Service Public Métropolitain de la Donnée / Mobilité

De Communauté de la Fabrique des Mobilites

Bienvenue sur le wiki du projet SPMD (thème Mobilité)

de la Métropole de Rennes

Nous vous invitons à vous inscrire, partager vos projets utilisant ou produisant des données ouvertes et rejoindre SPMD pour initier des expérimentations utiles s'appuyant sur des données ouvertes.



Résumé

Pionnière dans le domaine de l'open data, Rennes Métropole souhaite mettre en place un Service public métropolitain de la donnée (SPMD), qui vise à faire de la gestion et du partage des données du territoire un service public à part entière. L’objectif majeur de ce projet est de favoriser le partage et l’usage des données d’intérêt général indispensables à la création d’applications et de services urbains innovants. Quatre thématiques ont été choisies pour expérimenter concrètement cette gouvernance ouverte des données en lien avec huit partenaires : l'énergie, les mobilités, l'eau et les données sociodémographiques.

Ce Service public métropolitain de la donnée bénéficie d’une aide financière de l’État (dans le cadre du Programme Investissements d’avenir, PIA2), pour mettre en œuvre de nouveaux types de coopérations entre la collectivité et les producteurs et/ou utilisateurs de données du territoire : grandes entreprises, PME et start-ups, acteurs académiques, associations et usagers.

Le SPMD traite de données d'intérêt général

Ces données sont produites par des acteurs publics (Collectivités territoriales, services de l'État, groupement de droit public…) ou par des acteurs privés (entreprises, Start up, associations…). Ce sont des données indispensables et nécessaires à la mise en œuvre des services publics dans les principaux domaines de la vie quotidienne : transports et mobilité, énergie, climat, habitat, solidarité, démocratie locale, activité économique, tourisme, culture, etc… Elles sont relatives au territoire de Rennes Métropole.

Les missions du SPMD

  • Identifier et cataloguer les données d’intérêt territorial et leurs producteurs.
  • Définir les conditions juridiques, techniques et économiques du partage et de la diffusion des données.
  • Identifier et soutenir les projets de réutilisation des données.
  • Promouvoir le débat et la réflexion sur les impacts sociétaux et éthiques soulevés par la gestion des données.

Les principaux enjeux du projet de SPMD

La transformation numérique des services publics locaux : produire des services publics pertinents et accessibles au plus grand nombre en améliorant l’efficacité technique des administrations concernées

Affirmer la légitimité de l’acteur public dans la défense de l’intérêt général : Garantir la fiabilité, la disponibilité et l’interopérabilité des données et favoriser l’universalité des services produits avec les données.

(re)créer de la confiance : Garantir la réciprocité et l’équilibre des échanges entre tous les acteurs volontaires autour des données. Favoriser la protection des données personnelles et créer les conditions de restitution aux citoyens des données produites par eux.

Quatre thématiques

Pour mettre en place cette gouvernance ouverte –donc, collaborative- Rennes Métropole n’a pas fait le choix d’une solution technique unique comme, par exemple, la mise en service d’une plateforme de centralisation des données, au contraire. Le projet qui vise à définir et sécuriser une architecture distribuée,  va être amorcé et évalué, pendant les deux prochaines années, dans quatre domaines concrets et à fort enjeu pour le territoire rennais. Pour chacun de ces thèmes, différentes actions pourront être menées (toutes ou certaines d’entre elles selon les cas)  telles que :

  • L’identification et le catalogage des données.
  • Le traitement des données (agrégation, anonymisation…).
  • La normalisation des flux et la diffusion des données.
  • La gouvernance entre producteurs et utilisateurs de données.

La sécurisation juridique des partenariats de partage de données, la définition des conditions techniques et économiques requises pour la création de services et l'évaluation des impacts de cette démarche constituent également un volet important du projet.

l'énergie

Ce chantier doit permettre de faciliter le partage de données énergétiques afin de croiser les données d'urbanisation, de consommation et de production d'énergie. En lien avec l'adoption prochaine du plan Climat Air Énergie territorial (PCAET), le développement des smart-grids et l'expérimentation de nouveaux services aux usagers publics et privés, ce chantier permettra d'avoir une meilleure connaissance du territoire et de ses comportements en matière d'énergie, et ainsi de soutenir les efforts à conduire collectivement pour réduire les consommations, améliorer l'efficacité énergétique et développer la production d'énergies renouvelables.

