Accueil

From Communauté de la Fabrique des Mobilites

Communs en cours de production / Contribuez !

Mobilite connect.png
Compte Mobilité
...

== Origine == En s’inspirant du [https://www.moncompteactivite.gouv.fr Compte Personnel d'Activité] associé à France Connect, il s’agit de produire un compte mobilité individuel, potentiellement universel. Ce compte regroupera les informations de mobilités produites par différents services, objets, applications. Ce compte pourrait ensuite permettre de s’inscrire dans des services de mobilité comme un facebook ou google connect.

Le [https://www.cnil.fr/fr/reglement-europeen-sur-la-protection-des-donnees-ce-qui-change-pour-les-professionnels ''' RGPD'''] (protection des données) fixe les règles à respecter pour mieux protéger les données personnelles et la portabilité. Le compte va dans ce sens.

== Résumé ==

  • Synthèse du projet co-construit avec Cap Gemini : http://moncomptemobilite.fabmob.io
  • Synthèse du Compte Mobilité vu par la FabMob ([https://cloud.fabmob.io/s/HzaFqHcH5PMsJ2q Français], [https://cloud.fabmob.io/s/QwsdXm4dPQGbriq Anglais])
  • Vidéo : https://youtu.be/WdpbBU6zdeE
  • Piste de financement via l'AAP CEE :
    • Doc de présentation pour rejoindre la réponse à l'AAP CEE https://cloud.fabmob.io/s/dE7M3sWEpsHfdK2
    • Stratégie de co-financement, AAP CEE : https://docs.google.com/document/d/1OqIJ3kdjPMPyUgjfXpucSJv6CT6lk6pFbAbQRCtbbyI/edit

== Ressources == [https://participer.numerique-en-commun.fr/ Numérique en Commun(s)] propose également de nombreuses ressources utiles ! comme :

  • Un commun de données personnelles : https://pad.numerique-en-commun.fr/20180914_A_commun-donnees-perso#
  • toute la base documentaire : https://pad.numerique-en-commun.fr/NEC2018_Base-Documentaire?view#2--Compte-rendus

La DGMOVE propose également d'étudier un "European Mobility Identity", page 116 https://www.politico.eu/wp-content/uploads/2019/08/clean_definite2.pdf - La Belgique et le portugal sont intéressés.

Ceci s'intègre aussi dans les démarches d[https://ec.europa.eu/cefdigital/wiki/display/CEFDIGITAL/2019/10/01/Czechia%2C+Italy+%28CIE%29+and+the+Netherlands+eID+schemes+notified+under+eIDAS 'identifiant unique numérique au niveau européen].

avatar

Gabriel PLASSAT

AOM.png
Preuve de covoiturage
== 1,08 personnes par véhicule seulement ==

Aujourd’hui, le remplissage moyen par voiture dans les déplacements quotidiens est de l’ordre de 1,08 personne alors que la plupart de ces véhicules ont été conçus pour accueillir 5 personnes. Le covoiturage présente de nombreux avantages. Créer un élan national autour du covoiturage permettrait notamment de désengorger les voies, gagner de l’espace public, réduire les émissions de gaz à effets de serre et même créer de l’interaction sociale. Mais des freins subsistent à son développement. Ceux-ci sont de plusieurs ordres comme le faible intérêt financier pour le covoitureur et le covoituré, la peur de l’inconnu, les contraintes de déplacement et enfin l’incertitude du trajet retour. C’est en levant certains de ces freins que le covoiturage se développera.

==La crainte de la fraude== De nouveaux services de covoiturage privés et publics ont fait leur apparition. Les Autorités Organisatrices de la Mobilité (AOM) et acteurs locaux suivent avec un intérêt croissant ces nouveaux services pouvant représenter des solutions de mobilité nouvelles et complémentaires aux dispositifs traditionnels de transport. Ainsi, les partenariats avec des opérateurs de covoiturage se multiplient. En donnant des incitatifs aux operateurs et/ou covoitureurs une AOM peut favoriser le développement du covoiturage sur son territoire. Cet incitatif se doit d’être à la hauteur des trajets réellement réalisés. En effet, lorsqu’un incitatif se trouve à la clef, il devient monnaie courante de voir la fraude augmenter. Résultat, les acteurs locaux peinent à lancer des expérimentations de mise en place d’incitatif, par crainte de distribuer des incitatifs sans avoir pu mettre en évidence une forme de fraude. Le registre de preuve de covoiturage est une solution.

