CR Atelier Fabriquer les communs 10

De Communauté de la Fabrique des Mobilites

Description en une ligne : CR du 10ème Atelier des communs Description :Atelier en plusieurs groupes

Groupe Véhicule open source pour la formation : http://wiki.lafabriquedesmobilites.fr/wiki/V%C3%A9hicule_Open_Source_pour_la_formation_et_l%27%C3%A9ducation

  • Véronique Sanguinetti - IAE Valenciennes
  • Jérémie Almosni -ADEME
  • Julien Langé - véloptimo  (concept de vélo partagé) et Use 
  • Saeid SHARIFY - TELECOM ParisTECH / FABMOB

L'open a déjà modifié les logiciel mais touche maintenant le hardware. L'open source a une incidence forcément sur les organisations d'entreprises sur le travail. Regarder ce qui a été entreprises par constructeurs véhicules allemands (vérifier le nom) qui a revisité la chaîne de construction du véhicule pour s'appuyer sur des ilôts. Learn Ex à envisager? 

Attention de ne pas confondre véhicule open source et le véhicule autonome.

Projets actuels d'open source ne sont pas des VA mais des véhicules électriques : 

  • Rennes avec Univ de Rennes : OSVEHICULEs a mis disposition d'une plateforme pour travailler sur le véhicules open source. la start up OSVEHICULES a été racheté par GE. projet soutenu par la métropole et porté par un consortium. le véhicule devient une plateforme : mise à disposition d'un véhicule inachevé pour permettre aux entrepreneurs de finir le véhicule, source d'innovation. 

Actuellement, un constat, beaucoup de connexions dans la communauté d'intérêt et peu d'action identifiée. Des freins alors que les chinois (Baidu) avancent fortement : confort de la part des constructeurs qui ne souhaitent pas se réiventer, mettre à disposition de la donnée, difficulté culturel, méthode, crainte des grands indutsriels de l'automobile.     

Malgré ces freins, le projet de Rennes Camposv avancent : porté par Valérie Guichon

-> de nombreuses conférences organisée en mars 2018 qui donnent des infos sur les briques technologiques / informations relatives au véhicle open source.

Formule de conception en cours dans le cadre du projet PyOSV en  cours nécessaire à la construction  

Propose de partager les prochaines dates du hackathon de Rennes au même moment au Inout. 

Travaux sur la gestion de batterie : (Battery Management System)

Un point qui reste en suspend l'homologation. la prochaine conférence du projet Camposv concernera cette tjé

Formation : gros besoin des acteurs de l'open en open de compétences sur le fait de travailler avec une communauté / méthodologie de travail / Travail collaboratif. 

--> piste de travail sur une base commune d'un module de formation sur ces aspects méthodologiques à proposer aux universitaires qui figurent dans la communauté (cibler les universités en cours de réforme de leur grands axes de formations, période quinquennal). 

les principales interrogations qui résident sur le sujet : 

  • comment fabriquer un deuxième prototype de véhicule open source à destination de formation dans un premier temps en capitalisant sur ce qui a été fait sur Rennes => Mise en relation avec David Li (Chine Shengzen)
  • Comment faire pour poursuivre la dynamique sans les constructeurs (n'expriment pas d'intérêt visible pour le moment sur le sujet? )
  • Comment identifier des lieux de coopération au niveau universitaire ? autour des pôles de compétitivité? Zone d'emploi auto ? 
  • sur la question de la masse critique sur le nombre de proto ne s'appuie pas sur le nombre mais sur le stade d'avancement ?
  • comment lever la confusion entre véhicule open source et véhicule autonome?  

Actions à envisager : documenter le projet Camposv sur le plan méthodologique et voir si replicable sur Valenciennes. 

Q : Campus territoire d’expérimentation à des innovation? Lieu de recherche et d'application? 

Enjeux sur l'open source, pas suffisamment de personnes formées actuellement. 

Vélo open source? 

