Communauté des acteurs Côte d'Azur

De Communauté de la Fabrique des Mobilites

Description: Cette communauté regroupe les acteurs situés sur la Côte d'Azur et qui travaillent sur les sujets des Mobilités : industries, startups, territoires, laboratoires, écoles. En parallèle, un groupe travaille aussi sur le sujet des communs en PACA.

Image:

Easymile sophia.jpg

Tags:

Thème: Voiture Connectée, Vélo et Mobilités Actives, Données ouvertes, Logiciel Libre

Objectifs: Il s'agit d'identifier les ressources utiles aux acteurs qui pourraient être produites de façon ouvertes et mutualisées.

Défis adressés : Abaisser les barrières pour innover sur le véhicule, Accompagner une collectivité à ouvrir un maximum de ressources et construire un kit d'aide à l'innovation, Rendre accessible une mobilité individuelle à bas coût pour tous sans externalités négatives

Organisations membres:

Individus membres:

Référents - Pilotes:

Espace d'échange synchrone (de type chat): https://fabmobteam.slack.com/messages/cotedazur/

Espace d'échange asynchrone (de type mail): https://framalistes.org/sympa/subscribe/acteurs_cote_azur

Gestion des actions
Connectez vous au gestionnaire de tâches de cette communauté pour accéder aux actions planifiées, celles en cours. Contribuez simplement, selon vos possibilités et compétences
 :


Partage de fichiers
Connectez vous au dossier partagé de cette communauté pour accéder à tous les documents.
 :
https://drive.google.com/drive/folders/0B-0CzLRVt-K9T094dVRqR29jSTg?usp=sharing


Vous êtes nouveau, renseignez votre profil et celui de votre organisation ! C'est essentiel de bien se connaître pour construire un réseau performant !

Présentation des spécificités du territoire :

Le Département des Alpes Maritimes (06) est particulièrement intéressant à plusieurs titres :

  • transfrontalier avec l’Italie et Monaco, avec des observatoires et projets franco-italiens,
  • très forte hétérogénéité : 2/3 du territoire en zone de montagne, 80 % de la population sur la bande littorale avec une forte métropolisation et forte affluence touristique,
  • des flux très concentrés sur l’autoroute A8 (1.3 millions de PL en 2012 contre moins de 800 000 au tunnel de Fréjus ou du Mont Blanc) avec la CASA (Antibes – Sophia Antipolis).

Plusieurs services départementaux de mobilité sont développés comme un performant réseau interurbain Lignes d’Azur (11,3 millions voyages/an), un site de covoiturage, un système d’information multimodale (http://ceparou06.fr), un service d’information en temps réel sur l’état du trafic routier départemental (http://Inforoutes06.fr) et un modèle multimodal départemental des déplacements.

De nombreuses contraintes géographiques qui sont des opportunités d'innovations pour la Fabrique :

  • inscription dans une démarche de coopération collectivités territoriales, laboratoires publics de recherche et acteurs privé au sein d’un projet ITS 06 notamment sur l’axe autoroutier Nice/Sophia favorable à des expérimentations à grande échelle et devenir un living lab européen,
  • programme d’un Département tout numérique à horizon 2017 avec une démarche open-data sur les données de mobilité.

Contexte des flux du territoire des Alpes-Maritimes

Fortement marquée par le relief avec deux tiers du territoire en zone de montagne, l’urbanisation des Alpes-Maritimes se concentre sur le littoral avec des villes importantes (Nice, Cannes, Antibes,…sans oublier Monaco) et sur les villes historiques du Moyen-Pays avec un développement plus récent et plus lâche sur une grande partie du Moyen pays.

Le Haut Pays reste concentré sur les villages et bourgs centres et voit sa croissance essentiellement liée aux activités touristiques.

Le département affiche un double fonctionnement est-ouest sur la bande littorale avec un mouvement de métropolisation autour des centres urbains et pôles économiques, mais tout autant selon des axes nord-sur le long des vallées en forte liaison avec les villes-centres, notamment avec Nice.

