Communauté autour de l'accessibilité dans les transports

De Communauté de la Fabrique des Mobilites

Description: Cette communauté rassemble les acteurs qui améliorent l'accessibilité des transports pour garantir l'équité d'accès sur tout le territoire pour tous les modes. Ceux qui travaillent à la normalisation des données, à la collecte des données, à l'utilisation des données et bien entendu aux utilisateurs finaux qui disposeront de l'information utile pour se déplacer.

Image:

Accesswiki.jpg

Tags:

Thème: Open Street Map OSM, Vélo et Mobilités Actives, Accessibilité dans les transports, Données ouvertes, Urbanisme et ville, Ecomobilité scolaire, Conseillers en mobilité, Logiciel Libre, Stationnement

Objectifs: Il s'agit d'identifier et produire les ressources ouvertes et mutualisées utiles pour les acteurs de cet écosystème : opérateurs de transport, collectivités, autres producteurs de données (association, entreprises, startup), laboratoires, normalisation

Défis adressés : Accompagner une collectivité à ouvrir un maximum de ressources et construire un kit d'aide à l'innovation, Améliorer les solutions et développer de nouvelles solutions de mobilités pour tous, Produire un nouveau contrat social entre les citoyens et les acteurs publics / privés pour augmenter les connaissances et changer les pratiques

Organisations membres:

Individus membres: DUQUESNE Christophe, LARROUY Muriel, VACHERET Olivier, LAINEZ Florian, LAZARD Jean-marc

Référents - Pilotes: LARROUY Muriel

Espace d'échange synchrone (de type chat): https://fabmobteam.slack.com/messages/C0SPYM546

Espace d'échange asynchrone (de type mail): https://framalistes.org/sympa/subscribe/accessibilite_commun

Gestion des actions
Connectez vous au gestionnaire de tâches de cette communauté pour accéder aux actions planifiées, celles en cours. Contribuez simplement, selon vos possibilités et compétences
 :


Partage de fichiers
Connectez vous au dossier partagé de cette communauté pour accéder à tous les documents.
 :


Vous êtes nouveau, renseignez votre profil et celui de votre organisation ! C'est essentiel de bien se connaître pour construire un réseau performant !

Accessibilité des déplacements aux personnes à mobilité réduite

"L’accessibilité permet l’autonomie et la participation des personnes ayant un handicap, en réduisant, voire supprimant les discordances entre leurs capacités, leurs besoins et leurs souhaits d’une part, et les différentes composantes physiques, organisationnelles et culturelles de leur environnement, d’autre part."

Les nouvelles technologies de communication sont une opportunité à saisir pour les services d’information destinés aux déplacements, sous réserve d’intégrer les caractéristiques de l'environnement et le type d'accessibilité offerte, ce qui bénéficiera à tous les voyageurs. Lien

  • Ce que dit la loi.
  • Préparer son voyage en transport collectif.
  • Acheter son titre de transport et le valider.
  • Accéder aux transports collectifs.
  • Sortir du véhicule ou du système de transport.
  • Utiliser son véhicule personnel.

Présentation des acteurs (public, privé, startup, laboratoires, ...)

  • Géonomie (Orléans, 45)  :

Startup créée en novembre 2015, 3 Associés fondateurs, 1ère levée de fonds en Juin 2016.

Géonomie développe une solution de microlocalisation et de guidage (Eskelias) adaptée à 80% des situations de handicap. Fonctionnant en intérieur comme en extérieur avec une seule connexion EDGE, l'application possède une précision de +/- 25cm.

  • I Wheel Share : Application mobile en libre téléchargement sur IOS et Androïd depuis Mars 2016. Actuellement en levée de fonds pour la V2.

L'application mobile I Wheel Share est entièrement accessible en synthèse vocale et en utilisant SIRI.

I Wheel Share permet à tous (quelque soit le handicap) de géolocaliser des retours d'expériences positifs ou négatifs et de partager des bons plans pour en faire profiter la communauté. Plusieurs catégories s'offrent à lui, #ÇaRoule ou #BâtonsDansLesRoues, #LesYeuxFermés ou #OuvrirLoeil, #BienEntendu ou #Dialogue de Sourds.

1300 expériences sont déjà postées sur toute la France et dans 12 Pays.

I Wheel Share est un véritable réseau d'entraide et permet un relevé de terrain sur les initiatives à valoriser et les points d'amélioration à apporter par les personnes en situation de handicap elles mêmes.

Présentation de projets en cours (innovation, normalisation)

  • Géonomie (Orléans, 45) :

Système d'audit automatisé des contraintes d'accessibilité en zone urbaine.

