Notre référentiel des mobilités/Les normes et standards

De Communauté de la Fabrique des Mobilites

Présentation de l'ETSI pour les ITS

L’ETSI (European Telecommunications Standards Institute) TC ITS est l’un des deux comités de normalisation européens, avec le CEN (Comité Européen de Normalisation), qui produit des standards pour les ITS coopératifs (C-ITS). Globalement, le TC ITS prend en charge les normes de communications pour les technologies d'accès, réseaux, transport, services génériques, ainsi que la sécurité, les applications V2V (Vehicle to Vehicle ou Véhicule-Véhicule) et l'environnement de test. Ces différents sujets sont reflétés dans l’organisation du comité technique qui comprend cinq groupes de travail:

- WG1 : besoins des applications et services

- WG2 : architecture, interactions inter-couches

- WG3 : réseau et transport des

- WG4 : support d’accès

- WG5 : sécurité

La coopération entre l'ETSI et le CEN pour répondre au Mandat européen M/453 a permis de développer plus d'une centaine de documents (rapport techniques, spécifications, normes européennes) ainsi que de réaliser plusieurs tests d'interopérabilité. Le TC ITS a donc développé un ensemble de normes (Release 1) pour l'interopérabilité des systèmes permettant le déploiement initial de cette nouvelle technologie. La liste des normes et spécifications est contenue dans le rapport ETSI TR 101 607. Une deuxième version des normes est en cours de définition, qui devrait permettre le support de cas d'usages plus complexes, une éventuelle intégration avec d'autres technologies en développement comme l’IoT (Internet des Objets) ou les villes intelligentes, ainsi qu'une prise en compte plus élaborée de réseaux d'accès autres que l'ITS-G5 (évolution du Wi-Fi adaptée à la mobilité grande vitesse). Le TC ITS se réunit quatre fois par an dans les locaux situés route des Lucioles à Sophia Antipolis.

L’ETSI organise aussi régulièrement des tests d’interopérabilité auxquels participent de nombreux constructeurs. L'objectif de ces tests est de vérifier que l'ensemble du système se comporte comme prévu, notamment lorsque les matériels impliqués ont été conçus et développés par des fournisseurs différents. Le rôle des standards étant de garantir qu'ils peuvent communiquer, le test d'interopérabilité, complémentaire du test de conformité, sert à contrôler ce bon fonctionnement. Il peut être effectué de deux manières différentes: le test formel où des suites de tests normalisées sont exécutées, et le test pilote en vraie grandeur. Lors d'un test d'interopérabilité, les équipements des différents fournisseurs sont réunis pour réaliser un certain nombre d'essais de fonctionnement (ETSI EG 202 798). Le test est souvent exécuté et vérifié par le développeur du matériel, qui configure son équipement et déclenche une séquence de test convenue à l'avance. Des règles de confidentialité ont été mises en place afin de préserver la neutralité du traitement des résultats et la concurrence commerciale entre constructeurs. Cinq séances de test d'interopérabilité (CMS, Coopérative Mobile Systems test) des matériels existants ont été organisées par l’ETSI depuis 2011 en partenariat avec d'autres organisations européennes. Ils ont ainsi permis de valider le contenu des spécifications et normes européennes pour les messages et protocoles des C-ITS. Le prochain test d’interopérabilité en vrai grandeur aura lieu mi-novembre sur le port de Livourne, en Italie. Il inclura de nouveaux cas d’usage, notamment la compatibilité avec les systèmes de télépéage et la coopération entre les technologies Smart Objects et C-ITS.

L’auteur de cette présentation, Michelle Wetterwald, est vice-chair du WG3 du TC ITS et membre de l’équipe ETSI qui met en place le test de Livourne.

Le dossier des Techniques de l'ingénieur "Les normes européennes dans les STI coopératifs" donne un aperçu des différentes normes C-ITS (accessible par http://www.techniques-ingenieur.fr/actualite/livre-blanc/article-temoin-transports-et-technologies-676/)