Journal du montage projet de commun Kit Traces

From Communauté de la Fabrique des Mobilites
Revision as of 11:40, 21 November 2018 by Patgendre (talk | contribs)

Description en une ligne : chrono du montage du projet... Description :cette page compile les comptes-rendus des contacts pris pour monter le projet de commun "Kit Minimal pour créer gérer partager des traces de Mobilité"

Image :

Neige-traces-mobilite.png

Prise de note sur le PAD (cocher si Oui) ?

Site / URL du PAD :

Evénement lié :

Organisations impliquées :

Contributeurs :

Tags : traces

Thème : Open Street Map OSM, Données ouvertes, Traces de mobilité et des données associées, Logiciel Libre

Animateur Atelier : GENDRE Patrick

Défi lié à l'Atelier : Produire un nouveau contrat social entre les citoyens et les acteurs publics / privés pour augmenter les connaissances et changer les pratiques, Augmenter les connaissances partagées en cartographie et usages des véhicules et réseaux de transports

Commun(s) impliqué(s) : Kit Minimal pour créer gérer partager des traces de Mobilité

Projet en cours à associer :

Communauté(s) d'intérêt impliquée(s) : Communauté autour des traces de mobilité et des données associées

Personnes clés à solliciter :

Actions décidées par les participants : Identifier ou Produire un Commun utile à la communauté

Espace d'échange asynchrone (de type mail) :

Espace d'échange synchrone (de type chat) : https://chat.fabmob.io/channel/traces_mobilite

Complément :

Prochaine Etape :

Autres informations :

Chrono:

Les échanges sur le chat Traces de mobilité apportent quelques éléments sur la genèse du projet. https://chat.fabmob.io/channel/traces_mobilite

journal Traces de mobilités

12/10/18 point sur CozyCloud

participants: Benjamin André CozyCloud, Gabriel Plassat, Patrick Gendre, au tél.

cozy travaille sur projet R+D avec orange labs, data P2P et IA code libre : https://github.com/cozy/cozy-stack, SDK assez documenté et utilisable par des tiers cozy peut apporter un support (dans des limites raisonnables) et des ressources serveur si besoin Il existe des connecteurs, vers Google par ex.

  • BD : couchdb pas optimisé pour séries temporelles, pourrait poser pb de perfs selon ce qu'on veut faire
  • autre difficulté : récupérer des données ailleurs que sur cozy, ex. OSM ; à cause de pb de sécurité du genre cross-platform, il faut mettre en place un proxy
  • pour l'appli sur les données partagées, ça peut être compliqué aussi, il faut bien réfléchir à ce qu'on veut faire : il faut procéder en 2 phases, d'abord travailler sur la brique de recueil et le cas d'usage individuel. Ex. de use case: le Grand Lyon pour données conso énergie

Résumé sur les use cases: - appli indiv - appli collective : observatoire, enquête, geomarketing, analyse d'un service de mobilité, d'un pôle d'échanges, PDE

Sites - moveinsaclay (assistance ouishare) - CEA Leti - Lyon - Sophia - La Rochelle

Dev: - tristram / codeurs en liberté

16/10/18 Paris Atelier FabMob n°10

CR complet de l'atelier ici : http://wiki.lafabriquedesmobilites.fr/wiki/CR_Atelier_Fabriquer_les_communs_10 Groupe Kit de traçage : http://wiki.lafabriquedesmobilites.fr/wiki/Kit_Minimal_pour_cr%C3%A9er,_g%C3%A9rer,_partager_des_traces_de_Mobilit%C3%A9 Participants: Gendre, Patrick Favre, Jean-Michel, Mobi-Lise Debacque, Theo, Nexterité Billoud, Bertrand, Kisio

où en est-on?

Les briques du projet sont identifiées:

  • un territoire et des utilisateurs (Saclay, CEA Grenoble, Valenciennes, La Rochelle;..)
  • recueil de traces individuelles : a minima on pourrait utiliser l'API Google mais l'idée est d'utiliser une brique opensource cloud qui permet aux utilisateurs de partager à leur guise leurs données-
  • application individuelle : cas d'utilisation, mobilité du quotidien, loisirs etc. à ce niveau il existe des briques open source (carto, SIG, stats)
  • application collective

Utilisation collective des traces

Les cas d'utilisation sont nombreuses : observatoire, enquête déplacement, évaluation d'un service de mobilité ou d'une mesure de mobility management ou autres types d'enquêtes (ex. BVA pour Affimétrie...), organisation d'événements (concerts, matches...), plans de déplacement inter-entreprises, marketing mobilité type transway Les EMD "standard" sont lourdes, n'ont pas forcément d'intérêt pour la collectivités, plus pour l'état pour comparer des territoires entre eux, il y a largement autant de demandes de la part des collectivités pour d'autres enquêtes plus ciblées (cordon etc.) liées à des modèles divers L'application a en général besoin de plusieurs sources, pas que des traces -> débit de trafic, OD, fréquentation TC Un use case "pédagogique" dataviz serait pertinent -> ateliers citoyens, devt avec l'université locale, etc.