  • I Wheel Share (France)


* ATELIER "INNOVATION NUMERIQUE ET ACCESSIBILITE" dans le cadre des ASSISES DE LA MOBILITE

Piloté par la DMA : Délégation Ministérielle à l'Accessibilité

D'ici au 5 décembre, les différents groupes de travail thématique et les différentes ateliers conduits dans le cadre des Assises de la mobilité doivent fournir des éléments permettant d'alimenter la future loi sur la mobilité. Un recueil des innovations est également lancé http://enqueteur.cgdd.developpement-durable.gouv.fr/index.php?sid=17677&lang=fr

Version V2, mardi 3 octobre 2017. Si les aménagements d’accessibilité se déploient tant dans les transports qu’en voirie/ espaces publics ou encore dans les ERP, l’information des utilisateurs est encore très parcellaire et non homogène. Le numérique, tant à travers la constitution de bases de données qu’à travers des applications, pourrait apporter l’information dont les utilisateurs ont besoin pour se déplacer. Il semble indispensable d’accompagner les acteurs de l’accessibilité et ceux des « données » transport pour mettre à disposition des utilisateurs des informations fiables permettant de construire ses déplacements sereinement et en toute sécurité.

I – L’accessibilité par le numérique, un enjeu clef de l’accessibilité en matière de mobilité

Situation actuelle : Des calculateurs d’itinéraire sans ou avec peu d’information sur l’accessibilité et une information de qualité variable

La plupart des collectivités et/ou des opérateurs de transports propose une application permettant de construire son itinéraire en transports en commun. Mais, généralement, ces calculateurs s’appuient sur des bases de données qui n’intègrent pas, ou peu, l’information sur l’accessibilité des réseaux et encore moins sur l’accessibilité de la voirie et des espaces publics. Enfin, la description de l’accessibilité n’est pas homogène sur l’ensemble du territoire

Le cadre légal : une opportunité à accompagner La mise à disposition de ces données en matière d’accessibilité est requise, quand elles existent, en droit français par les dispositions de l’article L. 1115-1 du code des transports, et en droit européen, dans le cadre du projet de règlement européen sur la fourniture de services d’information multimodale, élaboré en application de la directive ITS. Le projet de règlement européen sur la fourniture de services d’information multimodale va plus loin que la loi française et exige que le format de mise à disposition des données soit conforme aux normes européennes (les normes d’échanges de données Netex et Siri s’appuyant sur le modèle de données Transmodel). L’intérêt de ce modèle est qu’il comprend les items permettant de décrire l’accessibilité de la voirie (via l’accessibilité d’un arrêt de bus) et également des ERP (à partir des descriptions des gares). Ce double cadre est une opportunité pour offrir une information complète, sans couture sur l’ensemble de la chaîne de déplacement mais il nécessite un accompagnement et des outils pour outiller la norme.

Pistes de travail

1. La collecte et la maintenance des données et l’interopérabilité :

l’apport possible du collaboratif Les collectivités territoriales seront en première ligne pour collecter et mettre à disposition les données relatives à l’accessibilité, non seulement pour les services réguliers de transport public, mais aussi pour le réseau piétonnier. Or la demande sociale est déjà exprimée. Face à cet enjeu, les initiatives privées de collectes de données portées par des communautés d’utilisateurs (dont la plus grande est celle d’OSM1) pourraient être une piste à explorer. Il s’agit, pour le ministère, d’étudier l’opportunité de s’appuyer sur ces ressources collaboratives et de leur apporter un soutien méthodologique afin de créer un environnement propice au développement des nouvelles applications grâce à des données collectées conformes au modèle européen. Il s’agit également de créer des wiki sur les retours d’expériences de collectes de données « accessibilité » afin d’aider les collectivités à trouver la méthodologie adaptée à leur territoire.

L’apport possible du traitement automatisé d’images Le recours à des algorithmes pour analyser en masse des images (photo ou vidéo) se développe dans le cadre de la smart city. Ne pourrait-on pas imaginer des algorithmes permettant un recueil et une analyse automatisée des données accessibilité (s’appuyer sur expérience de Mapillary) et sur Terra Mobilita.


2. L’harmonisation des items à retenir pour décrire l’accessibilité La normalisation est le gage d’une harmonisation des données et d’une compatibilité des données les unes avec les autres. Le GT7 travaille à la définition d’un profil « accessibilité » dans Netex. La convergence des items issus de la normalisation et des items d'autres acteurs déjà présents (OSM, ...) est également une piste d’action à suivre d’autant plus qu’OSM France contribue au projet international d’accessibility cloud.

3. L’outillage de la normalisation La collecte de données normalisées, de qualité (qualification des data) passe par la mise à disposition d’un outil en open source. Mettre en œuvre ces différentes pistes de travail permettrait de réaliser un saut qualitatif en matière de description de l’accessibilité de l’ensemble de la chaîne de déplacement d’alimenter des calculateurs d’itinéraires et autres applications de Mobilité, offrant ainsi une réelle accessibilité des déplacements.

