Accueil

From Communauté de la Fabrique des Mobilites

Communs en cours de production / Contribuez !

Mobilite connect.png
Compte Mobilité
...

== Origine == En s’inspirant du [https://www.moncompteactivite.gouv.fr Compte Personnel d'Activité] associé à France Connect, il s’agit de produire un compte mobilité individuel, potentiellement universel. Ce compte regroupera les informations de mobilités produites par différents services, objets, applications. Ce compte pourrait ensuite permettre de s’inscrire dans des services de mobilité comme un facebook ou google connect.

Le [https://www.cnil.fr/fr/reglement-europeen-sur-la-protection-des-donnees-ce-qui-change-pour-les-professionnels ''' RGPD'''] (protection des données) fixe les règles à respecter pour mieux protéger les données personnelles et la portabilité. Le compte va dans ce sens.

== Résumé ==

  • Synthèse du projet co-construit avec Cap Gemini : http://moncomptemobilite.fabmob.io
  • Synthèse du Compte Mobilité vu par la FabMob ([https://cloud.fabmob.io/s/HzaFqHcH5PMsJ2q Français], [https://cloud.fabmob.io/s/QwsdXm4dPQGbriq Anglais])
  • Vidéo : https://youtu.be/WdpbBU6zdeE
  • Piste de financement via l'AAP CEE :
    • Doc de présentation pour rejoindre la réponse à l'AAP CEE https://cloud.fabmob.io/s/dE7M3sWEpsHfdK2
    • Stratégie de co-financement, AAP CEE : https://docs.google.com/document/d/1OqIJ3kdjPMPyUgjfXpucSJv6CT6lk6pFbAbQRCtbbyI/edit

== Ressources == [https://participer.numerique-en-commun.fr/ Numérique en Commun(s)] propose également de nombreuses ressources utiles ! comme :

  • Un commun de données personnelles : https://pad.numerique-en-commun.fr/20180914_A_commun-donnees-perso#
  • toute la base documentaire : https://pad.numerique-en-commun.fr/NEC2018_Base-Documentaire?view#2--Compte-rendus

La DGMOVE propose également d'étudier un "European Mobility Identity", page 116 https://www.politico.eu/wp-content/uploads/2019/08/clean_definite2.pdf - La Belgique et le portugal sont intéressés.

Ceci s'intègre aussi dans les démarches d[https://ec.europa.eu/cefdigital/wiki/display/CEFDIGITAL/2019/10/01/Czechia%2C+Italy+%28CIE%29+and+the+Netherlands+eID+schemes+notified+under+eIDAS 'identifiant unique numérique au niveau européen].

avatar

Gabriel PLASSAT

AOM.png
Preuve de covoiturage
== 1,08 personnes par véhicule seulement ==

Aujourd’hui, le remplissage moyen par voiture dans les déplacements quotidiens est de l’ordre de 1,08 personne alors que la plupart de ces véhicules ont été conçus pour accueillir 5 personnes. Le covoiturage présente de nombreux avantages. Créer un élan national autour du covoiturage permettrait notamment de désengorger les voies, gagner de l’espace public, réduire les émissions de gaz à effets de serre et même créer de l’interaction sociale. Mais des freins subsistent à son développement. Ceux-ci sont de plusieurs ordres comme le faible intérêt financier pour le covoitureur et le covoituré, la peur de l’inconnu, les contraintes de déplacement et enfin l’incertitude du trajet retour. C’est en levant certains de ces freins que le covoiturage se développera.

==La crainte de la fraude== De nouveaux services de covoiturage privés et publics ont fait leur apparition. Les Autorités Organisatrices de la Mobilité (AOM) et acteurs locaux suivent avec un intérêt croissant ces nouveaux services pouvant représenter des solutions de mobilité nouvelles et complémentaires aux dispositifs traditionnels de transport. Ainsi, les partenariats avec des opérateurs de covoiturage se multiplient. En donnant des incitatifs aux operateurs et/ou covoitureurs une AOM peut favoriser le développement du covoiturage sur son territoire. Cet incitatif se doit d’être à la hauteur des trajets réellement réalisés. En effet, lorsqu’un incitatif se trouve à la clef, il devient monnaie courante de voir la fraude augmenter. Résultat, les acteurs locaux peinent à lancer des expérimentations de mise en place d’incitatif, par crainte de distribuer des incitatifs sans avoir pu mettre en évidence une forme de fraude. Le registre de preuve de covoiturage est une solution.