L'objectif est désormais de concrétiser l'idée avec un démonstrateur au 1er semestre 2019, financé par l'Ademe.

recueil

La brique open source de recueil est à trouver, similaire par ex. à Mobi-lise ou modalyzer. Devt R&D chez Nokia Bell Labs, CEA Leti? cf. aussi app de localisation comme geouniq, roofstreet.io à voir si ça peut être open source, au moins en partie, un peu comme le SDK navitia qui est open source en version expert, pas open source en version UI Les boitiers GPS ne sont pas chers mais pas utilisables en pratiques si bcp d'usagers pour une enquête par ex.

Un obstacle est le recrutement d'utilisateurs, i.e. de convaincre un nb suffisant d'utilisateurs d'installer l'app, de l'utiliser, de laisser leur téléphone allumé etc., sans même parler d'accepter que leurs données soient partagées. il y a un biais bien sûr à traiter dans les utilisateurs qui acceptent d'être tracés Idéalement la brique recueil aurait une petite empreinte et serait ajoutée à une appli existante par ex. appli de collectivité ou de réseau TC... Les données produites dépendent de l'application : détection de mode, temps réel ou pas

Brique open source pour la détection de modes :

  • contacter Nokia Bells Labs (ex Alcatel R&D à Nozay)

-> RDV Ayoub Benyahya 7/11, Eric Lacombe

  • outil david montoya thèse Cachan

https://montoya.one/publication/hupme-bda-2014/ https://thymeflow.com/ http://www.theses.fr/2017SACLN009

exemple de Mobi-Lise

Pour Mobi-lise le principal cas d'utilisation est de produire les OD alimentant des modèles multimodaux. MOBI-LISE (MLH SAS) -> Expérimentations : Niort, Reims, Besançon, Corse (déplacements touristiques), suivi technique par Olivier Richard Cerema spécialiste EMD (qui a quitté le Cerema depuis) Source de données: en pratique l'API de Google (il y a encore des erreur de détection de mode mais ça marche assez bien), l'appli de l'Université UTBM.

Le point clé est de détecter les changements de mode, c'est plus déterminant que la détection des modes eux mêmes 2h heures d'autonomie, une mdevt Fesure chaque 5 secondes

Il faut utiliser d'autres capteurs que l'accéléromètre : antennes GSM, Wifi, bluetooth...

Découpage d'une boucle en trajets d'une trace complète, à un niveau de détail car ensuite les traitement sont fait offline en BD, les itinéraires sont map matchés et ajoutés à la base d'OD. On peut identifier par exemple des covoiturages possibles Un questionnaire limesurvey est intégré à l'appli mobile pour compléter l'info fournie par les usagers d'une manière plus simple à renseigner qu'une enquête téléphonique lourde Plusieurs utilisations de l'application mobilise sont possibles

Nexterite

A développé un service http://www.nexterite.com/nextalert-en-temps-reel/ utilisant l'analyse de texte pour améliorer l'information déplacement, alertes TC (intégré à RATP et SNCF en ID) et trafic à partir de l'analyse twitter notamment ;

suite de l'atelier

  • contacter développeurs App recueil mobilité (Nokia Bell Labs...), développeurs intéressés par le projet, quelques territoires pour définir un cas d'usage cible
  • besoin de la présence des collectivités pour identifier les besoins en termes de traces de mobilité.

--> piste de contact avec Valenciennes sur le sujet des traces de mobilité

30/10 vu le chat fabmob, permet de savoir qui s'intéresse à quel sujet ex. https://chat.fabmob.io/https://chat.fabmob.io/channel/traces_mobilite

31/10 : standard de description de données de traces?

Christophe Duquesne signale qu'un travail de modélisation des données de traces de déplacements a été fait au niveau européen http://www.transmodel-cen.eu/ A voir si utilisable, en tout cas la modélisation et les formats d'échange des données sont un point clé Cf. aussi la description des données dans cozy : https://docs.cozy.io/en/cozy-doctypes/docs/README/

31/10 : le projet MesInfos de la FING

Marion Molins FING, Gabriel Plassat, Patrick Gendre, au tél.