la mobilité

L'objectif est de prolonger l'action pilote de Rennes Métropole en matière d'ouverture de données de transports publics et de travailler sur l'ensemble des données de déplacements quel qu’en soit le mode. L’ambition de ce chantier, qui s’inscrit dans le cadre de l’évènement inOut 2018 et son appel à expérimentations, est de mettre en relation le maximum d’acteurs de la mobilité pour favoriser la création de services numériques capables de répondre aux grands défis de la mobilité urbaine : limitation de la congestion et de la pollution, démocratisation de l’accès à la mobilité, maitrise des coûts et sécurité des déplacements, information et confort  des usagers, soutien aux modes de déplacements doux, etc…

l'eau

Ce chantier vise à constituer, à  terme, un observatoire de l'eau dans la ville, depuis le captage jusqu’au traitement des eaux usées et aux rejets, afin d'améliorer et de partager la connaissance de cette ressource vitale.  Les données sur l’eau sont nombreuses et dispersées, aussi  ce chantier devra proposer un schéma d'organisation des données détaillé afin de favoriser l’utilisation et la compréhension des données sur l’eau.

les données sociodémographiques

Ce chantier doit permettre d'ouvrir largement les données concernant la composition et les caractéristiques sociodémographiques des habitants du territoire et de développer les usages numériques et les analyses de ces données.

Huit partenaires

Le SPMD bénéficie de l'accompagnement de partenaires clés par thématiques :

  • L'Agence locale pour l'énergie et le climat du Pays de Rennes (Alec) et Enedis (chantier « énergie »)
  • La Fabrique des mobilités  (chantier « mobilité »)
  • La Collectivité Eau du bassin rennais (CEBR)  (chantier « eau »)
  • L’Association pour la promotion de l'action et de l'animation sociale (Apras) (chantier « données sociodémographiques »)

Les quatre chantiers seront également accompagnés de façon transversale par trois partenaires qui apporteront leur expertise au projet :

  • L’Institut de recherche en informatique et systèmes aléatoires (Irisa), pour le traitement des données;
  • L’Agence d'urbanisme et de développement intercommunal de l'agglomération rennaise (Audiar) pour sa connaissance du territoire ;
  • Le cabinet Chronos pour l’évaluation du projet et la restitution des résultats.

Mobilité

Généralités

La Fabrique est impliquée dans ce projet pionnier. Il s'agit de favoriser l'innovation par un accès simplifié à de nombreuses données de mobilités du territoire. Pour cela, la métropole s'engage à créer les conditions les plus favorables possibles pour qu'un maximum d'acteurs publics et privés puissent participer à ce projet. La démarche est dite apprenante puisque nous ne connaissons pas au départ toutes les conditions à mettre en oeuvre.

La Métropole de Rennes et In Out

La mobilité est une politique publique forte de Rennes Métropole qui est identifiée comme une collectivité pionnière de ce domaine. L’évolution des rythmes de vie et le développement des outils numériques modifient le paysage des transports : les transports alternatifs se développent, les véhicules se personnalisent. Si le territoire dispose de nombreux atouts, Rennes doit encore renforcer d’ici 2020 son accessibilité, son attractivité économique à l’international et son appui au renouvellement industriel de la filière automobile.

C’est dans ce cadre que Rennes Métropole et ses partenaires lancent un évènement international dédié à la mobilité connectée, InOut, dont la première édition aura lieu en mars 2018, et au cours duquel les entreprises pourront faire tester pendant une semaine leurs solutions aux habitants. Les acteurs souhaitant y participer peuvent d’ores et déjà répondre à l’appel à expérimentations. L’absence ou l’accès difficile aux données de mobilité autres que celles des transports publics met en péril la pertinence des expérimentations et leur évaluation. Les difficultés majeures de ce projet concernent l’hétérogénéité des acteurs du domaine et du statut de ces données qui s’expliquent par la multiplicité des modes de déplacement et l’entrée de nouveaux acteurs du numérique dans un domaine autrefois dominé par les seuls constructeurs. Une plateforme de diffusion de données multi acteurs garantissant la fiabilité technique et juridique des données partagées est un enjeu majeur pour la réussite du projet métropolitain.

Le projet SPMD vise à prolonger l’action pilote de Rennes Métropole en matière d’ouverture de données transports sur le territoire de Rennes Métropole afin de stimuler la création de nouveaux services (calculateurs d’itinéraires multimodaux, croisement de données de mobilité avec d’autres thématiques de données, etc.)

