Accueil

From Communauté de la Fabrique des Mobilites
Revision as of 16:40, 24 December 2021 by Gabriel Plassat (talk | contribs)
(diff) ← Older revision | Latest revision (diff) | Newer revision → (diff)

Bienvenue sur le wiki de la Fabrique des Mobilités

Un outil et un réseau pour comprendre, gérer, rejoindre ou lancer un projet open source en 6 mois



Le wiki de la Fabrique des Mobilités est la bibliothèque de ressources. Cet espace permet de construire/documenter ou d'indexer des contenus (communs, acteurs, connaissances, formations...) qui resteront et formeront toute la connaissance partagée de la Fabrique.

Pour contribuer, suivez ce guide.

Si vous n'avez pas encore de compte centralisé (wiki, forum, cloud et chat), créez-le


La Fabrique des Mobilités, c'est 805 Communs dont 44 "idées" de Communs et 15 en cours de production, 394 Projets, 71 Communautés, 385 Personnes, 555 Acteurs, 44 Formations, 21 Contributeurs Actifs, 455 Evènements


Nos 15 Communs en cours de production

MAJ affiche.png
Challenge sur la seconde vie des trottinettes électriques
Les opérateurs de trottinettes (et plus généralement tous les véhicules partagés en libre-service) ont à gérer un paradoxe : intégrer en continu des améliorations sur les véhicules et améliorer l’analyse du cycle de vie (ACV) des trottinettes en les utilisant au maximum.

Pour gérer ce paradoxe, la FabMob propose de trouver des solutions pour maximiser leur utilisation dans leur seconde vie (après leur utilisation en flottes en libre-service) à travers la création de nouveaux cas d'usage ou de nouveaux process de recyclage de ses composants. Pour ce faire, la Fabrique des Mobilités en partenariat avec My Human Kit a lancé le premier challenge sur la réutilisation des trottinettes électriques. C’est la première fois qu’un projet de communs de mobilité de cette ampleur est lancé, et c'est également la '''première fois qu’un commun est créé sur la micromobilité, en open source et en PPPP (partenariat public, privé, population)'''. Ce challenge a été soutenu par Bird, Dott, Lime, Tier, Voi, Oxelo, Virvolt, Fab&Co, Blocktricity.

Ainsi, pendant 6 mois à partir de fin avril 2021, des équipes (fablabs, tiers-lieux, ateliers, universités, écoles) ont expérimenté sur des trottinettes électriques pour inventer à ces engins et/ou leurs composants de nouvelles vies après leur usage en flottes en libre-service, redonner une seconde jeunesse à ces objets de mobilité et ainsi, en réduire l’empreinte carbone et favoriser leur utilisation optimale.

Autour de ce challenge ont été réuni∙e∙s tou∙te∙s les acteur∙rice∙s pouvant reproduire, mettre en place ou favoriser la mise en place de ce challenge et gérer les solutions inventées : territoires/collectivités, associations, entreprises, opérateurs et fabricants de trottinettes électriques. Ce challenge a vocation à se décliner pour servir d’autres engins de mobilité et pouvoir se reproduire ailleurs dans le monde.

La FabMob a envisagé ce challenge par un travail collectif pour des résultats mis au service de l’intérêt général, c’est la raison pour laquelle nous avons encouragé la participation de différent∙e∙s acteur∙rice∙s de la mobilité et la création de solutions 100% open source et reproductibles pour permettre à tous les territoires et leurs acteurs locaux de s’en saisir. C’est également dans cet esprit que ce challenge est lui aussi documenté sur cette page pour en permettre la reproduction et déclinaison sur d’autres engins de mobilité.

Retrouvez donc sur cette fiche toute la documentation de ce challenge.

➡ Si vous avez des questions sur le challenge, c'est '''[https://forum.fabmob.io/c/5-category/challenge-de-2nde-vie-des-trottinettes-electriques/8 par ici] !'''

