gestion Vol.210 n°1 p87-98
 +
2011
 +
Jeanjean T., Tixier J.
 +
La méthodologie des programme de recherche : présentation, évaluation et pertinence pour les sciences de gestion
 +
CREPA Cahier de recherche n°65
 +
2000
 +
Jesic D.
 +
Appel à expertise dans le contexte d'innovation ouverte - recherche exploratoire sur la reformulation des besoins, la selection d'expert et l'integration des connaissances
 +
Thèse
 +
2016
 +
Joffre P., Aurégan P., Chedotel F., Tellier A.
 +
Le management stratégique par le projet
 +
Economica Paris
 +
2006
 +
Josserand E.
 +
Le pilotage des réseaux fondements des capacités dynamiques de l'entreprise
 +
Revue Francaise de gestion n°170 p95-102
 +
2007
 +
Kandiah G., Gossain S.
 +
Reinventing value : The new business ecosystem
 +
Strategy and leadership Vol.26 n°5 p28-33
 +
1998
 +
Khedher S.
 +
L'écosystème d'une firme: une stratégie de gestion de l'innovation ouverte
 +
Thèse
 +
2010
 +
Kim D.J, Kogut B.
 +
Technological platforms and diversification
 +
Organization science Vol7 n°3
 +
1996
 +
Koenig G.
 +
Management strategique, paradoxe, interactions et apprentissages
 +
Nathan Paris
 +
1996
 +
Koenig G.
 +
Management strategique, projets interactions et contextes
 +
Dunod Paris
 +
2004
 +
Koenig G.
 +
Le concept d'écosystème d'affaire revisité
 +
M@n@gement 15(2),p208-224
 +
  2012
 +
Kulemin N., Popov S., Gorbachev A.
 +
Ecosysteme génomique basé sur la blockchain
 +
Livre blanc Projet Zenome
 +
2017
 +
Lakatos I.
 +
Falsification and methodology of scientific programs
 +
Cambridge university Press p91-122
 +
1970
 +
Lakatos I.
 +
The methodology of scientific research programs
 +
Cambridge university press Vol.1
 +
1978
 +
Lakatos I.,Zahar E.
 +
Why did copernicus' research program supersede Ptolemy's?
 +
The copernican Achievement, Vol.1975 p354-367
 +
1975
 +
Laufer R., Hatchuel A., David A.
 +
Les nouvelles fondations des sciences de gestion
 +
Paris: Presses des mines p278
 +
2012
 +
Lavie D.
 +
The competitive advantage of interconnected firm an extension of the ressource based view
 +
Academy of management review 31(3), p638-658
 +
2006
 +
Le Moigne J.L.
 +
La modélisation des systèmes complexes
 +
Dunod
 +
1999
 +
Lecocq X., Demil B., Ventura J.
 +
Business models as a research program in strategic management. An appraisal based on Lakatos
 +
M@n@gment Vol.13 n°4 p214-225
 +
2010
 +
Lecocq X., Yami S.
 +
De la chaine de valeur aux réseaux de valeur : vers un nouveau modele d’analyse stratégique
 +
Cahier de recherche du CLAREE
 +
2000
 +
Lerch-Malherbe M.
 +
La trajectoire d'innovation de la naissance d'un écosysteme: une approche multiniveaux: le cas du développement des services mobiles NFC
 +
Thèse
 +
2014
 +
Lima M. et Seuillet E.
 +
Ecosysteme d'innovation: Potentiel et limites de la metaphore écologique
 +
Veillemag.com
 +
2018
 +
Loilier T, Lerch- Malherbe M.
 +
Génèse d'un écosystéme d'affaire et approche par les capacité: les enseignements d'une étude de cas issue du secteur des télécommunications
 +
XIXeme conférence de l'AIMS
 +
2010
 +
Menard C.
 +
The economics for hybrids organisations
 +
Journal of institutional and theoretical economics Vol160 n°3 p345-376
 +
2004
 +
Moore J.F.
 +
Predators and prey: A new Ecology of Competition
 +
Harvard business review, 71(3) p75-86
 +
1993
 +
Moore J.F.
 +
The death of Competition : Leadership and strategy in the age of business ecosystem
 +
New York :Harper collins
 +
1996
 +
Moore J.F.
 +
