Chèque covoiturage

De Communauté de la Fabrique des Mobilites

Description en une ligne: Un chèque covoiturage permettant d'utiliser le covoiturage qui peut être offert par son entreprise ou l'acteur public afin d'inciter à l'usage des services...

Description: L’entreprise met à disposition sur une plateforme une somme disponible pour ses employés. Quand l'employé paie son covoiturage, il y a tracabilité avec la blockchain (ou pas, mais avec risque de capitalisation sur les données personnelles) et l'opérateur peut se faire payer (compensation des chèques covoiturage reçus) et payer son conducteur (il y a une plateforme "chèque covoiturage" qui fait chambre de compensation) Actuellement RidyGo expérimente ce principe/fonctionnement pour son propre compte

Ce principe pourrait s'appliquer à d'autres modes (IKVélo par exemple,ce qui dans ce dernier cas permettrait d'offrir aussi une meilleure traçabilité sur les IKVélo qui n'existent pas aujourd'hui) Le chèque mobilité permettrait d’élargir le champ et viser à terme un avantage fiscal lié à son utilisation.

En soi le chèque covoiturage n'est pas original, c'est juste mettre un nom sur une somme qu'une entreprise offre à ses collaborateurs mais c'est un mot "marketing" ou "obus" qui permet de comprendre facilement le concept et aussi pour le faire adopter par les pouvoirs publics. En outre le chèque covoiturage ne devient un commun que si c'est une chambre de compensation multiopérateur et agréé légalement qui joue ce rôle

Image:

No-image-yet.jpg

Organisations intéressées pour contribuer ou qui contribuent déjà: Scity.coop, Instant System, Wever, Hupp, Microstop, OuiHop

Organisations utilisatrice ou intéressée par utiliser la ressource OuiHop

Contributeurs: ROUGEAU Franck, DELCASSE Arnaud, NGUYEN Paul, SARKIS Frédéric

Tags:

Catégories:

Thème:

Référent: DELCASSE Arnaud

Défi auquel répond la ressource: Accélérer le déploiement du covoiturage quotidien

Personnes clés à solliciter

Autre commun proche:

Type: Commun

Dans le cadre de l'OpenChallenge ?

Niveau de développement

Espace d'échange synchrone (de type chat): covoiturage_quotidien

Espace d'échange asynchrone (de type mail): https://framalistes.org/sympa/subscribe/covoituragequotidien

Lien vers l'outil de gestion des actions:

Lien vers l'outil de partage de fichiers:

Besoins:

- Terrains d'expérimentation (territoires, entreprises ...)

- Définir un modèle économique dans le cadre d'une utilisation incluant plusieurs plateformes de covoiturage (dans le cadre de l'expérimentation du MVP de Scity.coop avec Ridygo, le modèle économique repose sur celui de Ridygo) : pourcentage sur les transactions similaires (et si possible inférieur) aux transactions bancaires classiques, abonnement des plateformes à des services de type SaaS fournissant l'infrastructure, ... ?

- Possibilité d'une monnaie électronique commune à plusieurs applications

Complément:

- A noter qu'à l'heure actuelle, la marque "Chèque Covoiturage" est déposée (par Scity.coop) à l'INPI (depuis septembre 2015, avant que l'on en discute au sein de la Fabmob). A voir comment celà peut évoluer avec un modèle de gouvernance ouvert. Elle pourra être reversér à un acteur collectif, à une asso de type LSC ou à l’association de la fabrique.

- Toujours du coté de Scity.coop, nous publierons sous licence libre (encore à déterminer) les briques logicielles que nous développons et sommes prêts à ouvrir la gouvernance.

Prochaine Etape:

Du côté de Scity.coop, il a été développé un MVP fonctionnant avec le service de covoiturage Ridygo et nous allons commencer à le commercialiser dans les prochains mois. Nous travaillons maintenant à l'intégration de la Blockchain pour régir les échanges financiers (de manière neutre et transparente) entre les comptes "Chèque Covoiturage" et les plateformes de covoiturage qui souhaiteront participer au système.

Autres informations:

Le commun serait la blockchain[1] et chacun peut plugguer des modules dessus. D'autres acteurs peuvent l'utiliser pour vendre autre chose que du covoiturage.

Il y a plusieurs mécanismes possibles :

  • Public : le problème c'est la diversité d'acteurs avec moins de souplesse car il faut rémunérer tout le monde
  • Privé : fermé, que l'on développe avec différents acteurs, qui ne sont pas rémunérés...s'ils se mettent d'accord. Si par ex : tout le monde est un serveur sur la blockchain.

Il faut que personne ne puisse falsifier la BC.

Cas de Wehop : les automobilistes sont récompensés par des services dans des kiosques. Des bons d'essence, de parking, d'autopartage, etc. et on se diversifie avec du divertissement...théâtre, etc. Côté utilisateurs : on est au forfait, qui est illimité et mensuel. Cela apporte de la fluidité. La confiance, et les traces GPS qui sont visibles en temps réel sur les smart phones. Le condcteur l'a rentré au départ.

Faire une blockchain de la mobilité serait intéressant avec :

  • Chèque covoiturage
  • Inter opérabilité,

Avec par ex un chèque universel qui permet d'être renvoyé vers un autre service qui est disponible et qui est payant.

Notre intérêt commun est de développer le marché, avant de gagner chacun son marché.

Finalement le client c'est le piéton, c'est lui qui paye. Mais ce n'est pas encore la logique de tout le monde.

Il faut pouvoir interopérer les offres. Par exemple, Google est apporteur d'affaires en proposant le transport en commun et un uber avec le prix. C'est difficile pour l'utilisateur de devoir rentrer 40 applications. La question de l'interopérabilité pose celle de l'inscription universelle de l'utilisateur.

Il doit y avoir une entité réelle qui va vendre les chèques de mobilité...pour les vendre aux entreprises. En fait c'est la blockchain qui fait fonctionner le chèque covoiturage. Et il y a un canal de distribution : des vendeurs, qui vont proposer les chèques.

Si l'on veut réellement changer d'échelle, ce ne sont pas les services de covoiturage qui peuvent le faire...ce serait un acteur qui pourrait se rémunérer sur la distribution

Et derrière on peut proposer en commun la technologie pour le faire, avec avec une gouvernance open source, et sur les acteurs qui participent à la blockchain fermées
  1. blockchain = base de données décentralisée...et toute transaction est validée par l'ensemble du réseau.