Accueil

From Communauté de la Fabrique des Mobilites
Revision as of 13:52, 3 April 2019 by Gabriel Plassat (talk | contribs)
(diff) ← Older revision | Latest revision (diff) | Newer revision → (diff)

Communs en cours de production / Contribuez !

AOM.png
Preuve de covoiturage
== 1,08 personnes par véhicule seulement ==

Aujourd’hui, le remplissage moyen par voiture dans les déplacements quotidiens est de l’ordre de 1,08 personne alors que la plupart de ces véhicules ont été conçus pour accueillir 5 personnes. Le covoiturage présente de nombreux avantages. Créer un élan national autour du covoiturage permettrait notamment de désengorger les voies, gagner de l’espace public, réduire les émissions de gaz à effets de serre et même créer de l’interaction sociale. Mais des freins subsistent à son développement. Ceux-ci sont de plusieurs ordres comme le faible intérêt financier pour le covoitureur et le covoituré, la peur de l’inconnu, les contraintes de déplacement et enfin l’incertitude du trajet retour. C’est en levant certains de ces freins que le covoiturage se développera.

==La crainte de la fraude== De nouveaux services de covoiturage privés et publics ont fait leur apparition. Les Autorités Organisatrices de la Mobilité (AOM) et acteurs locaux suivent avec un intérêt croissant ces nouveaux services pouvant représenter des solutions de mobilité nouvelles et complémentaires aux dispositifs traditionnels de transport. Ainsi, les partenariats avec des opérateurs de covoiturage se multiplient. En donnant des incitatifs aux operateurs et/ou covoitureurs une AOM peut favoriser le développement du covoiturage sur son territoire. Cet incitatif se doit d’être à la hauteur des trajets réellement réalisés. En effet, lorsqu’un incitatif se trouve à la clef, il devient monnaie courante de voir la fraude augmenter. Résultat, les acteurs locaux peinent à lancer des expérimentations de mise en place d’incitatif, par crainte de distribuer des incitatifs sans avoir pu mettre en évidence une forme de fraude. Le registre de preuve de covoiturage est une solution.

==Le registre de preuve de covoiturage comme tiers de confiance== Le registre de preuve de covoiturage est à la fois un label et une plate-forme technique pour distribuer à grande échelle des incitatifs monétaires ou non monétaires, sans risque de fraude massive. Ceci prend la forme d’un module qui permet à des opérateurs labellisés d’y faire converger, gratuitement et simplement, des preuves de covoiturage. Chaque trajet se verra attribuer un niveau de confiance sur la véracité du trajet réalisé. Ce niveau est fixé en fonction des mécanismes et processus de vérification du trajet mis en place par l’opérateur de covoiturage. Le choix de l’incitatif et son destinataire (opérateur ou usager) est défini par les acteurs locaux en fonction de leur connaissance de leur territoire et des différents niveaux de preuve. Ces incitatifs sont de natures diverses suivant l’objectif visé, le territoire, et la compétence territoriale concernés :

  • Incitation financière via la prise en charge totale ou partielle du trajet.
  • Accès à des places de stationnement réservées ou à tarif préférentiel.
  • Accès aux voies réservées sur autoroutes.
  • Tarif préférentiel à des péages.
  • Accès à tarif réduit ou gratuit à d’autres services publics (piscine municipale, bibliothèque, musée, etc.).
avatar

Sarazin Simon


Dernières pages modifiées sur le wiki

No-image-yet.jpg
Open Data Institute
We’re an independent, non-profit, non-partisan company that, since our creation, has welcomed high-profile board members including Mumsnet founder Justine Roberts, Lastminute.com founder Baroness Martha Lane Fox and former European Commissioner Neelie Kroes.

Headquartered in London, with an international reach, hundreds of members, thousands of people trained, dozens of startups incubated, and a convening space based in the heart of London’s thriving Shoreditch area, we invite everyone interested in developing with data – whether on an individual, organisational or global level – to get in touch.

What we do

We work with companies and governments to build an open, trustworthy data ecosystem.