Business ecosytem and the view from the firm
 +
The Antitrust Bulletin 51(1) p31-75
 +
2006
 +
Murray F.,O’Mahony S.
 +
Exploring the foundations of cumulative innovation : Implications for organisation science
 +
Organization science, vol.18n°6 p1006-1021
 +
2007
 +
Parker G. , Van Alstyne M.W. , Choudary S.P
 +
Platform Revolution: How Networked Markets Are Transforming the Economy - and How to Make Them Work for You
 +
W. W. Norton & Company; 1 edition (March 28, 2016)
 +
2016
 +
Peltoniemi M.
 +
Business ecosystem : A conceptual model of an organisation population from the perspectives of complexity and evolution
 +
E-Business Research center, TUT, Research report n°18 Tampere
 +
2005
 +
Perret V. , Josserand E.
 +
Le paradoxe: Penser et gerer autrement les organisations
 +
Elipse
 +
2003
 +
Prahalad C.K., Ramaswamy V.
 +
The future of competition : co-creating unique value with customers
 +
Boston Mass Harvard business school press
 +
2004
 +
Rifkin J.
 +
L’age de l’accès, la révolution de la nouvelle économie
 +
Paris , la découverte
 +
2000
 +
Ronteau S.
 +
Embrasser la condition de firme pivot: dynamiques d'innovations de dassault systemes dans son écosysteme d'affaire
 +
Revue Management et avenir n28 p196-215
 +
2009
 +
Saint-Amant G.E., Renard L.
 +
Proposition d’un modèle de gestion du développement des capacités organisationnelles
 +
13eme Conférence de l’AIMS Normandie Vallée de seine
 +
2004
 +
Schreyögg G., Kliesch- Eberl M.
 +
How dynamic can organizational capabilities be ? Toward a dual-process model of capability dynamisation
 +
Strategic management journal vol.28 p913-933
 +
2007
 +
Sephi
 +
Les programmes de lakatos
 +
dans Philo des sciences
 +
2006
 +
Simon L.
 +
Underground, upperground et middle-ground: les collectifs créatifs et la capacité creative de la ville.
 +
Management international,13, 37-51
 +
2009
 +
Standage T.
 +
The future of technology
 +
Profile books Ltd London
 +
2005
 +
Swan M.
 +
Blockchain : Blueprint for a new economy
 +
O'reilly
 +
2015
 +
Tansley A.G.
 +
The use and abuse vegetational concepts and terms
 +
Ecology vol 16n°3 p 284-307
 +
1935
 +
Teece D
 +
Explicating dynamic capabilities : the nature and micro foundations of (sustainable) entreprise performance
 +
Strategic management journal vol28 n°13 p1319-1350
 +
2007
 +
Teece D.-J, Pisano G., Shuen A.
 +
Dynamic capabilities and strategic management
 +
Strategic management vol.18 issue 7 p509-533
 +
1997
 +
Thiel D.
 +
La dynamique des systèmes
 +
Hermes
 +
1998
 +
Tiwana A.
 +
Platform Ecosystems : Aligning Architecture, governance and strategy
 +
London : Morgan Kauffmann 300p
 +
2014
 +
Tiwana A., Konsynski B., Bush A.
 +
Research commentary - Platform evolution : Coevolution of architecture, governance, and environmental dynamics
 +
Information systems research Vol.21 n°4 p675-687
 +
2010
 +
Torres-Blay O.
 +
Economie d'entreprise organisation and strategie à l'aube de la nouvelle économie
 +
Economica Paris
 +
2000
 +
Trouselle Y
 +
Exploitation thérique de l'approche systémique Ago- Antagoniste d'Elie Bernard-Weil: Illustration de son utilité managérial en Entreprise
 +
2014
 +
Trousselle Y.
 +
Les mécanisme de la résilience organisationnel
 +
Thèse
 +
2014
 +
Waelbroek P.
 +
Les enjeux économiques de la blockchain
 +
Annales des Mines réalité industrielles 2017/3 p10/19
 +
2017
 +
Yami S., Lehmann- Ortega L.
 +
Au coeur des capacités dynamiques
 +
Atelier AIMS « Ressources, compétences et capacités » Aix
 +
2009
 
