Notre référentiel des mobilités/La précarité dans les domaines des mobilités

De Communauté de la Fabrique des Mobilites

Le Laboratoire de la Mobilité Inclusive travaille ce sujet sous plusieurs angles :

  • Rassembler les acteurs publics, privés et la société civile
  • Faire émerger les enjeux et défis de la mobilité dans le débat public
  • Fournir des données et des analyses objectives
  • Concevoir des solutions de mobilité accessibles à tous

Le constat est le suivant :

La mobilité inclusive est un facteur clé de l’insertion et de l’accès à l’emploi des jeunes et personnes éloignées de l’emploi

  • 7 millions / 20% de personnes en âge de travailler  en empêchement de mobilité
  • 70% des actifs craignent de perdre leur emploi ou leur formation pour un problème de mobilité
  • 50% des personnes en âge de travailler ont déjà dû refuser un emploi ou une formation faute de moyen de transport
  • 28% des personnes en âge de travailler ont déjà perdu un emploi ou une formation en raison de problèmes de mobilité.
  • 41% des employeurs ont des difficultés à pourvoir un emploi pour des raisons de mobilité.

Face au vieillissement de la population française, la mobilité apparaît comme un facteur d’inégalités et un frein majeur au bien vieillir

  • 15,6 millions de seniors en 2014, 23,6 millions en 2060
  • 30% des seniors ne sortent pas de chez eux pendant 24h d’affilée
  • 93% des aidants assurent une aide à la mobilité
  • Les seniors utilisent très peu le vélo et les transports en commun.
  • A partir d’un certain âge, on assiste à un véritablement renoncement à la mobilité : la mobilité inversée doit être favorisée
  •  L’apprentissage de la mobilité doit être enforcé pour que les publics gagnent en autonomie, en particulier pour les seniors

La Mobilité inclusive est au cœur des enjeux de fracture territoriale

  • Discriminations territoriales : la distance d’accès aux transports en commun augmente fortement lorsque en périphérie ou en milieu rural
  • Importance des freins cognitifs et psychosociaux qui sont peu connus et mal pris en compte
  • Développer une approche territorialisée des besoins
  • Simplifier les aides publiques
  • Adapter les nouveaux services à la mobilité aux besoins des précaires

La Mobilité inclusive participe à la transition énergétique

  • Mobilité inclusive et mobilité durable sont étroitement imbriquées
  • Les réponses aux enjeux écologiques actuels, - climat, pollutions, épuisement des ressources -, ne seront apportées que par une société qui intègre le vivre ensemble et l’inclusion
  • La voiture du futur n’est pas un véhicule, mais un ensemble de services de mobilité accessibles à tous pour permettre l’inclusion dans les différents niveaux de territoires.