➡ Si vous souhaitez télécharger la documentation du challenge, cliquez sur '''[https://pad.fabmob.io/zIsNKF0hTWSUQtWvoOxdMg?view ce lien]'''
avatar

Eline Chambon

mobility.png
Elioth Mobility
Mobility est un logiciel développé par [https://elioth.com/ Elioth] pour :

- obtenir un échantillon de tous les déplacements qu'une personne effectue sur une période donnée (de une à plusieurs années), avec des informations sur les motifs, les modes de transport, la distance et les émissions de GES.

- modéliser l'impact d'une modification de l'équilibre emplois/résidents ou commerces/clients dans une zone, à l'échelle de la ville.

Le modèle couvre uniquement les villes françaises. Il s'appuie sur plusieurs jeux de données publiques : ENTD (SDES), données détaillées du recensement (INSEE), base carbone (ADEME). Il met en oeuvre le "modèle d'opportunité universel pour la mobilité humaine", développé par Liu et Yan dans (https://www.nature.com/articles/s41598-020-61613-y).

Les gros fichiers ne sont pas inclus dans ce dépôt afin de le garder léger. Si vous souhaitez utiliser le paquet, veuillez contacter Félix Pouchain pour obtenir une copie zippée des fichiers nécessaires.

Mobility est un outil logiciel qui construit des échantillons représentatifs des déplacements d'une population, selon les caractéristiques socio-économiques des personnes et celles de leur territoire, pour une ou plusieurs années : âge, catégorie socioprofessionnelle, nombre de voitures du ménage, type de territoire (urbain, banlieue, rural)... Chaque déplacement est caractérisé par un motif, un mode de transport et une distance.

L'outil se concentre sur un périmètre fonctionnel limité de création de données brutes, à destination de bureaux d'études, de consultants ou de collectivités qui souhaitent mener ce type d'analyse, ou en imaginer de nouvelles. Il se base sur des données open source disponibles dans des formats ouverts, et génère des tables de données facilement réutilisables pour tous types d'usages, et notamment l'intégration à d'autres outils. Nous adoptons en cela la philosophie Unix de développement d'outils (https://fr.wikipedia.org/wiki/Philosophie_d%27Unix) :

  • Écrivez des programmes qui effectuent une seule chose et qui le font bien.
  • Écrivez des programmes qui collaborent.
  • Écrivez des programmes pour gérer des flux de texte, car c'est une interface universelle.

Mobility est actuellement développé par AREP et Elioth, et déjà disponible en open source en version alpha (fonctionnelle mais dont la structure peut encore changer).

Ce projet est cofinancé par l'ADEME dans le cadre de l'AAC Résilience. Cette [https://wiki.resilience-territoire.ademe.fr/wiki/Mobility '''page du wiki Résilience'''] détaille ce commun.

Nous sollicitons aujourd'hui un financement de 20 000 € dans le cadre du défi mobilité de l'AAC, afin de déclencher un investissement du même montant de la part d'AREP et Elioth, et pouvoir poursuivre le développement de ce commun :

  • Développer une version 1.0 de l'outil, stable, testée, documentée et facilement réutilisable par d'autres.
  • Faire grandir et animer une communauté d'utilisateurs, autour d'un site web de présentation, d'exemples pratiques, de démonstrations des fonctionnalités de l'outil...
  • Mettre en place une gouvernance de type "do-ocracy" pour le projet, basée sur un développement itératif de nouvelles fonctionnalités et d'améliorations débattues et réalisées sur la plateforme Gitlab / Github, un système de versioning et un guide de contribution pour garantir la fiabilité de l'outil, ainsi qu'un code de conduite pour faire face à d'éventuels comportements inappropriés.
avatar

Maël THOMAS

Impasse traversante c13d.jpeg
Mon quartier à pied
Mon quartier à pied est un démonstrateur initié avec le soutien de la région Sud Paca et de l'Ademe qui rend visible l’accessibilité à pied d’un quartier, d’une ville voire d’une région.

Mon quartier à pied s'inscrit dans un projet [https://openmobilityindicators.org/ Open Mobility Indicators] qui vise à développer un ensemble d’outils logiciels libres et collaboratifs pour créer des indicateurs de mobilité durable avec des données ouvertes.