}}
 
}}

Latest revision as of 19:24, 11 July 2019

Nom thésard-e : baratte Nom Laboratoire principal : NIMEC

Autre(s) personne(s) impliquée(s) : Thomas Loilier, Alberic Tellier, Thierry Isckia

Résumé : Mots clefs : Recherche exploratoire et observationnelle, Écosystème d’affaire (ESA), Innovation, Plateformes écosystémiques/ Plateforme de ressources, Stratégie, Mécanisme d'orchestration, Ago-Antagoniste, Écosystémique, Multipotentiel, Dynamique, Blockchain, Méthodologie des programmes de recherche scientifique (MPRS) de Lakatos, Projets d'innovation Collaboratifs, Paradoxe, Multipotentiel, Théorie des ressources.

Image : No-image-yet.jpg

Site web :

Description détaillée : PROPOSITION DE THÈSE CIFRE Thème de la Thèse : Management et gestion d'Écosystèmes d’affaires.

Contexte : Le fonctionnement global d’un écosystème d’affaire favorisant les projets d’innovations à l’échelle nationale et dans un contexte mondial, reste un sujet d’étude ouvrant sur des problèmes de systèmes complexes dont la description nécessite des compétences pluridisciplinaires. Les grands projets d’innovation et de Recherche et Développement (R&D) nécessitent une panoplie de compétences et, par conséquent, de la collaboration. La recherche et l’innovation collaborative commencent à être utilisées dans un même secteur d’activité cependant elles sont quasiment inutilisées dans un contexte multi sectoriel. Les grands projets de R&D et d’innovation, rassemblent différents types d’acteurs, des grandes entreprises, mais aussi des PME, des start-ups, des institutions de formation et de recherche, etc... Ces rassemblements fonctionnent généralement de manière unilatérale clients/fournisseurs. Peu de rassemblements, autour d’un projet d’innovation et de recherche de grande envergure ou à fort potentiel, caractérisés par des modes de fonctionnement qui leur sont propres, ayant été développés et façonnés sous l’influence de conditions institutionnelles et historiques propres à chaque organisateurs et acteurs se développent en écosystèmes d’affaire et d’innovation. Ainsi, bien que l’on puisse trouver des caractéristiques similaires à travers la gestion de grands projets d’innovation dans différents régions/pays et secteurs d’activité, force est de constater que des résultats divergent. Partant de ces constats, plusieurs questions intéressantes émergent et méritent d’être approfondies : - Comment ces écosystèmes d’innovation fonctionnent ? - Commentsont-ilsgérésetorchestrés? - Quelles sont les relations de pouvoir au sein des réseaux d’innovations ? - Quel est le rôle des leaders et des acteurs d’innovation, comme les pôles de compétitivité ? - Peut-on créer un écosystème d’affaire multipolaire ? - Comment gérer des acteurs collaboratifs ? Paradoxalement comment peut-on gérer des acteurs concurrents ? - Quels sont les degrés de « connectivité » internationale des différents écosystèmes et comment cette dimension internationale contribue à la performance du système local ? -... II. Problématique Afin de répondre à la plupart de ces questions et d’expérimenter différents mécanismes de gestion et de management d’écosystème d’affaire dans le domaine de l’innovation, je propose d’effectuer une recherche exploratoire et expérimentale sur : - « Mécanisme d’orchestration d’écosystème d’affaire à l’aune des systèmes Ago-Antagoniste et de la Méthodologie des programmes de recherche de Lakatos, vers un paradigme d’écosystème complexe d’affaire. » Problématique académique du sujet de thèse. - « Mécanisme d’orchestration d’écosystème d’affaire, exploration et expérimentation autour de projets d’innovations multipolaires et d’acteurs collaborateurs et concurrentiels vers une approche d’écosystème complexe d’innovation. » Problématique industrielle du sujet de thèse.