II - Méthode proposée pour conduire cet atelier

1) Définir l’écosystème de l’accessibilité par le numérique

Un schéma de l’écosystème est proposé listant les grands types d’acteurs et les principaux noms pour chaque type. Chacun de ces acteurs a un rôle à jouer et la mise en synergie des compétences des uns et des autres permettra de faire émerger les solutions. Créer une communauté dans le wiki de la Fabrique des mobilités et l’animer. Illustrer avec un schéma d'acteurs type.

2) Proposer des espaces de travail pour faire dialoguer ces acteurs'

Cet atelier s’appuiera sur des groupes déjà constitués et des groupes ad hoc. Il pourra faire appel aux outils de la fabrique des Mobilités pour accélérer les projets. RDV proposés, cibles et objectifs visés :

10 octobre 2017 : Groupe de travail AFNOR, GT7 information voyageurs Cibles : les acteurs de la normalisation et les acteurs d’OSM « accessibilité » et autres associations/start up produisant données Objectifs : Avancer sur le profil « accessibilité » (items décrivant l’accessibilité) au sein de la norme Transmodel Étudier les convergences avec les items « accessibilité » d'acteurs déjà présents et ceux prévus dans le projet international « accessibility cloud » Proposer des pistes de travail en vue d’une harmonisation des items Proposer un outil libre pour outiller la normalisation

8 novembre 2017 de 14h00 à 17h00 : un atelier participatif sur la collecte et la maintenance des données Lien vers la page de l'évènement Cibles : acteurs de l’écosystème « données en accessibilité » (dont OSM et Géovélo) et associations de personnes handicapées, atelier animé par la Fabrique des Mobilités Objectifs : Recenser et présenter les différentes façons de collecter de la donnée « accessibilité » avec intérêt et limites de chaque retour d’expérience → produire des wiki à destination des CT et/ou des groupes de transport et/ou des start up Proposer des pistes pour maintenir la donnée Proposer des pistes pour de l’information en temps réel sur disponibilité des équipements

22 novembre 2017 : un atelier participatif avec les personnes handicapées Cibles : acteurs de l’écosystème « données en accessibilité » et associations de personnes handicapées, atelier animé par la Fabrique des Mobilités Objectifs : Échanger sur les profils accessibilité prévus dans la normalisation et par OSM Trouver des collectivités et/ou des opérateurs prêts à expérimenter l’un et/ou l’autre des profils. Proposer de s’inscrire dans l’appel à projet de la « Fabrique numérique » des MTES-MCT pour accompagner sur 6 mois ces expérimentations territoriales http://intra.portail.e2.rie.gouv.fr/la-fabrique-numerique-r2105.html Proposer de tester un ou des outils en open source permettant la saisie des données, leur qualification, leur conversion voire leur gestion Proposer d’étudier des systèmes permettant d’automatiser les recueils de données filaires voirie accessibles

22 novembre 2017 : un atelier sur la réutilisation de la donnée Cibles : acteurs de l’écosystème « données de l’accessibilité » dont OSM et le STIF et start up et asso PH Objectif : Etudier avec le STIF et d’autres acteurs la possibilité d’utiliser des données déjà existantes pour fournir un service supplémentaire description précise de l’accessibilité des gares Transilien par OSM description audio des gares visualisation des espaces en amont de son voyage

5 décembre 2017 : un working group « accessibilité par le numérique » dans le cadre d’OSS3 Cibles : acteurs de l’écosystème « données en accessibilité », associations de personnes handicapées, atelier animé par la Fabrique des Mobilités Objectifs : Partage et validation des pistes de travail des RDV précédents Constitution d’une communauté « accessibilité numérique » via le site de la Fabrique des Mobilités et animation de cette communauté Innovations à accompagner et expérimentations à conduire Collecte et harmonisation des données A partir de deux ou trois terrains d’expérimentation, on se propose de tester la collecte de données selon le profil accessibilité de NETEX et selon les critères OSM. Deux types de recueils pourraient être conduit. Terrains envisagés : Le STIF et une parcelle d’IDF Keolis à Bayonne Le SMIRT sur le territoire de Dunkerque ou de Lille

Collecte automatisée des données A partir du travail réalisé par Mapillary pour produire de la donnée grâce à des images (photos/vidéo) étudier la possibilité de développer un algorithme permettant l’analyse de l’accessibilité Expérimentation de l’utilisation de données existantes dans des applications existantes par exemple avec le STIF et d’autres acteurs pour fournir un service supplémentaire description précise de l’accessibilité des gares Transilien par OSM description audio des gares visualisation des espaces en amont de son voyage


5 décembre : remettre la feuille de route comprenant des imputs législatifs si besoin et des imputs liés à des expérimentations locales.