To further our mission, we strive to bring about sustainable behaviour change within companies and governments that hold and use data. We do this through three key activities:

Sector programmes – coordinating organisations to tackle a social or economic problem with data and an open approach. Practical advocacy – working as a critical friend with businesses and government, and creating products they can use to support change. Peer networks – bringing together peers in similar situations to learn together. Ethical considerations

We advocate for and support practices that increase trust and trustworthiness: building ethical considerations into how data is collected, managed and used; ensuring equity around who can access and use data; engaging widely with affected people and organisations.

We help people identify and address how open data can be used effectively in their sector to improve decision making and processes, deliver more efficient and effective services and products, and fuel economic growth and productivity.

avatar

Vincent Dussault

No-image-yet.jpg
Mtl trajet
Résultats étude MTL Trajet 2017

Sommaire Nombre de téléchargements : 4841 Personnes ayant validé au moins un trajet : 4425 Nombre de trajets : 477 000 Nombre de points GPS : 21 000 000 Profil des utilisateurs Essentiellement âgés entre 18 et 64 ans, 98 % Hommes : 58 %, Femmes : 42 % En voiture : 32,1 %, transport en commun : 24,7 %, à pied  : 24,7 %, à vélo : 16,2 % Constat : L’étude MTL Trajet est complémentaire à l’enquête Origine Destination (OD) réalisée à tous les cinq ans par l’ARTM puisqu’elle rejoint davantage les plus jeunes, les 25-34 ans, qui sont difficiles à sonder avec les méthodes plus traditionnelles, soit le téléphone.

Note : La Ville de Montréal a pondéré l’échantillon afin que les données soient représentatives de la population.

Résultats : synthèse Les résultats obtenus en 2017 laissent entrevoir une multitude de possibilités et d’analyses. Certains résultats auront des impacts bien concrets sur le quotidien des Montréalais. Voici quelques exemples.

Stationnement

L’analyse des déplacements des participants à l’étude MTL Trajet, nous a permis de constater que, dans certains secteurs, notamment au centre-ville, les automobilistes font des boucles et reviennent fréquemment sur leurs pas dans le but de trouver des espaces de stationnement. Ces données recueillies permettront de cibler les secteurs problématiques où ce phénomène est observé dans le Vieux-Montréal, un secteur qui subit beaucoup de pression en termes de stationnement, afin de développer des mesures pour réduire cette circulation "parasite".

Réaménagement et planification du réseau artériel

Au cours des prochains mois, la Ville de Montréal prévoit réaménager l’avenue Pierre-De Coubertin, entre la rue Viau et l’avenue Bourbonnière, là où se situent le Stade olympique et le Collège de Maisonneuve. Parmi les études techniques et les données qui seront utilisées pour développer le concept d’aménagement, l’équipe de projet analysera les déplacements effectués sur cette artère afin d’établir les aménagements répondant aux besoins réels des usagers (piétons, cyclistes, automobilistes).

Chemins de détour

D’ici les prochaines années, la Ville de Montréal s’engage à enrayer le déficit d’entretien de ses infrastructures de voirie et d’eau. Plusieurs chantiers seront réalisés afin de rendre nos infrastructures plus performantes. Les résultats de l’étude MTL Trajet permettront de déterminer les chemins de détour en fonction des trajets empruntés naturellement par les usagers et de valider les chemins alternatifs déjà existants.

Planification et développement du réseau cyclable

L’étude MTL Trajet nous permet d’identifier les chemins les plus empruntés par les cyclistes. Entre autres, cette analyse a permis de valider les différents itinéraires utilisés par les cyclistes le long de la rue de la Commune dans le Vieux-Montréal et de cibler les aménagements cyclables potentiellement déficients. Cette analyse servira d'intrant dans le cadre d'un éventuel réaménagement de la rue de la Commune. Également, les données obtenues par l'étude MTL Trajet serviront à développer le réseau cyclable dans le secteur du marché Atwater.

avatar

Vincent Dussault

Other languages:
English • ‎français