==Le registre de preuve de covoiturage comme tiers de confiance== Le registre de preuve de covoiturage est à la fois un label et une plate-forme technique pour distribuer à grande échelle des incitatifs monétaires ou non monétaires, sans risque de fraude massive. Ceci prend la forme d’un module qui permet à des opérateurs labellisés d’y faire converger, gratuitement et simplement, des preuves de covoiturage. Chaque trajet se verra attribuer un niveau de confiance sur la véracité du trajet réalisé. Ce niveau est fixé en fonction des mécanismes et processus de vérification du trajet mis en place par l’opérateur de covoiturage. Le choix de l’incitatif et son destinataire (opérateur ou usager) est défini par les acteurs locaux en fonction de leur connaissance de leur territoire et des différents niveaux de preuve. Ces incitatifs sont de natures diverses suivant l’objectif visé, le territoire, et la compétence territoriale concernés :

  • Incitation financière via la prise en charge totale ou partielle du trajet.
  • Accès à des places de stationnement réservées ou à tarif préférentiel.
  • Accès aux voies réservées sur autoroutes.
  • Tarif préférentiel à des péages.
  • Accès à tarif réduit ou gratuit à d’autres services publics (piscine municipale, bibliothèque, musée, etc.).
avatar

Sarazin Simon


Dernières pages modifiées sur le wiki

Covoit quebec.jpg
Covoiturage au Québec
Communauté des acteurs intéressés pour développer le covoiturage au Québec

==[[Page de référence Fabmob]] == Les usages du covoiturage peuvent être distingués en 2 grandes catégories : les trajets occasionnels longue distance, qui se développent sous l’impulsion de grandes plateformes telles que Blablacar et les trajets courte-distance, et en particulier domicile-travail, qui se développent généralement grâce à l’action des collectivités territoriales, de startups et de coopératives. Voir la page de référence pour plus de détails.

==Informations sur Le covoiturage ==

[https://drive.google.com/open?id=1ioL63CFoHUFZB_ioH7FkXwgggszjAb7k Résultats de l'enquête covoiturage (PDF)] Résultats présentés lors du Forum URBA: [[Dévoilement de l'enquête covoiturage]]

[https://drive.google.com/open?id=13BDM9P_DgllqbwSMy-xqLEiXbDOvsmQY Résultats pour la région de Montréal]

Selon la compilation des enquêtes origines-destination des 5 plus grandes villes du Québec, il y aurait 24 900 000 places vides dans les trajets quotidiens effectués en auto du lundi au vendredi (base 24 h). Pour la région de Montréal, si on exclut les déplacements des 5 ans et moins et les déplacements dont l'origine ou la destination sont hors de la région d'analyse, le nombre de sièges vides est estimé à 14 312 000.

Pour plus de détails, consultez la fiche « [https://drive.google.com/open?id=1TAVI-NbrI7ocuZyCYZZT9-e6Vq7n7qGE Le potentiel du covoiturage courte distance au Québec] »

Selon le recensement canadien de 2011, 74 % des navetteurs, soit 11,4 millions de travailleurs, se rendaient au travail en voiture. Un autre 5,6 %, ou 867 100 personnes, effectuaient le trajet en tant que passagers. De tous les navetteurs qui effectuaient le trajet en voiture, 17 % ont déclaré pratiquer le covoiturage (14,2 % à Montréal ; 17,7 % à Toronto et 16,6 % à Vancouver)3 , et les autres effectuaient le trajet seuls4 . Il s’agit d’une augmentation par rapport à 15 % en 2006 et à 13 % en 20015 . Le recensement canadien dénombre également les navetteurs qui utilisent les transports en commun et ceux qui se déplacent en taxi (les trajets parcourus en taxi ne sont pas indiqués sur le graphique en raison de la faible part qu’ils représentent, soit 0,1 %) (Figure 4).

