3è Assises Nationales des Carburants Alternatifs

De Communauté de la Fabrique des Mobilites


Titre : 3è Assises Nationales des Carburants Alternatifs

Description : Présentation

Singularité de l’évènement

Pour la première fois en France, avec le soutien de l’ADEME hôte de l’évènement dans ses locaux de Sophia Antipolis, nous faisons le pari de rassembler les acteurs de la mobilité des filières Biogaz/Electricité/ Hydrogène pour partager les besoins métiers et les solutions produits à destination des flottes captives : véhicules lourds et VUL. Cet engagement des professionnels du transport sera éclairé par la dimension prospective de l’intégration de 100% d’énergies renouvelables dans les transports à l’horizon 2050.

ADN de la journée

Tout l’enjeu de cette journée sera cet aller-retour permanent entre les exigences économiques d’aujourd’hui que chaque professionnel du transport privé et public est amené à respecter et la mise en perspective d’un réel besoin de s’orienter vers un 100% d’énergie renouvelable d’ici une trentaine d’années. Et donc, au-delà de la prise de conscience quelles sont les innovations à intégrer, comment et dans quelles conditions ?

Contexte

A l’heure des Zones Faibles Émissions et des obligations des collectivités liées au décret de janvier 2017 imposant un quota de renouvellement des flottes à 50% dès 2020 et 100% en 2025 par des carburants alternatifs, les collectivités, transporteurs de voyageurs ou marchandises, responsables de transports publics se trouvent dans l’obligation de choisir entre des motorisations électriques, hydrogènes et gaz/Biogaz. La problématique du choix est, par trop souvent, axée sur les aspects techniques des énergies, or, ce sont plutôt les usages et le territoire qui s’avèrent être les véritables critères différenciant pour ceux qui doivent opérer des choix concernant le renouvellement d’une partie du parc de bus/ cars/ poids lourds ou VUL. L’importance de l’écosystème émerge pur soutenir ces nouveaux carburants.

Démarche

Si jusqu’à maintenant, certaines de ces énergies étaient plutôt cataloguées pour tel ou tel usage, tout cela évolue très rapidement ! Nous aborderons les sessions par thématique (TRV, TRM & VUL) et traiterons l’ensemble des réponses en mixant les filières Biogaz, Électrique et Hydrogène dans les réponses qu’elles peuvent apporter à court, moyen et long terme en fonction des usages. La réponse est multiple et complémentaire tout comme les usages et les technologies, il s’agit d’ouvrir l’horizon des possibles pour se donner les moyens d’effectuer le meilleur choix pour aujourd’hui, sans rien s’interdire pour les investissements d’avenir. Cette démarche nous conduira à laisser ouvert le champ des possibles vers une complémentarité des réseaux énergétiques au service d’un 100% renouvelable dans les transports d’ici une trentaine d’années.

Découpage

Dans la matinée, nous envisagerons l’existant à travers des témoignages d’exploitants, d’entrepreneurs et de fournisseurs de solutions car tout cela devra « faire écosystème », dans l’après-midi, nous nous attacherons à fournir des réponses sur les moyens de financements européens, nationaux voire régionaux et tenterons de répondre aux perspectives présentées le matin sur les objectifs d’ENR par des présentations de projets ainsi qu’une road-map technologique afin d’allier prospective et commercialisation produits dans une volonté d’informer sur les réalités d’un marché à venir pour l’écosystème du véhicule lourd et du VUL. La volonté politique est un levier déterminant pour mettre en cohérence une approche multi-carburants au service des mobilités territoriales, à toutes les échelles (bus, cars, transports, VUL, bateaux, trains). L’enjeu principal ne serait peut-être pas l’investissement financier direct mais les critères de sélection des cahiers des charges ?

Public ciblé

Cet événement est destiné aux décideurs de collectivités, d’Autorités Organisatrices de Transports, Syndicats d’énergie, Syndicats professionnels, Métropoles, représentants de gouvernements, d’Agence État ou européenne, Transporteurs, Autocaristes, Constructeurs, fournisseurs d’énergie alternative et toute entité publique et privée responsable d’une flotte captive de véhicules lourds et utilitaires.

Image :

Carb altern.png

Tags : carburant, énergie

Thème : Logistique urbaine, Voiture électrique et charge, Collectivité, Carburants alternatifs

Lieu : ADEME Sophia Antipolis

Participants : ALMOSNI Jérémie, PASQUIER Maxime

Journée : 2018/11/15

Horaires : 9h-18h

Référent organisation : ALMOSNI Jérémie, PASQUIER Maxime

Contact : anca@lnrconseil.com

Pour continuer les échanges :