==Le registre de preuve de covoiturage comme tiers de confiance== Le registre de preuve de covoiturage est à la fois un label et une plate-forme technique pour distribuer à grande échelle des incitatifs monétaires ou non monétaires, sans risque de fraude massive. Ceci prend la forme d’un module qui permet à des opérateurs labellisés d’y faire converger, gratuitement et simplement, des preuves de covoiturage. Chaque trajet se verra attribuer un niveau de confiance sur la véracité du trajet réalisé. Ce niveau est fixé en fonction des mécanismes et processus de vérification du trajet mis en place par l’opérateur de covoiturage. Le choix de l’incitatif et son destinataire (opérateur ou usager) est défini par les acteurs locaux en fonction de leur connaissance de leur territoire et des différents niveaux de preuve. Ces incitatifs sont de natures diverses suivant l’objectif visé, le territoire, et la compétence territoriale concernés :

  • Incitation financière via la prise en charge totale ou partielle du trajet.
  • Accès à des places de stationnement réservées ou à tarif préférentiel.
  • Accès aux voies réservées sur autoroutes.
  • Tarif préférentiel à des péages.
  • Accès à tarif réduit ou gratuit à d’autres services publics (piscine municipale, bibliothèque, musée, etc.).
avatar

Sarazin Simon


Dernières pages modifiées sur le wiki

curblr.png
CurbLR
CurbLR is a data standard for describing curb regulations. It uses a simple structure to store complex restrictions and conditions regarding where different users can park, load, or stop their vehicles at different days and times. The CurbLR specification exists to help government agencies effectively manage and regulate the curbside, and to support public and private users of city streets.

CurbLR is a common language on which many things can be built, including rules engines, query APIs, consumer notification services, mapping tools, and analytic models. It uses linear referencing to link regulation information back to the street, making it easy for government agencies and third parties to use this data with their own maps.

Why CurbLR?

  • === Government agencies === Demand for access to the curbside has skyrocketed in urban areas. CurbLR provides a template for cities to create a digital inventory of their curb regulations, which can be used to analyze the present and reimagine the future of this public space.
  • === Developers === The CurbLR specification enables engineers to ingest curbside inventory data from any city in the world, preventing the need to build custom tools or services for different jurisdictions.
  • === Transportation services === It's no secret that the curbside can be chaotic. A standardized curb inventory allows mobility operators, TNCs, delivery services, and parking payment companies to build services that make it seamless for their users to find and use curbspace.

[https://medium.com/sharedstreets/interactive-curb-map-curblr-feed-for-portland-or-c638dbdf1b45 Building an interactive viewer for CurbLR data]

avatar

Vincent Dussault

Webinar Com.jpg
CR Webinar Mobility data sharing with cities in the era of MaaS
Les villes se doivent de gérer les micro-mobilités qui arrivent et qui sont en pleine croissance sur leur territoire.Il s'agit aujourd'hui de définir et établir des politiques de régulation de ces nouvelles mobilités, notamment par les données générées par les véhicules connectés et partagés.

'''1. Utilisation des bonnes données de mobilité par les villes''' Pourquoi les villes devraient réclamer les bonnes données de mobilité ? - Pour établir des politiques éclairées sur la base de données réelles - Pour faire respecter les règles imposées aux nouveaux systèmes de micro-mobilité - Pour mesurer l’atteinte des objectifs en termes de sécurité et de développement durable - Pour accompagner les décisions d’urbanisation des villes - Pour gérer les situations délicates : déploiement de plus de flottes de micro-mobilité, incidents...