Objectifs : Cette recherche ambitionne de lever le voile sur les mécanismes d’orchestrations d’un écosystème d’affaire et d’innovation, d’étudier et d’analyser les rouages entre les différents acteurs d’un réseau écosystémique ou plutôt d’un groupement écosystémique (plateforme, Start-up, PME-PMI, grands groupes, financiers, filières d’excellences, pôles de compétitivités, ...). A partir de cette étude, je souhaite explorer les possibilités offertes par la modélisation et l’expérimentation de mécanismes d’orchestrations entre les différents acteurs à l’aune de systèmes complexes, de systèmes ago-antagonistes et de la MPRS de Lakatos adaptée à la science des gestions. La théorie des systèmes complexes est récente, son contenu et son vocabulaire sont encore incertains. Cependant elle est l’objet de nombreux travaux de recherche défini par le développement d’une prise de conscience de l’omniprésence des systèmes complexes dans de nombreuses disciplines économiques, sociales, écologiques... et de la nécessité de comprendre leur fonctionnement pour pallier les nombreux risques engendrés par les progrès des technologies et par la mondialisation. Les systèmes ago-antagonistes viennent de la recherche médicale concernant un couple d’hormones dont les interactions étaient coopératives et opposées. Ce paradigme systémique est l’objet de différentes études transdisciplinaires montrant la pauvreté de sa compréhension et de sa prise en compte dans la pratique scientifique et managériale. La MPRS de Lakatos, méthodologie des programmes de recherches scientifiques (1970 et 1978), démontre une méthodologie de recherche et de valorisation des programmes de recherches dans leurs ensembles et de l’ensemble des recherches liées les unes aux autres issues d’un programme scientifique. L’objectif principal de cette recherche doctorale est de structurer, de dynamiser et de valoriser une entité ou groupe écosystémique afin de créer ou de transformer cette entité ou groupe en un écosystème d’affaire et d’innovation orchestrant les relations, les idées, les études, les projets, les ressources ... entre les différents acteurs économiques et décisionnels de l’écosystème naissant. Cette étude d’une durée de 3 ans, financée en partie par l’état pourrait être abordée avec d’autres organismes ou firmes afin d’accroître le terrain et le potentiel de recherche, d’observation et d’expérimentation. De plus ce contrat me permettrait de répondre au besoin de Management et de Conseil pour la ou les entité(s) porteuses de cette recherche doctorale. Je serai amené à étudier le fonctionnement de l’entité écosystémique ou du futur écosystème dans une perspective comparative en approfondissant l’organisation autour de co-management et co-innovation. A la suite d’une analyse critique de la littérature, des entretiens exploratoires et des résultats d’expérimentations je présenterai l’ensemble des propositions et solutions auprès des acteurs impliqués à cette entité écosystémique afin de permettre à l’écosystème d’ affaire et d’innovation naissant de/d’ : - fédérer et d’orchestrer les nombreux acteurs, ressources, savoirs et technologies afin de faire co-évoluer les compétences les rôles et les ressources de chacun - dynamiser et valoriser l’écosystème d’affaire en innovation naissant à la suite de cette recherche - anticiper la dynamique complexe de développement mondial - définir les liens écosystémiques entre toutes les composantes de l’écosystème - évaluer les mécanismes écosystémiques des projets d’innovation par le MPRS de Lakatos afin d’adapter la dynamique économique et scientifique de l’ESA - contribuer à la genèse d’un modèle économique d’innovation multipotentiel dynamique et autonome. - innover sur le concept d’écosystème d’affaire en définissant le concept d’écocomplexe d’affaire.

Terrain d'expérimentation idéal : TERRAIN D’EXPÉRIMENTATION NATIONAL / EUROPÉEN L’idéal serait de créer « un consortium de recherche d’une entité principale porteuse de projet de recherche doctorale mais aussi qui sera acteur et bénéficiaire direct de cette recherche et des résultats attendus ». Consortium de recherche qui serait propice comme terrain d’étude et d’expérimentation mais aussi comme source d’acteurs et de bénéficiaires des résultats de recherche plus important : Entité : - La fabrique des mobilités (partenaire du projet) - Lafabriquedel’industrie - N2Asymposium (Mov'eo - NAE) - DGA - Club open innovation - Retis - La fabrique du future - Presans - Erdyn - GIFAS - ONERA

- Agence de l’Innovation Défense
Property "Description" (as page type) with input value "PROPOSITION DE THÈSE CIFRE

Thème de la Thèse : Management et gestion d'Écosystèmes d’affaires.

Contexte : Le fonctionnement global d’un écosystème d’affaire favorisant les projets d’innovations à l’échelle nationale et dans un contexte mondial, reste un sujet d’étude ouvrant sur des problèmes de systèmes complexes dont la description nécessite des compétences pluridisciplinaires. Les grands projets d’innovation et de Recherche et Développement (R&D) nécessitent une panoplie de compétences et, par conséquent, de la collaboration. La recherche et l’innovation collaborative commencent à être utilisées dans un même secteur d’activité cependant elles sont quasiment inutilisées dans un contexte multi sectoriel. Les grands projets de R&D et d’innovation, rassemblent différents types d’acteurs, des grandes entreprises, mais aussi des PME, des start-ups, des institutions de formation et de recherche, etc... Ces rassemblements fonctionnent généralement de manière unilatérale clients/fournisseurs. Peu de rassemblements, autour d’un projet d’innovation et de recherche de grande envergure ou à fort potentiel, caractérisés par des modes de fonctionnement qui leur sont propres, ayant été développés et façonnés sous l’influence de conditions institutionnelles et historiques propres à chaque organisateurs et acteurs se développent en écosystèmes d’affaire et d’innovation. Ainsi, bien que l’on puisse trouver des caractéristiques similaires à travers la gestion de grands projets d’innovation dans différents régions/pays et secteurs d’activité, force est de constater que des résultats divergent. Partant de ces constats, plusieurs questions intéressantes émergent et méritent d’être approfondies : - Comment ces écosystèmes d’innovation fonctionnent ? - Commentsont-ilsgérésetorchestrés? - Quelles sont les relations de pouvoir au sein des réseaux d’innovations ? - Quel est le rôle des leaders et des acteurs d’innovation, comme les pôles de compétitivité ? - Peut-on créer un écosystème d’affaire multipolaire ? - Comment gérer des acteurs collaboratifs ? Paradoxalement comment peut-on gérer des acteurs concurrents ? - Quels sont les degrés de « connectivité » internationale des différents écosystèmes et comment cette dimension internationale contribue à la performance du système local ? -... II. Problématique Afin de répondre à la plupart de ces questions et d’expérimenter différents mécanismes de gestion et de management d’écosystème d’affaire dans le domaine de l’innovation, je propose d’effectuer une recherche exploratoire et expérimentale sur : - « Mécanisme d’orchestration d’écosystème d’affaire à l’aune des systèmes Ago-Antagoniste et de la Méthodologie des programmes de recherche de Lakatos, vers un paradigme d’écosystème complexe d’affaire. » Problématique académique du sujet de thèse. - « Mécanisme d’orchestration d’écosystème d’affaire, exploration et expérimentation autour de projets d’innovations multipolaires et d’acteurs collaborateurs et concurrentiels vers une approche d’écosystème complexe d’innovation. » Problématique industrielle du sujet de thèse.