Avec 1 082 000 habitants en 2012, le département des Alpes-Maritimes est le deuxième le plus peuplé de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur après les Bouches-du-Rhône. Après avoir constamment augmenté depuis 1962 sous le seul effet des migrations résidentielles, la population stagne désormais depuis 2007, malgré un solde naturel devenu positif.

La population active augmente et le taux d’activité des 55-64 ans est particulièrement élevé. Le nombre d’emplois étant stable, le chômage augmente, davantage que dans le reste de la région depuis 2012. Relativement isolé des autres zones d’emploi de la région, les Alpes-Maritimes bénéficient en revanche de la proximité de Monaco, véritable gisement de travail. L’économie maralpine est largement orientée vers la sphère présentielle ; l’industrie et les services aux entreprises ont toutefois un poids non négligeable dans l’économie du département.

Les habitants du département disposent de revenus relativement élevés, masquant toutefois des inégalités marquées. Enfin, en raison d’une forte urbanisation et d’un nombre élevé de résidences secondaires, la pression foncière est importante sur le territoire.

L’Enquêtes Ménage Déplacements 2009 a montré que les déplacements étaient essentiellement à l’intérieur des Alpes-Maritimes, avec des polarités urbaines (Nice, Cannes, Monaco) toujours fortes et attractives…et ceci malgré l’urbanisation désormais continue sur le littoral : les villes et leurs centres continuent d’attirer fortement leur population, et celles des petites communes périphériques. La technopole de Sophia constitue également un pôle générateur de trafic avec 34 400 emplois directs, 1 350 entités (PME, startups, centres de recherches publics ou privés) et 5 500 étudiants

Spécificités azuréennes des flux de déplacements

  • Marche et deux-roues motorisés importants
  • Une croissance notable des échanges et flux automobile au niveau départemental
  • Des pointes horaires qui restent très marquées matin et soir… quasiment sans étalement.
  • Un haut Pays avec un double fonctionnement de proximité mais aussi dépendant des grandes villes et du littoral.
  • Des liens entre l’est du Var et les Alpes-Maritimes où ses habitants ont plus d’échanges avec le 06 qu’avec le 83.

Des pistes d’améliorations sur lesquelles travaille le Département : 

Promouvoir le covoiturage

Une amélioration de la pratique du covoiturage permettra de faire baisser le trafic en heures de pointes avec un meilleur taux d’occupation des véhicules (actuellement 1,2 personnes).

Un appel à projets multipartenarial (Département, agglomérations, Ademe) pour le covoiturage est en cours de définition afin de sélectionner les solutions les plus adaptés à nos besoins. Des critères bien définis tels que le covoiturage dynamique sur application mobile et de l’interface avec les autres modes de déplacements alternatifs à la voiture individuelle font partie des fonctionnalités attendues.

Une convention de partenariat sera établie pour cet appel à projet dont le lancement est envisagé début mai 2017 et le choix collégial des lauréats début juin 2017.

Des voies réservées covoiturage (A8, RD, RM) ?

Une plate-forme collaborative de données et de services de mobilité temps réel

  • Donner des informations (prévisions de trafic, temps de parcours à court terme personnalisées,…) et d’optimiser les trajets des usagers  :,
  • Sécuriser et fluidifier le trafic pour les collectivités.

Cette centrale de mobilité permettrait de prolonger des offres de déplacements traditionnelles par des services innovants et collaboratifs.

Des échanges sont en cours entre le Département, la CASA, MNCA et Monaco. Le DATA Center de la Métropole NCA pourrait être le support idéal d’hébergement de ces données.

Inspiration : Optimod Lyon

La métropole lyonnaise lance Optimod'Lyon une application mobile unique qui permet de calculer son déplacement en temps réel quels que soient le ou les modes de transport utilisés. Il aura fallu trois ans pour mener à bien ce projet unique au monde.

Le calculateur d'Optimod'Lyon, nourri de près de 20 millions de données par jour, fournit une information en temps réel à laquelle s'ajoutent des informations prédictives à une heure sur le trafic routier.

Les Routes intelligentes avec notamment le développement de la fibre optique

Le Département des Alpes-Maritimes a annoncé en 2016 le lancement d'un plan "très haut débit" d'un montant total de 88 millions d'euros qui vise à raccorder en six ans 100% de son territoire à la fibre optique.

