Communauté du Logiciel Libre

De Communauté de la Fabrique des Mobilites

Description:

Image:

No-image-yet.jpg

Tags:

Thème:

Objectifs: La question principale que nous nous posons est d'arriver à faire travailler ensemble les acteurs qui développent ces logiciels libres, qui aujourd'hui sont développés séparément (et donc de créer une véritable communauté, avec 1 ou quelques projets en commun).

Défis adressés : Améliorer l'Open Challenge, Améliorer les solutions et développer de nouvelles solutions de mobilités pour tous, Augmenter les connaissances partagées en cartographie et usages des véhicules et réseaux de transports

Organisations membres:

Individus membres:

Référents - Pilotes:

Espace d'échange synchrone (de type chat): https://fabmobteam.slack.com/messages/open-data-_hub_/

Espace d'échange asynchrone (de type mail):

Gestion des actions
Connectez vous au gestionnaire de tâches de cette communauté pour accéder aux actions planifiées, celles en cours. Contribuez simplement, selon vos possibilités et compétences
 :


Partage de fichiers
Connectez vous au dossier partagé de cette communauté pour accéder à tous les documents.
 :


Vous êtes nouveau, renseignez votre profil et celui de votre organisation ! C'est essentiel de bien se connaître pour construire un réseau performant !

Introduction

De nombreux logiciels libres se développent dans le domaine de la mobilité, une quarantaine sont listés sur le site des Communs de la Fabrique, dont peut être une dizaine développés par des français.

Cette page se concentre sur les logiciels pour informer sur la mobilité, c'est-à-dire centrés sur la description de l'offre de mobilité : transport public et services de mobilité. Sur le principe cela devrait inclure aussi l'information trafic et le stationnement, qui pour l'instant n'est pas traité.

La question principale que nous nous posons est d'arriver à faire travailler ensemble les acteurs qui développent ces logiciels libres, qui aujourd'hui sont développés séparément (et donc de créer une véritable communauté, avec 1 ou quelques projets en commun).

Logiciels libres pour l'information sur la mobilité : problématique

Les modes de coopération sont liés à ce jour en partie à des questions techniques qui font que les outils des uns et des autres ne sont pas cohérents techniquement (Navitia/Fusio, Chouette, GTFS Editor...), mais aussi peut être à la difficulté de trouver un projet autour d'objectifs communs.

Plusieurs objectifs partagés pourraient fédérer les acteurs :

- au niveau national : d'avancer plus efficacement en France vers l'ouverture des données inscrite dans la loi Macron, et en faciliter la réutilisation, au-delà d'un point national d'accès aux donénes : fourniture homogène des différents types de données, y compris données temps réel, référentiel national d'arrêts, qualification, info routière aussi ... avec des références claires comme le Royaume-Uni (tant côté public que privé, transportAPI...), les Pays-Bas, et plus récemment l'Allemagne avec le nouveau projet Delfi avec les Länder,

- au niveau européen d'une feuille de route pour accélérer les standards pour les "ITS urbains", sur lequel on a intérêt à être force de proposition si on ne veut pas subir les solutions des autres pays? Avec comme sujet phare peut être, de combiner information multimodale et billettique; on peut citer ici Hacon, qui a racheté EOS-uptrade il y a un an et qui fait ses premiers tests à Berlin, et en France, Kisio : Plan- book - ticket, et wizway,

- pour l’international également, l'objectif de promouvoir une "offre open source" avec une communauté française forte à l'export, ou, plus défensivement, de faire en sorte que les usagers aient des alternatives à Google Maps ou des services de genre dans 5 ans quand l'open data sera généralisé.

Néanmoins il reste difficile d'avancer ensemble concrètement, la normalisation sur l'Information Voyageurs est pour l'instant largement poussée par les travaux européens et financés par l'AFIMB, et par le STIF côté projets; elle est centrée sur les systèmes internes des réseaux de TC; du point de vue des services finaux, elle semble finalement avoir peu d'impact visible.

En tout cas il est utile de discuter ensemble autour des attentes de chacun et des objectifs communs qu'on peut faire émerger.

Exemples de coopération

Il peut être utile de partir des cas de coopération autour des standards ITS pour les TC qui semblent fonctionner, pour voir si on peut en tirer des leçons pour le domaine de l'info multimodale. - en billettique, le consortium Calypso https://www.calypsonet-asso.org créé par la RATP semble toujours actif et va vers l'open source ; Calypso, qui est un standard dans le domaine de la billettique, réfléchit à son modèle à long terme; parmi les pistes: passer à l'open source, devenir organisme de certification ( de la communication sans contact dans un premier temps ),... ; - pour l'embarqué bus, le consortium IT for PT (http://itxpt.org) promeut les normes européennes : en l'état l'ouverture n'est pas complète, on est plus dans la logique traditionnelle de club, mais ça peut évoluer? IT PT est également une association, qui promeut la norme d'interopérabilité NF EN 13149 et décerne un label attestant du respect des principes ; lien possible entre les deux: j'ai récemment suggéré à IT-PT de passer du label à la certification, comme Calypso. Dans les 2 cas, on trouve à la fois des opérateurs, des autorités, des industriels (et prestataires de services).

Ateliers de la Fabrique

L’ADEME, KISIO, CEREMA et l’AFIMB proposent de réunir le petit nombre d’acteurs directement concernés par ces initiatives (groupes de transport, entreprises numériques, collectivités) pour une journée de travail. De manière générale on voit dans beaucoup de domaines émerger des consortiums de normalisation de standards de données, portées par les entreprises, associés à des logiciels libres permettant d’utiliser et diffuser ces standards (outils de tests, démonstrateur, implémentation de référence..)

Par exemple dans la publication de livres électroniques: http://edrlab.org/edrlab/about-us/ qui promeut des standards sur lequel s'adosse un logiciel libre http://readium.github.io/ Si on y remplace "International Digital Publishing Forum" par NETEX Forum et "Readium Foundation" par CHOUETTE Foundation... on est bien dans l’esprit de ce qu'on peut espérer se concrétiser en France, même si bien sûr, le parallèle n'est pas parfait (en l'occurrence, le contenu epub est payant et avec des DRM en général, alors la donnée transport non en principe - mais le transport public n'est pas gratuit non plus).

Lien vers la page de l'Atelier N°1 de la communauté des logiciels libres

L'INRIA vient d'annoncer la création des fondations d’une bibliothèque d’Alexandrie du logiciel open source. Le projet Software Heritage a vocation à rassembler scientifiques, industriels et sponsors du monde entier.

L'UTC, laboratoire Heudiasyc, lance une thèse portant sur le transport co-modal sélectif, modélisation et résolution. Cette thèse utilise SUMO et cherche à optimiser un transport à la demande avec des contraintes de transport en commun. Lien vers la page : Thèse - Transport co-modal sélectif, modélisation et résolution