Notre référentiel des mobilités/Les nouvelles solutions, les nouvelles pratiques

From Communauté de la Fabrique des Mobilites


Description en une ligne : Notre référentiel des mobilités/Les nouvelles solutions, les nouvelles pratiques

Description :

Image :

E-Palette-Concept-Vehicle.png

Site internet de la référence :

Tags : mobilité, nouvelles solutions de mobilité, référentiel

Thème : Voiture Connectée, Vélo et Mobilités Actives, Données ouvertes, Navettes autonomes, Traces de mobilité et des données associées, Covoiturage quotidien, Autopartage - location courte durée, Urbanisme et ville, Logistique urbaine, Logiciel Libre, Voiture électrique et charge, Collectivité

Organisations impliquées dans la ressource :

Référent :

Défi auquel répond le projet : Améliorer les solutions et développer de nouvelles solutions de mobilités pour tous

Communauté d'intérêt : Communauté Voiture Connectée, Communauté Vélo et Mobilités Actives, Communauté autour des données ouvertes, Communauté autour des navettes autonomes, Communauté autour du Véhicule Electrique - sa charge et les réseaux, Communauté des Territoires et Collectivités

Personnes clés à solliciter :

S'inscrire à une mailing liste :

Pour en discuter via le Chat : https://chat.fabmob.io/

Lien vers l'outil de partage de fichiers :

Prochaine Etape :



Autres informations :

Les évolutions des pratiques sont intimement liées aux offres, aux "solutions" de transport mais également au numérique qui vient apporter des capacités de "bricolage" à chacun pour essayer, pour réaliser "autrement" ses activités, pour éviter des déplacements ou les modifier. Ses évolutions conjointes et simultanées rendent complexes la compréhension de l'origine et des conséquences. Chaque offre de mobilité nouvelle vient modifier la carte globale, les jeux d'acteurs déjà en place, les rôles des acteurs établis. Des forces en présence viennent alors s'opposer ou réduire la portée du nouveau venu, quelque soit son intérêt collectif. Puis un nouvel équilibre apparaît, précaire car instable. Avant même que le système se stabilise, une nouvelle offre émerge dans un domaine comme le stationnement, le paiement, le covoiturage, l'assurance ou la fiscalité. Nous pouvons considérer que le système ne sera plus stable et posé. "Mobilis in Mobile".

Exemple d'échanges sur ces évolutions :

Les mobilités "à la demande"

Offre de Mobilité intégrée & MaaS

Lien vers la page présentant les offres d'intégrateur et agrégateur

Le pédibus, plan de déplacement écoles et scolaires

Voir la page dédiée

L’autopartage

Voir la page dédiée

Le covoiturage

voir la page dédiée

L'autostop organisé

Les réseaux d’autostop organisé ont pour but de sécuriser et d’amplifier les pratiques d’autostop libre afin d’en faire un mode de transport attractif et économique, en particulier en zone périurbaine et rurale. Conducteurs et passagers s’inscrivent par Internet ou dans un point d'accueil (mairie, lieu public, commerce). Ils reçoivent des signes de reconnaissance réciproques (carte, vignette, brassard, …). Des arrêts sont installés au bord des routes desservies par le réseau, souvent conjointement avec les cars scolaires. Les passagers y attendent les conducteurs, généralement en indiquant leur destination à l'aide d'une fiche. Le trajet est gratuit ou peu onéreux.

Les réseaux d'autostop organisé sont nombreux en France et on en trouve également en Belgique et en Italie. En 2016, leurs résultats sont assez similaires. Le nombre d'inscrits est de l'ordre de 1 % de la population périurbaine et rurale desservie. Seule une minorité des personnes inscrites se déclare comme exclusivement ‘passager’ et seule une minorité de ces derniers pratique effectivement l'autostop. Le trajet typique est court et occasionnel. Il s'agit souvent de rejoindre une gare ou une ligne de transport collectif. Le temps d’attente est assez similaire à celui de l'autostop libre, c'est à dire plutôt aléatoire sur les grands axes mais presque toujours satisfaisant (moins de 10 minutes) sur les petites routes de voisinage où les gens se sentent beaucoup plus en sécurité. Il faudrait atteindre des taux d'inscription de l'ordre de 5 à 10 % de la population desservie pour faire une vraie différence avec l'autostop libre. Certains réseaux atteignent ce seuil mais seulement sur de petits secteurs pionniers.

Voir la description détaillée de six réseaux, une liste à peu près à jour des réseaux français, et un note de synthèse sur le site du Collectif autosBus.

Les Challenges de la Mobilité

Les challenges de la mobilité existent depuis de nombreuses années.

L’objectif est d’inciter les usagers de la route à se déplacer autrement que seul en voiture pour leurs trajets domicile – travail. A cette occasion, ils font l’expérience ludique d’autres modes de déplacement comme le covoiturage, le vélo, les transports en commun, la marche ou le télétravail.  Ils contribuent ainsi à la réduction de la congestion et de l’accidentologie, l’amélioration de la qualité de l’air, …

Certains challenges privilégient un mode en particulier (le vélo ou le covoiturage) alors que d’autres proposent toutes les alternatives à l’autosolisme. Certains se déroulent sur une journée, d'autres sur une ou plusieurs semaines.

Des appellations différentes, des modalités de participation spécifiques à chaque territoire mais un seul but commun : sensibiliser et valoriser les modes de transport alternatifs à la voiture individuelle.

voir la page dédiée

Le Label EcoMobilité

L’écomobilité est le fait de favoriser des moyens de transport les plus écologiques, la marche à pied, le vélo, les transports collectifs, le covoiturage afin de réduire l’impact environnemental. La notion d'écomobilité ou de mobilité durable est une notion récente, apparue après les crises de l'énergie et de la biodiversité, dans le sillon des questions de développement durable. Elle regroupe la conception, la mise en place et la gestion de modes de transport jugés plus propres à l'égard de l'environnement, sûrs et sobres, en particulier à moindre contribution aux émissions de gaz à effet de serre. Voir la page dédiée

La Mobilité Frugale - Frugal Mobility

(en cours de rédaction)

Community launch by Open Lab Michelin. Frugality can be defined with the following criteria :

Core frugal principles How they apply to mobility Ridesharing example –

how it fits

Provide simple and clever response using ingenuity Provide alternative and easy-to-implement solutions to heavy solutions like building additional tram stations for ex. Spread mechanism of “making a service to a neighbour”
Come up with  low capital/resources solutions/innovations – leverage existing assets as much as possible Leverage sharing and collaborative solutions

Leverage digital solutions

Adapt mobility solutions to local resources

Leverage people who have a car  and are ready to share their rides - mutualization
Grow horizontally – not vertically – through agile organization/teams Create spin offs and use replication strategy to develop Replicate the solution to other geographies and other vehicles

Complements

  • More XX with less resources (energy, material, money)
  • Enable re-utilisation of all or part of the mobility solution by other stakeholder : Open Source approach is the best way :
    • with clear and described documentation (wiki, github),
    • with contribution to create community and empower people,
    • utilisation of other open resources liek Arduino,
  • Produce anti-fragiles solutions that improve under constraints

Projects analysis with the following criteria

Name Maturity Scope Location Launching date Key Topic How does it fit frugal mobility? Replicability / Similar offerings Contact