[https://openmobilityindicators.org/livrables L'ensemble des résultats (code source des logiciels, données produites) est librement réutilisable] et transposable sur tout territoire.

Le démonstrateur reste bien sûr largement à compléter, nous recherchons des partenaires et financeurs pour aller plus loin.

La marche à pied est le mode essentiel pour la mobilité durable, et pour la résilience ; favoriser un urbanisme et un réseau de voirie marchable limitent l'impact carbone, incitent à verdir la ville, réduisent la consommation de foncier, entre autres.

L'outil est porté par Patrick Gendre, consultant, Jailbreak, société spécialisée dans l'open source, et Jean-Louis Zimmermann, attaché territorial et membre de la communauté OSM.

Toutes les infos sur [https://wiki.resilience-territoire.ademe.fr/wiki/Mon_quartier_%C3%A0_pied '''la page du wiki Résilience'''] !
avatar

Gabriel PLASSAT

Product.png
Diagnostic Mobilité
L’idée est de réaliser un guide méthodologique et un outil en open source pour réaliser un premier niveau de diagnostic territorial standardisé rapide sur la base de données EMD et INSEE ainsi que sur des données de trafics routiers quand elles sont disponibles à partir de la base nationale, et de l’appliquer sur différents territoires. Les données INSEE sont ouvertes, celles des exploitations standard des EMD vont l’être. La méthode a été testée sur Lyon, une première liste d’indicateurs ont été définis même si des ajustements seront à prévoir et le diagnostic élaboré, avec des résultats probants (disponibles sur demande). Lorsque les données EMD ne sont pas disponibles, le diagnostic est établi à partir de données libres (données de population INSEE, données enquête ménage et déplacements nationale, données géographiques OpenStreetMap, données de l'offre de transport transport.data.gouv) qui alimentent une modélisation et fournit une estimation des déplacements.

L’outil est un outil de prédiagnostic, il ne se substitue pas à des démarches plus fouillées d’études et de modélisation. Il permet à un.e chargé.e d’étude dans un territoire de réaliser très rapidement en moins d’une semaine un 1er état des lieux des mobilités, afin de poser les problématiques essentielles pour agir ensuite soit directement soit pour alimenter des cahiers des charges d’études plus poussées.

Ce projet de commun est présenté en détail sur la [https://wiki.resilience-territoire.ademe.fr/wiki/Diagnostic_Mobilit%C3%A9 '''page du wiki Résilience'''].
avatar

Gabriel PLASSAT

Visuel moB.png
Mon Compte Mobilité
[DOCUMENTATION EN COURS DE RÉDACTION]

Mon Compte Mobilité (moB) est un projet de [https://wiki.lafabriquedesmobilites.fr/wiki/Communs commun], au service de l’écosystème de la mobilité imaginé par la Fabrique des Mobilité, porté et lancé avec Capgemini Invent dans le cadre des appels à programme Certificat d’Économie d’Énergie (CEE) lancé par le Ministère de la Transition Ecologique et dont il a été lauréat fin 2019. Il est financé par l’Ademe, Total et Carfuel​.

Ce projet a commencé en 2020 et s'achèvera fin 2022.

Il sera expérimenté mi 2022 pendant 6 mois sur les territoires pilotes de la région Île-de-France et de Mulhouse Alsace Agglomération, en partenariat avec employeurs et acteurs de la mobilité (20 et 100 000 utilisateurs), puis porté par un acteur neutre, tiers de confiance, sous la tutelle de l’État.

= '''Ambition''' = Accélérer ensemble les changements de pratiques des mobilités dans les territoires pour les rendre plus durables et accessibles à tou.te.s

= '''Constat''' = Le manque de partage des données de mobilité au sein des parties prenantes, la méconnaissance des citoyen.ne.s des aides existantes pour se déplacer, et la complexité des procédures de remboursement de ces aides, inégalités entre les territoires et les individus entravent cette mutation.

La réduction de la pollution liée à mobilité est un défi majeur pour la santé publique, l'environnement et l'économie des nos territoires. Comment accélérer les changements de pratiques des mobilités dans les territoires pour les rendre plus durables et accessibles à tou.te.s ?