Une réflexion est en cours sur les possibilités offertes par la fibre optique et le développement des routes intelligentes :

- Améliorer la sécurité routière et réduire l’accidentologie grâce à l’échange d’informations de véhicule à véhicule et entre véhicules et infrastructure.

- Optimiser la gestion de trafic et l’information routière de façon à réduire la congestion, et contribuer ainsi à la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

- Optimiser les coûts de gestion de l’infrastructure tout en offrant de nouveaux services à l’usager.

Inspiration : projet Scoop en cours

SCOOP est un projet de déploiement pilote de systèmes de transport intelligents coopératifs, c’est-à-dire basés sur l’échange d’informations entre véhicules et entre le véhicule et la route. Les véhicules sont équipés de capteurs qui détectent des événements (route glissante, choc, freinage brusque…) et d’unités embarquées qui transmettent l’information aux véhicules en amont (V2V) ainsi qu’au gestionnaire (V2I) via des unités bord de route. Le gestionnaire peut aussi transmettre des informations (chantiers…) aux unités embarquées dans les véhicules (I2V).

SCOOP vise à déployer 3000 véhicules sur 2000 km de routes répartis en cinq sites : Ile-de-France, A4, Isère, rocade de Bordeaux et Bretagne. Ces sites sont caractérisés par une grande diversité de types de routes (autoroutes, axes structurants de métropole, routes bidirectionnelles interurbaines et locales).

Gestion dynamique des vitesses sur routes départementales

La vitesse sur les routes départementales pourra ainsi passer de 90 km/h à 80 km/h, 70 km/h, voire 50km/h dans des cas extrêmes lorsqu’il y a beaucoup de trafic ou des accidents. Les informations seraient transmises aux automobilistes grâce à des panneaux lumineux placés au-dessus des voies, environ à tous les kilomètres.

Inspiration : Mise en place d'une régulation des vitesses sur la rocade de Lyon, La rocade sud de Grenoble,….

Boitier véhicule open source intégré dans les véhicules (services, car, engins) 

Il s'agit de mutualiser le développement d'un boitier véhicule open source pour permettre d'équiper nos véhicules (voiture, engins...) et de définir les données qui nous intéressent (temps de parcours, état des chaussées). Les informations relevées par ces boîtiers embarqués nous offriraient à moindre coût une visibilité optimale sur les données liées à l’usage des véhicules et dans la gestion de nos infrastructures.

Les Alpes-Maritimes et la Région Ile-de-France pourraient être territoires d’expérimentation en 2017.

Parcs-relais « pôles de vies »  

Actuellement le département est faiblement équipé dans ce domaine, même la métropole de Nice se trouve en retard en comparaison d’autres villes en France et en Europe.

Différentes rapports internes ont été réalisés. Une étude spécifique va notamment être menée en 2017 en partenariat à la CASA pour hiérarchiser les besoins et finaliser leur faisabilité technique avec clef de répartition financière.

Plate-forme de décalage des horaires

Il s’agit de mettre en place un service d’incitation au décalage des horaires de trajet, visant un étalement des pointes de trafic pendulaires, en fournissant à ses utilisateurs des prévisions de temps de parcours à court terme fiables.

Mise en place d’une carte des déplacements et des services

Avec la loi Nôtre, ce projet a vocation à être porté par les AOM.

Une carte unique pour se déplacer sur les réseaux TC, ferrés, autoportage, locations de vélos,… 

Inspiration : KorriGo, la carte bretonne des déplacements et des services

Sur ce support unique, il est possible de charger des titres de transports des réseaux TER, Illenoo (cars du département d’Ille-et-Vilaine), et des réseaux urbains de Rennes, Lorient, Quimper, Brest et Saint-Brieuc.

L’enjeu est de poursuivre le développement de cette carte en garantissant l’interopérabilité au niveau régional, et de porter l’ouverture de la carte vers les services de la vie quotidienne (déchetterie, piscine…).

