Le covoiturage

From Communauté de la Fabrique des Mobilites
Revision as of 14:24, 9 October 2019 by Gabriel Plassat (talk | contribs)
(diff) ← Older revision | Latest revision (diff) | Newer revision → (diff)


Description en une ligne : Les usages du covoiturage peuvent être distingués en 2 grandes catégories : les trajets occasionnels longue distance, qui se développent sous l’impulsion de grandes plateformes telles que Blablacar et les trajets courte-distance, et en particulier domicile-travail, qui se développent généralement grâce à l’action des collectivités territoriales, de startups et de coopératives.

Description :

Etudes de l'ADEME

L’ADEME a publié plusieurs études : l’Enquête auprès des utilisateurs du covoiturage longue distance (2015), l'[http://www.ademe.fr/etude-nationale-covoiturage-courte-distance Enquête nationale sur le covoiturage de courte distance] (2015), le guide méthodologique sur le covoiturage régulier courte et moyenne distance (2016) et Covoiturage et Action publique (2019). Les principaux enseignements sont les suivants :

  • Covoiturage domicile-travail :
    • Partage de trajets pour des déplacements supérieurs à la moyenne (40 km aller-retour) et report modal très majoritairement depuis l’autosolisme. Le covoiturage domicile-travail permet donc d’économiser un grand nombre de kilomètres en voiture et engendre peu d’effet rebond.
    • Ne permet toutefois pas une démotorisation : fonctionne majoritairement sur une alternance de voiture d’un jour sur l’autre entre membres de l’équipage. On observe très peu de passagers exclusifs ou d’automobilistes souhaitant/pouvant se séparer de leur voiture grâce à ce type de covoiturage.
    • Le guide constitue une base de référence pour les collectivités territoriales et les entreprises souhaitant développer la pratique du covoiturage sur leur territoire ou entre salariés. Pratique et concret, il offre de nombreux témoignages d'entreprises, de collectivités, d'opérateurs et de techniciens. Il délivre des résultats d'étude permettant de mieux comprendre les « usages » du covoiturage, les coûts, les leviers d'une politique de développement de ce nouveau mode de déplacement.
  • Covoiturage occasionnel longue distance :
    • Si le report modal se fait en majorité depuis le train, il se fait également en partie depuis la voiture autosoliste. Il a ainsi pu être calculé que le covoiturage permet une réduction du trafic automobile et engendre un gain environnemental de l’ordre de 12% à l’échelle d’un équipage.
    • Le principal bénéfice environnemental de ce type de covoiturage concerne l’impact sur l’équipement automobile. En effet, pour 13 % des passagers, la pratique du covoiturage permet de retarder l’accession à l’automobile : soit en retardant le passage du permis de conduire (8 %) soit en retardant l’achat d’un véhicule (5 %).
  • Covoiturage et Action Publique avec ECOV :
    • Cette première édition de l’étude Covoiturage et Action Publique (CAP) a pour objectif d’accompagner développement du covoiturage local, porté au rang de priorité par de nombreux acteurs publics comme réponse aux enjeux économiques, sociaux et environnementaux de mobilité dans les territoires peu denses.
    • La Loi d’Orientation des Mobilités (LOM) en cours d’adoption en 2019 contient notamment des mesures en faveur du covoiturage, et plus largement des solutions innovantes de mobilité. Cette étude rend compte de la manière dont le covoiturage pénètre dans les discours et l’action publique locale.
    • Mesurer l’engagement des acteurs publics locaux en faveur du covoiturage. La première partie de l’étude met en évidence une émergence du covoiturage dans les discours d’action publique des élus locaux tels qu’ils sont relayés par la presse locale (p.3 et 4). Une majorité des agents publics répondants au questionnaire diffusé dans le cadre de la deuxième partie de l’étude affi rment également que leur structure a déjà mené, mène actuellement ou a l’intention de mener un projet pour développer le covoiturage, dans le cadre de politiques publiques locales (p.5 à 7).
    • Identifi er les opportunités et les freins rencontrés par les communautés de communes et les parcs naturels régionaux (PNR) pour développer le covoiturage dans les territoires ruraux et périurbains. Si la collaboration avec les (nombreux) acteurs innovants du secteur est vue comme une opportunité (p.8), le manque de ressources budgétaires, la complexité du montage de projet et le manque d’information sont souvent cités comme des obstacles (p.9-10).

Les aides publiques au covoiturage estimées par Adetec pour la FNAUT

La Fnaut a présenté, le 6 octobre 2017, l'étude réalisée par le bureau d'études Adetec sur les aides publiques attribuées au covoiturage qui sont évaluées à 260 millions d'euros par an. L'association d'usagers demande qu'il y ait une équité fiscale et tarifaire entre les différents modes de transport. La Fnaut soutient ainsi une modification de la fiscalité sur les voitures particulières et une concentration de ces aides publiques sur les zones peu denses. Les dépenses et avantages publics en faveur du covoiturage s'élèvent à 260 millions d'euros par an, selon l'enquête du bureau d'études Adetec : https://www.fnaut.fr/images/docs/dossiers/db171006apac.pdf , réalisée pour le compte de l'association qualité mobilité et présentée par la Fnaut le 6 octobre 2017.

Selon Adetec, l'utilisation des infrastructures routières représente 50% de ces "dépenses et avantages publics", la fraude fiscale et sociale (33%), la perte de recettes des transports collectifs (10%), les politiques locales de covoiturage (5%) et les plans autoroutiers (5%) et la surévaluation du barème fiscale (1%). Les collectivités locales supportent 51% de ce coût (principalement à travers l’usage des infrastructures routières), l’État 47% (principalement via la fraude fiscale) et la Sécurité Sociale, 2%.

Voir également la communauté dédiée au covoiturage.

Et la synthèse réalisée des acteurs de covoiturage opérant en France.

Les acteurs du covoiturage identifiés sur ce wiki :

 
AUTO HOP
Atchoum
Carsurf
Coovia
Covoit'ici
Covoiturage libre
Covoiturage-simple
DrivemeIn
Hupp
Instant System
Karos
Klaxit
Livicote
Mobicoop
ONE PLUS ONE Technologies
OuiHop
Rezo pouce
Roulez Malin
Titine
Weepil
Wever

Image :

Covoiturage-mosaique-2.jpg

Site internet de la référence : https://www.feduco.org/

Tags : Covoiturage, covoiturage domicile-travail

Thème : Covoiturage quotidien

Organisations impliquées dans la ressource : Karos, Klaxit, Blablacar, Blablaline

Référent :

Défi auquel répond le projet : Accélérer le déploiement du covoiturage quotidien, Augmenter le remplissage des véhicules individuels et collectifs

Communauté d'intérêt : Communauté autour du Covoiturage quotidien, Covoiturage au Québec

Personnes clés à solliciter :

S'inscrire à une mailing liste :

Pour en discuter via le Chat : https://chat.fabmob.io/channel/covoiturage_quotidien_et_longue_distance

Lien vers l'outil de partage de fichiers : https://cloud.fabmob.io/s/5egHQeZztLPdB3M

Prochaine Etape :



Autres informations :