Objectifs : Cette recherche ambitionne de lever le voile sur les mécanismes d’orchestrations d’un écosystème d’affaire et d’innovation, d’étudier et d’analyser les rouages entre les différents acteurs d’un réseau écosystémique ou plutôt d’un groupement écosystémique (plateforme, Start-up, PME-PMI, grands groupes, financiers, filières d’excellences, pôles de compétitivités, ...). A partir de cette étude, je souhaite explorer les possibilités offertes par la modélisation et l’expérimentation de mécanismes d’orchestrations entre les différents acteurs à l’aune de systèmes complexes, de systèmes ago-antagonistes et de la MPRS de Lakatos adaptée à la science des gestions. La théorie des systèmes complexes est récente, son contenu et son vocabulaire sont encore incertains. Cependant elle est l’objet de nombreux travaux de recherche défini par le développement d’une prise de conscience de l’omniprésence des systèmes complexes dans de nombreuses disciplines économiques, sociales, écologiques... et de la nécessité de comprendre leur fonctionnement pour pallier les nombreux risques engendrés par les progrès des technologies et par la mondialisation. Les systèmes ago-antagonistes viennent de la recherche médicale concernant un couple d’hormones dont les interactions étaient coopératives et opposées. Ce paradigme systémique est l’objet de différentes études transdisciplinaires montrant la pauvreté de sa compréhension et de sa prise en compte dans la pratique scientifique et managériale. La MPRS de Lakatos, méthodologie des programmes de recherches scientifiques (1970 et 1978), démontre une méthodologie de recherche et de valorisation des programmes de recherches dans leurs ensembles et de l’ensemble des recherches liées les unes aux autres issues d’un programme scientifique. L’objectif principal de cette recherche doctorale est de structurer, de dynamiser et de valoriser une entité ou groupe écosystémique afin de créer ou de transformer cette entité ou groupe en un écosystème d’affaire et d’innovation orchestrant les relations, les idées, les études, les projets, les ressources ... entre les différents acteurs économiques et décisionnels de l’écosystème naissant. Cette étude d’une durée de 3 ans, financée en partie par l’état pourrait être abordée avec d’autres organismes ou firmes afin d’accroître le terrain et le potentiel de recherche, d’observation et d’expérimentation. De plus ce contrat me permettrait de répondre au besoin de Management et de Conseil pour la ou les entité(s) porteuses de cette recherche doctorale. Je serai amené à étudier le fonctionnement de l’entité écosystémique ou du futur écosystème dans une perspective comparative en approfondissant l’organisation autour de co-management et co-innovation. A la suite d’une analyse critique de la littérature, des entretiens exploratoires et des résultats d’expérimentations je présenterai l’ensemble des propositions et solutions auprès des acteurs impliqués à cette entité écosystémique afin de permettre à l’écosystème d’ affaire et d’innovation naissant de/d’ : - fédérer et d’orchestrer les nombreux acteurs, ressources, savoirs et technologies afin de faire co-évoluer les compétences les rôles et les ressources de chacun - dynamiser et valoriser l’écosystème d’affaire en innovation naissant à la suite de cette recherche - anticiper la dynamique complexe de développement mondial - définir les liens écosystémiques entre toutes les composantes de l’écosystème - évaluer les mécanismes écosystémiques des projets d’innovation par le MPRS de Lakatos afin d’adapter la dynamique économique et scientifique de l’ESA - contribuer à la genèse d’un modèle économique d’innovation multipotentiel dynamique et autonome. - innover sur le concept d’écosystème d’affaire en définissant le concept d’écocomplexe d’affaire.