Les villes n’ont pas accès à l’ensemble des données de mobilité, ni les outils de modélisation. Elles naviguent à vue… Ces données sont souvent détenues par des opérateurs privés, ce qui soulève des questions de souveraineté.

= '''Solution''' = '''Créer une plateforme neutre pour encourager la mobilité durable et inclusive.'''

Mon Compte Mobilité (moB) est un service numérique qui permet aux collectivités, aux entreprises (financeurs) et aux opérateurs de mobilité de :

  • COMPRENDRE les déplacements des citoyen•nes et ou salarié•es par le partage des données d’usages
  • ENCOURAGER l’usage des mobilités durables en simplifiant l’accès aux aides/incitations (financières et non financières) et solutions de mobilité.
  • OPTIMISER ses dispositifs d’incitations (FMD), ou permettre d’en concevoir de nouveaux (ZFE, pics de pollution, Télétravail…). [https://docs.google.com/presentation/d/1VkzZSQhwoDefDIt3lhswn5QUaKYmO7S82JX9UV-qBAo/edit#slide=id.g10107ec0695_0_0 [Plus d’exemples en Annexe]]

Retrouvez sur cette page toute la documentation de ce commun.

👉 Si vous avez des questions, posez sur [https://forum.fabmob.io/c/5-category/mon-compte-mob/11 le forum des moBinautes]

👉 Si vous souhaitez télécharger la documentation, c'est ici [Lien cloud à ajouter]
avatar

Gabriel PLASSAT

Télétravail-2-1080x675.png
Mutualisation des Agendas publics pour gérer l'effacement
...

= Problème = Dans certaines zones géographiques, ce sont les déplacements pendulaires à des horaires proches qui occasionnent la congestion, obligent à surdimensionner les infrastructures, limitent la possibilité de pistes cyclables et donc les alternatives. Comme le télétravail se développe, il devient possible de proposer aux personnes de télétravailler certains jours pour optimiser le nombre de déplacements pendulaires vers la zone de travail. En réduisant le flux des mouvements pendulaires il sera également possible de construire des pistes cyclables.

Cette gestion des jours télétravaillés pourra être réalisée en utilisant nos agendas électroniques. Dans une zone géographique, en mutualisant les agendas publics (qui ne contiennent pas les informations confidentielles mais uniquement les bornes des réunions et les jours télétravaillés), il sera possible d'informer les personnes à l'avance pour les inviter à télétravailler tel ou tel jour.

Il s'agit de gérer l'effacement des flux grâce au télétravail. C'est une analogie avec les [https://fr.wikipedia.org/wiki/Effacement_de_consommation_%C3%A9lectrique réseaux électriques].

= Proposition =

  • Sur la base du volontariat, les personnes fournissent les bornes de leur agenda en mode « public » (heure de début, heure de fin) ainsi que les jours télétravaillés. Exemple avec Mon agenda public : https://adememail.ademe.fr/owa/calendar/7a77efec73a24b62be7e57f90ac46e81@ademe.fr/10f9c2c6a745424cb69af3d2fa019a939454176895234047233/calendar.html où je pourrai ajouter une info publique jour télétravaillé Oui/Non
  • Ensuite il y a du développement à faire pour agréger les agendas publics des personnes volontaires dans un outil ad-hoc. Ceci permettrait d’avoir une vision globale sur un territoire (par exemple la Défense ou Sophia antipolis) uniquement avec les volontaires. Et l’étape suivante serait d’avoir des infos qui « redescendent » de l’agrégateur qui vous conseille les jours à télétravailler sur la base des autres agendas.
  • Les entreprises (qui utilisent Outlook ou autre) demandent à leur salarié d'indiquer : télétravail O/N - Si pas de télétravail, Heure matin / soir
  • La plateforme d'aggrégation pourrait sortir un indicateur agrégé vert/jaune/rouge en fonction des agendas (au niveau de l’entreprise) des millions de personnes en France. Il n’est pas nécessaire d’être très précis sur les lieux (du salarié) à ce stade. Ça serait un indicateur global.
avatar

Gabriel PLASSAT

Hub mob.png
Manifeste pour les hubs de démobilité
Parking, arrêt de bus, aire de covoiturage, gare, station service… ils jouent un rôle clé dans la capacité à changer de mode. Les interfaces de ces hubs tant physiques que numériques peuvent être améliorées pour simplifier le changement de mode, voir le rendre agréable !