La fabrication du vélo est actuellement est open source mais dépendant des pièces constitutives? 

mais les plans du vélo sont disponibles pour sa conception? 

https://www.wedemain.fr/Avec-ces-plans-open-source-transformez-votre-vieux-velo-en-velo-a-assistance-electrique_a3019.html

--> article sur un kit d'électrification du vélo en open source

quelle serait le véhicule le plus optmisé sur le plan économique et technologique à l'entrée et répondre le plus largement possible aux besoins de mobilité? 

La communauté open source du vélo est principalement porté par les utilisateurs. Un intérêt de créer une communauté open source autour du vélo si le contenu n'est pas très technique? 

Oui, car électrification, logistique.... nouvelles possibilités pour répondre à de nouveaux besoins. 

Groupe Partageons plus de vélo : http://wiki.lafabriquedesmobilites.fr/wiki/Partageons_plus_de_v%C3%A9lo 

  • Julien Langé - véloptimo  (concept de vélo partagé) et Use 
  • Gabriel Vathonne - Comme un vélo (né d'un projet d'intraprenariat de la SNCF avec AREP)

Les problèmes résident : 

  • si la cible est entre particulier : cercle proche, proxmité géographique pour atteindre une certaine masse critique pour développer le business ? La question du  périmètre est important car nous avons conditionne la faisabilité du projet ? 
  • Sur le périmètre autour des gares ? Il y a des potentiels mais demande une phase de diagnostic. 
  • Pourquoi partager le vélo ? pour que nous ayons plus de personnes qui testent le vélo ?    

Pour les territoires, comment faire plus de part modal du vélo? 

Qu'est ce qui mériterait d'être open source dans le vélo pour plus de part modale vélo. Intègre la psychologie cognitive, neurosciences., anthropologie...    

Des conditions nécessaires : parking sécurisés, pistes cyclables...

Le diagnostic d’utilisation du vélo : habitat entreprise ne nécessitent par un cadenas sécurisé par exemple. 

Le rôle des collectivités : elles peuvent apporter un soutien mais pas toujours financement, pas sur l'ensemble de son territoire et se limite sur une zone d'expérimentation. 

Vélo VanMoof , low cost électrique avec des pièces sécurisées pour éviter le vol. 

Sur la sécurisation du vélo, ne pas forcément se tourner vers le vélo lui même mais privilégier l'intégration dans la ville des dispositifs qui sécurisent le vélo

Pour l'usage du vélo, qu'est ce qu'il faut privilégier : l’adaptation du vélo, adaptation du territoires, les compétences de l'utilisateur? Il faut certainement passer par l'expérimentation : faire témoigner les vélotaffeurs, témoignages des utilisateurs....

Recherche à produire sur les éléments de neurosciences : à mettre à disposition de cette communauté

Un sujet sur le vélo partagé : pas que le service sur la mise à disposition du vélo mais aussi une plateforme de communication. Un réseau d'utilisation. 

Sur la question donnée, nous n'avons pas évoqué la sujet. 

Groupe Manifeste pour des Hubs citoyens : http://wiki.lafabriquedesmobilites.fr/wiki/Manifeste_pour_r%C3%A9-inventer_les_hubs_l%C3%A9gers,_utiles,_citoyens

  • amandine Crambes
  • BErtrand Billoud
  • Bruno Marzloff

Quels sont les enjeux des hubs de mobilité ? 

  • Garantir toutes les continuités des échelles territoriales. Travail sur les mailles de territoires. Multiscalaire.
  • la gouvernance entre les territoires et les acteurs.
  • ne plus réduire cela à la question de transport et mobilité : la question est le faire que les gens soient mieux intégrés dans leur environnement urbain. C'est d'abord une question d'urbanisme et de territoire avant une question de mobilité.
  • Les acteurs de l'immobilier s'intéresse au marché de la mobilité. 
  • Multimodalité est la seule solution pour un modèle économique viable. 
  • la notion de distance n'est pas la même selon les personnes.
  • les hubs mobiles ? (alimentaires, etc...)  : un seul véhicule qui se déplace

Baisse de l'usage quotidien de la voiture. => quelle appétence à trouver des alternatives ? 