Terrain d'expérimentation idéal : TERRAIN D’EXPÉRIMENTATION NATIONAL / EUROPÉEN L’idéal serait de créer « un consortium de recherche d’une entité principale porteuse de projet de recherche doctorale mais aussi qui sera acteur et bénéficiaire direct de cette recherche et des résultats attendus ». Consortium de recherche qui serait propice comme terrain d’étude et d’expérimentation mais aussi comme source d’acteurs et de bénéficiaires des résultats de recherche plus important : Entité : - La fabrique des mobilités (partenaire du projet) - Lafabriquedel’industrie - N2Asymposium (Mov'eo - NAE) - DGA - Club open innovation - Retis - La fabrique du future - Presans - Erdyn - GIFAS - ONERA

- Agence de l’Innovation Défense" contains invalid characters or is incomplete and therefore can cause unexpected results during a query or annotation process.

Thèmes associés : Blockchain, Données ouvertes, Collectivité

Tags : Open Innovation, ecosystème, économie collaborative

Défi associé :

Commun produit / utilisé :

Communauté d'intérêt :

Texte libre : VI. Référencement Bibliographique de l’état de l’Art :

      Adner R.

Match your innovation strategy to your innovation ecosystem Harvard business review, 84(4) ,98 2006 Adner R., Kapoor R. Value creation in innovation ecosystems: How the structure of technological interdependence affects firm performance in new technology generations. Strategic management journal,31(3), 306-333 2010 Adner R., Oxley J.E. , Silverman B.S. Collaboration and competition in business ecosystems Advances in strategic management Vol30, Emerald group publishing, p429 2013 Altintas G. Capacité dynamique revue de la littérature, limites et voies de recherches 18eme conférences de l'AIMS Grnoble 2009 Attour A., Barbaroux P. Naissance des écosystèmes d'affaires : une articulation des compétences intra et inter organisationnelles. Gestion 2000,33(4), 59-76 2010 Autio E. ,Thomas L. Innovation ecosystems The oxford handbook of innovation management ,204-288 2014 Baldwin C.Y., Clark K.B. Managing in the age of modularity HBR 1997 Ben Letaïfa S. ,Gratacap A. ,Isckia T. Understanding business ecosystem: How firms succeed in the new world of convergence Paris, De Boeck Editeur , p275 2013 Bernard-Weil E. Precis de systémique ago-antagoniste, introduction aux stratégies bilatérales L'interdisciplinaire 1988 Bernard-Weil E. ,Bircage P. Système ago-antagonistes Atelier 1 Stratégie paradoxales de l'AFSCET 2015 Bernard-Weil E. ,Bircage P. La théorie des systèmes Ago-Antagoniste Le Débat, Gallimard p106-119 1999 Blockchain France La blockchain décryptée: Les clefs d'une révolution Blockchain France 2016 Boudreau K. Open platform strategies and innovation : Granting Access vs.devolving Control Management science Vol.56 n°10 p1849-1872 2010 Caseau Y., Soudoplatoff S. La blockchain ou la confiance distribué Fondation pour l'innovation politique 2016 Chesbrough H. Open business models: How to thrive in the innovation Landscape Harvard Business Press 2006 Chesbrough H. Open services Innovation : Rethinking your business to grow and compete in new era Jossey-bass 2011 Chesbrough H. Open Innovation the new Imperative for creating and profiting from technologie Harvard business school press Boston 2003 Chesbrough H., Vanhaverbeke W., West J. Open innovation researching a new paradigm Oxford university Press 2006 Cohen W.M. , Levinthal D.A. Absorptiive capacity a new perspective on learning and innovation Administrative science Quartely 35p128-152 1990 Cohendet P.,Grandadam D. ,Simon L. The anatomy of the creative city. Industry and innovation,17(1),91-11 2010