Acteurs concernés

Une multitude d'acteurs est potentiellement concernée : Des producteurs de données de circulation, constructeurs automobiles, opérateurs de téléphonie mobile, plateforme de covoiturage et autopartage, associations de promotion des modes doux de déplacement, services et délégataires de transports et mobilité, entreprises et centres de recherche sur la mobilité, habitants et usagers.

Le projet vise à compléter l’offre de données ouvertes sur les transports publics (données publiques Keolis et Rennes Métropole, temps réel) par des données privées concernant l’ensemble de l’offre en matière de déplacements. Ces données pourront être fournies par les partenaires officiels de l’événement InOut sur les mobilités numériques (PSA, Bolloré Blue Solution, SNCF, Orange, Siemens), ainsi que par d’autres partenaires potentiellement intéressés (covoiturage, Enedis pour les bornes de recharge pour véhicules électriques, acteurs bancaires, assureurs…).

Le projet SPMD vise à explorer avec chaque acteur intéressé les conditions qui vont faciliter la mise en commun de certaines données. Il s'agit là de questionner la gouvernance, les licences, les usages.

L’objet de l’amorçage porte sur la mise en place d’une (ou plusieurs solutions de) gouvernance entre acteurs publics et privés autour du partage de données et notamment sur l’élaboration d’un cadre conventionnel entre acteurs permettant l’échange et l’ouverture de certaines données.

Il portera également sur la création d’un référencement des données de mobilité visant à être mises à disposition des ré-utilisateurs pour les expérimentations de l’évènement InOut, et au-delà. À ce titre, un outil de catalogage des données sera travaillé en relation avec les outils déjà utilisés sur le territoire ou en développement dans d’autres régions, dans l’objectif de disposer d’un outil générique et réutilisable. Chaque type d'acteur pourra trouver des avantages à participer au projet SPMD sous l'angle Mobilité :

  • Start-up : Innover et créer des services adaptés aux usages en exploitant des données et un contexte favorable
  • Constructeurs automobiles : Valoriser les données produites par les systèmes embarqués en explorant des hybridations avec d'autres données publiques et privées. Etudier la mise en pratique du Pack de conformité proposé par la CNIL
  • Opérateurs de télécommunications et producteurs de données géolocalisées : Améliorer les solutions existantes et trouver de nouveaux usages pour leurs données
  • Usagers : Participer à la définition de nouveaux services et maitriser l’usage des données individuelles
  • Collectivité : Participer à la mise en oeuvre de services utiles aux citoyens
  • Fabrique des mobilités : Mutualiser les ressources et identifier les communs à produire pour accélérer l’innovation

Vous voulez nous rejoindre ?

 Date
« Date » est un type et une propriété prédéfinie fournie par MédiaWiki Sémantique pour représenter des valeurs de date.
Atelier VE future commodité des services de mobilité14 mars 2018
Hackathon CampOSV13 mars 2018
In Out 201814 mars 2018

Actions

Quels objectifs pour les 6 prochains mois ?

A l'issue de la journée de lancement le 2/2/2018, il ressort des premiers échanges :

  • Les algorithmes tout aussi importants que les données : algo open source
  • fédérer l'écosystème : bien expliquer la finalité du projet SPMD Mobilité pour embarquer chaque type d'acteur : collectivité, citoyen, industrie, startup, labo, école, asso…
  • Pour éviter de s'enfermer en silo. Aborder en transversal dès que possible les sujets de PI, gouvernance, privacy, ... sur la base de quelques projets réalisés ou en cours

Quels objectifs peut on se fixer ensemble ?

Ateliers, échanges

  • Organiser des échanges avec les partenaires d'InOut, publics et privés, pour échanger sur le sujet données (types de données et les conditions de partage de données) : 13 au 15 mars
    • Quelles conditions d'implication dans le SPMD ? Quelles ressources peut-on ouvrir au delà des données, quelles licences ? Vers un territoire open source ...
    • présentation générale SPMD, comment donner envie à un maximum d'acteurs de s’impliquer ? préparer un agenda commun, liste des projets, identification des cas d’usages possibles. Identification des projets réalisés, en cours
    • Sujets transversaux sur quelques projets : gouvernance, license, retex, quel contexte favorable ? Identifier les défis / pbs à résoudre
    • Prendre Rdv : https://doodle.com/poll/dkcc4prwbf6pefic
  • Un Atelier de 2 jours autour du 11 au 12 juillet pour co-rédiger une feuille de route commune du projet SPMD / Mobilité => https://doodle.com/poll/hb48x3kd7b5gcwym
  • vos idées ?