Difference between revisions of "Communauté Voiture Connectée/Atelier N°1"

From Communauté de la Fabrique des Mobilites
(GROUPE 3 : Cartographier/ indexer le Monde physique)
(GROUPE 3 : Cartographier/ indexer le Monde physique)
Line 52: Line 52:
 
Ca soulève la question de la standardisation de la donnée.
 
Ca soulève la question de la standardisation de la donnée.
 
Pistes:
 
Pistes:
* cartographier les pollutions locales (NOx)et globales (CO2).  
+
* cartographier les pollutions locales (NOx) et globales (CO2).  
 
* Possibilité de regarder en dynamique les émissions polluantes, et de proposer aux utilisateurs d'éviter les zones les plus polluées.
 
* Possibilité de regarder en dynamique les émissions polluantes, et de proposer aux utilisateurs d'éviter les zones les plus polluées.
 
* Quantification des effets d'une réduction de 10 km/h
 
* Quantification des effets d'une réduction de 10 km/h

Revision as of 12:13, 10 June 2016

Le compte Rendu de l'Atelier est présenté ci dessous. Il peut être complété par les participants en se connectant (en haut à droite), discuter en utilisant l'espace de Discussion (en haut à gauche).

GROUPE 1 : VOYAGE AGREABLE / Stationnement urbain simplifié

Noms des participants : Laurent Dunys, Lomig Unger,  Emilie Epaminondas, Thomas Le Cardinal, Virginie Couderq, Samuel Clot

Quel est le problème à résoudre ? Réduire le temps passé à chercher un parking urbain

Quelles sont les parties prenantes à rassembler ? Automobilistes, Constructeurs et sous-traitants, Applications mobiles (Zenpark), Propriétaires de parking, Parking publics sous-terrains et sur la chaussée, Services publics, Commerçants, Open Street Map

Comment les rassembler ? ont-elles conscience qu'elles doivent résoudre le problème ? Les parties prenantes qui n'ont pas conscience de ce problème sont les propriétaires privés qui ont très souvent des places vides.

Qui est prêt à payer pour résoudre le problème ? Les automobilistes seraient prêts à payer pour ce service, les constructeurs automobiles, les commerces.Quelles sont les solutions pour résoudre le problème ? Mise à disposition des places de parking privées qui sont la plupart du temps vides, Installer des capteurs ultra sons à chaque place de parking pour détecter les places vides, Cartographier toutes les places, Grâce à un service comme WAZE les automobilistes peuvent indiquer leur présence dans un parking. On pourrait imaginer construire la cartographie par gamification en crowd sourcing.

Quels sont les communs existants utiles pour résoudre le problème : données, connaissances, logiciels, matériels. Openstreetmap travaille sur la cartographie des places de parking.Quels sont les nouveaux communs à dévélopper pour résoudre le problème ?

  • mettre à disposition les plans avec les places de parking public en open data
  • mettre à disposition les plans avec les places de parking privé (dans les résidences)
  • plateforme logicielle d’échange d’information entre les véhicules et les infrastructures

Pour chaque commun identifié : quelle partie prenante ? quelle règle de gestion ? quelle ouverture ? à compléter

GROUPE 2 : Moins de voiture, Plus de ...

Noms des participants : Bertrand Billoud, Isabelle Gillot, Elisa Desgranges, Valerie Mas, Cedric Bellardi, François Arbelet, Julien Delmouly, Guilbert Olivier,Quel est le problème à résoudre ? Diminuer émissions CO2, polluants, diminuer la congestion, les bouchons, les trajets inutiles (recherche de parking)

Quelles sont les parties prenantes à rassembler ? Pouvoir publics, transports publics, entreprises type Koolicar, entreprise type Vinci (parking)

Comment les rassembler ? ont-elles conscience qu'elles doivent résoudre le problème ? Qui est prêt à payer pour résoudre le problème ? à compléterQuelles sont les solutions pour résoudre le problème ?

  • Augmenter le taux d'occupation
  • Modulation des horaires pour certaines institutions (université, certaines entreprises ?)
  • Incitations financières
  • Modulation des coût des transports en fonction des heures de pointes ou non ?
  • Modulation des coût de parking en fonction des heures de pointes ou non ?


