Accompagner les industriels et territoires dans les transitions écologiques & numériques

De Communauté de la Fabrique des Mobilites

Accompagner les transitions numériques et environnementales des partenaires (industries, territoires, labo, …) en utilisant les dynamiques des projets portés par des entrepreneurs par la mise en œuvre de ressources partagées.

Typologie des acteurs

L’écosystème des transports et mobilités suppose une collaboration entre de multiples acteurs aux rôles différents mais complémentaires :

  • Les incubateurs et accélérateurs sont les structures d’accompagnement de projets de création d’entreprises. Ils apportent un véritable appui lors des premières étapes de la vie de l’entreprise.
  • Les collectivités et territoires sont en demande d’innovation. En fonction de la nature de l’innovation à mettre en place et des spécificités des territoires, différents niveaux de collectivités (Région, Département, Métropole, Commune etc.) peuvent être amenés s’impliquer. Cet acteur est intéressant notamment de par sa capacité à  faciliter la mise à disposition de leur terrain pour expérimenter des innovations.
  • Les organismes de financement qu’ils soient publics, privés,  locaux, nationaux, européen, intergalactiques sont là pour soutenir financièrement ces démarches d’innovation.
  • Les associations, réseaux et pôles sont de véritable vecteur de communication et de connexion mais également un creuset d’idées.
  • Les laboratoires de recherche apportent des compétences et ressources d’essais et de calculs.
  • Les écoles spécialisées, ou non, dans les domaines des transports, mobilités, de l’énergie et du numérique sont également un creuset  d’idées. L’implication des étudiants et des enseignants-chercheurs dans un écosystème  est essentiel.
  • Les entreprises privées développent et mettent en œuvre des innovations. 
  • Les usagers, utilisateurs expriment des besoins pouvant stimuler l’innovation et peuvent expérimenter en tant que bêta-testeur des solutions. 
  • Les agences et groupes publics sont les opérateurs de l’état dans l’accomplissement d’une mission d’intérêt générale.
  • Les entrepreneurs et startups sont la clef de voute d’un écosystème de l’innovation.

La collaboration entre un maximum de ces parties prenantes est la clef de la réussite de la mise en place d’innovation. Cependant l’intégration de nombreuses parties prenantes dans un mode de gouvernance ouverte et collaborative implique une répartition claires des rôles entre les acteurs. La Fabrique a rassemblé un nombre important d'acteurs très différents assurant à la fois la masse critique et la diversité.

Les phases d’implication des acteurs de la transition écologique et numérique.

On peut ainsi identifier  six étapes clés qui appellent des  stratégies d’association différenciées des acteurs de l’écosystème :

  1. Le diagnostic
  2. L’identification des objectifs stratégiques
  3. L’élaboration de la stratégie et du plan d’actions
  4. L’émergence des idées et des projets
  5. La mise en œuvre des projets
  6. Le suivi des projets

Le programme de l'Edition 2016 :

Pour les projets sélectionnés fin 2015, la Fabrique va accompagner une première session de 10 projets lauréats pour lesquels les synergies sont les plus fortes. En complément, quatre projets ont été identifiés pour leur capacité et leur volonté à produire des plateformes ouvertes essentielles à l'écosystème. Les plateformes ouvertes permettront de baisser les barrières à l'entrepreneuriat et accélérer ainsi tous les projets. Ils bénéficieront d'un accompagnement spécifique, seront en relation avec les partenaires et les projets volontaires pour co-concevoir ces plateformes ouvertes, créer les communautés de contributeurs et d'utilisateurs.

Les projets lauréats bénéficieront d’un accompagnement individuel et confidentiel spécifiques en fonction de leur problématique, de leur structure d’hébergement (incubateur, accélérateur, …), de leur besoin et du potentiel de leur projet, et d'ateliers collectifs pour travailler les synergies et les communs.

Sur le sujet des communs, les partenaires et les projets lauréats seront accompagnés pour :

  • l'identification des communs existants dans les domaines d’intérêt de la Fabrique et de l’écosystème des acteurs,
  • amener les porteurs à produire des communs à forte valeur ajoutée pour l’écosystème en incluant le livrable, les règles d’utilisation et une première communauté,
  • l'identification des besoins mutualisables entre porteur et partenaire lors des ateliers, réunions et séminaire.
  • des échanges avec le groupe Technique qui va réaliser les premiers communs de la Fabrique pour faire connaître ces développements et amener les porteurs de projet intéressés à les utiliser, à les améliorer.

Enfin, des ateliers collectifs avec tous les acteurs (partenaires, projets, et communauté large) seront organisés. Il s’agit là de rassembler tous les partenaires (industriels, laboratoires, territoires, incubateurs) et les projets pour un accompagnement collectif sous la forme de 2 ateliers de 2 jours à construire à partir des besoins communs identifiés individuellement. Il s’agit d’apporter de nouvelles connaissances et compétences aux partenaires et porteurs de projets et également de mettre en œuvre des synergies entre porteurs de projet et partenaires. Ces ateliers produiront :

  • Une actualisation des flux de richesses et ressources mises en œuvre par les partenaires et porteurs de projet : offre, demande, échange, …
  • Identification des besoins mutualisables. Ces besoins pourraient être ensuite développés et gérer comme des communs.
  • Des propositions d’amélioration pour le fonctionnement et les outils de la Fabrique.
  • Caractérisation du taux de transformation numérique des partenaires et des synergies engagées avec les porteurs de projets.

La Fabrique participera à des évènements dont le point fort sera Autonomy à Paris en Octobre.

Pour en savoir plus :