mesinfos

Expérimentation en 2016-2018, résultats très complets publiés. Le projet http://fing.org/?MesInfos,258 site pilote : La Rochelle lié au groupe "mobilité" de la FING et à la réflexion initiés par fabmob autour du compte mobilité http://wiki.lafabriquedesmobilites.fr/wiki/Compte_Mobilit%C3%A9

calendrier: pas de dev en 2019, d'abord la réflexion collective sur le besoin 1) d'ici avril: réflexion, exploration -> recensement des données utilisables concrètement à la Rochelle ("data blitz"), centrées sur données perso / self data 2) scénario de dev/mise en oeuvre 2020 d'ici l'été

Ateliers

Les 1ers ateliers (11/10) ont permis d'identifier les use cases prioritaires

  • budget mobilité
  • co2
  • contribuer à repenser l'offre de mobilité
  • tourisme / loisirs / evénementiel
  • (pas abordé encore : pro, marchandises)

Prochains ateliers: 17/11, 12/2, 16/5 + Paris: 28/3,2/7 avec d'autres villes

lien possible avec le projet de commun Traces

intérêt fort de Marion, objectifs proches de MesInfos / mobilité. contact pour le dev : Guillaume Jacquart (connait cozy, resp. technique du projet mesinfos poue La Rochelle)

protection des données personnelles

En lien avec le RGPD, Gabriel a initié une page sur la récup de données, http://wiki.lafabriquedesmobilites.fr/wiki/R%C3%A9cup%C3%A9rer_vos_donn%C3%A9es_personnelles_de_mobilit%C3%A9 exemple de trainline donné dans le blog de Antoine Augusti (EIG etalab) https://blog.antoine-augusti.fr/2018/10/visualizing-my-train-journeys-thanks-to-gdpr-and-trainline/

cf. aussi PO Dehaye en Suisse https://www.linkedin.com/in/paulolivierdehaye https://personaldata.io/ ou en France https://www.onecub.com/

7/11/18 : brique de traçage, contact Nokia Bell Labs

Call conf avec Ayoub Benyahya, chercheur à Nokia Bell Labs, Saclay

projet movinsaclay

http://www.moveinsaclay.fr/publications/ cf PPT de présentation appli mobile développée en interne (code IOS: swift, code Android : java):

  • sur IOS : utilise locokit (https://github.com/sobri909/LocoKit) pour la détection de mode (pas encore porté sur android); + fin que sur Android, distinction bus / VP / moto notamment;
  • l'app Android utilise le SDK Android
  • remontée des données via API "motion" (déployé sur AWS) puis remontée via bus temps réel kafka sur serveur pour analyses et dashboard ; ça permet de faire remonter des données d'autres sources de donnée que l'app

Ils n'ont pas fait encore de tests importants pour qualifier le recueil et la détection de modes mais ça l'air de marcher correctement. Ils envisagent de redévelopper en interne côté serveur une détection de modes (en utilisant aussi la connaissance de l'offre de transport, pas que les infos des capteurs comme le fait locokit). https://github.com/sobri909/LocoKit Ils ont fait un petit état de l'art mais n'ont pas vraiment trouvé d'alternatives pour le recueil (ils ont pris contact avec MotionTag/Modalyzer mais c'est cher et pas open source bien sûr).

L'appli mobile a d'autres fonctions que le recueil de traces : profil utilisateur (permettant de calculer les coûts et émissions de déplacements), incitation financière (wallet/tokens: système de points mobilité), visu des données indiv, enquêtes (liemsurvey)... Les données sont remontées en t réel (chaque 5') mais surtout traitées en t différé (observatoire). La solution de dataviz de l'observatoire est développée par Nokia (Helsinki, logiciel closed source), ensuite pour MoveInSaclay il n'y a plus qu'à définir les vues qu'on veut afficher à partir des données en base.

L'idée est d'ajouter aussi la fn de recueil de traces, et de points mobilité sur d'autres applis, comme le navigateur transdev (développé pour le projet M2I) et le navigateur de St Quentin en Yvelines (VIAGO?). Donc l'app de recueil n'a pas vocation à devenir un produit, elle ne sert que pour des tests, l'app devrait pouvoir être mise en open source, par conséquent. Pour la partie serveur, les API seront publiques, mettre le code open source est en discussion.

Pour l'instant Nokia autofinance les devs mais l'idée est de trouver d'autres financements (AAP MAAS Ademe...).

Les dévts doivent d'un MVP doivent être terminés pour février 2019, ensuite beta-tests avec employés de Nokia, EDF, étudiants supélec, 100 à 500 U.

14/11/18 : contact Développeurs

Au tél: contact avec Francis Chabouis, puis Guillaume Jacquart

20/11/18 : idée recueil GPS vélo/trottinette

Julien Solé, à Marseille : idée de mesurer la qualité chaussée / les vibration sur smartphone couplé à parcours GPS ; c'est un point clé pour les usagers de trotinettes ou autres, peut être un peu moins pour les vélos.