     Cooke P., M.G.Uranga,G. Etxebarria

Regional innovation systems:Institutional and organisational dimensions Research policy 26(4-5), 475-491 1997 De Gerlache J. Dissipation, couple ago-antagoniste et complexité AFSCET - 31 mai- 1er juin 2014 Debos F. Les pôle d'excellences: une réponse à la nécéssité d'une approche intégrative et holistique de l'innovation IV Colloque international"TIC&Terr itoire: quels développements?" 2007 Donnadieu G., Karsky M. La systémique, Penser et agir dans la compléxité Geodif Paris 2002 Dyer J.H. et Singh H. The relational view cooperative strategy and sources of interorganization competitive advantage Academy of management review 23(4), p660-679 1998 Dyer J.H., Nobeoka K. Creating and managing a high Performance knowledge sharing network : The Toyota case Strategic managementjournal Vol.21 p345-367 2000 Eisenhardt K.M. ,Martin J.A. Dynamic capacities what are they ? Strategic Management Journal vol21 p1105-1121 2000 Erl T. SOA : Concepts, Technology an design Prentice hall 2005 Forgue B, Frechet M. , Josserand E. Relation interorganisationnelles, conceptualisation, resultat et voie de recherche Revue francaise de gestion 32 164p17-31 2006 Frery F., Gratacap A., Isckia T Les écosystèmes d'affaire, par-de-la la métaphore Revue francaise de gestion 2012/3 69-75 2012 Garud R., Kumaraswamy A., Langlois R.M. Managing in the modular age : architectures Networks and organisations, wiley 2002 Gassmann O., Enkel E., Chesbrough H. The future of open innovation R&D Management Vol. 40 Issue 3 p213-221 2010 Gawer A. Platforms, markets and innovation, London : Edward Elgar Publishing p416 2011 Gawer A. ,Cusumano M.A. How companies become platform leaders MIT sloan management Review vol.49 n°2p28-35 2008 Gawer A. ,Cusumano M.A. Industry platforms and ecosystem innovation Journal of product innovation management Vol. 31 n°3 p417-433 2014 Gomez Y. Le rôle et les motivatios d'une firme leader dans l'essaie de transformation de son écosysteme d'affaire en écosysteme d'innovation: le cas du site de marcoule et du démentelement nucléaire. Thèse 2017 Grant R.M. Prospering in dynamically competitive environments: organisational capability as knowledge integration Organization science, vol7 n°4 p375-387 1996 Gratacap A., Isckia T., Parisot X. A Lakatosian perspective on the business Ecosystem theory Management International 21(3) 80-94 2017 Habib J. La dynamique de création de connaissances dans les processus d'innovation : étude de cas et simulation multi- Agent Thèse 2008 Huizingh E.K.R.E Open innovation : State of the art and future perspectives TechnovationVol 31 issue 1p2-9 2010 Iansiti M., Levien R. Keystone advantage : What the new dynamic of business ecosystem mean for strategy, Innovation and sustainability Harvard business school press book 2004 Iansiti M., Richards G. Information technology ecosystem: Structure, health, and performance Antitrust Bulletin Vol. 51n°1 p77-100 2006 Isckia T. Ecosystemes d’affaires, stratégie de plate-forme et innovation ouverte : vers une approche intégrée de la dynamique d’innovation Management and avenir Vol.46 n°6 p157-176 2011 Isckia T., Lescop D. Open innovation within business ecosystems: a tale from Amazon.com Communication& strategies Vol 74 n°2009 p37-54 2009 Isckia T., Lescop D. Une analyse critique des fondements de l’innovation ouverte Revue Française de gestion Vol.210 n°1 p87-98 2011 Jeanjean T., Tixier J. La méthodologie des programme de recherche : présentation, évaluation et pertinence pour les sciences de gestion CREPA Cahier de recherche n°65 2000 Jesic D. Appel à expertise dans le contexte d'innovation ouverte - recherche exploratoire sur la reformulation des besoins, la selection d'expert et l'integration des connaissances Thèse 2016 Joffre P., Aurégan P., Chedotel F., Tellier A. Le management stratégique par le projet Economica Paris 2006 Josserand E. Le pilotage des réseaux fondements des capacités dynamiques de l'entreprise Revue Francaise de gestion n°170 p95-102 2007 Kandiah G., Gossain S. Reinventing value : The new business ecosystem Strategy and leadership Vol.26 n°5 p28-33 1998 Khedher S. L'écosystème d'une firme: une stratégie de gestion de l'innovation ouverte Thèse 2010 Kim D.J, Kogut B. Technological platforms and diversification Organization science Vol7 n°3 1996 Koenig G. Management strategique, paradoxe, interactions et apprentissages Nathan Paris 1996 Koenig G. Management strategique, projets interactions et contextes Dunod Paris 2004 Koenig G. Le concept d'écosystème d'affaire revisité M@n@gement 15(2),p208-224

