Former à l'IA pour les mobilités

De Communauté de la Fabrique des Mobilites

Compte tenu de l'avancement très rapide des véhicules autonomes (voiture, bus, camion, train ...), l'automatisation devient stratégique pour cet écosystème industriel mais également pour les territoires et les politiques publiques. Cette automatisation peut être considérée selon deux grands domaines d'application :

a) "l'autopilote", c'est-à-dire le système de pilotage automatique de la voiture. Les compétences techniques combinées de Védécom et du master MVA permettraient d'assurer une formation ayant le niveau voulu (Védécom en coopérant avec MVA pourra ainsi compléter ses algorithmes quant aux méthodes d'apprentissage par renforcement etc). Pour l'autopilote, concrètement Udacity est en train d'aspirer tous les candidats un peu disponibles (pour information, il y a plus de 6000 inscrits sur le slack 'Self-driving car engineer' (ND013) de Udacity) Cela a l'intérêt de former ces étudiants, mais a l'inconvénient qu'ils sont formés sur des outils américains et finalement contribuent à développer principalement l'écosystème US et non le nôtre. Inversement, coopérer avec Udacity permettrait de facto d'aller vite, de former des étudiants sur des méthodes probablement performantes : or, être capable d'aller très vite est un aspect cle aujourd'hui. Les compétences techniques combinées de Védécom et du master MVA permettraient d'assurer une formation ayant le niveau voulu (Védécom en coopérant avec MVA pourra ainsi compléter ses algorithmes quant aux méthodes d'apprentissage par renforcement etc). La question se pose du statut du code produit : doit-il être en open-source ?

Exemple d'Udacity : https://www.udacity.com/self-driving-car


b) le big data utilisé pour les données transport (données géographiques, cartographiques, images, . Il faut créer une formation (ou 'amplifier' les canaux de formation) au moins pour le 1er domaine. Le besoin pour le 2ème domaine est également creuser ; les méthodes étudiées seront d'application très large (santé, fintech etc). Peut-être une formation comme MVA est-elle déjà adaptée ?? (resterait la question de la taille des promotions)

Proposition de projet : La SNCF étudie des trains autonomes (avec une révolution que serait la gestion décentralisée des trains). Un projet d'open innovation : développer un autopilot ferroviaire open source pour équiper une rame automotrice autonome qui pourrait circuler sur le réseau ferroviaire principalement de nuit. Ce serait une nouvelle génération de train couchette avec un mode de réservation dans des modalités inspirées du covoiturage : on se regroupe pour remplir une rame et trouver une date en fonction des créneaux disponibles sur le réseau ferroviaire.