/!\ La logistique marchandise doit être absolument intégré dans les hubs => croissance exponentielle notamment avec le numérique. 

Prendre en compte les métiers qui transportent des matériaux ou outils (artisans, etc...) = hub mobile 

Hub doit incarner un sentiment d’appartenance et l’appropriation. 

Installer dans la recherche : c'est quoi la maille ? 300m ? 5 min ? Quelle est la notion de proximité ? 

Les entrées de ville à ré-inventer ??? 

La maitrise de la donnée :qui à la maitrise? qui la collecte ? qui la protège ? quelles données? quelle exploitation ? Quels besoins d'une régie locale de données? 

=> définition des règles de gouvernance

Quels objectifs => 

  • Réduction de l'usage de la voiture 
  • Demande de tropisme de proximité
  • Arrêter de subir les déplacements

8% des actions pour la dé-mobilité = forum des vies mobiles

Hybridation hub : 

  • aménagement 
  • mobilité - accessibilité - logistique
  • services
  • activités économiques

Ressources pour réfléchir : 

  • inventaire communal 
  • enquête ménage déplacement
  • carticipe
  • données agence d'urba    

Groupe Kit de traçage : http://wiki.lafabriquedesmobilites.fr/wiki/Kit_Minimal_pour_cr%C3%A9er,_g%C3%A9rer,_partager_des_traces_de_Mobilit%C3%A9

  • Gendre, Patrick
  • Favre, Jean-Michel, Mobi-Lis
  • Debacque, Theo, Nexterité
  • Billoud, Bertrand, Kisio

où en est-on?

Les briques du projet sont identifiées:

    0) un territoire et des utilisateurs (Saclay, CEA Grenoble, Valenciennes, La Rochelle;..)

    1) recueil de traces individuelles : a minima on pourrait utiliser l'API Google mais l'idée est d'utiliser une brique opensource

    2) cloud permet aux utilisateurs 

    3) application individuelle : cas d'utilisation, mobilité du quotidien, loisirs etc.

    à ce niveau il existe des briques open source (carto, SIG, stats)

    4) application collective : 

        cas d'utilisation à définir : observatoire, enquête déplacement, évaluation d'un service de mobilité ou d'une mesure de mobility management ou autres types d'enquêtes (ex. BVA pour Affimétrie...), organisation d'événements (concerts, matches...), plans de déplacement inter-entreprises, marketing mobilité type transway

        les EMD "standard" sont lourdes, n'ont pas forcément d'intérêt pour la collectivités, plus pour l'état pour comparer des territoires entre eux, il y a largement autant de demandes de la part des collectivités pour d'autres enquêtes plus ciblées (cordon etc.) liées à des modèles divers

        l'application a en général besoin de plusieurs sources, pas que des traces -> débit de trafic, OD, fréquentation TC

        use case "pédagogique"  dataviz -> ateliers citoyens, devt avec l'université locale, etc.

L'objectif est désormais de concrétiser l'idée avec un démonstrateur au 1er semestre 2019, financé par l'Ademe    

la brique open source de recueil est à trouver, similaire par ex. à Mobi-lise ou modalyzer. Devt R&D chez Nokia Bell Labs, CEA Leti?   

cf. aussi app de localisation comme geouniq,  roofstreet.io 

à voir si ça peut être open source, au moins en partie, un peu comme le SDK navitia qui est open source en version expert, pas open source en version UI

les boitiers GPS ne sont pas chers mais pas utilisables en pratiques si bcp d'usagers pour une enquête par ex.     

un obstacle est le recrutement, i.e. de convaincre un nb suffisant d'utilisateurs d'installer l'app, de l'utiliser, de laisser leur téléphone allumé etc., sans même parler d'accepter que leurs données 

il y a un biais bien sûr à traiter dans les utilisateurs qui acceptent d'être tracés

idéalement la brique recueil aurait une petite empreinte et serait ajoutée à une appli existante par ex. appli de collectivité ou de réseau TC...