 2012

Kulemin N., Popov S., Gorbachev A. Ecosysteme génomique basé sur la blockchain Livre blanc Projet Zenome 2017 Lakatos I. Falsification and methodology of scientific programs Cambridge university Press p91-122 1970 Lakatos I. The methodology of scientific research programs Cambridge university press Vol.1 1978 Lakatos I.,Zahar E. Why did copernicus' research program supersede Ptolemy's? The copernican Achievement, Vol.1975 p354-367 1975 Laufer R., Hatchuel A., David A. Les nouvelles fondations des sciences de gestion Paris: Presses des mines p278 2012 Lavie D. The competitive advantage of interconnected firm an extension of the ressource based view Academy of management review 31(3), p638-658 2006 Le Moigne J.L. La modélisation des systèmes complexes Dunod 1999 Lecocq X., Demil B., Ventura J. Business models as a research program in strategic management. An appraisal based on Lakatos M@n@gment Vol.13 n°4 p214-225 2010 Lecocq X., Yami S. De la chaine de valeur aux réseaux de valeur : vers un nouveau modele d’analyse stratégique Cahier de recherche du CLAREE 2000 Lerch-Malherbe M. La trajectoire d'innovation de la naissance d'un écosysteme: une approche multiniveaux: le cas du développement des services mobiles NFC Thèse 2014 Lima M. et Seuillet E. Ecosysteme d'innovation: Potentiel et limites de la metaphore écologique Veillemag.com 2018 Loilier T, Lerch- Malherbe M. Génèse d'un écosystéme d'affaire et approche par les capacité: les enseignements d'une étude de cas issue du secteur des télécommunications XIXeme conférence de l'AIMS 2010 Menard C. The economics for hybrids organisations Journal of institutional and theoretical economics Vol160 n°3 p345-376 2004 Moore J.F. Predators and prey: A new Ecology of Competition Harvard business review, 71(3) p75-86 1993 Moore J.F. The death of Competition : Leadership and strategy in the age of business ecosystem New York :Harper collins 1996 Moore J.F. Business ecosytem and the view from the firm The Antitrust Bulletin 51(1) p31-75 2006 Murray F.,O’Mahony S. Exploring the foundations of cumulative innovation : Implications for organisation science Organization science, vol.18n°6 p1006-1021 2007 Parker G. , Van Alstyne M.W. , Choudary S.P Platform Revolution: How Networked Markets Are Transforming the Economy - and How to Make Them Work for You W. W. Norton & Company; 1 edition (March 28, 2016) 2016 Peltoniemi M. Business ecosystem : A conceptual model of an organisation population from the perspectives of complexity and evolution E-Business Research center, TUT, Research report n°18 Tampere 2005 Perret V. , Josserand E. Le paradoxe: Penser et gerer autrement les organisations Elipse 2003 Prahalad C.K., Ramaswamy V. The future of competition : co-creating unique value with customers Boston Mass Harvard business school press 2004 Rifkin J. L’age de l’accès, la révolution de la nouvelle économie Paris , la découverte 2000 Ronteau S. Embrasser la condition de firme pivot: dynamiques d'innovations de dassault systemes dans son écosysteme d'affaire Revue Management et avenir n28 p196-215 2009 Saint-Amant G.E., Renard L. Proposition d’un modèle de gestion du développement des capacités organisationnelles 13eme Conférence de l’AIMS Normandie Vallée de seine 2004 Schreyögg G., Kliesch- Eberl M. How dynamic can organizational capabilities be ? Toward a dual-process model of capability dynamisation Strategic management journal vol.28 p913-933 2007 Sephi Les programmes de lakatos dans Philo des sciences 2006 Simon L. Underground, upperground et middle-ground: les collectifs créatifs et la capacité creative de la ville. Management international,13, 37-51 2009 Standage T. The future of technology Profile books Ltd London 2005 Swan M. Blockchain : Blueprint for a new economy O'reilly 2015 Tansley A.G. The use and abuse vegetational concepts and terms Ecology vol 16n°3 p 284-307 1935 Teece D Explicating dynamic capabilities : the nature and micro foundations of (sustainable) entreprise performance Strategic management journal vol28 n°13 p1319-1350 2007 Teece D.-J, Pisano G., Shuen A. Dynamic capabilities and strategic management Strategic management vol.18 issue 7 p509-533 1997 Thiel D. La dynamique des systèmes Hermes 1998 Tiwana A. Platform Ecosystems : Aligning Architecture, governance and strategy London : Morgan Kauffmann 300p 2014 Tiwana A., Konsynski B., Bush A. Research commentary - Platform evolution : Coevolution of architecture, governance, and environmental dynamics Information systems research Vol.21 n°4 p675-687 2010 Torres-Blay O. Economie d'entreprise organisation and strategie à l'aube de la nouvelle économie Economica Paris 2000 Trouselle Y Exploitation thérique de l'approche systémique Ago- Antagoniste d'Elie Bernard-Weil: Illustration de son utilité managérial en Entreprise 2014 Trousselle Y. Les mécanisme de la résilience organisationnel Thèse 2014 Waelbroek P. Les enjeux économiques de la blockchain Annales des Mines réalité industrielles 2017/3 p10/19 2017 Yami S., Lehmann- Ortega L. Au coeur des capacités dynamiques Atelier AIMS « Ressources, compétences et capacités » Aix 2009