  • [https://equiterre.org/sites/fichiers/mobilite_partagee.pdf MOBILITÉ PARTAGÉE: Éliminer les barrières règlementaires dans les villes canadiennes]

Rapport préparé pour Équiterre

  • [https://www12.statcan.gc.ca/nhs-enm/2011/as-sa/99-012-x/99-012-x2011003_1-fra.cfm Déplacements domicile-travail (Statistique Canada 2011)]

== Projets d'intérêts ==

  • [[Embarque Estrie]]
  • [[Interopérabilité des données de demande et d’offre de covoiturage entre acteurs du covoiturage]]
  • Beta.gov [[Preuve de covoiturage]]
    • [https://app.covoiturage.beta.gouv.fr/stats Lien vers la page statistiques du registre] (250 trajets enregistrés au 25 septembre)
    • [https://docs.google.com/presentation/d/17wrqbwVGs69v0axE1lRfEoNRDcdfRKUdSqmz3_ik1i4/edit Webinaire 22 août 2019]
  • [[API covoiturage Vianavigo]]
    • [https://www.iledefrance-mobilites.fr/wp-content/uploads/2017/05/IDFM_Lettre-aux-Territoires_Juillet2018.pdf Bilan de l'opération « Tous ensemble pour le covoiturage »]
    • [https://www.iledefrance-mobilites.fr/actualites/dispositif-covoiturage-evolue-encourager-mobilite-partagee-2019/ Le dispositif covoiturage évolue en 2019 pour encourager la mobilité partagée]
  • [[Défi des villes intelligentes de Montréal]]
  • [[Incubateur en mobilité partagée]]


== Informations pratiques sur le covoiturage ==

  • [https://embarqueestrie.ca/2019/06/26/comment-demeler-toutes-les-plateformes-de-covoiturage/ Comment démêler toutes les plateformes de covoiturage] (site [[Embarque Estrie]])
  • [https://support.poparide.com/hc/fr-ca/articles/360000539428-Quelles-sont-les-lois-sur-le-covoiturage-au-Qu%C3%A9bec-et-au-Canada- Quelles sont les lois sur le covoiturage au Québec et au Canada?] (Site de Poparide)
  • [[Preuve de covoiturage
avatar

Vincent Dussault

Defi lium.jpg
Défi des villes intelligentes de Montréal
La Ville de Montréal et 36 porteurs de projets et partenaires s’engagent à agir sur des enjeux systémiques de la vie urbaine au moyen d’actions en mobilité et en accès à l’alimentation pour donner à l’ensemble des Montréalais-es un cadre de vie agréable et leur permettant de répondre à leurs besoins de base.

Grâce aux technologies, il sera possible d’offrir des alternatives efficaces et durables au Montréalais-es pour leurs déplacements, réduisant l’utilisation de l’automobile. Cela aura comme impact de rendre les quartiers plus agréables et propices à une vie locale riche.

Une offre de transport en commun améliorée associée à de nouvelles formes de mobilités innovantes (auto-partage à la demande, véhicules autonomes, vélo partage, etc.) renforcera l’accès aux services de proximité, notamment en matière d’alimentation.

En complément de la dimension technologique, des projets transversaux en gouvernance et en engagement citoyen assureront un déploiement responsable des technologies, issus de décisions approuvées collectivement et évitant des dérives en matière de collecte et d’usage des données.

La combinaison d’une approche participative et technologique encadrées par une gouvernance innovante et agile permettra non seulement d’améliorer concrètement la vie des Montréalais-es, mais amènera des changements en profondeur, durables et applicables à d’autres contextes.

Plus de détails sur: [https://www.realisonsmtl.ca/defi www.realisonsmtl.ca/defi]

[https://www.youtube.com/watch?v=fois8Ug-x90 Vidéo de présentation]

[https://www.realisonsmtl.ca/defi/news_feed/dpt-de-la-candidature-finale-de-la-ville-de-montral-au-dfi-des-villes-intelligentes ''Document de candidature'']

[[Défi des villes intelligentes (Infrastructure Canada)
avatar

Vincent Dussault

Other languages:
English • ‎français