Le hub joue un rôle clé en reliant les habitants et les territoires. Leur mission, aujourd'hui orientée vers les transports, doit s'actualiser pour réduire les déplacements motorisés, encourager les mobilités choisies, renforcer les proximités, satisfaire les exigences environnementales et favoriser les accessibilités aux services publics et les activités des habitants et des visiteurs.

Cette démarche d’intérêt général vise la construction d’un nouveau commun. C’est beaucoup demander à tous les protagonistes, mais ce sont là les conditions d'une urbanité actuelle et de qualité dans tous les territoires. Dès lors, il est urgent de revoir leur conception, leur intégration urbaine et leur maillage pour s'orienter vers l'invention d'un concept à construire de "hubs de (dé)mobilité"

'''Les ressources '':'''''

  • [http://lafabriquedesmobilites.fr/articles/innovation/manifeste-inventons-hubs-de-demobilite/ L'article de blog]
  • Le [https://cloud.fabmob.io/s/d4HceL9AZgjG7c7 Manifeste]
  • [https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLScfWwMZdDp2b00Yyld1tJsDDpUaesB4ou_t0FWmLOwxtca_Gg/viewform?usp=sf_link Signer le Manifeste]
  • [http://sensoricablog.blogspot.com/2017/08/matrioshka-hub-de-mobilite.html Source de l'image]

'''Objectifs :'''

Faire émerger des communs au niveau des infrastructures en partant des pratiques citoyennes sur des points de rencontre / hubs liés à la mobilité. Par exemple : les parkings, points d'arrêt de covoiturage ou une station service.

Si on prend un hub comme une infrastructure. Comment la penser en mode « plug & play », minimale, conçue pour encourager/faciliter/simplifier le changement de mode. Plusieurs questions :

  • Qui peut venir se brancher (genre de CGU)
  • Quelles interfaces, fonctions ? [https://twitter.com/ecov_fr/status/963766225213054979?s=19* https://twitter.com/ecov_fr/status/963766225213054979?s=19]
  • Quelles Entrées / Sorties : physique et numérique
  • Comment faciliter l’utilisation pour être utilisable par le + grand nombre (en respectant les CGU)
  • Comment capter les besoins non exprimés des multiples usagers ? Comment peut-on les qualifier en [https://wiki.lafabriquedesmobilites.fr/Crowdsourcer_les_hubs_de_Mobilit%C3%A9 '''crowdsourcing par les utilisateur.trice.s'''] (app de notation, proposition) / lien avec [https://wiki.lafabriquedesmobilites.fr/Base_de_donn%C3%A9e_commune_des_lieux_de_covoiturage '''base de données lieu covoit.''']
  • Conséquences :
    • sur les process de conception pour un hub à faire : design, positionnement, E/S
    • que peut on faire des hubs existants ? comment les transformer ?
    • Comment identifier les « bons » endroits des futurs hubs, versatiles ?

En s'inspirant des approches de l'open source, que donnerait une [https://wiki.lafabriquedesmobilites.fr/Vers_un_territoire_Open_Source '''infrastructure open source'''] ? comment ouvrir des infrastructures (au niveau numérique et physique) pour faciliter l'intégration de services, abaisser les barrières à l'arrivée de nouveaux projets et acteur.trice.s ? rôle des collectivités, startup, entreprises ? Intégrer l'économie circulaire dans la réflexion.

En croisant des points de vue différents (collectivité, entreprise, asso, usager), il s'agit de faire émerger l'expression des besoins différents, éventuellement non exprimés.
avatar

Gabriel PLASSAT

Et les 44 "idées" de communs

Dernières pages modifiées sur le wiki

Other languages:
English • ‎français