Quels sont les communs existants utiles pour résoudre le problème : données, connaissances, logiciels, matériels

pour chaque commun : quelle partie prenante ? quelle règle de gestion ? quelle ouverture ?    à compléter    

Quels sont les nouveaux communs à dévélopper pour résoudre le problème ?

  • Information sur le traffic, sur la congestion, sur le taux d'occupation
  • Voitures connectées avec géolocalisation temps réel, zone de freinage

Pour chaque commun : quelle partie prenante ? quelle règle de gestion ? quelle ouverture ? Quel partage de la valeur ? à compléter

GROUPE 3 : Cartographier/ indexer le Monde physique

Noms des participants : El Khamis Kadiri, Gilles Corde (IFP), Philipe Gicquel (CIL4SYS), Chloé Terzian (Air Liquide), Nathalie Gin (Air liquide), Fabien Carimalo (Wenow), Christine Lhoste (IBM),  Bertil de Fos

Quel est le problème à résoudre ? Indexation (numérique) du monde physique, géolocalisation du monde physique.

Quels sont les éléments à recueillir ? Débat sur la question de la finalité. Recueillir pour quel usage, pour répondre à quels besoins OU créer de l'offre avec l'abondance de données

Ca soulève la question de la standardisation de la donnée. Pistes:

  • cartographier les pollutions locales (NOx) et globales (CO2).
  • Possibilité de regarder en dynamique les émissions polluantes, et de proposer aux utilisateurs d'éviter les zones les plus polluées.
  • Quantification des effets d'une réduction de 10 km/h

Exemple Open Street Map : données collectées et communiquées par les utilisateurs selon leurs centres d'intérêt et qualifiées, yc des données intérieures aux batiments.  

Quelles sont les parties prenantes à rassembler ?

  • Constructeurs auto
  • Communautés autour de la qualité de l'air
  • Collectivités
  • Autres organismes de transport (à préciser)
  • Utilisateurs

Comment les rassembler ? ont-elles conscience qu'elles doivent résoudre le problème ?

Les collectivités en ont conscience. Les utilisateurs finaux, non : Aider à la prise de conscience des utilisateurs en donnant les informations (km parcourus, énergie consommée, ...)

Qui est prêt à payer pour résoudre le problème ?

  • Collectivités,
  • Ademe (appel à communs),
  • industriels (s'ils comprennent les gains ultérieurs), constructeurs. Nécessité d'un ROI... Du coté des CEE: possibilité de récupérer des CEE sur des solutions d'économies d'énergie. Regroupement des constructeurs.
  • Banque/assurances : fidélisation des clients, question d'image (action positive sur le climat), diminution du risque climatique.
  • Air liquide: possible, pour adapter l'offre aux besoins/circonstances spécfiques sur un territoire.
  • Energéticiens: intérêt sur les certificats d'économie d'énergie. Les "programmes" : projet pluriannuel financé par un énergéticien qui reçoit des CEE. Logique non pas de mesures des CEE, mais logique de financement

Quelles sont les solutions pour résoudre le problème ?    

Faciliter le crowdsourcing. Mais pas de standards de plateforme, pas de communauté sur les data voitures. Une communauté existante : OSM, crowdsourcing des images de la rue (Streetview). Et des communautés "rémunérées" (tomtom).

En Allemagne, comptage routier en open data + open source (Sumo) avec fonction prédictives. Pas en France.

Y a-t-il des possibilités de crowdsourcing avec Car easy app ?

Communautés pro : par pays. En France, ITS en cours de création.

Quels sont les communs existants utiles pour résoudre le problème : données, connaissances, logiciels, matériels

Pour chaque commun : quelle partie prenante ? quelle règle de gestion ? quelle ouverture ?

  • des OEM de mesures des pollutions entre constructeurs
  • données trafic: via des parcs de véhicules montés en OEM open source/open data

Quel partage de la valeur ?

Appel à contribution

Les trois groupes ont fait émergé plusieurs sujets d'intérêt partagé. Les personnes intéressées pour travailler sur le sujet  :

  • des données ouvertes de stationnement
  • des données ouvertes de taux d'occupation
  • des données ouvertes de CO2 et polluants
  • des données ouvertes de trafic (data, soft, hard)
  • des outils de simulation trafic open source (sumo et équivalent)

Faites vous connaitre par mail ou sur le fil de discussion de cette page (en haut à gauche). Un Trello est également disponible.