Prochain régional dont le développement est assuré par Rennes Métropole : excellent exemple de gouvernance pour une mise en œuvre opérationnelle où la collectivité la plus compétente gère le projet

Inspiration : Pass Mobilité Eurométropole

Le PassMobilité donne accès à toutes les solutions de mobilité de l'Eurométropole de Strasbourg. TER, Tram, Bus, Vélhop, Citiz, Yea!, P+R (Parking-Relais), ...

La Métropôle de Nice Côte d'Azur :

à compléter

Le partenariat MNCA - Etat monégasque : 3 axes de coopération :

  • Infra numérique
  • Expé menée en commun sur des pbs communs :
    • Mobilité : fluidification – multimodalité –covoiturage dynamique, mobilité lors des évènements, effacement, décalage des horaires, téléactivités.
    • Accès aux données mobilités
    • Livraisons des marchandises par mutualisation
  • Dév économique

Focus sur La Communauté d’Agglomération de Sophia Antipolis (CASA) :

Un système d’information voyageur en temps réel et billettique avec cartes sans contact interopérable avec tous les réseaux de la Région PACA est déployé.

Des services innovants sont à l’étude comme un bus à haut niveau de service de 10 kilomètres vers Sophia Antipolis, une vélostation avec un parc de stationnement de 100 places et un atelier pour petits réparations accolée à la gare ferroviaire d’Antibes, un transport par câble sur la technopole de Sophia. La CASA est également membre du projet européen Citymobil2 avec l’expérimentation début 2016 sur Sophia de véhicules entièrement automatiques.

Les opportunités pour la Fabrique des mobilités sont majeures avec plus de 20.000 salariés de Sophia disposés à l’expérimentation et très technophiles, des besoins d’outils de communication performants et innovants pour toutes les mobilités, un fort potentiel de développement de la multimodalité, des lieux physiques et véhicules pour l’expérimentation (routes sur Sophia, Pôle d’échanges, lignes de bus, navettes autonomes ...) et la mobilisation de start-up, de laboratoires et d’entreprises sur les sujets du numérique et la mobilité.

Création d'un groupe local pour développer l'usage du vélo : Vélo Ouest Alpes Maritimes.

Présentation des acteurs :

L’IMREDD est conçu autour d’une plateforme technologique ouverte, en lien fort avec les activités de R&D des entreprises partenaires mais également lieu de validation d’idées, de concept ou de produits pour les PME, PMI et TPE ainsi que les startups. Sa plateforme technologique sera dotée de moyens permettant de matérialiser, à l’échelle industrielle, différents concepts et technologies clés pour les domaines d'activités stratégiques identifiés, véritable lieu d’expérimentation, de formation et de démonstration pour la ville du futur. Ce socle technologique servira de base à la création d’une Smart City simulation, unique en France, alimentée et enrichie par la recherche, les expérimentations et les retours d’expériences de l’éco-vallée (Métropole Nice Côte d’Azur).

INRIA

EIT Digital

Visteon

Bosch

CCI Côte d'Azur :

Clubs d'entrepreneurs Sophia, Grasse, Carros :

startups : Ridygo, Instant System, Wever, Hupp

Ressources :

  • Personnes : Fichier des contacts général de la Fabrique - onglet Com Cote d’Azur
  • Un channel Slack a été créé (#cotedazur) pour échanger, discuter, garder une trace des échanges. Vous avez dû recevoir un mail pour vous connecter sur slack via votre mail. Si pb n’hésitez pas à me demander. C’est important car nous échangeons des infos via slack sans passer par le mail : https://fabmobteam.slack.com/messages/cotedazur/details/
  • Un dossier en partage a été crée sur Drive pour héberger les documents comme les présentations. Il est réservé aux personnes identifiées. Il contient la présentation du projet Azur ITS.
  • Cette page du wiki permet de capitaliser nos échanges. Le groupe Cote D'azur pourrait être présenté, ses objectifs (long terme), ses acteurs. Cela préfigure facilement un futur site web. Il suffit de s’inscrire et de rédiger.

CR échanges 26/4 à l'ADEME Sophia

Points abordés :

  • Projet AZUR ITS : présentation du projet, échanges. L’idée est de structurer un projet avec des premiers livrables. Cette démonstration permettra de valider la capacité des acteurs à travailler ensemble, à rendre utilisable les données via une PF neutre animée par l’IMREDD. Cette phase permettra de rendre crédible l’attractivité du territoire et de devenir une PF territoriale.
  • Animer une communauté territoriale.