'''2. Que peuvent apporter les systèmes de micromobilité aux villes ?''' '''Les données MDS''' : Introduit en 2018, le ''Mobility Data Specifiation'' a pour but de définir un standard d’échange de données entre les villes et les opérateurs de transport privé (bien qu'il puisse également être utilisé par les opérateurs de transport public). Ainsi, le MDS offre la possibilité aux villes d’évaluer et d’interagir avec les opérateurs de mobilité sur leur territoire. Il fonctionne en Open Source, adhère aux meilleurs pratiques de respect de la vie privée et dispose dans sa structure de 3 API : - API de l'opérateur qui permet aux villes de récupérer l'historique des données enregistrées et anonymes. - API de l'Agence qui permet aux opérateurs de services de mobilité d’envoyer des données en temps réel sur leurs véhicules aux villes et/ou aux fournisseurs de services tiers. La ville reçoit ensuite des données sur les informations relatives aux véhicules (identités, événements en temps réel, etc.) et des données télémétriques (coordonnées GPS, vitesse, etc.) - API réglementation permet aux opérateurs de services de mobilité d’obtenir des informations sur les règles locales qui peuvent affecter le fonctionnement de leurs services de mobilité ou qui peuvent être utilisées pour évaluer leur conformité aux règles.

Comment les villes doivent-elles se positionner pour accéder à et utiliser ces données : - Inclure une obligation de partage de données dans le permis d’exploitation des opérateurs de mobilité - Définir les objectifs de la municipalité sur le sujet des données de mobilité partagées et les communiquer aux opérateurs de services de mobilité - Établir et signer des contrats de licence standard en mettant un accent particulier sur la granularité des données, les numéros d’identification des flottes de véhicules, et l’obligation de respecter la RGPD. - Fonctionner avec un système d’API.

Pour visionner le webinar : https://www.youtube.com/watch?v=vVTgo48HvNE&t=0m01s

Merci à Vianova pour ce contenu !

avatar

Eline Chambon

plazasthubert.jpg
Réduire les émissions du transport urbain des marchandises par la consolidation logistique
* [https://docs.google.com/presentation/d/11pEEvIO6aG7zwffxrXHiBb_yEmMWRXBdpp0WFfVwbok/edit#slide=id.g61406c32a9_0_105 Présentation des solutions identifiées et en cours de test]
  • [http://coopcarbone.coop/fr/saint-hubert '''Page du projet pilote (relais-colis et expéditions e-commerce)''']
    • [https://docs.google.com/document/d/13FRz20ocRrEpoGL9f9RxDsjkDIINyRc3ybQLVOWf6mg/edit# FAQ]
  • Consultez la page de la communauté ''[[Logistique urbaine plaza St-Hubert]]'' pour connaître les organisations impliquées dans le projet.
  • [[Événement consolidation logistique urbaine]] (16 mai 2018)
    • '''[https://drive.google.com/open?id=1-2HD-F0gq442whd5Pxc1pLAHSimRngjg Cliquez ici pour accéder à un court résumé de l'événement logistique du 16 mai 2018 ainsi qu'aux présentations et extraits vidéos.]'''


Les émissions de GES liées au transport des marchandises en milieu urbain sont élevées et en croissance rapide. Seulement sur l’île de Montréal, les émissions des camions lourds étaient de plus de 1 million de tonnes CO2 en 2009. Ces émissions ont augmenté de 70% entre 1990 et 2009. Une proportion importante de ces émissions provient de la livraison à des consommateurs finaux : particuliers, petits commerces, institutions, etc.

Ailleurs dans le monde, des solutions basées sur la consolidation des flux de marchandises sont de plus en plus appliquées, en particulier par le recours à des centres de distribution urbains. Une stratégie de consolidation bien conçue permet non seulement d’optimiser les déplacements des camions, mais également de favoriser, pour la livraison finale, l’utilisation de modes partagés et plus doux, notamment électriques. Le projet proposé vise à effectuer un diagnostic, à co-créer avec les parties prenantes des scénarios de consolidation dans une zone pilote de la Communauté Métropolitaine de Montréal CMM, à les analyser et à les communiquer, puis à supporter le montage d'un projet pilote.

'''
''' Projets liés ou complémentaires:

  • [[Colibri, projet de livraison urbaine écologique]]
  • [[Incubateur en mobilité partagée
avatar

Vincent Dussault

Other languages:
English • ‎français