Gratuité du transport public

From Communauté de la Fabrique des Mobilites
Revision as of 12:05, 3 October 2019 by Gabriel Plassat (talk | contribs)
(diff) ← Older revision | Latest revision (diff) | Newer revision → (diff)


Description en une ligne : Transports collectifs : la gratuité à quel prix ? - souligne que la gratuité totale des transports ne constitue ni une fausse ni une bonne idée en soi. Si elle ouvre la voie à une révolution sociale des mobilités, son bilan écologique est jusqu’à présent mitigé.

Description :

GT du Sénat en 2019

Comme l’a expliqué Guillaume Gontard (ratt. Communiste républicain citoyen et écologiste - Isère), rapporteur de la mission, "le rapport traduit un point d’équilibre entre aspirations à une mobilité écologique pour tous et préservation des grands équilibres de notre politique de transports collectifs, qui a fait ses preuves. En tout état de cause, la gratuité n’a qu’une capacité limitée à engager une transformation en profondeur de la société et de l’espace. Elle doit nécessairement s’inscrire dans un projet global".

Pour Michèle Vullien (Union Centriste - Rhône), présidente de la mission, "la gratuité totale est possible lorsque la demande est inférieure à l’offre de transports - c’est la caractéristique commune à toutes les villes ou agglomérations qui l’ont mise en œuvre en France. Dans la situation inverse, c’est-à-dire dans la très grande majorité des cas, la demande est supérieure à l’offre et la priorité est évidemment d’augmenter l’offre. Pour mettre en œuvre la gratuité intégrale, ce qui n’est aujourd’hui le cas nulle part, il faudrait résoudre une équation financière forcément très difficile : perte de recettes et hausse des dépenses sans paupériser les autorités organisatrices de la mobilité".

Huit recommandations

  • dépassionner le débat qui souffre trop souvent de positions de principe et d’idées préconçues ;
  • intégrer les territoires ruraux et péri-urbains dans la réflexion pour ne pas créer une sensation de rupture et de distorsion entre les territoires ;
  • créer un observatoire de la tarification des transports ;
  • penser la gratuité totale comme un outil d’une politique globale et veiller à sa soutenabilité à long terme ;
  • sortir de l’opposition entre gratuité et développement de l’offre de transports ;
  • revenir à un taux de TVA de 5,50 % pour les transports de voyageurs ;
  • poursuivre et élargir la réflexion sur les modes de financement de la mobilité écologique de demain ;
  • penser la mobilité à long terme, y compris la "dé-mobilité".

Etude du GART

Partant de ce contexte mêlant souvent le passionnel et le rationnel, l’idéologique et le pragmatique, le GART a lancé une étude intitulée « Gratuité dans les transports publics : une étude du GART pour objectiver le débat », de février à août 2019. Cette démarche répond à une volonté d’apporter des éléments d’analyse et des préconisations à destination des autorités organisatrices de la mobilité qui abordent ce sujet à l’échelle locale.

Neuf recommandations

  • Le GART respecte la libre administration des collectivités territoriales
  • La gratuité n’existe pas dans l’absolu
  • La gratuité est d’abord et avant tout une décision politique
  • La gratuité a un impact en matière de fréquentation, qui ne peut pas être durable sans une politique d’offre volontariste
  • Aucune étude ne permet de démontrer que la gratuité apporte des réponses à des problématiques sociales telles que l’isolement de certaines catégories de population, ou encore, l’insuffisance de mixité sociale
  • Si la gratuité peut être pertinente pour certains réseaux, elle n’est pas nécessairement une solution durable pour tous et en particulier les réseaux de grande taille
  • L’impact de la gratuité sur le report modal de la voiture particulière vers les transports publics reste très difficile à mesurer
  • La gratuité pose indéniablement la question du versement transport et plus globalement du modèle économique français des transports publics
  • La gratuité interroge la capacité des collectivités à se doter d’outils d’évaluation et de suivi de cette mesure

Ressources

Rapport du SENAT

Rapport du GART

Etude ITER, Adexel pour le GART (2019):

autres rapports

Image :

No-image-yet.jpg

Site internet de la référence : http://www.senat.fr/presse/cp20190926.html

Tags : gratuit, Transports publics, gratuité

Thème : Collectivité

Organisations impliquées dans la ressource : GART, SENAT, Iter

Référent :

Défi auquel répond le projet : Augmenter les connaissances partagées en cartographie et usages des véhicules et réseaux de transports, Augmenter le remplissage des véhicules individuels et collectifs, Améliorer les solutions et développer de nouvelles solutions de mobilités pour tous

Communauté d'intérêt : Communauté des Territoires et Collectivités

Personnes clés à solliciter :

S'inscrire à une mailing liste :

Pour en discuter via le Chat : https://chat.fabmob.io/channel/territoire_collectivite

Lien vers l'outil de partage de fichiers :

Prochaine Etape :



Autres informations :