Actions :

  • Compléter la base de contact avec vos contacts intéressés,
  • Identifier les ressources disponibles, et les besoins pour finaliser le projet AZUR ITS.
  • Lancer invitation pour une prochaine réunion en Juin

Infos complémentaires :

  • MirrorLink, qui normalise le transfert des applications smartphone vers la console du véhicule:    http://www.mirrorlink.com/ Cette norme devrait devenir une norme ETSI dans les prochains mois. Il y a aussi une présentation faite lors de la dernière workshop du groupe ITS de l'ETSI. Lien
  • présentation des différents projets de test des technologies C-ITS en Europe, notamment le projet SCOOP@F auquel participent aussi les territoires de Bordeaux, Bretagne et Isère (slide 9).

CR échanges 13/7 à l'ADEME Sophia

Utilisation des outils numériques de la Fabrique :

  • chaque acteur décrit sur cette page son activité, ses compétences,
  • chaque personne répond à ce questionnaire pour décrire ces compétences. Les résultats sont visibles après traitement sur le Kumu.

Open data :

  • objectifs : développement économique local, académique, ouverture sous condition de localisation dans le territoire.
  • Identifier les acteurs qui n’ont pas ouvert leur data.
  • présentation du projet et plateforme Catalogue 

Formation : L'IMREDD pilote la construction d'une formation dédiée à des élèves ingénieurs "engineer for Smart Cities". Première session à venir : 12 candidats avec Skema, labos Université Nice sophia autour des thèmes : résilience, digital challenge, ville numérique, smart mobility, smart grid nrj, module commun de projet transverse. Septembre à fin février puis stages en entreprise. Connexion possible après l'accompagnement des startups par l'ADEME. Brigitte indique une Formation sur les sciences des données.

Azur ITS

  • Open data lien avec Catalogue si besoin. Régie de données, projet Datact Données de flux, offres de mobilités,
  • Identification AAP Feder region mais pas de dépôt
  • Rôle de la région PACA : impliquée via l’OIR : 12 opérations d’intérêts régionales lancées en PACA. Sujet mobilité identifié.
  • Cofinancement possible par l’IDEX avec une entreprise de projets d'expérimentation : Amadeus, Renault, PSA/IBM
  • En faire un Living Lab, dirigé par les usagers (apport de compétence via Brigitte Trousse France Living Lab - INRIA)
  • Gestion des incitatifs : création d’une structure type association ? ou plutôt SCIC pour une gestion équilibrée.
  • Prochaines étapes :
    • recherche partenaires : réunion Renault, Alsthom – PF com4innov (antenne 5G) à Sophia, fin août réunion Renault.
    • recherche financement : Brigitte mentionne PACA Labs pour le financement des PME startups

Sujet VT au VM : Intérêt partagé autour de ce sujet. Besoin d'expérimenter dans un ou plusieurs territoires de vie. Les collectivités doivent être impliquées pour que l’on quantifier/qualifie les bénéfices. Utilisation de France Experimentation , Chèque covoit va déposer un projet. RDV à construire avec Louis Nègre (Président du GART, VP métropole).

CR échanges 17/03/17 à l'ADEME Sophia

Le CR de cet Atelier.

CR échanges 29/06/17 à l'ADEME Sophia

Le CR de cet Atelier.

Atelier Innovation des Assises de la Mobilité 15/11/17 à l'ADEME Sophia

Lien vers l'Atelier

Les Communs en PACA

Maililng liste https://framalistes.org/sympa/subscribe/communs_paca

Pour ceux qui auraient raté le premier épisode, voici le résumé de la rencontre rédigé par Maïa Dereva : • Pad : https://annuel2.framapad.org/p/assemblee-communs-marseille • Blog : http://semeoz.info/lassemblee-des-communs-de-marseille-paca-une-prefiguration-pleine-de-promesses/

Wiki dédié à notre groupe sur le site de l'Assemblée des Communs : http://wiki.lescommuns.org/wiki/Marseille-PACA