Meetup OSV mars 2017

De Communauté de la Fabrique des Mobilites

Description en une ligne : Meetup OSV mars 2017 Description :Le Meetup de Without Models est en deux parties : une première partie sur les plateformes physiques, dont Twizy-POM, à l'occasion de la venue de Simone Cicero en France, et une deuxième partie sur les social impact business models.

Image :

No-image-yet.jpg

Evénement lié : Meetup OSV Open Models

Organisations impliquées :

Contributeurs :

Tags : open models

Thème : Données ouvertes, Open HardWare

Animateur Atelier :

Défi lié à l'Atelier :

Commun(s) impliqué(s) :

Projet en cours à associer :

Communauté(s) d'intérêt impliquée(s) : Communauté francophone autour des communs de la mobilité

Personnes clés à solliciter :

Actions décidées par les participants : Produire une synthèse ou un état des lieux de façon collective

Espace d'échange asynchrone (de type mail) :

Espace d'échange synchrone (de type chat) : [1]

Complément :

Prochaine Etape :

Autres informations :

Meet up OSV / Without Models 22 mars 2017 / Square Paris

Contexte : Le Meetup de Without Models est en deux parties : une première partie sur les plateformes physiques, dont Twizy-POM, à l'occasion de la venue de Simone Cicero en France, et une deuxième partie sur les social impact business models.

Présentation par Simone Cicero d'OSVehicles et du projet POM.

1- Présentation d'OSVehicles et du Tabby Evo qui est conçu pour un marché de niches : livraisons, ou pour tous ceux qui ont besoin de véhicules très personnalisés. il fait partie d'un écosystème ouvert de mobilité ("open mobil ecosystem")

Exemples de véhicules : Airdrop Rescue Vehicle, Morocco Pickup version. Le Pickup marocain est un bon exemple d'un pays émergent qui se met à avoir sa propre stratégie de design de voitures et ne se contente plus de récupérer les vieux véhicules européens ou anglo-saxons.

2- Présentation de Renault Twizy-POM Depuis l'annonce du partenariat, OSVehicles a enregistré "some thousand preorder requests", dont 70% contacts BtoB, pour lesquels la voiture est en fait une brique, un outil dans une stratégie plus complexe. C'est en fait la première plateforme mondiale open source pour un marché de masse ("world 1st open source mass market EV platform")

C'est un changement vers un business model "value focused, access optimized, sustainable" en fait, le business model passe des produits (la voiture) à des services (partage de voitures), et maintenant à la construction de valeur (? je n'ai pas noté l'exemple) On est donc dans une perspective de plateforme.

Contenu du partenariat avec Renault : les aider à - open sourcer Twizy - transformer les moyens de production - identifier les clients et niches (OSV a une communauté de 25 000 innovateurs en mobilité, donc il est une référence pour le développement de ce genre de véhicules et la compréhension client) - créer et manager leur écosystème et communauté - créer les services de "customisation" sur le haut de la plateforme

questions pendant la pause (non exhaustif) C'est un changement complet de clients pour Renault, ils sont habitués au BtoC, et les leads sont plutôt des BtoB. Renault va devoir apprendre à vendre, non pas un produit, mais un écosystème, : où trouver une batterie, où trouver des gens pour concevoir et/ou faire la caisse, etc

(photos twitter : #socialbm)


Autre plateforme physique présentée : Techshop Leroy Merlin Ivry Selon Louis David Benyayer, Without Models), en fait POM et Techshop sont les deux premiers exemples de plateformes physiques, hors numérique, grand public. (Puis ensuite deuxième partie sur les social impact business models, pendant laquelle on n'a plus fait référence à Twizy)