Accueil

From Communauté de la Fabrique des Mobilites
Revision as of 08:30, 2 August 2019 by Gabriel Plassat (talk | contribs)

Communs en cours de production / Contribuez !

Mobilite connect.png
Compte Mobilité
...

== Origine == En s’inspirant du [https://www.moncompteactivite.gouv.fr Compte Personnel d'Activité] associé à France Connect, il s’agit de produire un compte mobilité individuel, potentiellement universel. Ce compte regroupera les informations de mobilités produites par différents services, objets, applications. Ce compte pourrait ensuite permettre de s’inscrire dans des services de mobilité comme un facebook ou google connect.

Le [https://www.cnil.fr/fr/reglement-europeen-sur-la-protection-des-donnees-ce-qui-change-pour-les-professionnels ''' RGPD'''] (protection des données) fixe les règles à respecter pour mieux protéger les données personnelles et la portabilité. Le compte va dans ce sens.

== Résumé ==

  • Synthèse du Compte Mobilité vu par la FabMob ([https://cloud.fabmob.io/s/HzaFqHcH5PMsJ2q Français], [https://cloud.fabmob.io/s/QwsdXm4dPQGbriq Anglais])
  • Vidéo : https://youtu.be/WdpbBU6zdeE
  • Piste de financement via l'AAP CEE :
    • Doc de présentation pour rejoindre la réponse à l'AAP CEE https://cloud.fabmob.io/s/dE7M3sWEpsHfdK2
    • Stratégie de co-financement, AAP CEE : https://docs.google.com/document/d/1OqIJ3kdjPMPyUgjfXpucSJv6CT6lk6pFbAbQRCtbbyI/edit

== Ressources == [https://participer.numerique-en-commun.fr/ Numérique en Commun(s)] propose également de nombreuses ressources utiles ! comme :

  • Un commun de données personnelles : https://pad.numerique-en-commun.fr/20180914_A_commun-donnees-perso#
  • toute la base documentaire : https://pad.numerique-en-commun.fr/NEC2018_Base-Documentaire?view#2--Compte-rendus

La DGMOVE propose également d'étudier un "European Mobility Identity", page 116 https://www.politico.eu/wp-content/uploads/2019/08/clean_definite2.pdf - La Belgique et le portugal sont intéressés.

avatar

Gabriel PLASSAT

AOM.png
Preuve de covoiturage
== 1,08 personnes par véhicule seulement ==

Aujourd’hui, le remplissage moyen par voiture dans les déplacements quotidiens est de l’ordre de 1,08 personne alors que la plupart de ces véhicules ont été conçus pour accueillir 5 personnes. Le covoiturage présente de nombreux avantages. Créer un élan national autour du covoiturage permettrait notamment de désengorger les voies, gagner de l’espace public, réduire les émissions de gaz à effets de serre et même créer de l’interaction sociale. Mais des freins subsistent à son développement. Ceux-ci sont de plusieurs ordres comme le faible intérêt financier pour le covoitureur et le covoituré, la peur de l’inconnu, les contraintes de déplacement et enfin l’incertitude du trajet retour. C’est en levant certains de ces freins que le covoiturage se développera.

==La crainte de la fraude== De nouveaux services de covoiturage privés et publics ont fait leur apparition. Les Autorités Organisatrices de la Mobilité (AOM) et acteurs locaux suivent avec un intérêt croissant ces nouveaux services pouvant représenter des solutions de mobilité nouvelles et complémentaires aux dispositifs traditionnels de transport. Ainsi, les partenariats avec des opérateurs de covoiturage se multiplient. En donnant des incitatifs aux operateurs et/ou covoitureurs une AOM peut favoriser le développement du covoiturage sur son territoire. Cet incitatif se doit d’être à la hauteur des trajets réellement réalisés. En effet, lorsqu’un incitatif se trouve à la clef, il devient monnaie courante de voir la fraude augmenter. Résultat, les acteurs locaux peinent à lancer des expérimentations de mise en place d’incitatif, par crainte de distribuer des incitatifs sans avoir pu mettre en évidence une forme de fraude. Le registre de preuve de covoiturage est une solution.

==Le registre de preuve de covoiturage comme tiers de confiance== Le registre de preuve de covoiturage est à la fois un label et une plate-forme technique pour distribuer à grande échelle des incitatifs monétaires ou non monétaires, sans risque de fraude massive. Ceci prend la forme d’un module qui permet à des opérateurs labellisés d’y faire converger, gratuitement et simplement, des preuves de covoiturage. Chaque trajet se verra attribuer un niveau de confiance sur la véracité du trajet réalisé. Ce niveau est fixé en fonction des mécanismes et processus de vérification du trajet mis en place par l’opérateur de covoiturage. Le choix de l’incitatif et son destinataire (opérateur ou usager) est défini par les acteurs locaux en fonction de leur connaissance de leur territoire et des différents niveaux de preuve. Ces incitatifs sont de natures diverses suivant l’objectif visé, le territoire, et la compétence territoriale concernés :

  • Incitation financière via la prise en charge totale ou partielle du trajet.
  • Accès à des places de stationnement réservées ou à tarif préférentiel.
  • Accès aux voies réservées sur autoroutes.
  • Tarif préférentiel à des péages.
  • Accès à tarif réduit ou gratuit à d’autres services publics (piscine municipale, bibliothèque, musée, etc.).
avatar

Sarazin Simon


Dernières pages modifiées sur le wiki

Other languages:
English • ‎français