les données produites dépendent de l'application : détection de mode, temps réel ou pas

pour Mobi-lise le principal as d'utilisation est de produire les OD alimentant des modèles multimodaux

MOBI-LISE (MLH SAS)

Espériméntations : Niort, Reims, Besançon, Corse (déplacements touristiques), suivi technique par Olivier Richard Cerema spécialiste EMD (qui a quitté le Cerema depuis)

Source de données: en pratique l'API de Google (il y a encore des erreur de détection de mode mais ça marche assez bien), l'appli de l'Université 

   le point clé est de détecter les changements de mode, c'est plus déterminant que les modes eux mêmes

   2h heures d'autonomie, une mdevt Fesure chaque 5 secondes

   il faut utiliser d'autres capteurs que l'accéléromètre : antennes GSM, Wifi, bluetooth...

   découpage d'une boucle en trajets d'une trace complète, à un niveau de détail car

   en BD, les itinéraires sont map matchés et ajoutés à la base d'OD

   on peut identifier par exemple des covoiturages possibles

   un questionnaire limesurvey est intégré à l'appli mobile pour compléter l'info fournie par les usagers d'une manière plus simple à renseigner qu'une enquête téléphonique lourde

Plusieurs utilisations de l'application mobilise sont possibles

NEXTERITE

service NextAlert utilisant l'analyse de texte pour améliorer l'information déplacement, alertes TC (intégré à RATP et SNCF en ID) et trafic à partir de l'analyse twitter notamment ; 

-> suite à donner: mise à jour du WIKI et GDOC (https://docs.google.com/document/d/1dQGivhExtOTowCjapXk4z4gUPJct6_kH7RAXyXlXG54/)

  • -> contacter développeurs App recueil mobilité (Nokia Bell Labs...), développeurs intéressés par le projet, quelques territoires pour définir un cas d'usage cible

-> besoin de la présence des collectivités pour identifier les besoins en termes de traces de mobilité.

--> piste de contact avec Valenciennes sur le sujet des traces de mobilité

:

Image :

No-image-yet.jpg

Evénement lié : Atelier des communs 10

Organisations impliquées : ADEME, Kisio Digital, Club des villes et territoires cyclables, Ecole des Ponts ParisTech

Contributeurs : SHARIFY Saeid, ALMOSNI Jérémie, SANGUINETTI Véronique, LANGE Julien, MARZLOFF Bruno, CRAMBES Amandine, GENDRE Patrick, VATHONNE Gabriel, Théo Debaque, FAVRE Jean-Michel

Tags :

Thème : Open HardWare, Voiture Connectée, Vélo et Mobilités Actives, Traces de mobilité et des données associées, Urbanisme et ville, Collectivité

Animateur Atelier : ALMOSNI Jérémie

Défi lié à l'Atelier : Abaisser les barrières pour innover sur le véhicule, Améliorer les solutions et développer de nouvelles solutions de mobilités pour tous, Augmenter les connaissances partagées en cartographie et usages des véhicules et réseaux de transports, Maximiser les usages de l'espace public (personne et marchandise)

Commun(s) impliqué(s) : Kit Minimal pour créer gérer partager des traces de Mobilité, Partageons plus de vélo, Véhicule Open Source pour la formation et l'éducation, Manifeste pour ré-inventer les hubs légers utiles citoyens

Projet en cours à associer :

Communauté(s) d'intérêt impliquée(s) : Communauté Voiture Connectée, Communauté autour des traces de mobilité et des données associées, Communauté des acteurs des Hubs de Mobilité

Personnes clés à solliciter :

Actions décidées par les participants : Convaincre une ou plusieurs parties prenantes de s'engager dans un projet, Identifier ou Produire un Commun utile à la communauté, Produire une synthèse ou un état des lieux de façon collective

Espace d'échange asynchrone (de type mail) :

Espace d'échange synchrone (de type chat) : [1]

Complément :

Prochaine Etape :

Autres informations :